Share on Facebook

42 symptômes qui pourraient signaler une maladie grave

Les symptômes de maladie grave passent souvent inaperçus, car la plupart du temps les bosses, les éruptions cutanées et les taches rouges se révèlent être inoffensives. Toutefois elles peuvent être le signe de quelque chose de beaucoup plus grave. Voici comment faire la différence.

1 / 42
Votre cou parait saleSIMON KADULA/Shutterstock

Votre cou paraît sale

Acanthosis nigricans, une décoloration cutanée qui se manifeste comme une éruption, «ressemble presque à de la terre, mais procure une sensation veloutée au toucher», dit Todd Sontag, un spécialiste en médecine familiale. Il en voit fréquemment à l’arrière du cou ou aux aisselles, et c’est souvent un signe de diabète ou de résistance à l’insuline. «Les patients viennent poser des questions sur cette éruption dont ils n’arrivent pas à se débarrasser», note-t-il. Un médecin vous fera passer des tests sanguins afin de vérifier votre glycémie et d’établir un diagnostic.

Sachez reconnaitre ces signes de maladie révélés par votre peau.

2 / 42
Vous êtes une femme et il vous pousse du poil au mentonAIR IMAGES/Shutterstock

Vous êtes une femme et il vous pousse du poil au menton

Cela peut être un signe de syndrome des ovaires polykystiques, note le Dr Sontag. «Habituellement, on ne voit que quelques poils, mais ils sont foncés et durs comme la barbe d’un homme», note-t-il. Ce déséquilibre hormonal peut aussi affecter vos règles et avoir un impact sur votre fertilité. Un examen de vos antécédents médicaux et de vos symptômes peut mettre votre médecin sur la bonne voie.

Méfiez-vous de ces douleurs qui peuvent être le signe d’une maladie mortelle.

3 / 42
Vous avez des taches de sang dans les yeux895_THE_STUDIO/Shutterstock

Vous avez des taches de sang dans les yeux

Cette maladie, connue sous le nom d’hémorragie sous-conjonctivale, est plus fréquente chez les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle ou de diabète, nous apprend l’American Heart Association. Ce ne sont pas ces problèmes de santé qui causent les taches, mais les deux sont liées. Une raison de plus de consulter un ophtalmologiste tous les deux ans.

Un examen des yeux pourrait déceler l’une de ces maladies dangereuses.

4 / 42
Votre gros orteil est enfléTOLIKOFF PHOTOGRAPHY/Shutterstock

Votre gros orteil est enflé

Vous ne vous souvenez pas de l’avoir écrasé? (Ce n’est pas le genre de truc qu’on oublie.) Alors c’est peut-être un des symptômes précoces de goutte, un mal à la fois douloureux et symptomatique de maladies chroniques comme l’hypertension artérielle et les maladies rénales. Une analyse de vos antécédents médicaux et une visite chez votre médecin permettront un diagnostic.

Vous souffrez de la goutte? Privilégiez ces aliments pour vous soulager.

5 / 42
Symptômes maladie grave : l'envie de croquer de la glace.Sergiy Kuzmin/Shutterstock

Vous avez tout le temps envie de croquer des cubes de glace

Il arrive parfois qu’un patient vienne voir le Dr Sontag et lui dise : «Tout ce que je veux, c’est croquer de la glace à longueur de journée.» C’est un signe d’anémie ferriprive. Vous aurez besoin d’un bilan sanguin et votre médecin essaiera de comprendre pourquoi vous êtes anémique – soit vous perdez du sang, soit vous n’en produisez pas assez. La réponse orientera les soins que vous recevrez, note-t-il.

Voyez ce que ces autres fringales révèlent sur votre santé.

6 / 42
Vos yeux sont exorbités WAYHOME STUDIO/Shutterstock

Vos yeux sont exorbités

Si c’est quelque chose qui semble nouveau – ils étaient encore normaux sur les photos de l’année dernière –, ça pourrait être dû à une hyperactivité de la thyroïde, note le Dr Sontag. Ce problème peut aussi s’accompagner d’autres symptômes tels que la perte de poids inexpliquée ou l’irritabilité. Un test sanguin thyroïdien permettra d’identifier le problème. Le traitement à l’iode peut ralentir votre thyroïde, et vous pouvez gérer le problème avec des médicaments. Cependant, le Dr Sontag note que les problèmes thyroïdiens disparaissent parfois spontanément et se règlent d’eux-mêmes.

Consultez la liste des signes silencieux d’un problème de thyroïde.

7 / 42
Vous avez rapetisséIMAGE POINT FR/Shutterstock

Vous avez rapetissé

Si vous vous demandez pourquoi votre jean est plus long, c’est peut-être un des signes silencieux de l’ostéoporose. Lorsque vos os s’affaiblissent, les vertèbres de votre colonne vertébrale commencent à se tasser et vous rapetissez. Si vous avez deux ou trois centimètres (1,5 po) de moins que dans la vingtaine, consultez votre médecin.

8 / 42
Votre urine est troubleBENCHAMAT/Shutterstock

Votre urine est trouble

Votre urine devrait être claire et de la couleur d’une limonade légère. Si elle est d’un jaune plus foncé, il se peut que vous soyez déshydraté ; si elle est presque claire, vous pourriez être trop hydraté. Mais si elle devient trouble ou très sombre, il pourrait s’agir d’un calcul de la vessie qui en irrite les parois. Un examen physique et une analyse d’urine permettront de cerner le problème.

Lisez ces 11 choses que vous ne savez pas sur votre urine.

9 / 42
Vos pieds pèsent des tonnesDIEGO CERVO/Shutterstock

Vos pieds pèsent des tonnes

C’est peut-être un signe de polyarthrite rhumatoïde, une maladie qui frappe davantage les femmes que les hommes et, souvent, les personnes âgées de 20 à 40 ans. La fatigue (avec ou sans douleur articulaire) est un autre symptôme courant. Si cela fait au moins quatre semaines que vous éprouvez de la raideur, filez chez votre médecin afin de vous assurer que tout va bien.

Évitez ces aliments susceptibles de déclencher une crise d’arthrite.

10 / 42
Vos selles sont blanchâtresPAVEL_D/Shutterstock

Vos selles sont blanchâtres

C’est sans aucun doute un signe inquiétant, mais il y a deux possibilités. Un : vous pouvez prendre du Pepto Bismol pour leur redonner des «couleurs». Deux : il se peut aussi que cette pâleur indique la présence de sang digéré, auquel cas votre médecin peut envisager des problèmes plus graves tels que l’ulcère d’estomac ou le cancer du tube digestif.

11 / 42
Vos selles sont vertesERIC JENNINGS/Shutterstock

Vos selles sont vertes

Beurk! Des excréments verts ne manqueront pas d’attirer votre attention. «Il s’agit souvent d’une infection, comme la Giardia ou la salmonelle», précise le Dr Sontag. Votre médecin vous demandera si vous avez voyagé à l’étranger ou si vous avez campé ou fait de la randonnée pédestre récemment.

Surveillez ces signes pour savoir si vous selles sont normales.

12 / 42
Votre urine est rosâtreBENCHAMAT/Shutterstock

Votre urine est rosâtre

Le pipi rose ou rouge indique qu’il y a du sang dans l’urine. Les causes les plus probables en sont l’infection urinaire ou rénale, mais c’est aussi un symptôme des stades précoces du cancer du rein, de la vessie ou de la prostate, rappelle la Clinique Mayo. Une analyse d’urine expliquera en partie la cause du saignement.

13 / 42
Votre urine a la couleur du CokePLENOY M/Shutterstock

Votre urine a la couleur du Coke

Cela devrait immédiatement vous alerter, en particulier après une séance d’entraînement extrême ou, par exemple, après avoir couru un marathon. Il pourrait s’agir d’une rhabdomyolyse, phénomène qui se produit lorsque le tissu musculaire se décompose, s’infiltre dans votre circulation sanguine et cause des lésions rénales. Cette maladie grave justifie une rapide visite aux urgences.

14 / 42
La bouche vous brûleKRISTIANA GANKEVYCH/Shutterstock

La bouche vous brûle

Appelé à juste titre «syndrome de la bouche brûlante», ce problème peut être causé par des dommages aux nerfs gustatifs et sensitifs. Cela se traduit par une sensation de brûlure ou par un picotement douloureux et fréquent dans la bouche qui persiste pendant des mois. Bien qu’il n’existe pas de test pour diagnostiquer ce problème, votre médecin fera un examen approfondi pour éliminer d’autres causes potentielles et pourrait vous prescrire une ordonnance qui peut soulager votre inconfort.

15 / 42
Vos jambes vous font souffrir quand vous marchezWAYHOME STUDIO/Shutterstock

Vos jambes vous font souffrir quand vous marchez

La première chose qui va vous venir à l’esprit sera sans doute : «Est-ce que je me suis blessé lors de la randonnée que j’ai faite le week-end dernier ou est-ce que j’ai trop couru ?» Cependant, si la douleur n’est pas liée à une blessure et que vous avez l’impression que vos os vous font mal, il se peut qu’il s’agisse d’un cancer des os (même si la douleur va et vient). Discutez avec votre médecin de la possibilité de faire une biopsie.

Adoptez quelques-unes de ces habitudes pour mieux prévenir le cancer.

16 / 42
Symptômes maladie grave : l'envie d'uriner en permanence.STHANAPHAT/Shutterstock

Vous urinez tout le temps

Une augmentation du nombre de visites aux toilettes peut être due à une infection des voies urinaires – bien que les infections urinaires soient généralement accompagnées d’une brûlure révélatrice. Cependant, si vous urinez constamment et que vous avez une soif insatiable, il se peut que ce soit un début de diabète, note le Dr Sontag. Si vous remarquez que vous allez aux toilettes beaucoup plus souvent qu’avant ou que vous vous réveillez toute la nuit pour vous soulager, parlez-en à votre médecin.

Retrouvez plus de raisons qui expliquent pourquoi vous avez toujours envie d’uriner.

17 / 42
Vos mamelons coulentBIGMANKN/Shutterstock

Vos mamelons coulent

Vous n’allaitez pas? Ne faites pas l’amour? C’est peut-être un trouble appelé galactorrhée. Il pourrait s’agir d’un problème médical sous-jacent comme un prolactinome, une tumeur bénigne sur l’hypophyse. Bien qu’elle ne soit pas toujours dangereuse en soi, la tumeur peut entraîner des règles irrégulières et interférer avec votre fertilité. Les analyses sanguines peuvent aider votre médecin à découvrir la cause de cette fuite.

18 / 42
Vous vous asseyez devant la télé et vous endormez aussitôtDEAN DROBOT/Shutterstock

Vous vous asseyez devant la télé et vous endormez aussitôt

C’est soit un incident parfaitement banal – l’émission était nulle! –, soit quelque chose de beaucoup plus inquiétant : l’apnée du sommeil. «J’en diagnostique quelques cas chaque semaine», constate le Dr Sontag. C’est plus qu’un simple problème de ronflement, ajoute-t-il : «Lorsqu’ils dorment, certains patients cessent de respirer pendant deux minutes. Ils manquent donc d’oxygène pendant la nuit. »

Les machines contre l’apnée du sommeil ont véritablement progressé et sont aujourd’hui plus petites et plus silencieuses. N’ayez pas peur de parler à votre médecin si vous ronflez, que vous vous sentez vraiment fatigué tout au long de la journée ou si votre partenaire vous dit que vous cessez de respirer la nuit.

Vérifiez si vous présentez ces autres symptômes d’apnée du sommeil.

19 / 42
Vous vous réveillez épuiséTWINSTERPHOTO/Shutterstock

Vous vous réveillez épuisé

Vous souffrez peut-être du syndrome des jambes sans repos. «Vous vous réveillez fatigué parce que votre corps ne se détend jamais complètement pendant la nuit», dit le Dr Sontag. Il se peut aussi que vous ayez une envie de plus en plus irrépressible de bouger vos jambes lorsque vous êtes assis. Une évaluation de vos antécédents médicaux et de vos symptômes peut vous aider à orienter votre médecin dans la bonne direction.

20 / 42
Vous avez pris 10 kilos (20 livres) en un moisSUPAWAT BURSUK/Shutterstock

Vous avez pris 10 kilos (20 livres) en un mois

Beaucoup de gens mettent leur gain de poids sur le dos d’une thyroïde paresseuse – après tout, cette glande en forme de papillon à la base de votre cou aide à contrôler votre métabolisme. Il est vrai qu’une perte de poids progressive est moins probable en cas de dysfonctionnement de la thyroïde qu’un gain de poids soudain – comme une prise de poids 10 kilos (20 livres) en un mois – dit le Dr Sontag. Quoi qu’il en soit, il est possible que votre médecin vous fasse passer un test sanguin thyroïdien pour écarter la possibilité d’un trouble de ce type.

Consultez ces autres explications médicales possibles à votre prise de poids.

21 / 42
Vous avez l’impression que la nourriture reste coincée dans votre gorgeTOBE24/Shutterstock

Vous avez l’impression que la nourriture reste coincée dans votre gorge

Si vous avez souvent l’impression que des aliments restent pris dans votre gorge ou que vous modifiez votre façon de manger (en prenant de minuscules bouchées ou en évitant certains aliments difficiles à avaler), c’est peut-être un symptôme du cancer de l’œsophage. Vos antécédents médicaux et un examen renseigneront votre médecin sur cette possibilité. Le cas échéant, il vous fera passer un test d’imagerie pour vérifier s’il y a un cancer.

22 / 42
La peau de vos seins est grumeleuse comme de la peau d’orange AFRICA STUDIO/Shutterstock

La peau de vos seins est grumeleuse comme de la peau d’orange

Cette peau d’orange peut signaler un cancer du sein, dit le Dr Sontag. «L’aspect grumeleux vient de l’enflure», ajoute-t-il, et peut être causé par un cancer du sein inflammatoire. Après un examen physique, votre médecin examinera les tissus mammaires par mammographie ou échographie.

Ne manquez pas ces symptômes du cancer du sein.

23 / 42
Vous avez une grosseur sur l’épauleTHARAKORN/Shutterstock

Vous avez une grosseur sur l’épaule

Bizarrement, le développement d’un ganglion lymphatique en haut de la clavicule gauche peut être un signe de cancer de l’estomac, dit le Dr Sontag. Si vous remarquez des bosses ou des grosseurs étranges qui sont apparues récemment, parlez-en à votre médecin.

24 / 42
Vous avez une grosseur près du nombrilDAVID TADEVOSIAN/Shutterstock

Vous avez une grosseur près du nombril

Une bosse molle autour de cette région peut indiquer une hernie ombilicale. Mais montrez-le tout de même à votre médecin : il pourrait aussi s’agir d’un ganglion lymphatique appelé nodule de Sœur Marie-Joseph, un signe de cancer sous-jacent, dit le Dr Sontag. «Parfois, votre corps fait simplement son boulot, et c’est normal d’avoir des grosseurs. Mais chaque fois que vous remarquez un changement inhabituel, faites-vous examiner», dit-il.

25 / 42
Vous saignez après la ménopauseTRYBEX/Shutterstock

Vous saignez après la ménopause

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour quelques petites taches – en fait, c’est souvent normal. Mais vous devriez voir votre médecin en cas saignements menstruels. Il pourrait s’agir d’un cancer de l’utérus, pour lequel le diagnostic précoce est vital: les femmes diagnostiquées au stade 1 ont un taux de survie à cinq ans de 88 %.

Lisez ces faits sur le cancer du col de l’utérus que les médecins aimeraient que vous sachiez.

26 / 42
Une nouvelle tache est apparue sur votre peauALBINA GLISIC/Shutterstock

Une nouvelle tache est apparue sur votre peau

Vous savez qu’il faut surveiller tout grain de beauté de forme, de taille ou de couleur irrégulières, mais l’apparition d’un nouveau grain de beauté devrait éveiller encore plus vos soupçons. Une nouvelle étude publiée dans le Journal of the American Academy of Dermatology a révélé que 70% des mélanomes proviennent d’un nouveau grain de beauté, alors que seulement 30% germent à partir d’un grain de beauté existant. Parlez à votre dermatologue de toute nouvelle tache cutanée et passez tous les ans un examen de la peau pour vous assurer qu’elle est exempte de toute irrégularité.

Lisez ces témoignages de personnes atteintes du cancer de la peau pour mieux comprendre cette maladie.

27 / 42
Vous êtes vraiment ballonnéANDREY_POPOV/Shutterstock

Vous êtes vraiment ballonné

Vous avez peut-être mangé trop de sushi (merci à la sauce soja) ou attendez vos règles d’un jour à l’autre, mais des ballonnements anormaux et inconfortables peuvent aussi être un signe de cancer de l’ovaire. Il se peut aussi que vous uriniez plus fréquemment, que vous soyez aux prises avec des douleurs pelviennes ou ressentiez des douleurs lors des relations sexuelles. Si votre médecin soupçonne un cancer de l’ovaire, il procédera d’abord à un examen physique pour voir s’il s’agit d’une hypertrophie de cet organe.

Commencez par éliminer ces causes fréquentes de ballonnement et consultez un médecin si les douleurs persistent.

28 / 42
Vos pieds vous démangent à vous rendre dingueéJAKKRIT PIMPRU/Shutterstock

Vos pieds vous démangent à vous rendre dingue

Êtes-vous enceinte ? Une maladie du foie appelée cholestase de la grossesse peut causer de fortes démangeaisons aux mains et aux pieds. C’est rare, mais c’est à surveiller : bien que la mère ne risque rien (sauf pour les démangeaisons), cela augmente la probabilité de complications à l’accouchement (avant terme, par exemple) et constitue donc un danger pour le bébé. Votre gynéco-obstétricien optera peut-être pour une induction du travail.

29 / 42
La peau vous démange sur tout le corpsCHAJAMP/Shutterstock

La peau vous démange sur tout le corps

Il y a une autre cause de démangeaisons qui n’est pas liée aux lésions du foie pendant la grossesse : la cirrhose. Comme le souligne la Société canadienne du cancer, il est possible que ce cancer ne présente «aucun signe ni symptôme aux premiers stades de la maladie». Plus tard, il se peut que vous souffriez de démangeaisons ou que votre peau prenne un teint jaunâtre. Heureusement, après le diagnostic, vous pouvez prévenir d’autres dommages en mangeant sainement et en faisant de l’exercice.

30 / 42
Vous saignez après avoir fait l’amourWILLIAM POTTER/Shutterstock

Vous saignez après avoir fait l’amour

Si vous vous dites, bof, ça doit être parce qu’on ne l’a pas fait depuis un moment, vous faites fausse route : saigner après une relation sexuelle n’est pas normal. Il existe un tas de causes possibles, de la sécheresse vaginale aux polypes sur le col de l’utérus, mais le cancer du col de l’utérus est aussi sur la liste des suspects. Même si cette perspective est effrayante, il est important d’en parler à votre médecin qui passera en revue tout une panoplie de causes possibles.

31 / 42
Vous développez une éruption en forme de cibleANASTASIAKOPA/Shutterstock

Vous développez une éruption en forme de cible

Si vous voyez une éruption rouge en forme de cible apparaître sur votre peau, appelez immédiatement votre médecin. La première chose qu’il vérifiera, c’est la maladie de Lyme. Causée par une piqûre de tique, cette maladie peut aussi causer des symptômes plus insidieux tels que la fatigue, le manque de concentration et des maux de gorge. Environ 70 à 80% des gens font une éruption cutanée suite à une morsure de tique, mais elle peut prendre diverses formes et couleurs – éruptions cutanées multiples, teinte bleuâtre, etc. Si vous remarquez ces symptômes ou quoi que ce soit d’inhabituel après avoir fait une activité de plein air dans un endroit où vivent des tiques porteuses de la maladie de Lyme, parlez-en à votre médecin.

Apprenez-en plus sur la maladie de Lym et ses conséquences.

32 / 42
Une éruption rouge et marbrée apparaît sur vos piedsTINGLEE1631/Shutterstock

Une éruption rouge et marbrée apparaît sur vos pieds

La maladie de Lyme n’est pas la seule que transmettent les tiques et dont vous devriez vous méfier. La fièvre pourprée des Rocheuses, causée par la bactérie Rickettsia rickettsii, peut mettre votre vie en danger. Vous remarquerez peut-être des symptômes relativement anodins tels que la fièvre ou les maux de tête (qui peuvent être attribués à la grippe), mais la plupart des patients développeront aussi une éruption rougeâtre qui, partant des chevilles et des poignets, remonte vers le haut du corps. Si vous tombez malade après avoir fait de la randonnée ou du camping, appelez votre médecin.

33 / 42
Vous ne vous sentez tout simplement pas bienDMYTRO ZINKEVYCH/Shutterstock

Vous ne vous sentez tout simplement pas bien

D’accord, c’est plutôt vague, mais, justement, les symptômes bizarres, diffus, du genre «il y a quelque chose qui cloche», devraient vous alerter : il s’agit peut-être d’une crise cardiaque. Les femmes ne présentent pas toujours le symptôme classique telles que les douleurs thoraciques qui accompagnent une crise cardiaque ; cela peut se manifester chez elle sous une forme plus discrète : fatigue et douleurs dans le haut du dos, par exemple. «Tout ce qui sort de l’ordinaire et qui apparaît soudainement sans que l’on sache trop pourquoi devrait vous faire soupçonner une crise cardiaque», dit le Dr Sontag. Appelez votre médecin ou allez à l’urgence.

Méfiez-vous de ces infections courantes qui augmentent votre risque de crise cardiaque.

34 / 42
Vous n’arrivez pas à vous débarrasser de vos aphtesC.PIPAT/Shutterstock

Vous n’arrivez pas à vous débarrasser de vos aphtes

Avec autant de symptômes (300 !), la maladie cœliaque peut être difficile à diagnostiquer. Et si les problèmes gastro-intestinaux tels que la diarrhée, la constipation et les ballonnements sont courants, certains symptômes un peu «hors-norme» le sont aussi, comme les aphtes. Vous pouvez en avoir à l’intérieur des joues, sur les gencives ou les lèvres, et elles peuvent être douloureuses. Il ne s’agit pas d’un indice qui permet de porter à coup sûr un diagnostic et il faut aussi faire attention aux autres symptômes de la maladie cœliaque, comme les problèmes d’humeur, les douleurs articulaires et l’infertilité.

35 / 42
Vous n’entendez pas bien d’une oreilleANDREY_POPOV/Shutterstock

Vous n’entendez pas bien d’une oreille

Si vous entendez des sonneries ou des sons étouffés dans une oreille, il se peut que vous ayez un neurinome acoustique, une tumeur rare, non cancéreuse et qui croît souvent lentement. Cela ne veut pas dire que ce n’est pas dangereux. Au fur et à mesure qu’elle grandit, cette tumeur peut causer des problèmes d’équilibre et même présenter un danger pour la vie. Si votre médecin soupçonne la présence d’une telle tumeur, seule une IRM confirmera le diagnostic.

Apprenez-en plus sur la perte d’audition et ses moyens de prévention.

36 / 42
Vos sourcils s’amincissentMILKOVASA/Shutterstock

Vos sourcils s’amincissent

Vous pensiez que vous n’auriez plus besoin de les épiler ? La perte de cheveux et de poils, y compris ceux des sourcils, peut en fait signaler que votre métabolisme fonctionne au ralenti parce que votre thyroïde est sous-active (on parle aussi d’hypothyroïdie), dit le Dr Sontag. Méfiez-vous des autres symptômes comme le rhume et la constipation. Encore une fois, votre médecin évaluera la fonction de votre thyroïde grâce à un simple test sanguin.

37 / 42
Vous faites facilement des hématomesLZF/Shuttterstock

Vous faites facilement des hématomes

Vous regardez le bas de votre corps et vous apercevez un tas de tâches décolorées sur vos jambes. Une maladresse de votre part? Peut-être, mais ça peut aussi être une leucémie. Une faible numération plaquettaire peut vous rendre plus sensible aux ecchymoses, indique la Société américaine du cancer. Bien sûr, ce n’est pas votre premier souci, mais si votre médecin soupçonne un problème, il vérifiera votre numération des cellules sanguines avant de procéder à des tests plus invasifs, comme le prélèvement d’un échantillon de moelle osseuse.

38 / 42
Vous remarquez des stries noires sur un ongleOLEGPANDABOEV/Shutterstock

Vous remarquez des stries noires sur un ongle

Normalement, on cherche des marques de cancer de la peau… sur la peau. Mais il peut aussi apparaître sur un ongle. Appelé mélanome acro-lentigineux, ce type de cancer de la peau peut ressembler à une strie foncée sous l’ongle. Si vous ne savez pas ce qui l’a causée (vous êtes-vous coincé le doigt dans une porte ?) et qu’elle est apparue récemment, consultez un dermatologue pour une évaluation.

39 / 42
Votre odorat faiblitASIER ROMERO/Shutterstock

Votre odorat faiblit

L’insensibilité de votre nez à certaines odeurs devrait vous mettre sur la piste de la maladie d’Alzheimer, du moins selon une nouvelle étude publiée dans Neurology. On a demandé à 300 personnes qui avaient un parent atteint de la maladie (et donc considérées à risque plus élevé) de renifler des vignettes odorantes (les odeurs variaient du citron à l’essence). Celles qui étaient le moins aptes à identifier les odeurs avaient aussi des marqueurs de la maladie d’Alzheimer. Bien sûr, une simple baisse de l’odorat ne peut en aucun cas permettre de diagnostiquer cette maladie, mais, si vous vous inquiétez, surtout si vous avez des antécédents familiaux, parlez-en à votre médecin.

Retrouvez plus d’explications possibles à votre perte d’odorat.

40 / 42
Votre enfant développe un trouble obsessionnel compulsif soudainLEVRANII/Shutterstock

Votre enfant développe un trouble obsessionnel compulsif soudain

Étonnamment, il peut s’agir d’un symptôme parmi d’autres qu’il a contracté un streptocoque dans la gorge. Si votre enfant a attrapé des streptocoques et qu’il a soudainement développé des tendances obsessionnelles compulsives, le problème vient peut-être d’une infection à streptocoque du groupe A.

C’est une maladie appelée «troubles neuropsychiatriques pédiatriques auto-immuns associés à une infection à streptocoque». En plus des troubles obsessionnels compulsifs, ils peuvent aussi développer de l’anxiété, de l’agressivité ou des symptômes semblables à ceux du TDAH. Cette maladie peut être difficile à diagnostiquer, mais il existe plusieurs options de traitement. Parlez au pédiatre de votre enfant si vous remarquez un changement brusque et alarmant dans son comportement et sa personnalité.

Votre enfant a reçu un diagnostique de TDAH? Posez-vous ces 10 questions avant de le médicamenter.

41 / 42
Vous transpirez au point de mouiller vos vêtementsKOLDUNOV/Shutterstock

Vous transpirez au point de mouiller vos vêtements

La transpiration excessive, souvent sur les mains, les aisselles ou le visage, est appelée hyperhidrose. La sueur elle-même est inoffensive (bien qu’elle puisse vous gâcher un peu la vie), mais elle peut aussi indiquer une affection médicale sous-jacente. Il peut s’agir par exemple d’un effet secondaire des médicaments (entre autres), mais aussi d’un lymphome non hodgkinien. En plus de la sueur, vous pouvez avoir de la fièvre, perdre du poids ou vous sentir essoufflé. Si votre médecin pense qu’il s’agit d’un lymphome, il demandera une biopsie des ganglions lymphatiques hypertrophiés pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

Voyez ce que votre sueur révèle sur votre santé.

42 / 42
Vos ongles ont cessé de grandirPATHOMP/Shutterstock

Vos ongles ont cessé de grandir

C’est peut-être pratique, mais si vous ne vous souvenez pas de la dernière fois que vous vous êtes coupé les ongles d’orteils, vous devriez vérifier que cela ne cache pas autre chose. Des ongles d’orteils ou des poils de jambe qui poussent très lentement ou des blessures au pied qui ne guérissent pas bien, sont tous des signes de maladie artérielle périphérique (MAP). Cela indique que le sang a du mal à irriguer le bas du corps à cause de l’accumulation de plaque dans les artères. Parlez à votre médecin de l’un ou l’autre de ces symptômes ; il vérifiera le pouls de vos jambes pour s’assurer que tout fonctionne comme il se doit.

Contenu original Reader's Digest