Bière: 10 bienfaits et vertus santé du nectar de houblon

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la bière compte de nombreux bienfaits et vertus santé… À condition toutefois d’en consommer avec modération!

Bière : une boisson aux nombreuses vertus et bienfaits santé!Shutterstock

Bière: une boisson aux nombreux bienfaits et vertus santé

Saviez-vous qu’une pinte peut faire partie d’un mode de vie sain? « Il y a une forte association entre la bière et la « bedaine de bière » qui fait en sorte que les gens supposent automatiquement que la bière fait grossir ou est malsaine », affirme la sommelière en bières Mirella Amato, qui se spécialise dans la sélection et le service de bière. « Mais ce n’est tout simplement pas vrai.»

La bière est en effet sans gras, sans cholestérol et faible en hydrates de carbone. Un verre de 341 ml de bière à 5% d’alcool contient 5 g de glucides. Nous ne sommes pas en train de dire que vous devriez troquer les fruits et les légumes pour de la bière, mais consommée avec modération, la bière peut effectivement être plus saine que les boissons sucrées ou gazeuses. « Choisir la bière plutôt qu’un autre breuvage sucré peut tout à fait faire partie d’un mode de vie sain », ajoute Amato.

Consommée en modération, la bière peut être nutritive et riche en bienfaits

La bière est fabriquée à partir de houblon, d’orge et de blé de sorte que la boisson contient de nombreux éléments nutritifs. Une bouteille de bière fournit 5 à 10% de l’apport nutritionnel conseillé (ANC) en acide folique, niacine, vitamine B6, phosphore et magnésium, ainsi que du chrome et du sélénium. La bière est également une source de fibres solubles

La bière contient aussi des antioxydants. Une étude publiée dans le Journal of Nutrition and Biochemistry a démontré que les niveaux d’antioxydants présents dans le sang sont élevés après la consommation de bière. La bière brune semble particulièrement bénéfique. On la croit capable de réduire la toxicité des fameuses amines que l’on trouve parfois dans les aliments cuits à haute température. La bière brune est donc tout indiquée pour accompagner la cuisine au barbecue! Les bienfaits de la bière seraient dus aux polyphénols, pigments antioxydants également présents dans les fruits, le thé et le vin.

La bière pour mieux prévenir certaines maladies

De nombreuses études ont démontré que la consommation modérée d’alcool peut réduire les risques de maladies telles que l’Alzheimer, le diabète et réduire les gains de poids. D’autres études démontrent que la bière peut aider à se débarrasser de certaines maladies.

Une étude publiée dans le Journal of the Science of Food and Agriculture suggère que de boire de la bière modérément peut prévenir l’ostéoporose. Les chercheurs ont aussi découvert que la bière est une bonne source de silicium alimentaire, importante dans la croissance osseuse et le développement.

La bière peut également aider à réduire le risque de cancer. Des études montrent que le xanthohumol, un composé végétal retrouvé dans le houblon, peut aider à prévenir le cancer, à réduire les bouffées de chaleur causées par la ménopause et à lutter contre l’ostéoporose.

Des vertus de la bière pour le coeur?

Une étude médicale a porté sur la consommation de bière d’un groupe de personnes ayant subi une crise cardiaque et celle d’un groupe choisi au hasard dans la population tchèque, les Tchèques étant de grands buveurs de bière. Les résultats sont étonnants. Dans les deux groupes, le risque le plus bas apparaissait chez ceux qui consommaient entre 5 et 11 litres de bière par semaine. Il était trois fois moins élevé que celui des hommes ne buvant jamais de bière. Néanmoins, au-delà de cette consommation, l’effet protecteur était perdu et les problèmes surgissaient.

La recherche indique qu’en buvant une bière par jour (33 cl), on modifie la structure du fibrinogène, une protéine responsable de la coagulation du sang. Une étude sur des patients ayant subi un pontage a rapporté que ceux qui buvaient une bière par jour étaient moins sujets aux caillots, donc aux crises cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux.

Consommée avec modération, la bière procure les mêmes bienfaits reconnus que le vin. Ainsi, de nombreuses études ont permis de vérifier qu’une consommation modérée d’alcool (20 à 30 g par jour), qu’il provienne du vin ou de la bière, pouvait être bonne pour la santé, parce qu’elle permet d’augmenter la teneur du « bon » cholestérol (HDL) dans le sang.

Est-ce que les bières légères sont meilleures pour la santé?

Si vous comptez vos calories, il peut être préférable de vous tourner vers les bières légères. Amato note qu’il y a beaucoup de bières légères savoureuses sur le marché qui sont d’excellents choix, si vous en aimez le goût. Par contre, ne vous sentez pas dans l’obligation de laisser tomber votre sorte préférée, car il n’y a pas une énorme différence entre la plupart des bières légères et les bières régulières. Par exemple, une bouteille contenant 342 g et 5% d’alcool contient environ 140 calories alors qu’une bière légère à 4% d’alcool contient environ 100 calories.

C’est parce qu’elles contiennent moins d’alcool que les bières légères ont moins de calories. « Environ trois quarts des calories de la bière proviennent de l’alcool et un quart des grains», dit Amato. Donc, plus la teneur en alcool de votre boisson est grande, plus le nombre de calories l’est aussi. Vous pourriez être surpris de savoir que la bière noire et riche en goût qu’est la Guiness ne contient que 126 calories. C’est parce qu’elle est a 4,3% d’alcool, dit Amato. «Il s’agit essentiellement d’une bière légère, mais il n’y a pas de saveur légère. » Ce qui me préoccupe c’est que beaucoup des vitamines et des minéraux de la bière proviennent des céréales. Si vous réduisez les grains pour réduire les calories, vous réduisez aussi la valeur nutritionnelle.»

Comment choisir la bonne bière pour vous?

Quand vous choisissez une bière, la clé est de choisir une saveur qui vous plaît et de toujours faire preuve de retenue lorsque vous êtes au pub. «Personnellement, j’opterais pour la qualité plutôt que la quantité. Alors prenez-en une savoureuse et buvez moins», conseille Amato. «Et ne grignotez pas au bar.» Manger les ailes de poulet et les croustilles jouera beaucoup plus sur votre tour de taille que la pinte que vous sirotez.

Comment est préparée la bière?

La fabrication de la bière aurait débuté autour de 5000 ans avant notre ère dans la région actuelle de l’Iraq et de l’Égypte, où l’orge, qui entre encore aujourd’hui dans sa composition, poussait en abondance. Par la suite, à peu près toutes les cultures ont trouvé le moyen de fabriquer de la bière avec des céréales locales. Les Africains utilisent le maïs germé, le millet et le sorgho ; les Russes font avec le pain de seigle une bière légère qu’ils nomment kvass ; les Chinois et les Japonais emploient du riz ; les Indiens d’Amérique latine ont recours au maïs.

Bien que les méthodes artisanales subsistent un peu partout dans le monde, le brassage moderne suit un processus parfaitement contrôlé qui commence avec le maltage, opération ayant pour but de convertir l’amidon de la céréale en sucre pour produire la fermentation. À cette fin, on fait germer les grains de céréale de façon à activer les enzymes qui transformeront l’amidon en sucre. Puis on interrompt la germination, on retire les pousses et on prépare les grains pour le brassage.

On fait chauffer doucement le malt, de sorte que les enzymes puissent continuer à agir sur l’amidon pour obtenir un liquide sucré, le moût. Les grains de céréale se déposent au fond, le moût est filtré. On ajoute alors des fleurs séchées de houblon, on fait bouillir et on filtre le liquide. On laisse ensuite reposer le moût de manière à recueillir l’écume qui s’est formée en surface (ce sont des protéines). Le liquide obtenu est additionné d’une levure qui le fait fermenter. Après un nouvel écumage, on obtient une bière limpide.

Des variantes dans le processus et l’ajout éventuel d’autres ingrédients expliquent les différences de saveur, de couleur et d’arôme. La bière anglaise appelée bitter contient davantage de houblon ; la bière blonde (ale), plus concentrée, utilise une levure qui s’élève en surface ; la bière noire (stout), plus amère, est tirée d’un malt foncé.

Il faut noter que la levure renferme deux minéraux qui passent partiellement dans la bière : le chrome, impliqué dans le métabolisme des glucides, et le sélénium, un antioxydant.

Vous avez apprécié cet article? Ces liens pourraient également vous intéresser:

Les 50 meilleures villes au monde pour boire une bière

La bière et le vin, bons pour vos os?

Un coeur en santé

Popular Videos