TDAH: 10 questions avant de médicamenter votre enfant

Incertain devant la décision de donner des médicaments pour le TDAH de votre enfant? Cette liste de questions vous aidera à prendre une décision éclairée. Voici ce que vous devez savoir.

1 / 11
Enfant atteint de TDAH: plusieurs questions sont à poser avant d’opter pour la médication.Rawpixel.com/Shutterstock

C’est un choix personnel!

Avant de vous poser des questions, sachez que c’est une décision personnelle. Il existe de nombreux mythes sur le TDAH (trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité) dont celui que les enfants atteints de TDAH sont paresseux et désorganisés. Mais il y a beaucoup de facteurs et même d’émotions à considérer avant de décider de donner un médicament contre le TDAH à votre enfant. C’est un choix très personnel, selon Elizabeth Harstad, MD, MPH, un pédiatre de développement comportemental au Boston Children’s Hospital et experte pour Understood.org (site en anglais) Avant de décider de médicamenter ou non contre le TDAH de votre enfant, posez-vous ces 10 questions.

 

2 / 11
TDAH ou enfant hyperactif?VGstockstudio/Shutterstock

Avez-vous confiance en le diagnostic du TDAH?

Le simple fait que votre enfant soit hyperactif ou qu’il ait de la difficulté à être concentré ne signifie pas que votre enfant a un TDAH. Assurez-vous que votre enfant a eu une évaluation approfondie avant d’envisager un médicament contre le TDAH.

3 / 11
Enfant atteint de TDAH: des traitements non médicamenteux existent.Photographee.eu/Shutterstock

Connaissez-vous tous les types de traitement pour le TDAH?

Alors que le médicament est généralement la forme de traitement le plus efficace pour le TDAH chez les enfants, il existe d’autres options, telles que la thérapie comportementale ou la thérapie individuelle, que vous voudrez peut-être considérer.
Apprenez-en plus sur les thérapies comportementales.

4 / 11
TDAH: Questionnez-vous sur les avantages de la médication en en discutant avec votre médecin.Rawpixel.com/Shutterstock

Voyez-vous un avantage significatif potentiel à la médication?

Quels aspects des défis de votre enfant seraient aidés par les médicaments contre le TDAH? Lesquels ne le seraient pas? Vous voudrez peut-être en discuter avec son médecin.

5 / 11
Assurez-vous que la médication pour le TDAH n'interfère par avec d'autres médicaments que prend votre enfant.Tibor Duris/Shutterstock

Votre enfant a-t-il d’autres médicaments susceptibles d’interférer avec de nouveaux médicaments?

Assurez-vous de parler à votre médecin de la façon dont les deux médicaments peuvent interagir. Vérifiez également que l'alimentation de votre enfant est compatible avec sa médication.

6 / 11
TDAH: Il faut être préparé à mettre du temps et de l'énergie afin de trouver le dosage idéal et le bon médicament.Shutterstock

Êtes-vous prêt à mettre l’effort nécessaire pour bien régler la prise du médicament?

Il faudra peut-être du temps et de l’énergie pour trouver le bon médicament et même le bon dosage. Êtes-vous prêt pour cela?

7 / 11
Demandez-vous si votre enfant est assez responsable pour prendre son médicament de façon régulière.Sunny studio/Shutterstock

Votre enfant sera-t-il capable de prendre régulièrement des médicaments?

Votre enfant devra non seulement trouver le bon médicament et le bon dosage, mais aussi comprendre quand le prendre et comment faire face à ces effets possibles. Votre enfant est-il assez responsable pour prendre régulièrement des médicaments? Sinon, pourriez-vous superviser le calendrier des médicaments?

8 / 11
TDAH: Êtes-vous prêt pour les effets secondaires potentiels des médicaments?JPC-PROD/Shutterstock

Êtes-vous prêt pour les effets secondaires possibles des médicaments?

Tous les médicaments peuvent avoir des effets secondaires. Parlez à votre médecin. Dans le cas du médicament pour le TDAH, les effets secondaires peuvent être différents selon que votre enfant essaie un stimulant ou un médicament non stimulant. Soyez conscient que les effets secondaires peuvent disparaître tout seul après quelques jours. S’ils ne le font pas, parlez-en à votre médecin pour savoir comment ajuster le médicament ou le dosage.

9 / 11
TDAH: Votre enfant comprend-il les risques liés à une mauvaise utilisation du médicament? Il faut s'assurer qu'il en est conscient, pour que les abus et la dépendance soient évités.bulentevren/Shutterstock

Est-ce que votre enfant comprend les risques d’une mauvaise utilisation du médicament contre le TDAH?

Certains enfants peuvent involontairement abuser des médicaments pour le TDAH. D’autres enfants peuvent délibérément prendre un dosage plus élevé que ce qui est prescrit ou « partager » des médicaments à l’école ou à une fête. Assurez-vous que votre enfant comprend la responsabilité et la gravité de la prise de médicaments. Une mauvaise utilisation peut conduire à des abus et même à la dépendance, dans de rares cas.

10 / 11
Traitement du TDAH: Avez-vous pensé à la conciliation entre prise de médicaments et vacances? Il faut savoir qu'un arrêt de la médication n'est pas toujours une bonne idée.Monkey Business Images/Shutterstock

Avez-vous un plan pour concilier les vacances et la prise des médicaments?

Prévoyez-vous que votre enfant prenne des médicaments pour le TDAH 365 jours par an? Voulez-vous prendre une pause au cours du week-end, pendant l’été ou lorsque vous partez en vacances en famille? Pour certains enfants, une « vacances des médicaments » est une bonne idée. Pour d’autres, ce n’est pas le cas.

11 / 11
Traitement du TDAH: finalement, posez-vous une question simple : Votre enfant est-il prêt? A-t-il des questions, des inquiétudes face à la prise de médicaments? Il doit pouvoir comprendre les avantages et les risques.conrado/Shutterstock

Votre enfant est-il prêt?

Vous pouvez être prêt à donner un médicament à votre enfant, mais ce dernier est-il également d’accord? Comprend-il le but de la médication? Est-ce qu’il s’inquiète? Est-il préoccupé par les effets secondaires? Il est important que votre enfant ne se sente pas contraint d’avoir recours à la médication. Il doit comprendre autant les avantages et les risques.

Vous aimerez aussi :
Votre enfant atteint d’une MII peut vivre une vie saine
Dyslexie : tout ce que vous savez… est probablement faux!
La technologie inhibe-t-elle la créativité de nos enfants?

Tiré de rd.com : 10 Questions to Ask Yourself Before Putting Your Child on ADHD Medication

Contenu original Reader's Digest