Les réseaux sociaux et vous: 10 comportements sensés à adopter

Les réseaux sociaux sont un moyen merveilleux de garder le contact avec les amis et la famille. Mais les réseaux sociaux peuvent vous vider sur le plan émotif, surtout si vous y consacrez de nombreuses heures par jour. Voici comment gérer vos activités web sans trop d’impact sur votre vie personnelle ou professionnelle.

1 / 10
Évitez de tomber dans les pièges des réseaux sociaux.ISTOCK/DEMAERRE

Ne tombez pas dans le piège

Si vous vous sentez déjà triste, attention avant d’entrer sur Facebook ou Twitter. « Les réseaux sociaux peuvent vous plonger dans l’auto-apitoiement », nous dit April Masini, une spécialiste new-yorkaise en relations humaines. « Par exemple, si vous ne savez pas trop ou vous en êtes avec votre copain ou copine, c’est facile de le ou la traquer en ligne pour suivre ses rapports avec les autres dans les médias sociaux. » Selon April Masini, l’herbe peut paraître « plus verte » sur toutes vos pages de comptes. « Si vous avez tant soit peu le cafard, les réseaux sociaux risquent de vous faire sentir moins que rien parce que les autres mettent en ligne leurs vacances merveilleuses, leur nouvelle voiture ou leur nouvel amoureux. Quand vous avez les “bleus”, vous risquez de vous retrouver dans le noir ! » En d’autres mots, allez donc voir ailleurs au sens propre et au sens figuré. Allez au cinéma ou dans une librairie, prenez un mini-congé jusqu’à ce que vous soyez capable de faire à nouveau face à l’univers des réseaux.

2 / 10
Prenez des vacances des réseaux sociaux.ISTOCK/ASTAROT

Prenez des vacances sans Wi-Fi

« J’adore aller à l’étranger, parce que je n’ai pas facilement accès au Wi-Fi. Ça me force à apprécier mon voyage et les gens qui m’entourent », raconte Samantha R. Strazanac, qui dirige une firme de marketing en Caroline du Nord. « Quand je reviens à lhôtel et que je vais sur mes contacts, mon bonheur diminue pendant que les messages défilent. Ça coupe ma bonne humeur. » Si vous ne pouvez vous offrir un voyage en Europe, essayez de laisser votre téléphone derrière vous la prochaine fois que vous irez marcher. « Vous vous remettrez à apprécier le chant des oiseaux et oublierez les cui-cui de Twitter qui peuvent être bien négatifs », ajoute-t-elle. Découvrez les neuf choses à ne jamais écrire.

3 / 10
Si vous sentez que vous en avez besoin, consultez un professionnel.ISTOCK/MONKEYBUSINESSIMAGES

Cherchez de l’aide professionnelle

Wendy O’Connor, thérapeute de Los Angeles, croit que c’est une bonne chose de vous faire aider si vous ne parvenez pas à vous déconnecter. « Les réseaux sociaux peuvent être merveilleux. Cependant, quand ils interrompent les tâches et les interactions essentielles de votre vie, c’est le signe que vous avez prix un chemin dangereux, et même toxique », nous dit-elle. Cherchez un professionnel spécialisé en technodépendance ou en cyber éducation pour apprendre à basculer de la toxicité à la cyber responsabilisation. « Si vous vous sentez vidés sur le plan émotionnel parce que vous traînez trop dans les réseaux sociaux, arrêtez tout ça !, ajoute-t-elle. La dépendance à la technologie existe vraiment, mais elle se traite. »

4 / 10
Faites attention à l'isolement que les réseaux sociaux peuvent créer.ISTOCK/PIXELFIT

Reconnaissez que vous vous isolez

« Si les nouvelles technologies permettent de se protéger du stress de la vie, en visionnant en rafale des séries de Netflix ou en surfant sur Instagram, notre accoutumance peut aussi engendrer l’isolement », nous dit Chinwe Williams, qui est thérapeute et professeure agrégée à l’Université d’Argosy (Californie). « Dans une étude de l’université du Missouri-Columbia, on a découvert que l’augmentation du temps passé sur les réseaux sociaux a une incidence négative sur nos relations amoureuses. » Imaginez que vous avez un rendez-vous amoureux et que l’autre passe son temps à vérifier ses messages sur son téléphone sans prêter attention à ce que vous dites. Vous ne serez pas très content. Ayez la même courtoisie – de laisser votre téléphone – avec une personne pour laquelle vous avez de l’attirance ou des amis avec lesquels vous aimez rire. Laissez-le dans votre sac ou votre poche et vivez le moment présent. Lisez sur ces 25 mots à ne pas prononcer lors d’un premier rendez-vous.

5 / 10
Rappelez vous que la vie est courte.ISTOCK/IPROGRESSMAN

Souvenez-vous que la vie est courte

Vous ne voulez pas dire, en contemplant votre vie antérieure : « J’aurais aimé passer plus de temps sur mon cellulaire. » La vie est trop courte pour se laisser obséder par Facebook ou Instagram. Utilisez vos fenêtres de temps libre pour appeler des amis ou rendre visite à un parent ou à une connaissance que vous n’avez pas vus depuis quelque temps – rendre visite en personne, bien sûr ! Votre cerveau a probablement besoin de conversations réelles sans l’intermédiaire d’un écran. « Lâcher la technologie permet à votre cerveau de se reposer, ce qui entraîne un retour de la créativité, explique Chinwe Williams. Le désengagement intentionnel par rapport à votre téléphone intelligent peut mener à l’engagement intentionnel et constructif avec les autres. Rompez avec votre téléphone, pas avec vos amis. »

6 / 10
Encouragez les autres sur Facebook vous fera du bien.ISTOCK/GEBER86

Encourager les autres est gratifiant

Si vous avez des amis qui veulent prendre du recul par rapport aux réseaux sociaux, encouragez-vous mutuellement. « Faites le pacte de fermer votre téléphone quand vous sortez au restaurant ou que vous passez du temps ensemble », recommande Susan Antelis, conseillère en santé mentale à New York. « Par exemple, déposez vos téléphones au milieu de la table et la première personne qui brise le pacte paie le repas. » Une autre excellente idée, selon elle, consiste à passer un marché avec soi-même : ne touchez pas à vos comptes en ligne pendant toute une journée ou un week-end, et offrez-vous quelque chose qui n’a rien à voir avec les réseaux sociaux. « Les stratégies de récompenses positives sont très efficaces en psychologie. » Par exemple, payez-vous une manucure, un cocktail ou un bon café.

7 / 10
Essayez de vous concentrer sur vous-même sur les réseaux sociaux.ISTOCK/GEORGIJEVIC

Restez concentrés sur VOUS

« Le fait de consulter les réseaux sociaux tous les jours ou toutes les heures peut être vu comme une forme de dépendance “sociale”, mais il n’y a rien de social là-dedans. Ça satisfait le besoin très humain d’appartenance, explique Susan Antelis. Mais parfois, ce que les autres partagent peut déclencher des accès de jalousie, de colère ou de sentiment d’échec. Il vous faut alors prendre une pause. » Au lieu de focaliser sur les messages des autres qui vous affectent négativement, concentrez-vous en affichant ce qui vous apporte de la joie ici et maintenant, comme des citations inspirantes, recommande-t-elle. « Cela peut vous aider à faire la transition entre ce que vous n’avez pas et ce qui vaut la peine. » Vous remettrez ainsi les pendules à l’heure en vous retrouvant au point de départ de ce que signifiaient pour vous les réseaux sociaux : le sens de la communauté et de la responsabilisation sociale (empowerment). Si vous êtes prêts à en faire l’essai, lisez ces 7 choses merveilleuses qui pourraient se produire si vous décrochez des réseaux sociaux.

8 / 10
N'oubliez pas que tout ce qu'on voit sur les réseaux sociaux n'est pas vrai.ISTOCK/SRDJANPAV

Et puis, tout n’est pas vrai sur les réseaux

« Le profil d’une personne est en fait un démo édité », nous dit Jodie Cook, spécialiste des réseaux sociaux. « Les photos sont éditées et les mises à jour sont présentées sous un jour positif : elles décrivent généralement le succès, le bonheur et les progrès réalisés. Elles parlent rarement du reste. » Si vous n’y faites pas attention, vous risquez de croire que tout le monde mène une vie meilleure, plus heureuse et plus prospère que vous, que ce soit vrai ou faux. Pour Jodie Cook, si les notifications des réseaux sociaux vous donnent un sentiment d’infériorité, éloignez-vous-en, et n’oubliez jamais que ce que vous voyez est une « réalité » déformée et très largement censurée. Découvrez quelles sont les 7 photos à ne jamais afficher sur les réseaux sociaux.

9 / 10
Essayez d'utiliser un vrai réveil au lieu de votre cellulaire.ISTOCK/SRDJANPAV

Utilisez un vrai réveil

 

Si vous vous servez de votre téléphone mobile pour vous réveiller, il est temps d’investir dans un vrai réveil. Lorsqu’il sonnera, vous ne vous précipiterez pas sur votre téléphone pour vous connecter immédiatement à Facebook ou Instagram. Pensez à toutes les précieuses minutes de sommeil que vous perdez en agissant de la sorte ! Voulez-vous commencer votre journée en parcourant les messages de vos amis qui vous rendront involontairement malheureux ? Probablement pas. Réveillez-vous au son du cadran, étirez-vous, prenez tranquillement une douche, nourrissez le chien, habillez-vous, appréciez pleinement votre déjeuner, avant de vérifier votre téléphone. Vous serez surpris de voir à quel point vous êtes plus heureux sans compter tout ce que vous accomplissez dans la matinée.

10 / 10
Essayez de travailler hors-connexion.ISTOCK/MARTIN-DM

Répondez hors connexion et désactivez les notifications

N’utilisez les réseaux sociaux que si vous en avez vraiment, mais vraiment besoin : pour vérifier l’orthographe d’un patronyme, ou trouver le nom d’un restaurant dont on vous a fait l’éloge. Moins vous vous connecterez, plus vous ferez de choses et, espérons-le, plus vous serez heureux. Pour un anniversaire, souhaitez à la personne « Bonne fête » dans un texto, un courriel, ou mieux encore appelez-la. Vous pouvez aussi modifier les paramètres de votre téléphone et enlever certaines APPLIcations, comme Facebook messenger : vous cesserez de recevoir constamment des notifications. Vous risquez moins ainsi de passer votre temps sur les réseaux dans des affaires dramatiques ou sans importance. Tant qu’à y être, au bureau, mettez votre cellulaire dans votre sac, puis dans un tiroir. Vous vous concentrerez sur votre travail et serez des employés plus productifs.

Vous aimerez aussi :
Facebook: 13 erreurs à éviter à tout prix
Les 13 pires erreurs commises sur Internet
Dépendance au cellulaire: avez-vous peur d’être séparé de votre téléphone?

Tiré de rd.com: 10 Ways to Have a Healthier Relationship with Social Media