Comment calmer vos brûlures d’estomac?

5 millions de Canadiens ont des brûlures d’estomac au moins une fois par semaine. Voyez comment calmer ces maux de ventre.

Comment calmer vos brûlures d'estomac?

Symptômes des brûlements d’estomac

À EN CROIRE LES DEMANDES d’information adressées au moteur de recherche Google, les brûlures ou aigreurs d’estomac sont, pour la plupart des gens, un malaise aussi courant que le hoquet. Bien que mystérieuses, leurs causes sont en général le résultat d’un reflux œsophagien – une remontée d’acide gastrique dans le canal reliant le pharynx à l’estomac. Contrairement à ce dernier, l’œsophage n’est pas protégé contre cet acide assez puissant pour dissoudre les aliments.

Les aigreurs d’estomac sont souvent confondues avec la crise cardiaque, encore que celle-ci entraîne douleur ou pression plutôt que brûlure. En cas de doute, mieux vaut consulter un médecin.

Tant qu’elles demeurent occasionnelles, les brûlures d’estomac n’ont rien de préoccupant. Mais, avertit Rebecca Fitzgerald, spécialiste à l’United European Gastroenterology (UEG) et qui enseigne à l’Université de Cambridge, « si elles se produisent presque tous les jours au moins trois semaines d’affilée, vous devriez consulter un médecin, car elles peuvent être un symptôme d’un cancer de l’estomac ou de l’œsophage ».
 

Conseils santé au quotidien

On peut calmer les brûlures d’estomac en changeant quelques habitudes. Par exemple, évitez de trop serrer la ceinture, et de porter des sous vêtements «amincissants » et tout ce qui, en comprimant l’estomac, pourrait provoquer une remontée de la nourriture et de l’acide gastrique. Ensuite, cherchez les déclencheurs. Sachez que l’alcool (en relâchant le sphincter œsophagien qui empêche l’acide de remonter), le café, les colas, les agrumes, les oignons, les mets gras et épicés, ainsi que certains médicaments comme l’ibuprofène et l’aspirine sont des facteurs aggravants.

Au-delà du régime, il faut reconsidérer ses habitudes de table. Ne mangez ni trop ni trop vite et prenez le repas du soir plusieurs heures avant le coucher : le seul fait de vous allonger pousse la nourriture contre le sphincter œsophagien.

Si rien n’y fait, un antiacide en vente libre peut régler le problème, mais si vous en prenez régulièrement, songez à le signaler à votre médecin, car à long terme, ce médicament peut avoir des effets indésirables (des calculs rénaux, par exemple). Or, il existe des produits d’ordonnance contre les brûlures chroniques.

Découvrez d’autres conseils dans notre section Santé

Vidéos les plus populaires