Gestalt-thérapie : ses bienfaits sur la santé mentale

Vous vivez une période éprouvante émotionnellement ? Sachez que la gestalt-thérapie pourrait vous aider à externaliser vos émotions sainement.

La gestalt-thérapie a démontré ses bienfaits sur l'état émotionnel du pratiquant. Shutterstock

Gestalt-thérapie : une thérapie bénéfique pour la santé mentale

La gestalt-thérapie fait partie de la famille des psychothérapies corporelles. C’est une thérapie holistique (du grec holos, le tout) qui amène la personne traitée à avoir une vision d’ensemble d’elle-même, afin de mieux comprendre comment elle fonctionne. Elle utilise le jeu et la mise en scène, ce qui facilite l’expression des émotions.

  • La gestalt-thérapie repose sur l’idée que la santé mentale est un tout dépendant d’un ensemble d’éléments : la vie, le passé, le comportement, le psychisme, etc. Tous ces éléments doivent être pris en compte pour parvenir au mieux-être, d’où l’importance de bien se connaître.
  • Gestalt vient du verbe allemand gestalten, qui signifie «mettre en forme, donner une structure ». Fondée par Fritz Perls, psychiatre allemand émigré aux États-Unis en 1953, la gestalt-thérapie vise donc à replacer le problème dans son contexte global, sans l’isoler des autres éléments de la personne (passé, psychisme).
  • La méthode consiste à jouer, à mettre en scène les troubles de comportement, et non à en parler. La théâtralisation des difficultés de la vie permet d’en comprendre les origines, et ainsi de trouver de nouvelles solutions.
  • Au-delà de l’aspect thérapeutique, elle est souvent présentée par ses adeptes comme un art de vivre, une philosophie pour laquelle le sens de la vie est dans l’ici et maintenant.

Ce que soigne la gestalt-thérapie :

  • Vous pouvez vous tourner vers la gestalt-thérapie si vous souffrez de troubles du comportement alimentaire, comme la boulimie, ou de comportements addictifs, d’angoisse, de dépression, ou si votre vie sexuelle pose des problèmes.
  • Elle peut aussi vous aider à surmonter une timidité excessive.

Contre-indication :

  • La gestalt-thérapie n’a pas de véritable contre-indication. Toutefois, elle est déconseillée en cas de déstructuration de la personnalité.

Comment se déroule une séance de gestalt-thérapie

Le praticien vous propose des séances, en individuel, en couple, en famille ou en groupe, en fonction des difficultés que vous souhaitez résoudre. En gestalt-thérapie, contrairement au principe de la psychanalyse, le thérapeute intervient, mais sans être directif : lorsque vous faites différents exercices, il peut exprimer son ressenti afin de vous aider à explorer vos propres difficultés.

Comment trouver un praticien :
Plusieurs psychologues ou psychothérapeutes ont reçu une formation en gestalt-thérapie. L’Institut québécois de gestalt-thérapie (514-288-2082, www.iqgt.ca), l’Ordre des psychologues du Québec (514-738-1881, 1-800-363-2644, www.ordrepsy.qc.ca) et la Société québécoise des psychothérapeutes professionnel-les (514-990-3403, www.sqpp.org) pourront vous aider à les trouver.

Les techniques utilisées en gestalt-thérapie

Le praticien peut en utiliser plusieurs pendant la séance.

  • Lors de l’amplification, le thérapeute repère vos gestes inconscients, automatiques, et vous demande de les exagérer, afin de vous faire prendre conscience de certains aspects de votre fonctionnement. L’objectif est de rendre explicite ce qui est implicite.
  • Le monodrame est une technique couramment utilisée. Le thérapeute vous invite à exprimer les différents personnages qui sont à l’intérieur de vous, afin de faire ressortir les facettes contradictoires de votre personnalité, les aspects que vous vous cachez ou que vous projetez sur les autres.
  • Pour la mise en action, vous êtes invité à jouer divers personnages de votre vie quotidienne (père, mère, conjoint, enfant, etc.) ou un épisode de votre vie passée, présente ou future. Le thérapeute peut ainsi repérer les traces de traumatismes (décès, agression sexuelle pendant l’enfance, humiliation, etc.) que vous portez en vous et qui parasitent votre existence actuelle. En rejouant un tel épisode, il vous est possible de l’intégrer dans votre structure psychique, de lui donner une signification et de le dépasser.
  • L’interpellation directe constitue un autre grand classique de la gestalt-thérapie. Vous vous adressez à quelqu’un de votre entourage, même s’il est absent. Pour cela, vous choisissez une chaise vide, un objet ou une autre personne du groupe. Cela vous permet de libérer plus librement une émotion, et ainsi de mettre en lumière un problème inconscient.
  • En dépit de son aspect ludique, la gestalt-thérapie demande un travail personnel important. Une thérapie individuelle dure en moyenne deux ans à raison d’une séance par semaine.

Ce qu’en dit la science

La gestalt-thérapie semble particulièrement adaptée au traitement des troubles addictifs. Toutefois, aucune étude contrôlée n’a jamais été mise en place pour démontrer son efficacité, et l’affirmation de ses effets bénéfiques repose sur des témoignages personnels.

La gestalt-thérapie a connu un essor considérable à partir des années 1970. Les séances se déroulent le plus souvent en groupes de cinq à quinze personnes.

Vous aimerez aussi :

Vidéos les plus populaires