8 aliments susceptibles de déclencher une crise d’arthrite

Protégez vos articulations contre la douleur et l’inflammation en évitant ces catégories d’aliments qui réveillent l’arthrite. Selon la Société de l’arthrite, les femmes sont plus vulnérables devant cette maladie. En effet, une Canadienne sur quatre vit avec l’arthrite aujourd’hui, alors que la proportion chez les hommes est d’une personne sur dix.

1 / 8
Crise d’arthrite : évitez les produits laitiers.iStock/Ben Harding

Produits laitiers

Les produits laitiers sont l’un des aliments à éviter en cas d’arthrite. La polyarthrite rhumatoïde (PR) est parfois une réponse spécifique aux protéines présentes dans les produits laitiers. Selon le Physicians Committee for Responsible Medicine, certaines personnes atteintes de PR sont intolérantes aux protéines du lait, ce qui veut dire que leur système immunitaire produit des anticorps qui attaquent ces protéines dès qu’ils détectent leur présence dans l’organisme.

Mais tout le monde ne réagit pas de la même façon au lait – ou à d’autres produits laitiers. Dans une étude réalisée en 2015 auprès de femmes souffrant d’arthrose, le lait a amélioré les douleurs du genou alors que le fromage l’a aggravée. Faites des expériences pour voir comment les aliments ont tendance à affecter le type d’arthrite dont vous souffrez.

À l'inverse, privilégiez ces aliments pour mieux vivre avec l'arthrite.

2 / 8
Crise d’arthrite : évitez les aliments frits.iStock/Lisovskaya

Aliments frits

Une étude de la faculté de médecine de l’Université Mount Sinaï a révélé qu’en réduisant la consommation d’aliments frits et transformés, on peut réduire l’inflammation dans le corps. Les aliments frits contiennent beaucoup de gras saturés, ce qui peut aggraver l’inflammation.

Lona Sandon, une diététicienne qui enseigne à l’Université du Texas à Dallas, suggère d’employer des gras insaturés, comme de l’huile d’olive, plutôt que du beurre, pour voir une amélioration des symptômes.

Assurez-vous de savoir ces 8 choses sur l'arthrite pour mieux gérer cette maladie.

3 / 8
Crise d’arthrite : évitez le sucre.iStock/twinsterphoto

Sucre

Les sucres transformés présents dans de nombreuses grignotines préemballées libèrent dans l’organisme un déclencheur inflammatoire appelé cytokine qui peut exacerber les symptômes de l’arthrite, ce qui en fait un autre des aliments à éviter.

Une étude publiée dans la revue Rheumatology a constaté que les participants signalaient des symptômes douloureux immédiats après avoir mangé du sucre raffiné et des bonbons. Les chercheurs croient que l’augmentation des symptômes douloureux est le résultat d’une augmentation de la glycémie.

Adoptez ces aliments pour réduire votre consommation de sucre.

4 / 8
Crise d’arthrite : évitez la viande.iStock/jjpoole

Viande

Les viandes sont plus riches en graisses, lesquelles sont facilement métabolisées en dérivés chimiques qui causent l’inflammation dans le corps. C’est pire si vous faites griller, saisir ou frire des viandes à haute température parce que cette saveur de cuisson alléchante provient en fait de toxines appelées «produits finaux de glycation avancée» (AGE) qui endommagent les protéines dans le corps.

Les AGE sont décomposés par des cytokines, qui peuvent alors provoquer une inflammation. « Nous nous attendons à ce que la hausse des niveaux d’AGE augmente l’inflammation, bien qu’un lien direct avec l’arthrite ne soit pas fermement établi », observe Jaime Uribarri, un néphrologue de l’hôpital Mount Sinaï qui a dirigé plusieurs études sur le sujet.

Préparez ces délicieuses recettes végétariennes pour manger moins de viande.

5 / 8
Crise d’arthrite : évitez les produits à base de farine blanche.iStock/Pyrosky

Produits à base de farine blanche

Riz blanc, pommes de terre, farine, pain, craquelins… les aliments blancs qui contiennent des glucides raffinés ne font généralement pas bon ménage avec l’arthrite. Selon la Fondation de l’arthrite, ces aliments augmentent également la production d’AGE et causent de l’inflammation.

La structure moléculaire des grains raffinés est assez simple : « Le corps les transforme en sucre plus rapidement et le sucre est très inflammatoire », explique Barbara Olendzki, directrice du programme de nutrition du Center for Applied Nutrition de la faculté de médecine de l’Université du Massachusetts à Worcester. Inutile de supprimer les glucides de votre alimentation pour autant : voici 13 aliments riches en glucides et bons pour vous. Dans la mesure du possible, choisissez des glucides à grains entiers ou à grains multiples. Si vous ne voulez pas renoncer définitivement à tous vos plats préférés, apprenez à cuire le riz blanc et les pommes de terre d’une manière qui augmente l’amidon résistant.

6 / 8
Crise d’arthrite : évitez le café.iStock/PongMoji

Café

Désolé, amateurs de java, mais le café est associé à un risque accru de polyarthrite rhumatoïde (PR) et c’est l’un des aliments à éviter en cas d’arthrite. Des chercheurs pensent que certains ingrédients du café déclenchent le facteur rhumatoïde, qui peut ensuite progresser vers la PR – les résultats de leur étude sont toutefois basés sur un groupe de Finlandais qui boivent leur café bouilli, ce qui peut influencer son impact sur l’organisme.

Mais cela reste tout de même une source d’inquiétude. Une étude publiée en 2009 dans Arthritis Research and Therapy a révélé que même le café décaféiné contribuait au développement de la PR et suggérait de boire plutôt un thé riche en antioxydants. En passant du thé au café, vous pourriez ressentir ces effets surprenants sur votre organisme.

7 / 8
Crise d’arthrite : évitez le gluten.iStock/nimis69

Gluten

Le gluten, présent dans le blé et les céréales apparentées (orge, avoine, seigle, etc.), est une protéine qui peut favoriser l’inflammation. Les personnes atteintes de la maladie cœliaque – une maladie auto-immune où le gluten incite littéralement l’organisme à attaquer certaines protéines alimentaires et à blesser le tube digestif – doivent avoir une alimentation totalement exempte de gluten.

Même chose pour les arthritiques intolérants au gluten, une affection moins grave qui peut encore déclencher une inflammation et d’autres symptômes. La nutritionniste Joy Bauer suggère que les personnes atteintes de certains types d’arthrite subissent un test de dépistage de la maladie cœliaque, car il s’agit de maladies auto-immunes qui surviennent souvent ensemble.

Voyez comment manger équilibré, malgré un régime sans gluten ou sans viande.

8 / 8
Crise d’arthrite : évitez l'alcool.iStock/dschnarrs

Alcool

L’alcool n’a pas seulement un impact sur la fonction hépatique, il perturbe également les interactions entre les autres organes, ce qui peut causer une inflammation. Certaines recherches suggèrent que le vin rouge peut aider à garder le cœur, les muscles et les articulations en bonne santé. Mais une étude réalisée en 2006 à l’Université de Caroline du Nord a révélé qu’une consommation excessive d’alcool augmentait la production de cytokines inflammatoires dans le corps.

Difficile de renoncer à votre verre de vin? Essayez ces astuces pour boire moins d'alcool.

Contenu original Reader's Digest