Share on Facebook

Maigrir: 33 «saboteurs» sournois qui gâchent vos efforts

Vous tentez de perdre du poids… sans y arriver? L’un de ces saboteurs sournois vous empêchent peut-être de maigrir pour de bon.

1 / 33
Pour maigrir, demandez-vous pourquoi vous ressentez le besoin de manger des biscuits.Syda Productions/Shutterstock


Toute personne au régime se trouve confrontée à ce problème : au bout d’une semaine de pénibles efforts, on monte sur le pèse-personne pour se rendre compte que l’aiguille n’a pas bougé d’un iota. Parfois les raisons sont évidentes, par exemple si on a fait des excès lors d’une fête d’anniversaire ou sauté quelques séances d’exercices. Or, bien souvent, on ne sait pas pourquoi on n’a pas perdu de poids malgré tous nos efforts.

Ne culpabilisez pas pour quelques écarts de régime. «Trichez» en perdant du poids grâce à ces astuces faciles.

Des saboteurs inattendus pourraient nuire à vos efforts de maintien d’un poids santé ou de perte de kilos superflus. Pour atteindre votre objectif minceur, lisez ce qui suit et profitez des plus récentes recherches scientifiques!

2 / 33
Perdre du poids: votre poids peut fluctuer et vous donner l'impression que vous n'arrivez pas à maigrir.Shutterstock

Votre poids fluctue au cours de la journée

Il est normal que votre poids fluctue de plus ou moins un kilo au cours d’une journée. Pour évaluer l’efficacité d’un régime minceur, il vaut donc mieux mesurer les résultats sur une certaine période. Il ne faudrait surtout pas vous décourager si vous n’avez pas perdu du poids, et en avez peut-être même gagné, au cours d’une journée, voire d’une semaine. Cette anomalie passagère se résorbera rapidement si vous gardez le cap.

Solution: Pour éviter les fluctuations de poids indépendantes de votre volonté, pesez-vous toujours à la même heure et portez les mêmes vêtements. Idéalement, vous devriez monter sur le pèse-personne le matin, avant de manger et de vous habiller.

L’important est de ne pas vous décourager. Consultez ces 50 faits à connaître sur la perte de poids pour retrouver votre motivation.

3 / 33
Perdre du poids: Votre rétention d'eau peut nuire à votre cure minceur.Shutterstock

Vous n’arrivez pas à perdre du poids car vous faites de la rétention d’eau

Si vos règles approchent ou avez consommé un plat salé au souper, vous pourriez prendre 500 grammes ou un kilo. Dans les deux cas, il s’agit de rétention d’eau. Or, cette eau non éliminée par votre organisme s’additionne à votre poids, vous donnant le sentiment que le régime que vous venez d’entamer n’est guère efficace, même si dans les faits il fonctionne.

Solution: Pour contourner ce problème, évitez les mets salés et assurez-vous de boire assez d’eau au quotidien.

Ces 10 explications médicales peuvent justifier votre prise de poids soudaine.

4 / 33
Perdre du poids: Vous pouvez avoir frappé un palier.Shutterstock

Votre poids a atteint un palier

En cours de régime, le poids peut atteindre un palier et ne pas changer pendant quelques semaines. Même si ces paliers mettent notre moral à dure épreuve, sachez que cela ne signifie pas que vos efforts sont inutiles. Surtout, ne baissez pas les bras! Il s’agit d’une étape passagère et non d’un échec.

Solution: Il vous faut persévérer! Essayez d’apporter quelques changements à vos habitudes, par exemple en prenant une collation santé au milieu de l’après-midi pour éviter d’avoir l’appétit dans les talons à la fin de votre journée de travail, ou modifiez votre programme d’exercices physiques pour en faire un peu plus.

Retrouvez plus d’astuces pour maintenir votre perte de poids.

5 / 33
Perdre du poids: n'oubliez pas les extras et les calories vides!Shutterstock

Vous ne parvenez pas à perdre du poids car vous avez oublié les petits extras

Lorsque l’on suit un régime depuis un certain temps, on relâche parfois sa vigilance. Vous avez peut-être repris quelques mauvaises habitudes : par exemple, vous tartinez une couche de beurre épaisse sur votre rôtie, grignotez pendant que vous faites la cuisine ou prenez un dessert tous les soirs. Or, ces petits riens peuvent fournir assez de calories en extra pour vous empêcher de perdre du poids.

Solution: Pour vous aider, tenez un journal alimentaire pendant quelques jours, ce qui vous aidera à rester consciente de ce que vous mangez vraiment. Des chercheurs ont démontré que les personnes au régime qui notaient tout ce qu’elles mangeaient augmentaient nettement leurs chances de succès.

Tenir un journal fait partie des habitudes toutes simples des gens minces.

6 / 33
Pour perdre du poids, portez une attention particulière au moment et au jour où vous vous pesez.Shutterstock

Vous vous êtes pesée le lundi

Peut-être ne vous pesez-vous normalement que le vendredi ou le samedi. Mais, cette fois, vous êtes montée sur le pèse-personne le lundi, la pire journée pour le faire. La plupart des gens mangent plus durant la fin de semaine que sur semaine.  D’ailleurs, des chercheurs de l’école de médecine de l’université de Washington à St-Louis ont découvert que les personnes au régime perdaient du poids sur semaine, mais pas durant la fin de semaine.

Solution: En planifiant vos repas santé de la fin de semaine à l’avance, vous mettrez les chances de votre côté pour une perte de poids et résisterez mieux à la tentation durant la fin de semaine; continuez également de surveiller vos portions, particulièrement lorsque vous mangez au restaurant. Suivez nos conseils pour faire des choix santé au restaurant.

7 / 33
Perdre du poids: Parmi les causes de l'échec, les excès durant les fins de semaine.Shutterstock

Vous n’arrivez pas à maigrir car vous faites des excès durant la fin de semaine

Pour lutter contre les excès de fin de semaine, faites attention aux portions, pesez-vous chaque jour (ou le vendredi et le lundi seulement) et surveillez votre consommation d’alcool, lequel fournit des calories vides et diminue vos inhibitions alimentaires.

Les chercheurs ont constaté que les gens ne réalisent pas qu’ils mangent bien plus la fin de semaine, surtout le samedi, jour où ils ont tendance à consommer davantage d’aliments gras. Les calories supplémentaires prises la fin de semaine ralentissent la perte de poids.

Adoptez ces trucs pour réduire vos portions sans vous priver.

8 / 33
Perdre du poids: le fait de ne pas consommer de bons gras, vous pourriez avoir de la difficulté à maigrir.Shutterstock

Vous ne consommez pas de «bons» gras

Manger des aliments riches en graisses non saturées, comme les noix, les avocats et l’huile d’olive peuvent vous aider à moins manger d’une façon générale, grâce à l’envoi d’un signal de satiété au cerveau. Il semblerait que ces graisses déclenchent la production d’un composé dans l’intestin grêle appelé oleoylethanolamide. Ce dernier atteint les terminaisons nerveuses qui transmettent les messages au cerveau, freinant ainsi la faim et actionnant un circuit cérébral qui produit une sensation de satiété.

Solution: Afin d’éviter le gain de poids causé par les bons gras, limitez votre consommation à deux à trois cuillères à soupe (30-45 ml) par jour, c’est-à-dire une poignée de noix ou le sixième d’un avocat.

Assurez-vous de savoir où trouver les bons gras et comment éviter les pires.

9 / 33
Pour perdre du poids, assurez-vous de consommer assez de calcium. Shutterstock

Vous ne consommez pas suffisamment de calcium

Si vous essayez de perdre du poids, assurez-vous de consommer assez de calcium dans votre régime. Vous avez besoin d’au moins 1 000 milligrammes de calcium par jour provenant des suppléments ou des aliments, à savoir une tasse de lait (250 ml), une tasse de yogourt et un cube de fromage (42 g). Pour les femmes en surpoids qui ont une carence en calcium, l’augmentation de l’apport peut favoriser la perte de poids, selon une étude menée en 2009 par le British Journal of Nutrition.

Des chercheurs de l’Université Laval à Québec ont mené une étude portant sur 63 femmes en surpoids ou obèses qui ont consommé 600 milligrammes ou moins de calcium par jour, soit environ la moitié de la quantité recommandée. Pendant 15 semaines, ces femmes ont suivi un régime hypocalorique et ont pris, soit un placebo, soit 1 200 mg de calcium élémentaire plus de la vitamine D, tous les jours. Les femmes qui ont pris du calcium ont perdu six fois plus de poids que celles qui n’en ont pas pris, soit treize livres contre deux livres.

Selon les chercheurs, le cerveau détecte probablement le manque de calcium et essaie de compenser en augmentant l’appétit pour accroître l’apport.

10 / 33
Vous n'arrivez pas à perdre du poids car vous abusez des gâteries en petits formats.Shutterstock

Vous abusez des gâteries de petit format

Si vous êtes incapable de vous arrêter après avoir mangé une mini portion de croustilles ou de biscuits, séparez-les de sorte à avoir une gâterie dans la voiture, au bureau et dans le sac de sport.

Dans le cadre d’une étude néerlandaise, 59 étudiants ont reçu 9 petits sacs de croustilles (45 g) ou 2 grands sacs (200 g), à manger en regardant la télévision. Les participants qui étaient encouragés à faire attention aux calories ont été presque deux fois plus susceptibles de manger des croustilles provenant des petits sacs, et d’en consommer deux fois plus que ceux qui grignotaient les croustilles des grands sacs. « Ces petits sacs semblent innocents : il est possible que les gens fassent moins attention et ne surveillent pas la quantité consommée », explique le chercheur Rik Pieters, professeur de marketing à l’Université de Tilburg.

Remplacez vos croustilles par ces collations savoureuses pour maigrir.

11 / 33
Assurez-vous de consommer des glucides que l'on retrouve dans les aliments entiers.Shutterstock

Vous consommez une quantité de glucides qui n’est pas adéquate

Consommer des aliments qui contiennent une petite quantité de calories provenant des glucides peut aider à maintenir un poids corporel sain. Une étude effectuée par le Journal of the American Dietetic Association a permis de constater que les personnes qui absorbaient de 47 à 64 % (de 290 à 310 g) de leurs calories quotidiennes en glucides étaient moins susceptibles d’avoir un surplus de poids ou d’être obèses que celles qui consommaient un plus faible pourcentage de glucides.

Les régimes qui sont trop faibles ou trop riches en hydrates de carbone sont plus difficiles à suivre jusqu’au bout, dit Anwar Merchant, chercheur et professeur associé d’épidémiologie à l’University of South Carolina. « Il vous faut inclure tous les groupes alimentaires importants, y compris celui des glucides, conseille la nutritionniste Aviva Allen. Les glucides complexes comme ceux des grains entiers, des légumineuses et des légumes constituent d’importantes sources de fibres, lesquelles sont essentielles dans le maintien de la régularité de la fonction digestive et dans le processus d’élimination du cholestérol excédentaire et du gras de notre organisme».

Ces astuces vous aideront à consommer plus de grains entiers.

12 / 33
Pour perdre du poids, assurez-vous de stimuler votre métabolisme. Shutterstock

Vous êtes âgée de 40 ans ou plus et votre métabolisme est à la baisse

« Plus nous vieillissons, plus nous perdons la masse musculaire maigre; donc notre métabolisme ralentit, surtout si nous ne faisons pas d’exercice tous les jours», affirme Larry Tucker, professeur de sciences des exercices à la Brigham Young University, dans l’Utah. Dans une étude récente portant sur 192 femmes d’âge moyen, Larry Tucker a constaté que les femmes qui avaient adopté des habitudes alimentaires plus strictes avaient 2,4 fois moins de risques de prendre 6 livres ou plus sur une durée de trois ans que celles qui avaient fait moins attention. En moyenne, les femmes ayant développé des habitudes alimentaires plus strictes ont consommé environ 200 calories quotidiennes de moins que les femmes du second groupe.

Solution: Faites de l’exercice lorsque vous suivez un régime et assurez-vous de consommer suffisamment de protéines. Votre organisme brûlera vos réserves de gras plutôt que votre masse musculaire. L’exercice aérobique constitue un bon moyen d’augmenter votre taux métabolique. Consultez ces autres façons d’accélérer votre métabolisme, même au repos!

13 / 33
Pour perdre du poids, ne suivez pas un régime trop strict.Shutterstock

Vous n’arrivez pas à perdre du poids car vous suivez un régime alimentaire trop sévère

Afin d’éviter la consommation excessive de mauvais aliments due à la privation permanente, il est important de se permettre occasionnellement une gâterie, comme un bon dessert.

C’est du moins ce que soutient une étude du Journal of Consumer Research portant sur les différences entre les tentations alimentaires. Dans le cadre de cette recherche, lorsque des femmes étaient exposées à des bonbons, mais qu’on leur demandait de ne pas en manger, elles parvenaient à faire preuve d’une meilleure maîtrise de soi lorsque le même bonbon leur était offert à nouveau. Par contre, les femmes à qui on avait montré des publicités ou des images de bonbons réussissaient moins à résister à l’attrait du vrai bonbon.

Solution: Pour réussir à perdre du poids à plus long terme, un petit dessert de temps en temps ne vous fera pas rater votre régime. À l’occasion, permettez-vous un accroc. Faites seulement attention aux portions… et au nombre de fois que vous vous permettrez de tricher!

Si vous ressentez l’envie de tricher, préparez l’une de ces recettes de biscuits sans culpabilité.

14 / 33
Pour maigrir, voyez votre démarche comme un changement à long terme.Shutterstock

Vous voyez votre régime comme quelque chose de passager

Vous avez peut-être réussi à perdre du poids dans le passé, par exemple, en vue d’une occasion spéciale. Mais, par la suite, vous retournez inévitablement à vos vieilles habitudes alimentaires et reprenez tous les kilos perdus. Vous considérez votre régime comme une solution à court terme plutôt que comme un changement permanent qui vous permettra de vivre plus sainement.

Solution: Servez-vous de votre régime comme prétexte pour essayer toutes sortes de nouveaux mets. Ce sont vos goûts qu’il faut changer à terme, de sorte que vous aimerez manger sainement et n’aurez pas envie de retourner à vos vieilles habitudes.

15 / 33
Pour perdre du poids, assurez-vous de suivre un régime à long terme.Shutterstock

Vous essayez de perdre du poids trop rapidement

Vous voudriez perdre du poids en un clin d’œil? Perdre un demi ou un kilo par semaine ne vous suffit pas? Après tout, vous entendez sans cesse parler de ces personnes qui ont miraculeusement perdu 10 ou 15 kilos en un mois, pourquoi pas vous? Au bout de quelques semaines, vous abandonnez, convaincue que votre échec vient de ce que vous ne perdez pas de poids assez rapidement.

Solution: Gardez en tête qu’il vous a fallu des mois, voire des années pour accumuler ces kilos en trop. Il est tout à fait normal qu’il vous faille un certain temps pour en perdre. N’oubliez pas non plus que les personnes qui perdent du poids petit à petit sont habituellement celles qui réussissent à maintenir leur poids santé à long terme.

Ces habitudes vous permettront de maintenir un poids santé de façon durable.

16 / 33
Pour perdre du poids, ne voyez pas votre alimentation comme tout ou rien.Shutterstock

Vous cédez au discours du « tout ou rien » dans le cadre de votre processus de perte de poids

Un jour, pratiquement sans vous en rendre compte, vous prenez du chocolat à votre pause café. Lorsque vous en prenez conscience, vous décrétez que votre régime est raté. Sur quoi, au lieu de prendre le dîner auquel vous aviez songé, vous mangez de la pizza au restaurant du coin et, à la fin de la journée, vous rapportez à la maison du poulet frit pour le souper. Autant laisser tomber votre régime pour la semaine, pensez-vous.

Solution: Dites-vous qu’un biscuit ne fera pas échouer votre régime. Un mauvais jour n’a pas nécessairement à se transformer en une mauvaise semaine ou en un mauvais mois. Concentrez-vous sur les «bons» choix alimentaires plutôt que sur les choix «parfaits».

17 / 33
Pour perdre du poids, ne sautez pas de repas.Shutterstock

Vous sautez des repas pour couper les calories

« Le fait de sauter des repas peut avoir un impact négatif sur votre métabolisme », affirme la nutritionniste Aviva Allen. Votre organisme se mettra à stocker un surplus de graisse en prévision d’un manque éventuel de nourriture. Pire encore, si vous avez trop faim lors du prochain repas, vous risquez de faire de mauvais choix alimentaires ou de consommer de trop grandes portions.

Au lieu de vous abstenir de manger, consommez plutôt fréquemment de petites portions d’aliments ou de collations riches en éléments nutritifs (toutes les trois heures idéalement). De plus, manger régulièrement augmente vos probabilités de réussite tandis que sauter des repas n’est pas un moyen réaliste d’y parvenir à plus long terme.

18 / 33
Pour perdre du poids, assurez-vous de changer souvent votre routine d'entraînement. Shutterstock

Vous exécutez la même routine d’entrainement tous les jours

Vous tentez de perdre du poids? Exécuter la même routine d’entraînement jour après jour est dur pour le moral et cela risque de vous décourager. Dans son ouvrage 5-Factor Fitness, Harley Pasternak recommande un entrainement différent pour chaque jour de la semaine, chacun visant une partie spécifique du corps.

Solution: Augmentez les répétitions, changez l’ordre des exercices, peu importe le type de modifications que vous apportez à l’entrainement, l’essentiel, c’est de varier votre routine suffisamment pour ne pas vous lasser. Mieux encore, votre corps pourra bénéficier de ces changements de routine, car il n’arrivera pas à s’habituer à votre entraînement et tirera ainsi davantage de bienfaits de vos entraînements.

Essayez ces entrainements efficaces pour perdre du poids.

19 / 33
Pour maigrir, ne suivez pas les derniers régimes à la mode.Shutterstock

Vous suivez le tout dernier régime à la mode

Les régimes à la mode, ceux qui exigent l’achat d’aliments particuliers et dont le plan exclut certains groupes alimentaires, ne donnent que des résultats temporaires. Vous finissez par regagner le poids perdu.

«Il vous faut à tout prix éviter de jouer au yoyo avec votre poids, parce qu’à la longue, votre métabolisme en prendra un coup et il vous sera alors plus difficile de perdre du poids», explique Joey Shulman, spécialiste en nutrition. Il s’agit pour vous de choisir un régime qui s’intègre bien à votre mode de vie, un régime que vous pourrez suivre même après avoir atteint vos objectifs de perte de poids.

20 / 33
Le fait de boire des boissons sucrées pourraient saboter votre régime.Shutterstock

Vos boissons préférées pourraient vous empêcher de perdre du poids

Si vous essayez de perdre du poids, voici une bonne raison d’inscrire dans votre journal alimentaire les boissons que vous consommez au quotidien. Les boissons gazeuses, l’alcool, les cafés sucrés du commerce et les boissons fruitées pourraient en effet constituer une partie trop importante de votre apport calorique quotidien.

Au cours de cette étude d’une durée de 18 mois qui a été publiée dans le American Journal of Clinical Nutrition, les sujets prenaient plus de 350 de leurs calories quotidiennes sous forme de boissons, soit environ 20% de leur apport calorique quotidien.

Les scientifiques et les diététistes semblent penser qu’en consommant moins de ces boissons, on perdait plus facilement du poids. Les sujets de l’étude qui ont éliminé une seule boisson sucrée par jour ont perdu environ un demi-kilo en six mois et trois quarts de kilo en 18 mois. En outre, les participants qui ont consommé moins de calories sous forme de boissons ont perdu plus de poids que lorsqu’ils diminuaient, à quantités égales, leur apport calorique provenant des aliments solides.

Comment expliquer cela? Les chercheurs pensent que l’absence de mastication et l’évacuation plus rapide des liquides que des solides de l’estomac pourraient affaiblir le signal de satiété que l’organisme envoie au cerveau. L’eau est le meilleur liquide de remplacement, affirment les experts. De fait, explique la diététiste Kate Comeau. « L’essentiel du liquide qu’on absorbe devrait être sous forme d’eau. Outre l’eau, je recommande de boire de lait ou un substitut du lait, par exemple le lait de soya ou de riz enrichi», conclut cette dernière.

Coupez les calories en appliquant ces astuces pour boire moins d’alcool.

21 / 33
Pour perdre du poids, ayez une alimentation équilibrée.maria savenko / Shutterstock

Vous mangez trop d’aliments santé


Commencez tout d’abord par vous méfier de ces 17 aliments «santé» qui sont en fait plutôt caloriques ou peu nutritifs. Même si le choix d’aliments sains s’impose, sachez que vous ne pouvez pas en manger autant que vous voulez. «Mes patients disent souvent qu’ils mangent souvent des aliments faibles en glucides et riches en bonnes protéines tels que le quinoa, les légumes feuilles et les baies, mais ils en mangent trop, soutient la Dre Gillian Goddard, endocrinologue et clinicienne agréée en soutien nutritionnel à New York. Ce qui rend certains aliments sains, c’est leur teneur en éléments nutritifs. Cela ne veut pas dire qu’on peut les manger en quantité illimitée.» Par exemple, 80 g (1/2 tasse) de quinoa contient 111 calories. «La plupart des gens se servent entre 320 et 480 grammes (2 à 3 tasses) de quinoa, ce qui revient à absorber entre 400 et 600 calories. Et cela ne comprend pas le fromage et l’huile d’olive qu’ils ajoutent», constate la Dre Goddard.

22 / 33
Pour perdre du poids, soyez positif.maridav / Shutterstock

Vous considérez la perte de poids comme une punition

Trouver la volonté de perdre des kilos est assez difficile. Si vous considérez vos efforts de perte de poids comme une punition, vous commencerez à en vouloir à votre régime alimentaire, surtout lorsque vous êtes en contexte social. «Vous n’arrivez pas à quitter des yeux le panier à pain ou vous vous dites que vous pourriez vous permettre un dessert», explique Jenna Bergen Southerland, instructrice de conditionnement physique, dans un article paru dans la revue Prevention.

Vous allez peut-être finir par penser que tout le monde en mange… sauf vous ! Pour Jenna Southerland, il ne faut pas voir ça comme une privation. «Manger est une nécessité. Mais un brownie? La prochaine fois que votre cerveau vous chuchotera une pensée de ce genre, prenez du recul et posez-vous deux questions. 1: Est-ce que je me prive vraiment de quelque chose qui est nécessaire? Et 2: Si je ne change pas mes habitudes alimentaires, de quoi exactement suis-je en train de me priver? La réponse: Une vie plus saine et plus heureuse. Gardez cela à l’esprit et vous serez content de renoncer à la malbouffe.»

Pour évitez les tentations, entraînez votre cerveau à détester la malbouffe.

23 / 33
Pour perdre du poids, sachez gérer vos fringales.maria savenko / Shutterstock

Vous gérez mal vos fringales

Elles ne sont pas faciles à gérer, mais vous pouvez tout de même les contrôler grâce à ces sept stratégies. Julia Ross, auteure du livre The Craving Cure: Identify Your Craving Type to Activate Your Natural Appetite Control (Le remède à vos fringales: identifiez votre type de fringale pour activer le contrôle naturel de l’appétit), affirme que lorsqu’il s’agit de manger, les directives du cerveau sont toutes puissantes. Malheureusement, dit-elle, le cerveau nous commande surtout de manger des friandises, des aliments frits, des pâtes et du pain riches en féculents. Elle conseille plutôt de ne pas sauter les repas et de faire de meilleurs choix. «Augmentez votre apport en protéines à chaque repas et ajoutez de la viande rouge, de la volaille et du poisson. Mangé régulièrement, ce type de protéine est ce qu’il y a de plus efficace pour éliminer les fringales de sucre, poursuit Julia Ross.

24 / 33
Pour perdre du poids, comptez les calories liquides.nito / Shutterstock

Vous ne surveillez pas les calories liquides

Et ce n’est pas seulement une question de sodas – mais vous devriez tout de même cesser d’en boire, même s’ils comptent zéro calorie. Même les boissons saines comme les jus de fruits ou les smoothies contiennent des tonnes de calories et de sucre. Ces boissons peuvent sembler être un bon substitut lorsque vous essayez de perdre du poids, mais elles risquent sérieusement d’anéantir vos chances de succès si vous en buvez trop, souligne Yvonne Sanders, chef des opérations de Slimming World, une plateforme en ligne d’optimisation de la perte de poids basée à Dallas.

Apprenez-en plus sur les calories cachées des boissons «santé».

25 / 33
Pour perdre du poids, gérez vos collations.goodmoments / Shutterstock

Vous gérez mal vos collations

Si vous espacez vos repas de plus de trois heures, il se peut ensuite que vous vous sentiez affamé et que vous vous jetiez sur tout ce qui vous tombe sous la fourchette, avertit Dafna Chazin, diététiste dans le New Jersey. «La plupart des gens ont besoin de deux collations l’après-midi, bien espacées et riches en protéines, pour freiner la faim et réduire l’impulsivité alimentaire.» Parmi les bons choix de collations, mentionnons le yogourt grec, l’œuf dur, le fromage cottage, les fruits et les noix, dit-elle.

Voici d’autres excellentes idées de collations pour dompter votre faim pendant un bon moment.

26 / 33
Pour perdre du poids, ne comptez pas que les calories.kaspars grinvalds / Shutterstock

Vous réduisez votre consommation de gras

Dire que le gras fait grossir, c’est tellement années 90. «Vous en avez besoin pour calmer votre faim pendant des heures, pour penser clairement afin de prendre de bonnes décisions et pour fonctionner tout au long de la journée, dit Lindsey Smith. De plus, la majorité des aliments qui prétendent être « faibles en gras » sont généralement bourrés de sucre ou d’autres produits chimiques pour compenser la perte de saveur, ce qui peut en fait vous faire prendre plus de poids.» Elle conseille également d’incorporer des choix santé comme les avocats, l’huile de coco, le poisson, les noix et les graines.

Assurez-vous de savoir où trouver les bons gras et comment éviter les pires.

Vous vous limitez au compte de calories

Beaucoup d’experts en régime prétendent encore qu’une calorie, c’est une calorie, point. Rien n’est plus faux. «Un paquet de biscuits de 100 calories n’a pas la même valeur nutritive qu’un smoothie vert, explique Lindsey Smith, auteure du livre Eat Your Feelings: The Food Mood Girl’s Guide to Transforming Your Emotional Eating. Bien que le smoothie vert puisse contenir plus de calories, il contient aussi beaucoup plus d’éléments nutritifs qui peuvent aider votre corps à perdre du poids, à ne pas en prendre et à se sentir bien mentalement et physiquement.»

Coupez 200 calories chaque jour avec ces trucs simples.

27 / 33
Pour perdre du poids, ne récompensez pas une séance de sport en mangeant.dean-drobot / Shutterstock

Vous récompensez l’exercice en mangeant


Beaucoup de gens surestiment le nombre de calories qu’ils ont brûlées pendant l’exercice, et ils se servent de cela comme d’une excuse pour se récompenser, dit Susan Bowerman. «Évaluez le nombre de calories que vous dépensez lorsque vous faites de l’exercice (vous trouverez beaucoup de ressources en ligne pour vous y aider) et comparez-le au nombre de calories que vous seriez tenté d’absorber par la suite. De plus, tenez un registre du type d’exercice que vous faites et du temps que vous y consacrez. Ce carnet de bord vous permettra de prendre en note ce que vous absorbez et ce que vous brûlez.

Méfiez-vous aussi de ces saboteurs sournois qui gâchent vos efforts pour maigrir.

28 / 33
Pour perdre du poids, pensez positivement.stock asso / Shutterstock

Vous parlez négativement de vous


Ne soyez pas si dur avec vous-même, suggère Susan Bowerman. «Si vous pensez que vous devez être parfait – que vous allez faire de l’exercice tous les matins ou ne plus jamais manger de friandises –, alors vous placez la barre trop haut», dit-elle. Il est important ici d’avoir un discours positif. «Offrez-vous le même soutien que vous le feriez à un ami. Diriez-vous à votre ami qui lutte pour perdre du poids: “Tu n’as aucune volonté. J’imagine que tu vas rester gros pour le reste de tes jours” ? Non ! Alors, pourquoi vous le diriez-vous à vous-même?» Entraînez-vous à vous parler gentiment. «Offrez-vous du soutien. Au lieu de vous dire “C’est trop dur”, dites-vous : “Je peux le faire”», conseille Susan Bowerman.

Prenez confiance en vous en posant ces 20 gestes quotidiens.

29 / 33
Pour perdre du poids, buvez de l'eau.dirima / Shutterstock

Vous ne buvez pas assez d’eau


Beaucoup de gens ne boivent pas assez d’eau, ce qui peut altérer gravement le processus de perte de poids, dit Sean McCaffrey, chiropraticien à Springfield, dans l’Illinois, où il offre une clinique de perte de poids. «L’eau aide à vous sentir rassasié, ce qui limite l’appétit», dit-il. Elle est en plus indispensable à la digestion et à la prévention de la déshydratation. Et le corps a besoin d’eau pour brûler les graisses. «On recommande six à huit verres, mais certaines personnes en ont besoin de plus ou de moins, selon le climat dans lequel elles vivent, leur état de santé général et la quantité d’exercice qu’elles font», ajoute Sean McCaffrey.

Consultez ces quelques autres raisons de boire plus d’eau

30 / 33
Monkey Business Images / Shutterstock

Vous faites relâche les week-ends

Il est facile de ruiner tous les efforts que vous faites pendant la semaine pour bien vous alimenter en vous permettant quelques petites fantaisies durant le week-end. «Vous ne perdrez pas de poids si vous faites constamment deux pas en avant et deux pas en arrière», dit Susan Bowerman. Pour rester sur la bonne voie, pesez-vous le vendredi matin plutôt que le lundi.

«Si vous avez eu une bonne semaine, elle se reflétera sur la balance, ce qui vous aidera à demeurer motivé tout au long du week-end. Vous pouvez aussi “économiser” quelques calories durant la semaine que vous pourrez “dépenser” en fin de semaine, dit Susan Bowerman. Mais faites attention et sachez combien de calories font les petites gâteries que vous vous accordez. Une margarita et un panier de croustilles pourraient vous faire prendre plusieurs centaines de calories.»

Évitez ces pièges le week-end pour perdre du poids plus facilement.

31 / 33
obak / Shutterstock

Vous mangez trop de protéines

Bien que les protéines constituent un élément important d’un régime alimentaire sain, trop en manger pourrait nuire à la réussite de votre régime. «Si ça court, saute, nage ou vole, c’est probablement une bonne protéine», indique Sean McCaffrey. Il déconseille les poudres et les boissons protéinées. «Elles contiennent souvent beaucoup de sucre et d’autres additifs. Cela peut être approprié dans certaines circonstances, mais il est facile pour la plupart des gens d’aller chercher les protéines dont elles ont besoin dans leur alimentation», poursuit-il.

Vérifiez combien de protéines vous devriez consommer au quotidien.

32 / 33
dean drobot / Shutterstock

Vous manquez de sommeil


Rebecca Lewis, diététicienne chez HelloFresh, affirme qu’une seule mauvaise nuit de sommeil peut vous rendre plus affamé que d’habitude le lendemain. «Assurez-vous de dormir de sept à huit heures par nuit. Commencez à éteindre lumières et appareils électroniques environ une heure avant de vous coucher, dit-elle.

Profitez d’un sommeil réparateur en suivant nos conseils.

33 / 33
azovtse maksym / Shutterstock

Vous mangez trop vite


Mangez plus lentement, car il faut du temps pour que votre cerveau reçoive de votre estomac le signal que vous venez de manger, dit Rebecca Lewis. «Sans ce signal, nous avons tendance à continuer à manger jusqu’à ce que nous soyons rassasiés… et nous finissons par trop manger. Au lieu de cela, ralentissez : reposez votre fourchette entre chaque bouchée, essayez d’étirer votre repas pour qu’il dure une bonne vingtaine de minutes, et arrêtez de manger lorsque vous avez le sentiment d’être relativement rassasié», continue Rebecca Lewis.

Faites l’expérience de manger en pleine conscience.

Contenu original Reader's Digest