Share on Facebook

Anxiété : 8 façons d’aider votre partenaire anxieux

Soutenir un partenaire anxieux représente parfois un vrai défi. Quand des murs s’érigent entre les conjoints et que le ressentiment grandit, la patience et la compréhension sont les meilleurs moyens d’aider l’autre à retrouver son calme.

1 / 8
Anxiété d'un partenaire, faites preuve de compassionISTOCK/MARTIN DIMITROV

Contre l’anxiété, faites d’abord preuve de compassion

Pour parler de problèmes relationnels avec un partenaire souffrant d’anxiété, le plus important est de faire preuve de compassion. « Plutôt que de crier ou au contraire de s’enfermer dans le silence , essayez de montrer de la compassion », suggère Tara Dixon, thérapeute en santé mentale de Baton Rouge, en Louisiane. Essayez ces 10 façons de développer votre compassion.

Lorsque votre première réaction est la compassion, vous pouvez exprimer des émotions négatives avec efficacité. « Rappelez-vous que ce qui est dit est dit, ajoute Mme Dixon. Une personne qui souffre d’anxiété se rejouera en boucle vos paroles dans sa tête. Cela ne s’effacera pas. »

2 / 8
Ne pas prendre personnelle l'anxiété d'un partenaireISTOCK/BRAUNS

Ne vous sentez pas personnellement visé par l’anxiété de votre partenaire

Le cheminement de pensée de votre partenaire est différent du vôtre quand il est anxieux, donc ne comparez pas vos réactions à sa situation. Prenez le temps de comprendre ce qui le motive. « Les gens qui ne souffrent pas d’anxiété ne pensent pas à toutes les embûches qu’on peut imaginer dans une situation, précise Mme Dixon.

Chez une personne anxieuse, une pensée négative se multiplie par cent et finit par occuper toutes ses pensées. Quand votre partenaire semble de mauvaise humeur, impatient ou fatigué, ce n’est pas de votre faute. Son humeur est directement affectée par une avalanche de pensées négatives. »

Ces 17 raisons médicales pourraient expliquer sa mauvaise humeur.

3 / 8
Ne blâmez pas votre partenaire pour son anxiétéISTOCK/GCSHUTTER

Trouvez des gestes et des mots de réconfort

« Si on offre à son partenaire le soutien émotif dont il ou elle a besoin, les liens amoureux de la relation s’approfondissent encore », écrit dans son blogue Tony Robbins, auteur à succès, entrepreneur et philanthrope. Quand votre partenaire est distant ou critique, c’est souvent le moment où il a le plus besoin de vous. Creusez dans vos réserves et offrez-lui amour et soutien, même si c’est difficile.

Suivez ces 7 règles d’or pour faire durer votre relation amoureuse.

4 / 8
Anxiété d'un partenaire, trouvez ce qui est utileISTOCK/NICOLAS MCCOMBER

Demandez-lui ce qui lui serait utile

Laissez votre partenaire trouver lui-même des idées ; c’est ainsi qu’il a le plus de chance de se les approprier et de concrétiser un plan », suggère Helen Chalmers, MS, LPC, conseillère agréée de Dallas. « Si rien ne peut changer la situation, il peut être utile de changer les idées de votre partenaire au sujet de ce qui l’angoisse », suggère-t-elle.

Ces 25 sources de stress inutiles vous gâchent la vie: voici comment les éliminer.

5 / 8
Anxiété du partenaire, soyez à l'écouteISTOCK/ANTONIOGUILLEM

Écoutez bien

Écouter son partenaire est essentiel pour comprendre sa situation. « Rappelez-vous que l’anxiété vient de l’évaluation que fait la personne de la situation… et non de la situation en soi », affirme Cara Itule, thérapeute conjugale et familiale de Californie. « Invitez votre partenaire à voir les choses sous un autre angle après l’avoir laissé exprimer son inquiétude. »

6 / 8
Utilisez un code pour prévenir l'anxiété du partenaireISTOCK/HOOZONE

Utilisez un mot de code lorsque la situation se détériore

Mme Itule suggère de trouver un mot de code à dire lorsque l’anxiété devient trop grande. Si vous constatez que votre partenaire s’enfonce, dites le mot de code convenu, par exemple « pomme », « perle » ou tout autre terme choisi par vous deux. « Votre partenaire sait alors qu’il n’est pas seul ; vous pouvez vous retrouver, prendre une pause et revenir au présent », ajoute-t-elle.

7 / 8
Anxiété du partenaire, vous n'êtes pas son thérapeuteISTOCK/AKILINAWINNER

Vous êtes un partenaire, pas un thérapeute

Vous partagez un lien d’amour intime avec une personne qui est votre égale – et non un lien professionnel, rappelle Mme Itule. « Votre partenaire ne doit pas avoir l’impression qu’elle ou il est brisé alors que vous êtes parfaitement solide. Vous marchez côte à côte, ajoute-t-elle. Vous vous soutenez l’un l’autre et vous vous tenez la main en période d’incertitude. Aimez, écoutez et soutenez votre partenaire, mais si son anxiété vous inquiète, suggérez-lui de consulter un thérapeute. »

Découvrez 5 thérapies cognitives et comportementales pour vous sentir mieux.

8 / 8
ISTOCK/SHIRONOSOV

Demandez de l’aide

Selon Ana Aluisy, thérapeute conjugale de Tampa (Floride), « une thérapie pourrait être la solution. Un professionnel peut aider quelqu’un à exprimer des émotions sans menace, en se concentrant sur les conséquences de ses gestes et sur les effets de ses actions sur son entourage. »

Assurez-vous de connaitre ces 10 symptômes de dépression à ne jamais ignorer.

Contenu original Reader's Digest