Share on Facebook

Maigrir au repos: 32 trucs pour accélérer votre métabolisme

La clé, pour perdre du poids plus facilement? Augmenter le rythme de son métabolisme pour mieux dépenser l’énergie stockée dans le corps. Et ce, même au repos. Voici 32 trucs efficaces à essayer dès aujourd’hui!

1 / 34
Aidez votre métabolisme en regardant la télé.Damir Khabirov/Shutterstock

Découvrez les meilleurs trucs pour augmenter le rythme de votre métabolisme!

Nous avons tous un métabolisme de base qui nous est propre. Il s’agit de la quantité d’énergie dont l’organisme a besoin au repos. La bonne nouvelle, pour celles qui souhaitent perdre du poids, est que nous avons tous la capacité de changer notre métabolisme de base.

L’âge et la génétique sont toujours à blâmer lorsqu’il est question du ralentissement de son taux métabolique, mais en vérité il faut faire plus que de compter les calories. Consultez les prochaines pages afin de découvrir les façons les plus efficaces d’augmenter le rythme de votre métabolisme et ainsi maigrir plus facilement.

Votre métabolisme est particulièrement lent? Voyez ces 9 causes médicales qui peuvent l’expliquer.

2 / 34
Accélérez votre métabolisme en déjeunant au réveil.Syda Productions/Shutterstock

Pour accélérer votre métabolisme, déjeunez dès le réveil


La nuit, vous ne mangez pas. Or il vous faut redémarrer votre métabolisme afin de remettre ce brûleur naturel de calories en route au lever. Pour ce faire, prenez votre déjeuner moins d’une heure après votre réveil ou, mieux, moins de 15 minutes après, conseille la diététicienne Joanne Rinker.

Ne commettez jamais ces erreurs au déjeuner, sous peine de grossir.

3 / 34
Pour augmenter votre métabolisme, consommez des aliments riches en calcium. Shutterstock

Optimisez votre métabolisme en consommant des produits laitiers

Une étude scientifique de 2010 indique que le fait de boire du lait écrémé après un entrainement physique pourrait aider les personnes à brûler plus de gras, en plus de favoriser l’augmentation de la masse musculaire et d’augmenter la densité osseuse. Les produits laitiers sont une excellente source de calcium et sont plus efficaces pour libérer les graisses que d’autres sources de calcium. Les chercheurs pensent que cela s’explique parce que les autres ingrédients contenus dans les produits laitiers réagissent avec le calcium de façon à promouvoir la perte de poids.

Une étude de l’Université du Tennessee a par ailleurs montré que le fait de manger trois portions par jour de produits laitiers réduisait de façon significative le gras chez les personnes obèses. Si, en plus, les personnes diminuaient la quantité de calories qu’ils ingéraient tout en consommant leurs trois portions quotidiennes de produits laitiers, la perte de poids se faisait encore plus rapidement.

Privilégiez ces 50 aliments brûle-graisses pour perdre du poids.

4 / 34
Dormez assez pour accélérer votre métabolisme. Shutterstock

Dormez suffisamment pour accélérer votre métabolisme

Notre horloge biologique et les niveaux d’hormones du corps dépendent en grande partie d’une bonne nuit de sommeil. Miser sur des nuits de 7 à 8 heures permet à votre corps de réparer, régénérer et reconstruire les cellules qui travaillent à stimuler le métabolisme. Si vous dormez moins de 6 heures par nuit, vous imposez un stress à votre corps. Il maintient ainsi un constant état de «panne» qui se traduit par une réponse défavorable sur votre métabolisme.

Le manque de sommeil augmente la résistance à l’insuline, ce qui se traduit par des taux de sucre plus élevés dans le sang. Il peut également perturber les taux d’hormones qui conditionnent votre métabolisme. Les taux de cortisol augmentent tout comme le stockage des graisses, alors que les hormones de croissance qui produisent des tissus musculaires maigres diminuent, précise Tammy Lakatos Shames, diététicienne et coauteure de l’ouvrage Fire Up Your Metabolism. Pour que votre organisme puisse bien faire son travail, il lui faut de sept à neuf heures de sommeil par nuit.

Utilisez ces trucs faciles pour maigrir en dormant.

5 / 34
Augmenter son métabolisme en mangeant des protéines au déjeuner.Shutterstock

Pour stimuler votre métabolisme, troquez les glucides pour des protéines au déjeuner

Les protéines prennent du temps à être assimilées par l’organisme, ce qui permet aux œufs du matin de vous soutenir plus longtemps qu’un bol de céréales riches en glucides. Prendre une omelette, un yogourt grec ou du gruau entier est un bon moyen de donner un petit supplément d’énergie à votre métabolisme.

L’organisme dépense des calories pour digérer, absorber, transporter et entreposer la nourriture consommée et il lui faut plus d’énergie pour transformer les protéines que les glucides, précise la diététicienne Tammy Lakatos Shames.

Inspirez-vous de ces idées de déjeuners riches en protéines.

6 / 34
Accélérez votre métabolisme : évitez de sauter des repas.from my point of view / Shutterstock

Pour éviter de ralentir votre métabolisme, ne sautez jamais de repas

Si vous attendez trop longtemps avant de faire le plein de nourriture, votre corps panique et se tourne vers la graisse pour se nourrir d’énergie stockée. Pensez-y une seconde: si votre dernier repas de la journée était à 19 heures et que vous avez mangé le prochain repas seulement à midi le jour suivant, votre corps aura passé 17 heures sans aucun carburant.

Sauter des repas ralentit le métabolisme, rend votre taux de sucre hors de contrôle et vous pousse à trop manger plus tard dans la journée, alors que votre métabolisme est plus lent. Pire encore, le fait d’avoir trop faim peut vous pousser à faire des excès alimentaires et de mauvais choix alimentaires.

En cas de fringale, prenez l‘une de ces collations à moins de 100 calories.

7 / 34
Augmenter son métabolisme en ayant un régime qui n'est pas trop strict.Shutterstock

Évitez les diètes et régimes trop stricts

Diminuez les calories de façon radicale pour perdre rapidement du poids et vous verrez comment votre corps va vous mener une lutte serrée. Votre métabolisme croit que vous êtes affamée et va réduire d’autant le recyclage des calories pour s’assurer que vous puissiez survivre. « Votre corps va s’ajuster à moins de calories et éventuellement réduire le nombre qu’il utilise », précise la diététicienne Kristen Gradney.

Selon des spécialistes du Centre de la santé McKinley de l’Université de l’Illinois, ne pas manger suffisamment peut ralentir de près de 30 % le fonctionnement de votre métabolisme. Au lieu de vous laisser mourir de faim, mangez des aliments sains que vous aimez et faites régulièrement de l’exercice pour perdre du poids. Et de toute façon, c’est une stratégie beaucoup moins souffrante!

8 / 34
Accélérez votre métabolisme en augmentant votre masse musculaire.bogdanhoda / Shutterstock

Apprivoisez la musculation pour augmenter votre dépense énergétique

Accélérez votre métabolisme en gagnant de la masse musculaire. Les tissus musculaires déterminent votre taux métabolique basal au repos, explique le Dr Jeffrey Mechanick, professeur à l’École de médecine du Mount Sinaï, à New York. C’est le nombre de calories dont notre organisme a besoin pour activer le cœur, les poumons et les autres fonctions vitales d’un corps en santé.

Si vous n’aimez pas la musculation, essayez de vous entraîner avec une amie, inscrivez-vous à des cours en groupe ou essayez un sport que vous aimez qui permet de développer votre masse musculaire, comme la nage par exemple.

Toutefois, évitez ces 7 exercices de musculation mauvais pour votre santé.

9 / 34
Baissez les haltères lentement pour augmenter votre métabolisme. Shutterstock

Abaissez les haltères lentement pour stimuler votre métabolisme

Si vous faites de la musculation, n’oubliez pas de baisser les poids plus lentement pour mieux stimuler votre métabolisme. Les mouvements excentriques ou qui se dirigent vers le bas sont plus exigeants pour les muscles que le lever des poids. L’organisme aura à brûler plus de calories pour compenser l’effort, d’où une recharge métabolique.

Mieux encore, des chercheurs de l’Université Wayne State ont constaté que le ralentissement des mouvements excentriques pouvait dynamiser le métabolisme pour une période allant jusqu’à 72 heures après la séance!

10 / 34
Augmenter son métabolisme en vous levant souvent.Shutterstock

Pour accélérer votre métabolisme, levez-vous toutes les 30 minutes

En restant assis trop longtemps, vous faites diminuer votre métabolisme. On passe plus de la moitié de ses heures conscientes en position assise, que ce soit au bureau, dans l’auto ou devant la télé. Cette dynamique sédentaire entraîne des risques élevés de maladie coronarienne, de diabète et autres problèmes majeurs de santé, selon l’analyse de 47 études publiée dans Annal of Internal Medicine.

Notre métabolisme est moins fonctionnel en position assise, d’après les chercheurs. Cependant, des exercices plus spontanés comme marcher vers le bureau d’un collègue au lieu de lui téléphoner entraînent une activité musculaire qui déclenche la dégradation des sucres et des gras dans l’organisme. Le simple fait de se mettre debout élimine plus de calories que de rester assis. Prenez donc l’habitude d’au moins vous lever de votre chaise toutes les demi-heures.

Appliquez ces moyens simples de bouger au cours de la journée.

11 / 34
Augmenter son métabolisme en écoutant des comédies.Shutterstock

Troquez les drames pour les comédies

Troquez les drames médiévaux pour de vieux épisodes de Sex and the City ou du Coeur à ses raisons. Recherchez des vidéos rigolotes sur YouTube ou relisez quelques-uns de vos mèmes préférés. Pourquoi? Des chercheurs avancent que le fait de rire pouvait nous aider à brûler un peu plus de calories chaque jour. « Mais n’allez surtout pas croire que vous pourrez vous débarrasser ainsi des calories que vous aurez ingérées chez McDonald», prévient Maciej Buchowski, professeur de médecine à l’Université Vanderbilt. Chose certaine, vous ne perdez rien à ajouter une touche d’humour dans votre quotidien: voici pourquoi le rire est bon pour la santé!

12 / 34
Augmenter son métabolisme en bougeant au travail.Shutterstock

Au bureau, troquez votre chaise pour un ballon d’entraînement  pour accélérer votre métabolisme

Si votre environnement de travail vous le permet, essayez de travailler sur un ballon d’entraînement. Cette initiative vous amènera à être plus active pendant que vous travaillez à l’ordinateur en vous obligeant à utiliser les muscles des jambes pour garder votre équilibre.

13 / 34
Accélérez votre métabolisme en travaillant debout. Rocketclips, Inc

Au bureau, travaillez debout

Si vous avez un ordinateur portable et une tablette haut placée, placez votre ordi là ou vous pouvez travailler debout, ne serait-ce que 10 minutes à la fois. Le bas de votre dos vous en remerciera et vous brûlerez des calories en bougeant à peine.

Sachez pourquoi il est dangereux pour la santé de rester assis.

14 / 34
Accélérez votre métabolisme en ayant la bougeotte.stockfour / Shutterstock

Au bureau, ayez la bougeotte

Étirez-vous, secouez vos pieds, bougez les jambes, pianotez des doigts, relevez les talons et dessinez des cercles avec vos orteils tout en étant à votre bureau – tout compte. Avoir la bougeotte, c’est perdre un peu plus de calories: des études le démontrent.

15 / 34
Augmentez votre métabolisme en buvant du café.Shutterstock

Pour accélérer votre métabolisme, buvez du café

Boire du café (non décaféiné) peut entraîner une hausse temporaire, mais néanmoins appréciable de l’activité métabolique, selon Kristen Gradney, diététicienne et directrice des services de nutrition et du métabolisme au Centre médical régional Our Lady of the Lake. La caféine s’absorbe très rapidement dans le sang, ce qui entraîne une augmentation de la fréquence cardiaque et de l’activité métabolique.

Ainsi, si une petite tasse de café vous tente le matin et même l’après-midi, n’hésitez pas. Toutefois, les sirops sucrés et les crèmes que vous y ajoutez élimineront ses bienfaits santé.

Renseignez-vous sur les autres effets méconnus du café.

16 / 34
Augmenter son métabolisme en buvant moins d'alcool.Shutterstock

Pour brûler plus de calories, évitez les abus d’alcool

Comme l’organisme ne peut emmagasiner l’alcool, le foie se concentre à métaboliser le cocktail que vous sirotez plutôt que de s’occuper du gras de vos aliments. « Le fait de consommer trop d’alcool peut entraver le métabolisme des lipides », précise la diététicienne Kristen Gradney. Une étude révèle que le fait de boire de l’alcool pouvait réduire la capacité de votre organisme à brûler le gras. Enfin, soulignons que les calories que contient l’alcool ne font que s’ajouter à votre compte calorique quotidien. Découvrez les meilleurs trucs pour réduire votre consommation d’alcool.

17 / 34
Augmenter son métabolisme en relaxant.Shutterstock

Pour stimuler votre métabolisme, détendez-vous et apprenez à dire non

Le stress comporte un lot important d’effets négatifs, dont celui de ralentir l’assimilation des aliments, avancent des scientifiques de l’Université de l’État de l’Ohio. Ils ont constaté chez des femmes qui faisaient état d’une ou deux sources de stress pendant les 24 heures précédentes qu’elles brûlaient 104 calories de moins dans les 7 heures suivant un repas gras que celles qui n’avaient subi aucun stress. Une telle différence pourrait se traduire par un surplus de 5 kilos en un an.

Et le comble de ce métabolisme ralenti? Le stress augmente de plus la production d’hormones qui stimulent les centres de l’appétit. On mange ses émotions pour se réconforter, précise le Dr Jeffrey Mechanick. Quel genre d’aliments mange-t-on dans les circonstances? Rarement une salade verte… On se tourne davantage vers des gâteaux et des friandises grasses et sucrées. Essayez d’identifier les situations stressantes dans votre vie et tentez de trouver des solutions pour votre bien-être. Essayez également le yoga, la méditation ou le sport pour vous relaxer. Ces positions de yoga pourraient vous aider à perdre du poids.

18 / 34
Pour augmenter votre métabolisme, buvez du thé vert.Shutterstock

Buvez du thé pour augmenter le nombre de calories brûlées au repos

Non seulement les différentes variétés de thé ne fournissent-elles aucune calorie (dans la mesure où vous les prenez sans lait et sans sucre!), mais la théine qu’elles contiennent accélère le métabolisme. En outre, on a découvert au cours d’une étude menée à l’université de Genève que le thé vert contenait des catéchines, substances appartenant à la famille des polyphénols qui pourraient également accélérer le métabolisme.

19 / 34
Pour augmenter votre métabolisme, cuisinez des repas santé à la maison.Shutterstock

Cuisinez à la maison plutôt que d’aller au restaurant

En plus de mieux manger, vous tirerez des bienfaits des gestes que demande la préparation d’un repas. En effet, cuisiner vous permet de brûler des calories. Vous en brûlerez également plus en allant au marché pour acheter et transporter les aliments à la maison, en nettoyant la table et en faisant la vaisselle. De plus, vous pourrez mieux choisir les aliments que vous ingérerez, contrôler vos portions et privilégiez les choix santé.

Préparez ces recettes savoureuses pour mincir sans effort.

20 / 34
Pour augmenter votre métabolisme, prenez des collations et mangez aux 3 heures.Shutterstock

Prenez des collations pour mieux contrôler la faim et optimiser votre métabolisme

Le corps est généti­quement programmé pour conserver l’énergie, c’est-à-dire brûler moins de calories quand il n’a pas reçu de nourriture pendant une période relativement longue. Par conséquent, il est beaucoup plus sain de manger fréquemment, mais en petites quantités, afin que le métabolisme tourne à plein régime. Prenez de petites collations santé entre les repas, en alliant glucides, fibres et protéines. Un yogourt grec avec un fruit, par exemple. Consultez d’autres idées de collations légères pour maigrir.

21 / 34
Augmentez votre métabolisme en faisant de petits exercices à la maison.Shutterstock

Essayez d’intégrer des exercices simples à la maison pour augmenter les calories brûlées

Que vous soyez dans la douche, devant l’évier ou pendant que vous faites du ménage, étirez vos jambes pour les renforcer. Faites des cercles avec les chevilles. Levez alternativement les jambes derrière vous pour renforcer vos fessiers. Mettez-vous sur la pointe des pieds pour travailler vos mollets. Faites un accroupissement afin de solliciter vos ischio-jambiers. Levez alternativement les genoux le plus haut possible. Levez de petits haltères avant ou après le repas. Il suffit de cinq minutes par jour de ce genre d’exercices pour activer votre organisme et tonifier vos muscles.

22 / 34
Augmentez votre métabolisme au travail en prenant souvent de petites pauses.Shutterstock

Prenez des pauses actives tout au long de la journée

Vous avez les idées embrouillées? Au bureau, après avoir accompli une tâche substantielle, déambulez dans les couloirs. Ces courtes pauses actives permettent de rafraîchir l’esprit et de reprendre ensuite le travail avec une vigueur renouvelée. De fait, les résultats d’études indiquent qu’on ne peut rester parfaitement concentré sur une même tâche pendant plus de 30 minutes. Vos courtes marches vous permettront de brûler des calories et d’accroître votre productivité. Mieux encore, elles se substituent au grignotage irréfléchi et augmentent votre dépense énergétique.

23 / 34
Pour augmenter votre métabolisme, bougez après le souper.Shutterstock

Bougez tout de suite après le souper

Danser après avoir mangé est un merveilleux rituel, d’autant plus si vous arrivez à convaincre quelqu’un de se joindre à vous. En 20 minutes de danse rythmée, vous brûlerez 160 calories. Si la danse ne vous emballe pas, allez marcher tous les soirs après souper. En fait, effectuez n’importe quelle activité pendant 30 minutes plutôt que de rester assis: pelletez de la neige, allez jouer avec les enfants, jouez avec des amis à Just Dance, faites du ménage, alouette!

Essayez ces activités pour brûler des calories sans aller au gym.

24 / 34
Accélérez votre métabolisme : faites vérifier votre glande thyroïdienne.Albina Glisic/Shuttterstock

Pour brûler plus de calories, optimisez votre fonction thyroïdienne

Si vous trouvez qu’il devient plus difficile de contrôler votre poids, demandez à votre médecin de vérifier votre glande thyroïde, une importante glande du métabolisme. Les problèmes de glande thyroïde touchent beaucoup plus de femmes que d’hommes. Cela dit, une fois diagnostiqués, ils se soignent généralement bien sous surveillance médicale.

Voici quelques symptômes d’un déséquilibre de la glande thyroïde, et plus spécifiquement des symptômes de l’hypothyroïdie:

– Fatigue, léthargie ou ralentissement des mouvements ; dépression ; troubles de la mémoire.
– Prise de poids ; constipation ; sensation de froid excessive.
– Assèchement de la peau et des cheveux ; goitre ; yeux boursouflés ; règles abondantes.

Ne manquez pas ces autres signes silencieux d’un problème de thyroïde. Si vous présentez l’un des symptômes ci-dessus, consultez un médecin. Un test sanguin confirmera le diagnostic. Et pendant que vous y êtes, demandez à vérifier votre taux de diabète.

25 / 34
Pour stimuler votre métabolisme, faites travailler vos grandes groupes musculaires.Shutterstock

Faites travailler vos grands groupes musculaires pour brûler plus de calories au repos

Plus maigres et développés sont vos muscles, plus de calories vous brûlerez en une journée. Tirez profit de ce principe en renforçant les grands groupes musculaires comme les cuisses et les fessiers: faites des bottés, prenez les escaliers au travail ou montez les côtes à pied.

26 / 34
Pour stimuler votre métabolisme, consommez plus de protéines.Shutterstock

Consommez plus de protéines durant tous vos repas

Une étude publiée en 2012 dans le Journal of the American Medical Association démontre que les personnes qui consomment plus de protéines ont un taux métabolique au repos plus élevé. Souvent, les femmes ne consomment pas assez de protéines: consommez des protéines maigres à chaque repas, comme du poisson, du poulet ou des œufs et gâtez-vous avec une collation riche en protéines, comme une bonne poignée d’amandes.

Des chercheurs de l’Université Purdue en Indiana ont de plus établi que les régimes riches en protéines maintenaient une masse corporelle plus mince qui favorise un métabolisme rapide. La meilleure solution est d’inclure une portion de protéines à chaque repas.

Vous êtes végétarien ou essayez de manger moins de viande? Favorisez ces sources de protéines.

27 / 34
Pour augmenter votre métabolisme, mangez épicé.Shutterstock

Pour stimuler votre métabolisme, essayez de manger épicé

La capsaïcine que contiennent les piments chili stimule le système nerveux et améliore le métabolisme après les repas. Les piments chili ajoutés aux plats diminuent l’appétit, vous aident à ralentir la cadence et à manger moins. Les capacités du chili pour stimuler le métabolisme fonctionnent mieux si vous en consommez régulièrement; trouvez donc divers moyens de pimenter votre vie!

28 / 34
Pour augmenter votre métabolisme, essayez la méthode AMRAP.Shutterstock

Essayez la méthode AMRAP

Le fait de compléter un maximum de répétitions (suivant la méthode AMRAP pour As Many Repetitions As Possible) en l’espace de deux minutes est la clé pour entraîner le métabolisme, selon l’entraîneuse Eva Redpath. Faites autant de répétitions que vous pouvez durant une courte période de temps et vous entraînerez l’organisme à utiliser plus efficacement les réserves d’énergie, c’est-à-dire à brûler les graisses.

29 / 34
Augmentez votre métabolisme en incluant les bons gras dans votre régime.Shutterstock

Faites la paix avec les bons gras pour ne pas nuire à votre métabolisme

Certaines études montrent aussi qu’il serait bénéfique de consommer les acides gras polyinsaturés, comme ceux que l’on retrouve dans les poissons et certaines noix. La consommation d’un ratio plus grand de gras polyinsaturés par rapport aux gras saturés mène à un métabolisme en meilleure santé et plus de calories brûlées. Assurez-vous de savoir où trouver les bons gras et comment éviter les pires.

Une étude parue en 2010 dans le International Journal of Obesity a démontré qu’un déjeuner plus riche en matières grasses aide l’organisme à brûler plus de glucides et de matières grasses au cours du reste de la journée. Un déjeuner substantiel peut augmenter le rythme du métabolisme particulièrement si vous consommez des protéines et des sources de matières grasses comme les œufs ou le yogourt grec.

30 / 34
Accélérez votre métabolisme grâce aux exercices de résistance.Tono Balaguer / Shutterstock

Essayez également les exercices de résistance

En vieillissant, nous perdons notre force musculaire et accumulons des tissus adipeux. Pour contrer cette triste réalité, ajoutez des exercices visant à développer la force à votre entraînement aérobique. Des études publiées dans le European Journal of Clinical Nutrition ont constaté que les adultes qui faisaient des exercices de résistance trois fois par semaine augmentaient de façon significative leur taux métabolique au repos de 5% après 9 mois.

Vous pouvez stimuler la croissance des muscles en augmentant la résistance lors de votre entraînement, ce qui augmente le métabolisme et brûle les graisses, même en étant au repos. Les muscles, étant composés de tissus plus denses, consomment plus d’énergie que les graisses.

31 / 34
Pour augmenter votre métabolisme, faites des exercices par intervalle. Shutterstock

Autre option: l’entraînement à intervalle

Lors de vos entraînements, augmenter votre fréquence cardiaque de 75% stimule votre métabolisme pendant et après l’exercice. Intégrer un entraînement à intervalle dans votre routine aidera certainement à accélérer un métabolisme lent. Un entraînement à intervalle implique de courtes périodes d’exercices cardio-vasculaires rigoureux associées à des périodes d’exercices à faible intensité.

Par exemple:

• Échauffez-vous pendant 3 à 5 minutes à une intensité faible.

• Faites de 30 secondes à 1 minute d’exercices à haute intensité immédiatement suivie par 30 secondes à 1 minute d’exercices à faible intensité; répétez 5 à 8 fois.

• Calmez-vous pendant 3 à 5 minutes avec des exercices à faible intensité.

32 / 34
Accélérez votre métabolisme en buvant beaucoup d'eau.ISTOCK/MAPODILE

Pour stimuler votre métabolisme, assurez-vous de boire assez d’eau

Chaque système de notre corps dépend de l’eau pour fonctionner efficacement. Boire de l’eau contribue au fonctionnement idéal des cellules, des organes et du système musculo-squelettique. Ne pas boire assez d’eau provoque la déshydratation, de la fatigue et ralentit le métabolisme.

Comme tous les processus cellulaires de votre corps dépendent de l’eau, de sorte qu’une hydratation insuffisante peut ralentir votre métabolisme, explique la diététicienne Kristen Gradney. D’autant que lorsque votre organisme se déshydrate, vous avez moins d’énergie pour marcher, faire du vélo ou toute activité qui brûle des calories. Buvez davantage pour ressentir ces effets sur votre corps.

33 / 34
Augmentez votre métabolisme en restant concentré sur vos efforts physiques.Shutterstock

Soyez à l’écoute de votre corps et essayez de vous dépasser

Gardez en tête la connexion entre votre corps et votre esprit lorsque vous vous entraînez. Concentrez-vous sur le travail des muscles, sur les sensations dans votre corps et sur la sueur provoquée par la chaleur du corps en mouvement. Lire ou écoutez la télévision pendant que vous vous exercez sur l’elliptique, par exemple, vous déconnecte de vos buts fixés et vous empêche d’atteindre votre plein potentiel.

34 / 34
Devriez-vous augmenter votre métabolisme? Voici un test pour déterminer votre dépense énergétique au repos. Shutterstock

Faites le test: avez-vous un bon métabolisme de base?

Faire de l’exercice et manger mieux contribue à conserver l’équilibre de votre métabolisme. Faites le test pour savoir s’il est bien réglé.

Toutes les substances apportées par les aliments sont distribuées à l’ensemble des cellules du corps pour leur permettre de fonctionner efficacement. Or des dysfonctionnements d’abord mineurs peuvent devenir peu à peu de véritables maladies. Ce test vous permet de savoir où vous en êtes.

Répondez «oui» ou «non» aux questions suivantes sur une feuille de papier.

1. Vous sentez-vous débordante d’énergie et d’efficacité?
2. Avez-vous généralement bonne mine?
3. Vous offrez-vous au moins une fois par an quelques jours de détoxication?
4. Avez-vous des antécédents familiaux de diabète ou d’arthrite?
5. Vous dépensez-vous physiquement chaque jour?
6. Buvez-vous au moins 2 litres par jour (hormis boissons alcoolisées et café)?
7. Êtes-vous aussi en forme l’après-midi que le matin?
8. Y a-t-il des aliments qui vous donnent des démangeaisons?
9. Consommez-vous peu de charcuterie (pas plus d’une fois par semaine)?
10. Votre indice de masse corporelle se situe-t-il entre 19 et 25?
11. Faites-vous contrôler tous les ans votre taux de cholestérol sanguin et votre glycémie?
12. Avez-vous des activités (sport, sauna) qui vous font transpirer sainement?
13. Vos petites blessures guérissent-elles rapidement?
14. Mangez-vous chaque jour de la salade, des légumes et des fruits?
15. Votre tension artérielle se situe-t-elle entre 120/60 et 140/80?
16. Avez-vous un caractère égal, sans sautes d’humeur?
17. Pouvez-vous passer plusieurs heures à jeun sans avoir mal à la tête, transpirer ou éprouver un malaise?
18. Pratiquez-vous un ou des sports d’endurance (course, natation, vélo)?
19. Êtes-vous encore loin de la ménopause ou de la cinquantaine?
20. Votre alimentation comporte-t-elle beaucoup de produits laitiers?

Résultat : L’équilibre de votre métabolisme

Vous avez répondu OUI à 13 questions ou plus? Votre métabolisme fonctionne efficacement. Vous veillez à la qualité de votre alimentation, sans pour autant vous en préoccuper outre mesure, car vous n’avez pas de problèmes de santé particuliers. Cela ne vous empêche pas d’aider votre organisme grâce à des périodes d’alimentation plus légère, ou même en lui accordant une ou deux journées de détoxication, afin de prévenir les troubles du métabolisme.

Vous avez répondu OUI à moins de 13 questions? Vous devriez vous efforcer d’adopter une alimentation mieux équilibrée.

Si vous avez répondu OUI moins de 8 fois, il devient urgent d’agir. Peut-être êtes-vous prédisposé à un trouble métabolique génétique et souffrez-vous déjà, à cause de votre poids, d’arthrite ou de goutte, de diabète ou d’ostéoporose. Dans ce cas, vous devriez perdre du poids.