Share on Facebook

Choisir un soutien-gorge: les pires erreurs à éviter

Les erreurs les plus répandues lorsque vient le temps de choisir et de porter un nouveau soutien-gorge.

1 / 11
Vous choisissez un soutien-gorge qui vous fait seulement en fermant les derniers boutons?istock/razyph

Choisir un soutien-gorge trop petit

Évitez cette erreur en optant pour un soutien-gorge confortable au moment de l’achat et assurez-vous que cette brassière est suffisamment ajustable. Lorsque votre soutien-gorge vieillira et que les bandes élastiques s’étireront, vous aurez alors la possibilité de le resserrer en l’ajustant davantage.

2 / 11
Vous n'avez pas pris vos mensurations depuis des lunes.istock/izabela

Vous n’avez pas pris vos mensurations depuis des lustres

La grandeur de votre soutien-gorge varie d’année en année suivant divers facteurs: changement de votre poids, fermeté de vos muscles, suivant une grossesse et avec l’âge. Si vous le pouvez, faites prendre vos mensurations en boutique, suggère Christina Faraj, experte en soutien-gorge de Beacon, New York.

Si vous ne pouvez pas faire prendre vos mensurations, utilisez la formule de base suivante :

1) Mesurez la taille de votre poitrine en plaçant un ruban à mesurer sous vos seins, en partant de votre dos et autour de votre cage thoracique. Si vous obtenez un chiffre impair, arrondissez-le pour obtenir le prochain chiffre pair. Ce nombre vous indiquera la taille de votre brassière.

2) Pour obtenir la taille de la coupe de vos seins, mesurez la partie la plus volumineuse de votre poitrine. Soustrayez ensuite à ce chiffre la taille de votre cage thoracique. La différence obtenue vous indiquera quel bonnet de soutien-gorge vous convient le mieux. Une différence d’un pouce est une coupe, une différence de deux pouces est une coupe B, et ainsi de suite.

3 / 11
Votre poitrine est mal retenue par les coupes.istock/baona

Votre poitrine est mal soutenue par les coupes

Votre poitrine n’est pas bien soutenue? Cela signifie que le bonnet de votre soutien-gorge est ou trop petit, ou encore que vous avez choisi le mauvais style pour votre type de poitrine. Par exemple, les femmes ayant une poitrine forte devraient éviter les demi-brassières et opter pour une brassière qui couvre complètement leurs seins, donnant alors une allure plus harmonieuse sous les vêtements. Lorsque vous essayez un soutien-gorge, prenez quelques instants pour observer comment il tombe sur votre corps. Si vous constatez que la coupe du soutien-gorge engendre un pli sur votre sein, prenez une coupe plus grande, ou essayez une brassière d’un style différent.

4 / 11
La bande élastique de votre soutien-gorge n'est pas parallèle au sol.istock/staras

La bande élastique de votre soutien-gorge n’est pas parallèle au sol

Si la bande de votre brassière a tendance à s’élever vers vos épaules, il est fort probable que la grandeur soit trop grande et qu’elle ne vous fournisse pas un support adéquat.Optez pour une taille plus petite, sans quoi votre brassière pourrait engendrer des douleurs à vos épaules et à votre dos.

5 / 11
Choisir un soutien-gorge avec une armature trop serrée.istock/peter hermus

L’armature de votre soutien-gorge vous serre

Ceci indique que les bonnets de votre soutien-gorge sont trop petits. L’armature de votre brassière devrait commencer derrière la délimitation de vos seins. À ce titre, mentionnons que les experts signalent que la plupart des femmes utilisent une bande qui est trop grande et des coupes trop petites.

6 / 11
Choisir un soutien-gorge sans attaches offre très peu de support.istock/zhenikeyev

Choisir un soutien-gorge sans attaches

Si vous avez une poitrine forte, les brassières sans attaches offrent très peu de support. Optez pour un modèle de soutien-gorge élégant fait d’un matériau davantage rigide qu’élastique.

7 / 11
Vous portez votre soutien-gorge pendant deux jours consécutifs.istock/mona plougmann

Vous portez votre soutien-gorge pendant deux jours consécutifs

Si vous n’avez pas besoin de laver votre brassière après chaque portée, la bande élastique a tout de même besoin d’une journée pour respirer. « Lorsque vous portez une brassière pendant deux jours, cela met sous tension votre soutien-gorge qui risque de ne pas revenir à sa forme initiale », explique Bobbie Smith, un spécialiste de soutien-gorge pour Freshpair. Mme Faraj suggère quant à elle de se procurer quatre ou cinq soutiens-gorges. Des brassières beiges ou noires pour le bureau, une plus classe avec des lacets, et une brassière de sport de qualité. Pour l’été, Mme Faraj recommande un soutien-gorge convertible avec attaches. En terminant, il est préférable de laver un soutien-gorge après l’avoir porté trois fois.

8 / 11
Vous mettez votre soutien-gorge dans la sécheuse.istock/jannhuizenga

Vous mettez votre soutien-gorge dans la sécheuse

La meilleure façon de laver votre soutien-gorge est de le placer dans un sac de lavage avant de le mettre dans la machine à laver. Il ne faut toutefois jamais le mettre dans la sécheuse, la chaleur pouvant endommager l’élastique délicat de la bande.

9 / 11
Ranger ses soutiens-gorge en plaçant une coupe sur l'autre n’est pas conseillé.istock/bosca78

Vous rangez vos soutiens-gorges en plaçant une coupe sur l’autre

Ne pliez jamais un soutien-gorge en deux en plaçant une coupe sur l’autre. Placez votre soutien-gorge à plat dans votre tiroir, ou encore à la verticale. Si vous avez de la place dans votre garde-robe, vous pouvez également les suspendre sur de petits supports.

10 / 11
Porter un soutien-gorge d’une couleur qui contraste avec une chemise légère n’est pas conseillé.Andrey Burstein/Shutterstock

Vous portez une couleur qui contraste avec une chemise semi-transparente

Pour éviter les contrastes, privilégiez les soutiens-gorge beiges sous les vêtements blancs, et le noir ou le bleu marin sous des vêtements noirs.

11 / 11
Garder un soutien-gorge trop longtemps n’est pas conseillé.istock/jeepfoto

Vous gardez vos soutiens-gorges trop longtemps

Lorsque vous aurez trouvé le bon soutien-gorge, vous constaterez rapidement lorsque l’un de vos vieux soutiens-gorge commence à perdre de leur élasticité et ne vous supporte plus aussi bien. Attendez-vous à ce qu’un soutien-gorge ait une durée de vie d’environ un an, selon l’usage que vous en faites et le nombre de soutiens-gorge que vous avez.

Vous aimerez aussi :
Savoir choisir son soutien-gorge
Comment un soutien-gorge peut vous faire paraître plus mince
Le soutien-gorge après le cancer du sein