29 choses que vous croyez cancérigènes, mais qui ne le sont pas

Chaque jour semble apporter de nouveaux éléments cancérigènes, susceptibles de nous rendre malades. Voici une mise au point sur ce que l’on croit dangereux… mais qui est en fait inoffensif!

1 / 29
Bouteilles d’eau en plastiqueAMSHUTTER/Shutterstock

Bouteilles d’eau en plastique

Au début des années 2000, vous avez peut-être lu que le plastique contient du diethylhexyl adipate (DEHA), soupçonné d’être cancérigène. Selon la Société américaine du cancer, le plastique utilisé pour fabriquer les bouteilles d’eau ne contient pas toujours du DEHA – et même si c’était le cas, l’Agence américaine de l’environnement (EPA) doute que le DEHA puisse causer le cancer. De même, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) n’indique pas que le DEHA est cancérigène. Et Santé Canada estime que l’exposition au DEHA de la nourriture et des boissons est «sans danger».

Par ailleurs, consultez ces bonnes raisons d'éviter le plastique.

2 / 29
Réchauffer son repas dans du plastique au four micro-ondesAHANOV MICHAEL/Shutterstock

Réchauffer son repas dans du plastique au four micro-ondes

Depuis au moins 2002, les gens ont peur de faire cuire les aliments au four micro-ondes dans des contenants de plastique, certains que ceux-ci libéreront des produits chimiques cancérigènes dans leurs aliments. Selon la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis, les contenants alimentaires en plastique qui portent la mention «sans danger pour les micro-ondes» sont exempts de DEHA et de dioxines.

Toutefois, évitez de faire ces erreurs courantes avec votre four à micro-ondes.

3 / 29
Cuire n’importe quoi au four à micro-ondesANDREY_POPOV/Shutterstock

Cuire n’importe quoi au four à micro-ondes

Certaines personnes se méfient encore des micro-ondes, croyant que la méthode de cuisson rend les aliments radioactifs. Ce n’est pas le cas, selon la Société américaine du cancer (SAC). «Les fours à micro-ondes peuvent cuire des aliments, explique l’organisme, mais ils n’en modifient pas la structure chimique ou moléculaire.» Pas si vite, objecteront les esprits sceptiques : un micro-ondes n’émet-il pas des radiations ? Pas du tout ! «Les fours à micro-ondes sont conçus de telle sorte que les micro-ondes sont contenues dans le four lui-même», déclare la SAC. Lorsqu’ils sont utilisés conformément aux instructions, il n’existe aucune preuve qu’ils constituent un danger pour la santé des gens.

Rassurez-vous, même les chefs cuisent ces 10 aliments au micro-ondes.

4 / 29
Les feuilles assouplissantes ne sont pas cancérigènes.Lisette Nijhuis/Shutterstock

Feuilles assouplissantes

Ces feuilles assoupliraient vos vêtements et élimineraient l’électricité statique… tout en vous donnant subrepticement le cancer? Pas si vite : ces feuilles non parfumées semblent ne présenter aucun danger. Les versions parfumées peuvent cependant contenir un produit chimique toxique, lequel n’est généralement pas indiqué sur les étiquettes. Si vous êtes inquiet, n’utilisez que des feuilles non parfumées ou achetez une marque qui divulgue les composés de son parfum.

Prolongez la durée de vie de vos vêtements avec ces astuces.

5 / 29
PlombagesANDREY_POPOV/Shutterstock

Plombages

Vous ne le savez peut-être pas, mais les plombages que vous avez dans la bouche depuis un bout de temps contiennent probablement du mercure. Mais il y a aussi d’autres métaux, dont l’argent, l’étain et le cuivre. Selon L’Association dentaire américaine, la combinaison de ces métaux rend les plombages, connus sous le nom d’amalgames dentaires, tout à fait sûrs. «Il est important de savoir que lorsqu’il est combiné avec ces autres métaux, il constitue un matériau sûr et stable», dit l’ADA. De plus, le type de mercure utilisé dans les plombages n’est pas du même type (méthylmercure) que celui qui cause des problèmes de santé.

Pour éviter d'avoir besoin de plombage, cessez de commettre ces erreurs qui abîment vos dents.

6 / 29
Le sucre n'est pas cancérigène.iStock/twinsterphoto

Sucre

Le sucre fait beaucoup de mal à votre corps, mais il n’est pas cancérigène. Voyez ses effets néfastes sur votre santé. Même si les recherches suggèrent que les cellules cancéreuses consomment plus de glucose (sucre dans le sang) que les cellules normales. Selon le Dr Anton Bilchik, chef de la recherche gastro-intestinale au John Wayne Cancer Institute du Providence Saint John’s Health Center, vous avez besoin de sucre dans votre alimentation – c’est nécessaire pour votre système immunitaire.

7 / 29
ÉdulcorantsSPEEDKINGZ/Shutterstock

Édulcorants

Bien que certaines recherches préliminaires aient établi un lien entre les édulcorants artificiels et le cancer de la vessie chez les animaux de laboratoire, Santé Canada rappelle que «les résultats d’études plus récentes indiquent que la saccharine n’exerce pas chez l’humain l’effet carcinogène constaté chez le rat». Sachez tout de même que les édulcorants artificiels peuvent être nocifs pour votre santé en perturbant votre métabolisme et en augmentant votre risque de diabète de type 2, d’hypertension artérielle et de maladies cardiaques. Consommez ces 5 édulcorants avec modération.

8 / 29
Lucky CharmsP MAXWELL PHOTOGRAPHY/Shutterstock

Lucky Charms

La liste d’ingrédients de cette céréale est intéressante. Elle contient, par exemple, du phosphate trisodique (aussi connu sous le nom de phosphate de sodium), que l’on retrouve dans de nombreux produits alimentaires, mais aussi dans les produits de nettoyage et les diluants à peinture. Quelle horreur, n’est-ce pas? Là encore, une mise au point s’impose : le phosphate de sodium est un agent levant semblable au bicarbonate de soude (lui aussi présent dans les aliments et les produits de nettoyage). Et les quantités contenues dans les Lucky Charms (et d’autres aliments) sont si infimes qu’il n’y a pas de risque de cancer.

9 / 29
Sucres d’orge et autres cannes de NoëlKAREN ROACH/Shutterstock

Sucres d’orge et autres cannes de Noël

Vous avez peut-être entendu dire que ces friandises contiennent le «redoutable» dioxyde de titane. Mais ce n’est qu’un pigment qui donne à ces bonbons (ainsi qu’à la crème solaire et au dentifrice) leur couleur d’un blanc éclatant.

Jetez un coup d'oeil à ces choses dangereuses (et dégoûtantes) que vous mangez sans le savoir.

10 / 29
NutellaIVAN SVYATKOVSKY/Shutterstock

Nutella

Les parents du monde entier ont paniqué en apprenant que le Nutella pouvait causer le cancer (aussi bien à eux qu’à leurs enfants). On se calme! Le Nutella contient de l’huile de palme qui, lorsqu’elle est chauffée à plus de 200º C (400º F), peut être cancérigène. Comme les fabricants de Nutella sont prompts à le faire remarquer, jamais leur produit ne subit de telles températures. Le Nutella n’est pas pour autant un produit santé.

11 / 29
La cire sur les pommesANA IACOB PHOTOGRAPHY/Shutterstock

La cire sur les pommes

Vous avez sûrement remarqué que les pommes sont enduites de cire – c’est pour prolonger leur durée de conservation et les rendre plus attrayantes. Si certaines personnes vous disent que cette cire est cancérigène, ne les croyez pas. Il existe des préoccupations légitimes quant à la possibilité que des pesticides cancérigènes soient piégés sous la cire, mais vous pouvez régler ce problème en rinçant les fruits avec de l’eau et en les frottant avec une brosse douce. Le doute persiste? Optez pour les pommes biologiques, qui sont moins susceptibles d’avoir été traitées avec des pesticides chimiques toxiques.

12 / 29
Baguettes jetablesSCOTT DUMAS/Shutterstock

Baguettes jetables

Cette rumeur a commencé à circuler vers 2005 sur Internet : les baguettes de bois jetables contiendraient des agents cancérigènes, y compris du dioxyde de soufre. Il n’y a qu’une chose à répondre à cela : le dioxyde de soufre n’est pas cancérigène. Si vous ne voulez pas ingérer de dioxyde de soufre (certaines personnes y sont en effet sensibles), vous devriez utiliser des baguettes réutilisables ou une fourchette.

Vous voulez faire bonne impression dans un restaurant japonais? Respectez ces 9 règles d'étiquette.

13 / 29
Eau froideMR.YANUKIT/Shutterstock

Eau froide

Cette rumeur virale est vraiment bizarre : boire de l’eau froide après les repas provoquerait le cancer. C’est bien sûr parfaitement fantaisiste. Cette rumeur qui circule sur Internet prétend que l’eau froide interfère avec la digestion de manière à provoquer le cancer? Parfois, il est préférable d’appuyer sur la touche «supprimer». Aucune recherche n’appuie cette affirmation grotesque. La réalité, c’est que les gens ne boivent en général pas assez d’eau. Ça, c’est un vrai problème!

14 / 29
Faire trop bouillir votre eauDASHTIK/Shutterstock

Faire trop bouillir votre eau

Certains prétendent que faire bouillir l’eau trop longtemps ou plusieurs fois entraînerait la formation de composés chimiques, y compris des éléments cancérigènes tels que l’arsenic. La réalité, c’est que les risques posés par l’eau qui a bouilli une seconde fois sont minimes.

Cessez également de croire à ces 50 mythes sur le cancer qui ont la vie dure.

15 / 29
Mettre l’air conditionné dans votre voitureBONNONTAWAT/Shutterstock

Mettre l’air climatisé dans votre voiture

L’affirmation voulant qu’allumer votre climatiseur après avoir roulé un moment propage du benzène – un élément cancérigène – dans l’habitacle de votre voiture est farfelue. Aucune étude n’a jamais démontré que les systèmes de climatisation des voitures bien entretenues produisent du benzène en quantité suffisante pour avoir un impact cancérigène.

16 / 29
Cigarettes électroniquesHAZEM.M.KAMAL/Shutterstock

Cigarettes électroniques

Une étude japonaise a soutenu il y a quelques années que les cigarettes électroniques contenaient plus de carcinogènes que les vraies cigarettes, mais il n’y a pas de quoi paniquer : il s’avère que cette étude comportait de nombreuses lacunes. En février 2017, les services de santé britanniques ont cité une recherche suggérant que l’utilisation de la cigarette électronique est beaucoup plus sécuritaire que le tabagisme.

17 / 29
Teinture à cheveuxDENISPRODUCTION.COM/Shutterstock

Teinture à cheveux

Certaines études indiquent qu’une exposition constante aux colorants accroît les risques de cancer de la vessie chez les coiffeurs et les barbiers. Ce n’est pas vrai! Aucune preuve scientifique n’a établi que la coloration de vos cheveux – même régulière – augmentait votre risque de cancer. La seule raison pour laquelle vous pourriez espacer vos rendez-vous chez votre coloriste, ce serait à la rigueur pour économiser du temps et de l’argent.

Par ailleurs, évitez à tout prix ces ingrédients toxiques dans vos produits de beauté.

18 / 29
ShampooingGONCHAROV/Shutterstock

Shampooing

De temps en temps, on entend dire que le shampooing provoque le cancer parce qu’il contient un agent moussant appelé sodium laureth sulfate ou laurylsulfate de sodium (SLS). Également présent dans les revitalisants capillaires, le savon et divers produits de nettoyage, le SLS peut endommager vos cheveux, mais il n’est pas prouvé qu’il peut endommager vos gènes. Selon Santé Canada, ce produit n’a rien de cancérigène.

19 / 29
AntisudorifiquesALLIANCE/Shutterstock

Antisudorifiques

Santé Canada est clair à ce sujet : la rumeur voulant que les antisudorifiques causent le cancer n’est pas fondée. «Aucune étude scientifique ne montre que ces éléments font augmenter le risque de cancer du sein chez les femmes», rapporte l’organisme sur son site internet.

20 / 29
Votre téléphone cellulaireANDREY_POPOV/Shutterstock

Votre téléphone cellulaire

Les gens se méfient depuis longtemps de ces appareils, mais ce n’est pas nécessaire. Comme l’explique l’American Cancer Society, le cancer se développe par des mutations génétiques, et les téléphones cellulaires émettent un type d’énergie à basse fréquence incapable d’endommager l’ADN des cellules. Les chercheurs continuent d’étudier ce lien potentiel, mais il n’existe à l’heure actuelle aucun résultat fiable reliant les téléphones cellulaires au risque de cancer.

Votre cellulaire pourrait causer d'autres problèmes de santé : voici comment la technologie vous rend malade. 

21 / 29
Ligne de haute tensionLUANGTONGKUM/Shutterstock

Ligne de haute tension

Parce qu’elles émettent à la fois de l’énergie électrique et de l’énergie magnétique, les lignes électriques causeraient le cancer? Non, selon la fiche d’information de l’Institut national du cancer américain sur les champs électromagnétiques et le cancer. «L’énergie électrique émise par les lignes électriques est facilement stoppée ou affaiblie par les murs et autres obstacles. L’énergie magnétique émise par les lignes électriques est une forme de rayonnement à basse fréquence qui n’endommage pas les gènes.»

22 / 29
Rayons XXRAY COMPUTER/Shutterstock

Rayons X

Oui, cette procédure émet des radiations. Mais la quantité de rayonnement qu’émet une seule radiographie est relativement faible, dit la Dre Sailaja Kamaraju, professeure adjointe de médecine au Medical College of Wisconsin. En fait, la dose de rayonnement d’une seule radiographie est inférieure à la dose moyenne du rayonnement ambiant que vous recevez au bureau au cours d’une année. En d’autres termes, les rayons X ne provoquent pas le cancer. Par contre, le refus d’une radiographie comporte des risques : une tumeur manquée pourrait par exemple se propager et devenir mortelle.

23 / 29
MammographieTYLER OLSON/Shutterstock

Mammographie

La mammographie est une radiographie du sein qui peut aider à détecter un cancer à un stade précoce. L’intervention consiste à comprimer le sein (ce qui est souvent désagréable), et certaines femmes craignent que cette compression mammaire ne provoque elle-même un cancer du sein. D’autres pensent que les radiations émises par la mammographie causeraient le cancer du sein. Aucune de ces affirmations n’est vraie, selon l’Institut national du cancer. Leurs experts soulignent : «Les avantages de la mammographie l’emportent presque toujours sur les inconvénients potentiels de l’exposition aux rayonnements. Les mammographies nécessitent de très faibles doses de rayonnement. Le risque de dommages causés par cette exposition aux radiations est extrêmement faible.»

Sachez reconnaitre ces symptômes de cancer du sein.

24 / 29
Blessures à la poitrineI'M FRIDAY/Shutterstock

Blessures à la poitrine

Cette rumeur persiste depuis des années : se blesser la poitrine en tombant ou en recevant un coup, par exemple, pourrait causer le cancer du sein. Soyons clairs : une blessure au sein peut entraîner des ecchymoses et de l’enflure – ou même une masse bénigne connue sous le nom de nécrose graisseuse –, mais pas le cancer du sein.

25 / 29
Votre soutien-gorgeARMAN ZHENIKEYEV/Shutterstock

Votre soutien-gorge

«Le soutien-gorge à armature ne cause pas le cancer du sein», nous a assuré la Dre Marisa Weiss. Médecin en chef, présidente et fondatrice de breastcancer.org, elle est bien placée pour le savoir. Une étude scientifique, qui a examiné en 2014 le lien supposé entre le soutien-gorge à armature et le cancer du sein, n’a pu détecter aucune différence dans les taux de cancer du sein chez les femmes qui portaient ce type de soutien-gorge et celles qui n’en portaient pas.

Évitez ces erreurs courantes en achetant un soutien-gorge. 

26 / 29
AvortementROCKETCLIPS-INC/Shutterstock

Avortement

L’affirmation selon laquelle subir un avortement augmenterait les chances d’une femme de développer un cancer du sein trouve peut-être son origine dans l’idée que les femmes donnant naissance pour la première fois après l’âge de 30 ans courent un risque accru de développer ce type de cancer. Mais la réalité scientifique est que les femmes qui ont subi un avortement ne sont pas plus susceptibles d’avoir un cancer du sein que les femmes qui n’en ont pas eu.

27 / 29
Retirer une tumeur entraîne la propagation de cette tumeurA_STOCKPHOTO/Shutterstock

Retirer une tumeur entraîne la propagation de cette tumeur

En 2005, près de 41 % des personnes interrogées par la Société américaine du cancer ont déclaré qu’elles croyaient que la chirurgie visant à extirper un cancer causait en fait la propagation de ce cancer, et 13 % avaient des doutes. En vérité, ce geste n’entraîne pas la propagation du cancer. Premièrement, les chirurgiens utilisent des protocoles spéciaux pour empêcher les cellules cancéreuses de migrer lors des interventions chirurgicales. Deuxièmement, le cancer se réplique et métastase par lui-même, et non à l’aide d’un scalpel.

28 / 29
Exposé à l’air libre, le cancer se propageCHAINARONG06/Shutterstock

Exposé à l’air libre, le cancer se propage

Voici une autre croyance erronée et potentiellement dangereuse au sujet du cancer : l’exposer à l’air (par chirurgie ou autrement) le ferait croître et se propager. «Aucune donnée scientifique ne vient appuyer cette théorie», constate Blair Marshall, chirurgien thoracique. Le Dr Marshall ajoute que cette théorie est sans doute inspirée par le fait que les patients atteints d’un cancer ayant subi une intervention chirurgicale meurent parfois ensuite d’un cancer métastatique. «En réalité, rapporte le Dr Marshall, si le patient n’avait pas subi d’intervention chirurgicale, il aurait quand même développé des métastases.» Il existe de multiples fausses croyances scientifiques.

29 / 29
Votre mauvaise attitudePHOTOGRAPHEE.EU/Shutterstock

Votre mauvaise attitude

«À ce jour, aucune preuve scientifique convaincante ne peut établir un lien entre l’attitude d’une personne et son risque de développer un cancer ou d’en mourir, selon l’Institut national du cancer. Si vous avez le cancer, il est normal de se sentir parfois triste, en colère ou découragé, et parfois positif ou optimiste.» Rien de tout cela n’est une cause du cancer et n’a d’impact direct sur la progression de la maladie.

Prenez quelques-unes de ces habitudes pour mieux prévenir le cancer.

Contenu original Reader's Digest