Share on Facebook

20 avantages et inconvénients des médias sociaux

Les médias sociaux sont partout et si nous en bénéficions à plusieurs niveaux, nous en subissons aussi les conséquences. Voici leurs principaux avantages, mais aussi les inconvénients qu’ils ont souvent à notre insu sur notre quotidien, nos relations et notre humeur.

1 / 19
Inconvénient des médias sociaux : effets néfastes sur le sommeil

Inconvénient: effets néfastes sur le sommeil

Une étude menée au sein de l’Université Irvine de Californie (UCI) montre que le manque de sommeil peut être lié à une présence plus prolongée sur la toile, notamment sur les réseaux sociaux comme Facebook. Après avoir pris en compte différents facteurs tels que le genre, l’âge, la charge de travail universitaire et les dates des examens, les résultats ont montré un lien direct entre un manque de sommeil chronique, une humeur morose, une productivité moindre et une durée accrue passée sur Facebook. Une étude parue dans le Journal of Child Neurology a également montré que les adolescents qui continuaient à envoyer des textos la nuit après avoir éteint les lumières de leur chambre enregistraient un sommeil de moins bonne qualité et de moins bonnes notes que ceux qui envoyaient des messages la lumière allumée. Leurs résultats ont montré qu’une fois les lumières éteintes, la lumière bleue émise par les téléphones intelligents et les tablettes s’intensifiaient, retardant les sécrétions de mélatonine, l’hormone du sommeil. Cette lumière dérègle ainsi les cycles de sommeil et la qualité de ce dernier. On notera que la lumière bleue émise par les écrans peut affecter la production de mélatonine même lorsque les paupières sont fermées.

2 / 19
Avantage des médias sociaux : promouvoir ses œuvres et se faire connaître

Inconvénient: plus de dépenses

Selon un sondage réalisé par la firme Citizen Relations, 56% des Canadiens de 18 à 30 ans vivraient au-dessus de leurs moyens en raison de l’influence exercée par les réseaux sociaux. Certains vont même jusqu’à dépenser pour rendre leur compte Instagram plus attrayant.
Lorsque vous vous inscrivez sur un réseau social comme Facebook, ne perdez pas de vue que le géant de la Silicon Valley est d’abord une entreprise qui vend des espaces publicitaires; son objectif étant de gagner de l’argent en vendant vos informations personnelles.

3 / 19
Inconvénient des médias sociaux : réputation professionnelle

Inconvénient: réputation professionnelle

Employeurs et chasseurs de têtes utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour dénicher des candidats… Mais aussi pour vérifier leur profil avant un entretien! Un sondage publié sur le site de recrutement en ligne CareerBuilder révélait que le quart des employeurs qui consultent Facebook et compagnie ont déjà écarté des candidats à cause du contenu de leur page personnelle ou de leur blogue – photos osées, récits de beuverie, remarques hargneuses vis-à-vis de leur ex-employeur.
Restez pudique… Et soyez cohérent, insiste Sylvie Bédard, fondatrice de Mind Drop. Si vous vous présentez comme un travailleur créatif, mais que le contenu de votre profil est ennuyant comme la pluie, vous ne convaincrez pas votre futur employeur. Idem si vous vous targuez d’être un génie des communications, mais que votre page Facebook est truffée de fautes. « Les réseaux sociaux, c’est un porte-folio : faites-y la démonstration de votre savoir-faire, montrez que vous faites partie de groupes d’intérêt en lien avec votre domaine d’emploi.»

4 / 19
Inconvénient des médias sociaux : l'illusion de la majorité

Inconvénient: diminution de notre productivité

Les médias sociaux nous incitent à être de plus en plus multitâches. Nous regardons souvent notre compte Facebook alors que nous sommes en train de travailler sur autre chose. On pourrait croire que cela nous permettrait d’accomplir deux choses en même temps, mais au contraire, notre concentration diminue et notre rythme de productivité baisse.

5 / 19
Avantage des réseaux sociaux : des lieux de solidarité

Avantage: des lieux de solidarité

Diffusion d’avis de recherche de personnes disparues, campagnes de don ou de soutien à des causes humanitaires, les réseaux sociaux sont devenus des outils puissants pour sensibiliser un grand nombre d’individus à l’action solidaire et écoresponsable.
Alors, que ce soit pour donner votre canapé, sensibiliser votre entourage aux bienfaits du régime végétalien ou tout simplement partager de « bons plans » avec votre communauté, le réseau social s’avère idéal.

6 / 19
Inconvénient des réseaux sociaux : propagation de l'humeur négative

Inconvénient: propagation de l’humeur négative

Les messages à connotation négative pourraient se propager entre les utilisateurs, selon une étude scientifique d’envergure menée auprès de plus d’un million d’utilisateurs Facebook.
Dans le cadre de cette recherche, les participants exposés à la pluie avaient davantage tendance à publier un message à connotation négative lié à ces mauvaises conditions météorologiques. Par ailleurs, les chercheurs ont observé que pour toute personne affectée négativement par la pluie sur les médias sociaux, d’une à deux personnes pouvaient également être affectées par cet affect négatif, et ce, en l’absence des dites mauvaises conditions météorologiques.
En ce sens, les chercheurs émettent l’hypothèse selon laquelle les médias sociaux pourraient contribuer à une propagation de certains affects à plus grande échelle.

7 / 19
Avantage des réseaux sociaux : lutter contre l'isolement des ainés

Avantage: lutter contre l’isolement des ainés

Les réseaux sociaux peuvent être une bonne réponse à la solitude et à l’isolement des personnes âgées. Beaucoup de ces personnes âgées à mobilité réduite souffrent d’une rupture de liens sociaux. En permettant de communiquer sans bouger, Internet s’avère particulièrement efficace, permettant ainsi aux ainés de garder contact avec leur famille, de faire des recherches simples, de retrouver de vieux amis ou de consulter des photos de leurs petits enfants. N’hésitez donc plus à montrer à vos ainés comment se servir de Facebook, Instagram ou encore Twitter, vous leur ferez peut-être un beau cadeau.

8 / 19
Avantage des médias sociaux : réseautage d'affaires

Avantage: réseautage d’affaires

«Se servir des réseaux sociaux pour chercher un emploi, c’est participer à un 5 à 7 de réseautage auquel serait invitée une partie de la planète», illustre Sylvie Bédard, fondatrice de Mind Drop, une entreprise de stratégies marketing.
Songez à tous vos contacts sur Facebook, Linkedin, Twitter. Des contacts qui ont des contacts qui ont des contacts. «En les informant que vous êtes en quête d’un boulot, vous multipliez vos chances à l’infini de dénicher votre futur employeur», soutient celle qui anime des ateliers de «recherche d’emploi 2.0». À son avis, LinkedIn est le réseau le plus pertinent pour chercher un emploi. «C’est une sorte de cv virtuel. Vos contacts peuvent vous recommander auprès des leurs en vue d’un emploi.»

9 / 19
Inconvénient des médias sociaux : risques de dépression pour une connexion 24/7 chez les jeunes

Inconvénient: risques de dépression pour une connexion 24/7 chez les jeunes

Une enquête de l’Université Glascow en Écosse a confirmé que la dépression guette les jeunes connectés 24/7 sur les réseaux sociaux. Parce qu’ils se soumettent à une pression folle afin d’être disponibles 100 % du temps en ligne sur les réseaux sociaux, nos adolescents risquent la dépression, les crises d’angoisse ou l’insomnie. La jeunesse canadienne n’est pas unique à ce chapitre, mais elle est sans doute l’une des plus à risque dans la mesure où au sein des nations du G8, les jeunes Canadiens sont les deuxièmes plus branchés après ceux du Royaume-Uni. Selon l’étude, la plupart des adolescents sont connectés à Internet toute la journée sur les plateformes Facebook, Twitter, Whatsapp, Snapchat ou Instagram. Leur attention n’est pas monopolisée par un seul réseau social, mais souvent par trois, quatre ou même plus. Or, cette dépendance a des répercussions sur leur santé.

10 / 19
Inconvénient des médias sociaux : intimidation et harcèlement en ligne

Inconvénient: intimidation et harcèlement en ligne

Le cyberharcèlement sur les réseaux sociaux est un problème qu’il ne faut pas prendre à la légère, il peut avoir de graves conséquences.
En effet, le cyberharcèlement peut revêtir plusieurs formes comme : la création de faux profils, l’usurpation d’identité, la diffusion de rumeurs infondées ou encore l’envoi de messages d’insultes. Ces agressions répétées sur le long terme peuvent prendre des proportions importantes et impacter directement la vie des victimes. De plus, ces messages, photos et vidéos publiées et échangées via les canaux numériques à grande échelle, laissent des traces même après que le harcèlement cesse. Les adolescents sont tout particulièrement touchés par ce phénomène.

11 / 19
Avantage des médias sociaux : garder contact

Avantage: garder contact

Les réseaux sociaux comme Facebook, Instagram ou Twitter nous permettent de rester en contact ou de reprendre contact avec des amis éloignés. Des rencontres de voyage, par exemple, ou des voisins perdus de vue depuis longtemps sont facilement retrouvés via ces sites.

12 / 19
Avantage des médias sociaux : favoriser le débat

Avantage: favoriser le débat

De manière générale, le Web offre une solution de rechange et un lieu de débat lorsque les structures d’information traditionnelles sont en train de décliner. Frédéric Martel, chercheur et journaliste, estime que le civic tech (la mise en oeuvre de la participation et du bien commun par le numérique) va se déployer au moyen des réseaux sociaux. Nous avons déjà pu observer ce phénomène lors des révolutions du « printemps arabe » où les réseaux sociaux ont permis de relayer l’information à travers le monde.

13 / 19
Inconvénient des médias sociaux : passer moins de temps de qualité avec ceux qu'on aime

Inconvénient: passer moins de temps de qualité avec ceux qu’on aime

Avec nos appareils mobiles, les réseaux sociaux sont désormais accessibles de partout. Il est donc très facile de vivre dans le virtuel et de ne pas vivre tout à fait le moment présent. Les soupers entre amis ou les rencontres familiales, par exemple, sont souvent altérés par les gens qui sont connectés à leurs comptes Facebook au lieu de profiter des activités.

14 / 19
Inconvénient des médias sociaux : le nombre de mentions Shutterstock

Inconvénient: le nombre de mentions « j’aime » peut être un facteur de stress

Selon un sondage réalisé par la firme Léger, plus de 42 % des personnes interrogées se disent stressées par la comparaison avec la vie des autres sur les réseaux sociaux. Les 18-34 ans seraient les plus affectés par cette pression sociale. Le nombre de mentions « j’aime » sur Facebook est si important pour Raphaëlle, 22 ans, qu’elle supprime les publications peu populaires : «À 40 « j’aime », je suis déçue », reconnaît-elle. Le sentiment d’être observé et jugé est élevé sur les réseaux sociaux, et cela peut représenter une menace pour l’ego. Et plus on a d’amis, plus ce sentiment de menace grandit, selon une étude rapportée par le Journal de Montréal. C’est peut-être le moment de faire du tri dans votre liste d’amis, qu’en dites-vous?…

15 / 19
Avantage des médias sociaux : accès accru à l'information

Avantage: accès accru à l’information

Avec l’arrivée massive des médias sociaux, nous avons un meilleur accès à l’information et la qualité de celle-ci est supérieure à ce que nous connaissions avant. Nous avons accès beaucoup plus facilement à toutes sortes de connaissances qui nous étaient difficiles d’acquérir il n’y a encore pas si longtemps. Nous pouvons aussi avoir accès à ces informations partout où nous allons.
Découvrez-en plus sur la psychologie et la santé.

16 / 19
Inconvénient des médias sociaux : l'information relayée trop rapidement

Inconvénient: l’information relayée trop rapidement

Avec cette nouvelle facilité d’accès à l’information, il faut aussi faire un travail plus sérieux de vérification des données et des faits sur ce que nous dénichons sur Internet. L’information est accessible très rapidement, mais il est aussi très facile de diffuser soi-même toutes sortes de publications sans que nous ne soyons des experts sur un sujet particulier. Il se peut alors que l’information que nous trouvons sur les réseaux sociaux ne soit pas exacte.

17 / 19
Avantage des médias sociaux : davantage d'ouverture sur le monde grâce aux médias sociaux

Avantage: davantage d’ouverture sur le monde grâce aux médias sociaux

Les réseaux sociaux nous mettent en contact avec toutes sortes de réalités différentes de la nôtre et nous poussent à prendre conscience de plusieurs enjeux auxquels nous n’étions pas confrontés avant. Les réseaux sociaux sont une tribune pour plusieurs causes importantes et cela nous permet de nous ouvrir sur le monde.

18 / 19
Inconvénient des médias sociaux : sécurité et protection de la vie privée

Inconvénient: sécurité et protection de la vie privée

Chacun de nos «J’aime» facebookiens, les opinions de nos amis ou encore les vidéos que nous partageons sont consignés, analysés et… vendus. C’est grâce aux métadonnées si des enchères publicitaires vous affichent la publicité d’un site que vous avez précédemment visité. Ce sont aussi les données de centaines de milliers d’utilisateurs qui permettent à Netflix de vous suggérer des films et des séries en se fiant à ceux regardés par des gens qui ont le même profil d’utilisateur que vous. Du royaume de l’individualisme est né le déterminisme. De quoi se poser un certain nombre de questions quant à l’avenir de cette multitude d’informations collectée et catalogue nos goûts, habitudes, passe-temps, opinions… «Nous sommes beaucoup plus prévisibles que nous aimons le penser», soutient le sociologue français Dominique Cardon, auteur de l’essai intitulé À quoi rêvent les algorithmes. À nous cependant de rester vigilants et de conserver une part d’intimité sur les réseaux sociaux. Car comme dit l’adage « pour vivre heureux… »

19 / 19
Pour vivre plus heureux, vivons sans Facebook, dit une étude

Pour vivre plus heureux, vivons sans Facebook… révèle une étude!

Envie, ennui, vie sociale bancale, manque de concentration et de sommeil? Tout cela pourrait être la faute de Facebook si l’on en croit cette autre étude danoise qui révèle que des personnes ayant vécu une semaine sans utiliser le réseau social étaient bien plus heureuses que les autres!
Nous avons choisi Facebook, car c’est le réseau social le plus utilisé à tous les âges, a expliqué mardi à l’AFP Meik Wiking, le directeur de l’Institut de recherche sur le bonheur, qui a réalisé l’étude sur un échantillon de 1 095 personnes au Danemark. Ces personnes ont été divisées en deux groupes: la moitié continuant à utiliser Facebook, l’autre s’abstenant, au sein d’un groupe dit de traitement. Après une semaine, les personnes qui n’avaient pas utilisé Facebook se disaient plus satisfaites de leurs vies. 88% d’entre elles se sont dites heureuses contre 81% de l’autre groupe, 84% ont déclaré apprécier la vie (contre 75%) et seuls 12% s’en disaient mécontentes contre 20% parmi les personnes connectées au réseau social.
À la fin de l’expérience, les membres du groupe de traitement estimaient avoir eu une vie sociale plus riche et moins de difficultés à se concentrer alors que chez les autres ces difficultés restaient les mêmes.

 

Vous aimerez aussi :
La raison majeure de ne jamais dormir avec son cellulaire
Réseaux sociaux : 8 façons de dominer votre syndrome FOMO
Sites d’avis en ligne: comment lire les critiques!