Maladies des gencives 101

Les maladies des gencives sont associées à une augmentation du risque de souffrir d’une crise cardiaque. Lorsque les bactéries qui les provoquent pénètrent dans le sang, les globules blancs libèrent des facteurs de coagulation qui contribuent à la fois à la crise cardiaque et à l’ACV.

Maladies des gencives 101

De quoi s’agit-il?

La gingivite (maladie superficielle des gencives) est une infection courante qui se manifeste par une enflure des gencives. Elle peut apparaître à tout âge et conduire à la parodontite (stade avancé de la maladie). Cette dernière survient lorsque l’accumulation de plaque provoque la formation de petites poches sur le bord de la gencive; le tissu gingival se détache alors de la dent. À la longue, la plaque peut atteindre les maxillaires (votre mâchoire) et vos dents risquent alors de se déchausser.

La parodontite est la principale cause de la perte des dents chez les personnes âgées. Le risque de souffrir de maladies des gencives augmente avec l’âge car même les tissus de gencives saines finissent pas se détacher des dents, exposant les racines. Or, lorsque les racines sont exposées, elles sont plus facilement endommagées par la plaque.

Personnes à risque

Certains médicaments couramment prescrits aux personnes âgées, par exemple les diurétiques ou les médicaments contre l’hypertension artérielle, ont pour effet de diminuer la production de salive. Or, la salive joue un rôle important dans la protection des dents en évacuant les particules d’aliments et en neutralisant les acides de la plaque. Certaines maladies sont également en cause : l’arthrite, par exemple, dans la mesure où elle rend plus difficile l’entretien quotidien des dents, et le diabète, qui ralentit la guérison des plaies, conduisant à l’infection. Enfin, de nombreuses personnes âgées ont une mauvaise alimentation, diminuant d’autant la capacité de l’organisme à combattre l’infection.

Traitement

On peut soigner la gingivite en adoptant une hygiène dentaire rigoureuse (brossage et fil dentaire) et en se faisant nettoyer régulièrement les dents par un professionnel. Si vous n’êtes pas en très bonne santé, votre risque de souffrir de maladies des gencives est plus élevé; suivez les conseils donnés ci-dessous. De plus, informez-vous auprès de votre dentiste sur les traitements protecteurs au fluor : ils ne sont pas seulement destinés aux enfants. Quant à la parodontite, contrairement à la gingivite, elle nécessite des traitements médicamenteux et une intervention chirurgicale.

Médicaments

Votre parodontiste pourra vous prescrire un médicament anti-infectieux à prendre par voie interne ou à appliquer dans la poche parodontale. Par exemple, Atridox, un gel à libération lente à base de doxycycline, qui doit être appliqué pendant sept jours consécutifs. Le gel se solidifie lorsqu’il est appliqué à l’intérieur de la poche parodontale.

Changements dans le mode de vie

  • Renoncez à votre penchant pour le sucre. Il n’y a rien de tel pour favoriser le développement des bactéries. Si vous devez absolument en consommer, brossez-vous ensuite les dents ou rincez votre bouche avec de l’eau ou un rince-bouche.
  • Consommez beaucoup de fruits et de légumes. Ces aliments contiennent des antioxydants qui contribuent à régénérer les tissus. En prime : crus, ils contribuent au nettoyage des dents.
  • Arrêtez de fumer. Les résultats d’une étude menée auprès de 12000 adultes ont démontré que le tabagisme quadruplait le risque de souffrir de parodontite. En outre, les fumeurs guérissent moins rapidement que les autres, suite à une intervention chirurgicale.
  • Brossez-vous les dents. Faites-le au moins deux fois par jour en vous servant d’une brosse à soies souples, et consacrez-y environ deux minutes, plutôt que les 45 à 60 secondes qui constituent la moyenne. Brossez également votre langue, car les bactéries y abondent.
  • N’oubliez pas de passer le fil dentaire tous les jours. Insérez-le entre vos dents en lui donnant la forme d’un C et en le déplaçant de bas en haut. Et n’oubliez pas les dents du fond!

Interventions diverses

Le détartrage et le polissage des racines ont pour effet d’éliminer la plaque et de polir les surfaces des racines atteintes afin que les tissus de vos gencives puissent y adhérer de nouveau. Lorsque les poches sont très profondes, on a recours à l’opération de Neumann pour inciser les gencives jusqu’à l’os, ce qui permet de détartrer et polir les racines. Les gencives sont ensuite suturées. Si la parodontopathie atteint les maxillaires, la régénération des tissus ou la greffe osseuse pourront sauver vos dents.

Approches complémentaires

Une autre dentisterie. Formés en dentisterie classique, les dentistes holistiques ont également recours à diverses autres approches, par exemple l’acupuncture pour soulager la douleur, et peuvent, au besoin, recommander certains suppléments alimentaires ou des techniques d’atténuation du stress (le stress affaiblit le système immunitaire, augmentant le risque de gingivite).

Prévention

  • Consultez régulièrement votre dentiste. Faites examiner et nettoyer vos dents tous les six mois ou, si vous êtes sujet à la gingivite, tous les trois mois.
  • Prenez de la vitamine C. Vous pouvez en prendre jusqu’à 1000 mg par jour afin de stimuler votre système immunitaire et, par conséquent, augmenter la résistance de vos gencives aux bactéries. De plus, cette vitamine fortifie les tissus gingivaux affaiblis.
  • Prenez du calcium. Ce minéral stimule la formation des os et des dents. Les apports nutritionnels de référence (ANREF) sont présentement de 1300 mg (soit la quantité que fournissent 4 tasses de lait) pour les jeunes âgés de 9 à 18 ans, de 1000 mg pour les hommes et les femmes âgés de 19 à 50 ans, et de 1200 mg pour les personnes âgées de plus de 50 ans.
  • Un supplément de coenzyme Q10 pourrait vous être utile. Naturellement présente dans les cellules humaines, cette substance augmente l’oxygénation des tissus. À des doses de 60 à 100 mg par jour, elle pourrait contribuer à diminuer les saignements et l’inflammation. Pour augmenter son absorption, prenez le coenzyme Q10 sous forme de capsule.
  • Prenez un supplément multivitaminique. Optez pour un produit contenant de la vitamine C et du calcium. Il se peut toutefois que vous ayez tout de même à prendre un supplément de calcium.

Vidéos les plus populaires