Share on Facebook

20 symptômes qui ne mettent pas votre vie en danger

Un bouton, un changement, une fièvre, un mal de tête, etc. Plusieurs petits symptômes viennent troubler notre quotidien. Quand s’inquiéter et quand éviter de paniquer? Voici 20 symptômes qui ne mettent pas votre vie en danger. Mais en cas de doute, consultez votre médecin. Ne prenez pas de risque avec votre santé.
** Notez que cet article ne remplace pas l’avis d’un médecin. En cas de doute, appelez Info-Santé ou consultez sans tarder un médecin. **

1 / 20
Shutterstock

La fièvre

La fièvre est une élévation de la température de votre corps. C’est le signe que votre corps réagit à une infection. Il faut donc traiter ce qui cause la fièvre. Certains disent que, dans le cas d’une faible fièvre, il ne faut pas systématiquement la faire baisser, car c’est un moyen qu’utilise votre corps pour combattre ce qui se trame en lui. Mais il faut toujours surveiller une fièvre.


Sauf que… une forte fièvre doit être traitée pour éviter les complications. Aussi, si la fièvre ne veut pas baisser ou si elle perdure, consultez un médecin.

Lire aussi : 10 remèdes naturels contre la fièvre

2 / 20
Symptômes du cancer du sein: changement au niveau de la forme.Shutterstock

Une douleur au sein

Quand on a une douleur au sein, il ne faut pas sauter trop rapidement aux conclusions, mais il faut tout de même agir. Vérifiez si votre douleur pourrait être associée à votre cycle menstruel, à une grossesse (qui sait?), à une réaction allergique à votre crème hydratante, à un mauvais choix de soutien-gorge ou à une autre raison qui pourrait l’expliquer.

Sauf que… parlez-en tout de même à votre médecin qui pourra vous donner l’heure juste.

3 / 20
Uriner trop souvent n'est pas normal.ISTOCK/SASINPARAKSA

Une urine colorée

Votre urine est plus ou moins foncée selon ce que vous mangez. Certains aliments comme les betteraves ou ceux contenant du colorant alimentaire (comme certains bonbons ou même de la « slush ») peuvent colorer votre urine.

Sauf que… en cas de présence de sang dans les urines, il vaut mieux consulter un médecin.

4 / 20
Après avoir cessé de fumer, des symptômes de maux de tête sont possibles.ESB Professional/Shutterstock

Un mal de tête « ordinaire »

Vous avez mal à la tête comme si vous portiez un bandeau trop serré? Vous avez une vague douleur localisée à un point précis? Ce n’est probablement qu’une céphalée de tension. Ce mal de tête est souvent causé par la fatigue, le stress, le bruit, etc.

Sauf que… si la douleur est soudaine, intolérable ou simplement fort différente de ce que vous ressentez habituellement, il faut consulter.

5 / 20
Crampes-vinaigre de cidre-bienfaits-santéShutterstock

Une crampe au mollet

Outch! Elles surviennent de façon sournoise et sont souvent douloureuses. Mais il y a souvent des facteurs qui expliquent ces crampes nocturnes comme une trop grande séance d’entrainement, être resté dans une même position trop longtemps, la déshydratation, la prise de certains médicaments, une grossesse, etc.

Sauf que… si la douleur n’est pas localisée, si votre jambe est chaude, si vous notez une enflure ou si vous avez le moindre doute, consultez pour ne pas confondre crampes et phlébites.

6 / 20
Être étourdi en se levant est un signe de déshydratation.Shutterstock

Un vertige ou un étourdissement

La plupart des étourdissements sont bénins. Surtout s’ils surviennent en cas de grande fatigue ou parce que vous avez fait un mouvement brusque, comme se lever trop vite, par exemple. On l’appelle le vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB) et la sensation est causée par un problème… dans votre oreille! Pour en savoir plus sur ce type de vertige, consultez notre article sur le sujet.

Sauf que… en cas d’étourdissements majeurs, accompagnés d’une perte ou d’un trouble de vision ou d’audition, une difficulté à parler ou à marcher, de puissants maux de tête, consultez rapidement pour écarter tout risque d’AVC.

Lire aussi : Êtes-vous à risque de faire un AVC?

7 / 20
Présence d'aphtes et ulcères dans la bouche: causes, remèdes et possibilités de cancer de la bouche.Shutterstock

Un aphte

Un bouton ou un abcès dans la bouche? C’est peut-être que vous vous êtes accidentellement « croqué » l’intérieur de la joue. Il se peut que ce soit un aphte dont les causes ne sont pas toujours évidentes. On dit qu’ils sont causés par un petit choc ou encore une irritation liée aux aliments consommés. Si un aphte disparaît de lui-même (en 10 à 14 jours), il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Sauf que… si l’aphte est douloureux et ne guérit pas, il serait sage de prendre rendez-vous chez le dentiste.

8 / 20
La constipation peut être normal lorsqu'elle est occasionnelle.ISTOCK/WAVEBREAKMEDIA

La constipation

Très souvent la constipation – ou son opposé, la diarrhée – est un problème de santé mineur, bénin et presque courant. Les irrégularités intestinales sont influencées par votre alimentation, mais aussi votre état général. La prise de certains médicaments peut les causer et un trop grand stress, aussi. Pensez à soigner votre hygiène de vie d’abord!

Sauf que… des selles rouges ou noires, des nausées ou des vomissements et d’intenses maux de ventre devraient vous amener à consulter sans tarder.

Lire aussi : 7 façons de contrer les problèmes de constipation

9 / 20
Arrêter le hoquet: parmi les trucs efficaces, les mains sur les oreilles.Borysevych.com/Shutterstock

Un bourdonnement dans une oreille

Les acouphènes sont en fait des sensations auditives ou des sons qui se produisent et que vous entendez alors qu’ils n’existent pas. Certaines personnes entendent un sifflement, d’autres un bourdonnement.

Sauf que… lorsque les acouphènes deviennent chroniques, ils causent une réelle psychologique. Des pertes de mémoire, des troubles de concentration, des états dépressifs, de l’irritabilité et une détérioration de la qualité de vie.

10 / 20
Causes et symptômes de la mauvaise haleine.pikselstock/Shutterstock

Une mauvaise haleine

Quelques questions pour éclaircir la situation? Quand vous vous brossez les dents (le faites-vous assez souvent?), est-ce que vous nettoyez aussi votre langue et l’intérieur de vos joues? Utilisez-vous un rince-bouche? Mangez-vous des aliments ayant des effets nauséabonds? Essayez ces solutions pour remédier à la situation.

Sauf que… si vous avez la bouche propre et que la mauvaise haleine persiste, parlez-en à votre médecin. Ne prenez pas ce symptôme à la légère. Une mauvaise haleine peut être causée par un désordre métabolique cachant des problèmes de santé sous-jacents.

11 / 20
Apprenez les règles à respecter pour une utilisation saine des tampons.ISTOCK/GREGORY_LEE

Un saut de cycle menstruel

Vos règles ne sont pas toujours réglées au quart de tour… et c’est normal! Un dérèglement hormonal peut avoir lieu et avoir un effet sur la durée de votre cycle. En fait, on parle souvent d’un « saut » de cycle, mais il se peut que votre cycle soit simplement plus long. Le stress, une vive émotion ou même un voyage (décalage) peuvent avoir un effet sur vos règles.

Sauf que… une absence de règles depuis plus de trois mois devrait vous conduire chez votre médecin, car elle peut cacher une perturbation plus grave.

Lire aussi : Les hauts et les bas du cycle menstruel

12 / 20
Istock/Vasileios

Une perte de cheveux

Perdre ses cheveux est normal. Chaque jour, vous pouvez en perdre jusqu’à une centaine! Ça en fait du poil! L’alopécie – c’est ainsi qu’on appelle la perte de cheveux – peut être, entre autres, causée par le stress, une anesthésie générale, un accouchement, une grossesse, la ménopause, un dérèglement hormonal, un choc affectif, etc.

Sauf que… il serait préférable d’en parler avec votre médecin pour savoir si la cause de votre perte de cheveux ne serait pas reliée à un problème hormonal comme un dérèglement de la glande thyroïde.

Lire aussi : Les 7 pires habitudes qui « détruisent » vos cheveux

13 / 20
Consommer trop de sel donne soif.Shutterstock

Avoir soif

Peut-être ne buvez-vous pas assez? Vous avez l’impression de le faire ou de toujours trainer votre bouteille réutilisable avec vous, mais buvez-vous vraiment? Si vous faites beaucoup de sports et que vous transpirez beaucoup, il faut compenser toutes ces pertes d’eau. Pour toutes ces raisons, il est tout simplement normal d’avoir soif.

Sauf que… si vous avez toujours soif et que vous urinez souvent, si vous vous réveillez la nuit pour boire parce que vous êtes assoiffés, il faut en parler avec votre médecin qui vérifiera si vous souffrez de diabète. La soif intense est l’un symptôme à surveiller.

14 / 20
Les taches jaunes sur le visage peuvent indiquer une maladie cardiaque.ISTOCK/JAZZIRT

Une paupière qui tressaute

Vous travaillez tranquillement et tout à coup, pendant quelques secondes, vous sentez votre paupière qui a la tremblote. Vous ne faites rien, elle continue à tressauter puis tout s’arrête. Et c’est normal!

Sauf que…, sans mettre votre vie en danger, ce symptôme peut révéler un manque de sommeil, une grande fatigue, un stress ou un surmenage.

15 / 20
Il n'y a pas de zones sur la langue pour les différentes saveurs.Shutterstock

L’aspect de votre langue

En vous brossant les dents, vous avez peut-être observé que votre langue change de couleur et même de texture. Parfois, elle est pâle, d’autre fois plus rouge. Certains jours, elle semble plus gonflée. D’autres, vous remarquez des plaques sur sa surface. La langue vous donne des indices sur votre état de santé, c’est vrai, mais elle est rarement un symptôme d’une maladie grave.

Sauf que… il existe des cancers de la langue et il ne faut pas banaliser des changements d’aspects, des lésions et des colorations qui perdurent. Vérifiez auprès de votre dentiste ou de votre médecin.

Lire aussi : Bouche et dents : 10 symptômes à ne jamais négliger

16 / 20
Istock/Fluxfoto

Un picotement dans vos membres

Tous les picotements ne sont pas alarmants. Même que la plupart ne le sont pas du tout. Un nerf coincé, une mauvaise circulation du sang ou même la température peuvent l’expliquer.

Sauf que… pour écarter tous risques d’infarctus, vous devez consulter que vous avez d’autres symptômes (respiration bruyante, nausées, douleur thoracique, etc.)

Lire aussi : 4 astuces santé pour améliorer le cœur des femmes

17 / 20
ISTOCK/MONKEYBUSINESSIMAGES

Une crise de panique

Avoir la sensation d’être sur le point de vous évanouir, avoir le souffle court, ressentir un étranglement, avoir des bouffées de chaleur ou transpirer, être étourdi, sentir que son pouls s’accélère, avoir des palpitations, se sentir étouffé ou avoir une gêne au niveau de la poitrine et trembler : ce sont tous des symptômes d’une crise de panique. Bien qu’inquiétants, ils ne mettent pas votre vie en danger.

Sauf que… les troubles anxieux ne doivent pas, non, plus être pris à la légère. Les crises de panique peuvent perturber votre quotidien et nuire à votre qualité de vie. Vous devriez consulter votre médecin ou un psychologue.

Lire aussi : 8 façons d’aider votre partenaire anxieux

18 / 20
La santé des ongles passe par des suppléments nutrionnellesShutterstock

La couleur ou l’aspect de vos ongles

Savoir si vous êtes en santé en lisant… vos ongles? Pas vraiment. Des variations de couleur ou des tâches sur vos ongles révèlent surtout que vous avez sûrement dû avoir un petit choc ou un coup. Certaines colorations peuvent être liées à une carence nutritionnelle.

Sauf que… des ongles qui vous démangent pourraient être causés par un champignon (mycose). Il faut les traiter pour avoir des ongles en santé.

Lire aussi : 11 astuces pour renforcer vos ongles

19 / 20
Tousser et cracher du sang peuvent être des symptômes associés au cancer de la gorge.Image Point Fr/Shuttersy

Toux

La toux est souvent associée au rhume et à la grippe… avec raison. Elle peut aussi être reliée à d’autres problèmes de santé comme la bronchite, une pneumonie, l’asthme, le reflux œsophagien, etc. Mais une toux doit avoir un début… et une fin!

Sauf que… il faut prendre au sérieux une toux persistante, une toux qui laisse une respiration sifflante ou qui est accompagnée d’un essoufflement ou des crachats avec sang.

Lire aussi : 20 remèdes contre la toux

20 / 20
Shutterstock

Un mal d’estomac

Très souvent, si vous éprouvez des brûlements d’estomac ou souffrez de reflux gastriques, il faut d’abord vérifier votre alimentation. Peut-être mangez-vous des aliments qui les provoquent ou les accentuent? Essayez de faire des modifications pour soulager votre inconfort. Saviez-vous qu’environ 5 millions de Canadiens souffriraient de brûlures d’estomac au moins chaque semaine?

Sauf que… si les brûlements sont vraiment intenses, perdurent pendant plus de 14 jours et s’ils sont accompagnés d’une perte de poids, de sang dans vos selles, de crachats avec présence de sang, une douleur ou une difficulté à avaler, allez consulter.

Lire aussi : 10 conseils pour mieux digérer

Vous aimerez aussi :
Les aliments pour mieux prévenir les problèmes circulatoires
Cancer du cerveau: 8 symptômes et signes à ne jamais ignorer
9 choses à ne jamais faire avant d’aller chez le médecin