Mauvaise haleine: 20 remèdes naturels contre la mauvaise haleine

La mauvaise haleine vous pose problème? Nous vous présentons les 20 meilleurs trucs et remèdes naturels les plus efficaces pour contrer la mauvaise haleine.

Mauvaise haleine: les remèdes naturels et trucs de grand-mère les plus efficaces pour combattre et prévenir l'halitose.

Mauvaise haleine: Les 20 remèdes naturels et trucs maison les plus efficaces

Pour contrer la mauvaise haleine, il nous faut adopter au quotidien certaines habitudes qui empêcheront les bactéries causant la mauvaise haleine de proliférer dans la bouche. En outre, un bon brossage de dents après chaque repas conjugué à l’utilisation d’un bon dentifrice et de la soie dentaire contribue à avoir une haleine plus fraîche.

En plus de ces saines habitudes dentaires, ces 20 remèdes naturels sont particulièrement efficaces pour mieux prévenir et combattre la mauvaise haleine (ou halitose).

1. Buvez beaucoup d’eau

La bouche sèche est un terreau fertile pour les bactéries qui causent la mauvaise haleine. Buvez beaucoup d’eau tout au long de la journée et faites-la circuler dans votre bouche. Ce faisant, l’eau agit comme un succédané de la salive puisqu’elle peut déloger les aliments malodorants de votre bouche et de vos dents. Les bactéries seront ainsi délogées temporairement et votre haleine sera plus douce.

2. L’huile essentielle de menthe poivrée pour contrer la mauvaise haleine

Dose: pour combattre la mauvaise haleine, essayez 1 ou 2 gouttes de cette huile essentielle déposées sur la langue.
Attention: prise en grande quantité, l’huile essentielle de menthe poivrée risque d’entraîner des troubles digestifs.

3. Fenouil

Dose: mâchez 1 pincée de graines de fenouil après les repas ou en cas de besoin pour contrer la mauvaise haleine.
Attention: à mâcher soigneusement pour être efficace.

4. Persil

Dose: mâchez 1 brin de persil frais après les repas ou en cas de besoin.
À savoir: l’huile essentielle de persil est le principal ingrédient de certaines préparations destinées à purifier l’haleine.

5. L’acidophilus contre l’halitose

Dose: prenez 1 gélule 2 fois par jour pour favoriser une saine digestion et ainsi mieux contrer la mauvaise haleine.
À savoir: peut être remplacée par du yaourt à l’acidophilus.

6. La spiruline et autres aliments à base d’algues

Dose: essayez de vous rincer la bouche avec des boissons et comprimés à base d’algues, comme la spiruline.
À savoir: c
es plantes et produits favorisent la prolifération de «bonnes » bactéries dans le gros intestin. Il en va de même pour l’acidophilus et le bifidus, qui contribuent au bon équilibre de la flore intestinale. Une mauvaise digestion peut en effet entraîner une odeur fétide émanant de votre bouche. 

7. Graines de fenouil, d’aneth, de cardamome ou d’anis

Mastiquez des graines de fenouil, d’aneth, de cardamome ou d’anis pour contrer la mauvaise haleine. L’anis, dont la saveur rappelle celle de la réglisse noire, peut détruire les bactéries présentes sur la langue.

8. Essayez le clou de girofle et la cannelle

Le clou de girofle est riche en eugénol, huile essentielle aux puissantes propriétés antibactériennes. Mettez-en simplement un dans votre bouche et mordez dedans jusqu’à ce que l’huile essentielle se répande, en le déplaçant au besoin avec votre langue pour éviter une irritation de la muqueuse. Recrachez-le ensuite. N’utilisez pas l’huile essentielle pure ou le clou en poudre, qui sont très puissants et pourraient provoquer de l’inflammation et des brûlures. Essayez également de sucer un bâton de cannelle. Tout comme le clou de girofle, la cannelle est antiseptique.

9. Raclez votre langue pour prévenir et combattre la mauvaise haleine

Il se peut que votre langue soit enduite de bactéries qui font fermenter les protéines, produisant des gaz malodorants. En raclant votre langue, vous délogerez ces bactéries que vous pouvez ensuite éliminer par rinçage. Vous pouvez aussi utiliser une cuillère de métal ou de plastique, en la plaçant à l’arrière de votre langue et en la tirant vers l’avant. Répétez ce geste quatre ou cinq fois. Faites la même chose sur les deux côtés de la langue.

10. Rincez-vous la bouche avec une solution à base de bicarbonate de soude et de menthe

Mélangez une tasse d’eau avec une cuillère à thé de bicarbonate de soude et ajoutez-y quelques gouttes d’huile essentielle de menthe. Le bicarbonate de soude neutralisera le pH de votre bouche, tandis que la menthe rafraîchira votre bouche. Assurez-vous toutefois de ne pas avaler cette solution et de la recracher après l’avoir fait circuler quelques fois dans votre bouche.

11. Mangez du fromage et du yogourt

Un morceau de fromage après le repas peut neutraliser certains acides qui collent à vos dents et vous donnent une haleine fétide. Une portion de yogourt non sucré est aussi bénéfique. Lors d’une étude japonaise restreinte, des sujets souffrant d’halitose ont consommé du yogourt deux fois par jour. Les chercheurs ont observé chez ces participants que le taux de sulfure d’hydrogène, produit chimique source de mauvaise haleine, avait diminué. 

La recherche a également établi que la vitamine D associée au calcium peut être bénéfique à la santé de la bouche. Rappelons que les produits laitiers canadiens constituent une bonne source de calcium et sont enrichis de vitamine D. Toutefois, les fromages forts, notamment le camembert, le roquefort et le bleu, peuvent rendre votre haleine fétide, même en l’absence de bactéries. 

12. Privilégiez les aliments qui peuvent déloger les résidus pour prévenir l’halitose

Les aliments mous et collants adhèrent aux dents, entraînant la prolifération des bactéries et des mauvaises odeurs en résultent. Bien qu’ils ne puissent se substituer au brossage de dents, des aliments comme les pommes, les carottes et le céleri aident à nettoyer les dents pendant que vous mangez et contribuent à déloger les résidus pouvant engendrer la mauvaise haleine. 

13. Buvez du thé et des infusions de menthe

Les polyphénols du thé noir viennent au secours de votre haleine de deux façons. Tout d’abord, ils freinent la croissance des bactéries responsables de la mauvaise haleine. Ensuite, ils s’opposent à la production d’éléments dérivés malodorants. Le thé noir pourrait par ailleurs contribuer à diminuer les risques de carie.

Boire de grandes quantités d’infusion de menthe poivrée ou de menthe verte et d’eau peut également vous aider à combattre la mauvaise haleine et empêcher la bouche de se dessécher.

14. Bonbons et gommes sans sucre pour chasser la mauvaise haleine

Les grignotines qui augmentent la sécrétion de salive, comme les bonbons ou la gomme sans sucre, aident à contrôler la mauvaise haleine. En outre, la menthe peut temporairement masquer une mauvaise odeur. La cannelle, d’autre part, peut aider à mieux neutraliser la source. L’huile essentielle végétale fréquemment utilisée pour aromatiser les bonbons et la gomme à la cannelle, l’aldéhyde de cannelle, peut aussi s’attaquer aux bactéries responsables de la mauvaise haleine.

15. Mangez une orange

L’acide citrique de l’orange stimule vos glandes salivaires et favorise la formation de salive, ce qui rafraîchira votre haleine. Vous pouvez également mâcher de petites pelures de citron ou d’orange préalablement lavées afin de stimuler la production de salive dans votre bouche.

16. Privilégiez les aliments riches en chlorophylle

À l’instar du persil et de la menthe, les aliments riches en chlorophylle comme le basilic et la coriandre aident également à neutraliser la mauvaise haleine.

17. Essayez le vinaigre de cidre

Si votre organisme ne transforme pas adéquatement les aliments, votre haleine émettra une odeur d’«aliments pourris». Pour favoriser une saine digestion, essayez de prendre une cuillerée de vinaigre de cidre de pommes avant les repas.

18. Évitez de sauter des repas

Évitez de sauter des repas. Le jeûne peut également provoquer l’halitose, de même que la sécheresse de la bouche, un terrain propice au développement bactérien. Par conséquent, mangez régulièrement et buvez de l’eau toute la journée durant.

19. Machez de la gomme sans sucre

Vous pouvez également mâcher de la gomme sans sucre afin d’augmenter votre production de salive afin d’éviter que votre bouche ne soit trop sèche.

20. Rincez votre bouche avec un irrigateur buccal

Utilisez un irrigateur buccal, dispositif manuel qui projette un fin jet d’eau dans la bouche pour y déloger les bactéries. Le jet atteint des régions plus profondes dans la gencive que la brosse ou la soie dentaire.

Les principales causes de la mauvaise haleine

La mauvaise haleine peut être notamment causée par la consommation de tabac, d’alcool ou d’aliments comme l’ail, l’oignon ou les anchois, connus pour laisser une odeur désagréable.

Par ailleurs, plus la bouche est sèche, plus les bactéries y prolifèrent et s’y maintiennent, générant ainsi des odeurs désagréables. En ce sens, tout ce qui contribue à réduire la production de salive a tendance à donner mauvaise haleine: respiration par la bouche, vieillissement et absorption de certains médicaments. La mauvaise haleine peut aussi être liée à une affection médicale. 

Voici un survol des principales causes de la mauvaise haleine.

1. Une mauvaise hygiène de la bouche

Une bonne hygiène dentaire demeure fondamentale pour corriger un problème d’halitose. Brossez-vous les dents après chaque repas et utilisez tous les jours la soie dentaire. C‘est le meilleur moyen d’éliminer les bactéries dans la bouche et entre les dents, où les bactéries causant la mauvaise haleine se multiplient.

En vous brossant les dents sans délai, vous empêchez le développement de la plaque, pellicule molle et collante qui recouvre les dents et les gencives. N’oubliez pas de remplacer votre brosse à dents à intervalles réguliers, car des micro-organismes peuvent s’y installer et infecter votre bouche.

Faites-vous régulièrement nettoyer les dents chez le dentiste pour réduire au minimum les accumulations de plaque. L’Association dentaire canadienne recommande un bilan dentaire tous les six mois, mais votre dentiste peut allonger ou raccourcir cette période selon la façon dont vous vous brossez les dents.

Pour préserver votre brosse à dents des bactéries, gardez-la à l’envers dans un gobelet de plastique avec couvercle, rempli d’eau oxygénée. Rincez-la bien avant de vous en servir.

Frottez également votre langue avec la brosse à dents ou un grattoir afin de vous débarrasser des bactéries qui y logent. Vous pouvez également vous rincer la bouche avec un produit du commerce à la condition, cependant, de ne pas en abuser et d’éviter ceux dont la teneur en alcool est élevée : en desséchant votre bouche, ils pourraient contribuer à aggraver le problème.

2. L’haleine du matin

La salive agissant comme un rince-bouche naturel. Pendant que vous dormez, la salivation diminue et les bactéries malodorantes commencent à se multiplier. Essayez ainsi de respirer par le nez pour empêcher votre bouche de se déshydrater davantage. Au coucher et au réveil, un brossage de dents ainsi que l’utilisation de la soie dentaire garderont votre bouche plus fraîche et propre.

3. Les aliments que vous avez mangés peuvent vous donner mauvaise haleine

Les aliments que vous mangez modifient votre haleine, surtout ceux qui sont dotés d’une forte teneur aromatique comme les oignons l’alcool et l’ail.  Certains types d’aliments peuvent engendrer la mauvaise haleine, notamment la viande, le sucre, les mets très gras ou très épicés, ainsi que les produits laitiers sucrés. De plus, les aliments riches en fructose ou très acides peuvent aussi causer l’halitose. 

Assurez-vous également de ne pas sauter de repas. Lorsque vous restez à jeun pendant de longues périodes, votre bouche s’assèche, créant un milieu favorable à la prolifération des bactéries.

4. Une infection des sinus et allergies

Les bactéries malodorantes sont attirées par les protéines présentes dans le mucus et le flegme. Quand vous souffrez d’une infection des sinus, d’un rhume ou d’allergies, vos sinus produisent plus de mucus, attirant par le fait même les bactéries responsables de l’halitose. 

5. Maladie des gencives

La paradontolise ou maladie des gencives est une infection bactérienne affectant les tissus qui entourent les dents. Des gencives qui saignent sont parfois signe de gingivite, une inflammation qui donne mauvaise haleine. Les gens qui en souffrent sont plus sujets à avoir mauvaise haleine à cause de l’accumulation de bactéries.

Si vous ne pouvez vous libérer de la mauvaise haleine même en vous brossant les dents et en utilisant la soie dentaire tous les jours, l’Association dentaire canadienne vous encourage à consulter votre dentiste afin de vous assurer que vous ne souffriez pas d’une maladie des gencives

6. Bouche sèche

La maladie de la bouche sèche ou xérostomie survient lorsque la production de salive dans votre bouche diminue. Selon l’Association dentaire canadienne, des problèmes permanents de glandes salivaires ou l’habitude de respirer par la bouche peuvent engendrer la mauvaise haleine. Mastiquer de la gomme sans sucre peut vous aider à saliver et donc à chasser les bactéries de votre bouche, vous laissant une haleine plus fraîche.

7. Tabagisme

Non seulement le tabagisme laisse-t-il une odeur révélatrice de cendres, mais la fumée modifie la salivation : votre bouche devient alors plus sèche. Pire encore, les produits chimiques que l’on retrouve dans les cigarettes peuvent aussi causer la mauvaise haleine. Rappelons que le tabagisme peut aussi causer des cardiopathies et plusieurs cancers, dont celui de la bouche.

8. Problèmes de santé non traités

Une mauvaise haleine persistante peut révéler des problèmes de santé graves. En outre, une infection des voies respiratoires, sinusite chronique, écoulements post-nasaux, bronchite chronique, diabète ou des troubles gastro-intestinaux. Consultez votre dentiste ou ventre médecin afin de déterminer les causes d’une mauvaise haleine qui persiste. 

9. Prothèses dentaires

Des particules d’aliments et des bactéries peuvent se loger entre les prothèses et les gencives. Les bactéries en se développant et les particules alimentaires en se fragmentant dégagent de mauvaises odeurs. Pour combattre ces bactéries, il est recommandé d’enlever et de nettoyer les prothèses dentaires après chaque repas et de se brosser doucement les gencives. 

10. Hygiène de la langue

La surface de la langue agit comme une sorte de tapis où les particules alimentaires, bactéries et sécrétions post-nasales peuvent s’accumuler, constituant ainsi une sorte de terreau où les bactéries se multiplient. Le nettoie-langue ou le gratte-langue est plus efficace que la brosse à dents pour enlever le caséum, matière pâteuse qui s’accumule à la surface de la langue. Nettoyez-vous la langue régulièrement: cela pourrait considérablement améliorer votre haleine. 

Quand faut-il consulter un médecin ou un dentiste?

Aussi embarrassant que cela puisse paraître, parlez à votre dentiste ou à votre médecin de votre problème de mauvaise haleine. Demandez également à votre médecin si l’un ou l’autre des médicaments que vous prenez pourraient avoir pour effet de rendre votre haleine fétide. Tout médicament qui dessèche la bouche et, par conséquent, la prive de salive, risque d’exercer cet effet, notamment les antihistaminiques, décongestionnants ou amaigrissants en vente libre, ainsi que les médicaments d’ordonnance contre la dépression et l’hypertension.

Si le problème persiste malgré vos soins, le dentiste ou le médecin peuvent trouver une raison médicale – affection des gencives ou sinusite, par exemple. Avant de prendre des suppléments ou remèdes naturels, consultez votre médecin.

Vous aimerez aussi:

Les 50 aliments beauté qui nous embellissent

Mal de dents: les meilleurs remèdes naturels

Bouche et dents: 10 symptômes à ne jamais ignorer

Vidéos les plus populaires