Share on Facebook

8 raisons médicales qui expliquent la perte de l’odorat

La perte de l’odorat peut indiquer le début d’un problème de santé – des experts se penchent sur les causes de ce phénomène qui peuvent être aussi bien mineures que graves.

1 / 9
La perte de l'odorat c'est aussi la perte de certains repères.Sjale/Shutterstock

Anosmie?

L’odorat est capital concernant la manière dont vous expérimentez le monde qui nous entoure. Qu’il s’agisse de l’ail dans la sauce qui frémit sur la cuisinière, d’une rose venant d’éclore, de l’herbe fraîchement coupée ou de l’odeur familière du parfum de votre premier amour. C’est pourquoi l’anosmie – la perte de l’odorat – fait peur. Cette affection s’installe plus lentement que la surdité ou la cécité. Comme l’odorat est contrôlé par des capteurs du nez au cerveau, plusieurs maladies peuvent déclencher la perte de ce sens, certaines de façon temporaire, les autres de façon permanente.

Votre odorat faiblit? Faites attention à ces symptômes qui pourraient signaler une maladie grave.

2 / 9
La congestion nasale et la perte de l'odorat.PUHHHA/SHUTTERSTOCK

Congestion nasale

Si vous souffrez de congestion nasale chronique, il faut éliminer ces causes potentielles. «La cause la plus courante de congestion est le blocage des sinus et l’inflammation et l’accumulation de toxines dans les sinus», explique la neurologue Kulreet Chaudhary. «Par ailleurs, les causes d’une mauvaise digestion sont multiples: excès de stress, surmenage, mauvaises habitudes alimentaires, déséquilibre du microbiome (la flore intestinale) et surconsommation d’aliments préparés.»

Donc, si vous n’avez pas le rhume et ne présentez pas de symptômes d’allergie, votre congestion nasale et la perte de l’odorat qui en résulte peuvent être liées à des problèmes digestifs ou au stress. «Le meilleur traitement consiste à améliorer la digestion et à soulager l’inflammation des sinus,» conclut la Dre Chaudhary. Parlez avec votre médecin ou une nutritionniste des façons de modifier votre alimentation pour contrôler vos sinus.

Ces 10 minutes de yoga faciliteront votre digestion!

3 / 9
La cigarette, une mauvaise habitude pour le foieISTOCK/LJUBAPHOTO

Tabagisme

La pollution générale peut déclencher de l’anosmie, selon l’American Academy of Otolaryngology. Or le tabac est la forme de pollution la plus concentrée à laquelle la plupart des gens sont exposés. Le tabagisme altère la capacité à identifier les odeurs et diminue votre sens du goût. Heureusement, cela n’est pas permanent, à condition d’arrêter cette mauvaise habitude.

N’hésitez pas à essayer ces astuces efficaces pour arrêter de fumer.

4 / 9
L’exposition à des produits toxiques peut provoquer une perte de l'odorat.KANUSOMMER/SHUTTERSTOCK

Produits chimiques

L’exposition à des produits toxiques, comme les pesticides ou les solvants, peut faire des ravages sur votre odorat en brûlant l’intérieur de votre nez. Il peut en résulter des dommages permanents à votre muqueuse nasale et à votre odorat. Voici une courte liste de produits chimiques hautement nocifs: vapeurs de méthacrylate, gaz ammoniac, benzène, poussières de cadmium et de nickel, chromate, formaldéhyde, sulfure d’hydrogène et acide sulfurique.

Lisez les étiquettes des produits chimiques en atomiseur avant de les utiliser, et portez un masque sur le nez quand vous manipulez des produits à odeur forte à la maison. Mieux encore, essayez ces produits d’entretien naturels à base de vinaigre et de bicarbonate de soude.

5 / 9
Certains médicaments, y compris ceux pour l’asthme et l’hypertension artérielle, peuvent causer des maux de tête.LDUTKO/SHUTTERSTOCK

Médicaments

Selon la Dre Chaudhary, les médicaments sont très souvent responsables d’anosmies, mais les conséquences sont minimes. Quand vous prenez un nouveau médicament, votre odorat peut diminuer. Les antibiotiques, les antihypertenseurs et les antihistaminiques peuvent causer cet effet. Lisez l’étiquette du flacon pour vérifier si l’anosmie fait partie des effets indésirables. Voyez avec le médecin ou le pharmacien s’il est possible de changer de médicament. «Souvent, si vous pouvez arrêter la médication, les symptômes disparaissent», conclut-elle. Attention à ces signes qui prouvent que vos médicaments vous rendent malade.

6 / 9
Un traumatisme crânien peut provoquer un perte de l'odorat.ESB PROFESSIONAL/SHUTTERSTOCK

Traumatisme crânien

Comme le nez est étroitement relié au cerveau, la perte de l’odorat peut indiquer un problème de ce côté-là. Si vous avez eu une commotion ou subi une chirurgie cérébrale, dites-vous que l’un des effets d’un traumatisme crânien peut être la lésion du nerf olfactif. L’effet peut être temporaire ou permanent. Si vous avez reçu un coup à la tête, surveillez ces symptômes d’une commotion cérébrale. La Dre Chaudhary fait remarquer que des modifications de l’odorat peuvent être le signe d’une tumeur au cerveau, mais que cela est rare.

7 / 9
La maladie d’Alzheimer peut provoquer une perte de l'odorat.OCSKAY MARK/SHUTTERSTOCK

Maladie d’Alzheimer

Pour la Dre Ileana Showalter, spécialiste en ORL, la perte progressive de l’odorat est un des signes précoces de la maladie d’Alzheimer. Ce symptôme peut apparaître longtemps avant que la personne atteinte présente tous les critères de diagnostic de cette maladie dégénérative du cerveau. La société américaine de l’Alzheimer a fait état de recherches qui font la preuve que l’anosmie est un indicateur fiable de démence.

Dans une de ces études, les chercheurs de l’université Columbia ont conclu que les personnes qui avaient des altérations de l’odorat étaient trois fois plus susceptibles d’avoir des problèmes de mémoire. Des chercheurs ont également découvert que l’incapacité à faire la différence entre la gomme à mâcher bubblegum et l’essence pourrait être un nouveau moyen de détecter l’Alzheimer et la démence.

Avant qu’il ne soit trop tard, apprenez à détecter les premiers signes de la maladie d’Alzheimer.

8 / 9
La maladie de Parkinson peut provoquer une perte de l'odorat.SPEEDKINGZ/SHUTTERSTOCK

Maladie de Parkinson

Tout comme l’Alzheimer, le Parkinson est une maladie dégénérative du cerveau. Dans un cas comme dans l’autre, on risque de passer à côté des signes précoces, comme la modification de l’odorat. Alors que la plupart des gens qui font de l’anosmie ne développeront pas l’une ou l’autre de ces maladies, la majorité des parkinsoniens souffrent d’anosmie. Et souvent le médecin qui établit le diagnostic n’en tient pas compte, d’après la Michael J. Fox Foundation.

9 / 9
Être bien entouré serait le secret de la longévité.Shutterstock

Vieillissement

En vieillissant, votre odorat, tout comme votre vue et votre ouïe, va baisser. Les recherches indiquent que plus de 75% des octogénaires souffrent d’une baisse significative de l’odorat. Une autre étude a démontré que 62,5% des gens de 80 à 97 ans avaient des troubles de l’odorat.

On vous donne 45 trucs pour vivre 100 ans!

Contenu original Reader's Digest