Share on Facebook

23 bienfaits de la vitamine D qui peuvent vous sauver la vie

On ne peut pas vivre sans les bienfaits de la vitamine D, car ses vertus sont essentielles à une bonne santé. Savez-vous comment obtenir votre dose quotidienne? Suivez le guide!

1 / 24
Gélules de vitamines D illuminées par un rayon de soleil.Shutterstock, Kavun Halyna

Laissez le soleil vous «vitaminer»

La vitamine D, aussi appelée vitamine soleil, est produite par notre corps lors d’une exposition directe à la lumière du soleil. «La plupart des médecins recommandent de passer environ 15 minutes par jour au soleil sans écran solaire pour donner à votre corps une chance de générer sa dose quotidienne de vitamine D», dit le Dr Michael Holick, professeur et directeur d’un laboratoire de recherche sur la vitamine D au Boston University Medical Center. On en trouve également dans le lait et certains produits laitiers, ainsi que dans certaines céréales de petit-déjeuner enrichies en vitamine D.

Sachez reconnaitre ces signes d’une carence en vitamine D.

2 / 24
Une meilleure grossesse pour maman et bébéSYDA PRODUCTIONS/Shutterstock

Une meilleure grossesse pour maman et bébé

Les futures mamans ayant une carence en vitamine D pendant la grossesse courent un risque plus élevé de souffrir d’hypertension artérielle potentiellement mortelle (pré-éclampsie), d’accoucher prématurément ou d’avoir un bébé de faible poids à la naissance. Et cela ne s’arrête pas là. Les mères qui manquent de vitamine D sont aussi plus susceptibles d’accoucher par césarienne et plus à risque de contracter des infections, dit le Dr Holick.

La vitamine D est cruciale pour les mères parce que les récepteurs de vitamine D dans le muscle utérin peuvent renforcer les contractions pendant le travail; la vitamine D peut aussi renforcer l’immunité de la mère et du bébé, dit-il. De quelle quantité de vitamine D une femme enceinte a-t-elle besoin? Dans une étude, les femmes qui prenaient des doses élevées de vitamine D pendant la grossesse présentaient un risque beaucoup plus faible de complications. Demandez à votre médecin s’il serait mieux que vous preniez des suppléments.

À l’inverse, la prise de ces suppléments pourrait être dangereuse pour vous.

3 / 24
Pour prévenir l’obésitéAFRICA STUDIO/Shutterstock

Pour prévenir l’obésité

Des chercheurs de l’Université de Californie du Sud rapportent également qu’une carence en vitamine D chez les femmes enceintes peut prédisposer leur enfant à l’obésité. Les enfants de six ans nés de mères ayant manqué de vitamine D au cours du premier trimestre de grossesse avaient un tour de taille supérieur à celui des enfants dont la mère en avait eu assez. Ces enfants avaient également 2 % de graisse corporelle en plus, selon l’étude. «Ces différences peuvent sembler négligeables, dit Vaia Lida Chatzi, professeure agrégée de médecine, mais une simple augmentation d’un demi-pouce du tour de taille a un gros impact, surtout si on extrapole les effets de ce surplus de graisse tout au long de leur vie.»

Consultez ces autres causes de l’obésité.

4 / 24
Pour renforcer vos poumonsNIKODASH/Shutterstock

Pour renforcer vos poumons

Les enfants nés de mères qui souffraient d’une carence en vitamine D sont plus susceptibles de souffrir d’asthme et d’autres troubles respiratoires, dit le Dr Holick. «Nous savons que des niveaux adéquats de vitamine D aident à construire un système immunitaire fort et que l’immunité de la mère se transmet à son enfant pendant la grossesse et au-delà.»

Apprenez-en plus sur l’asthme et ses préjugés.

5 / 24
Pour éviter le diabèteANDREY_POPOV/Shutterstock

Pour éviter le diabète

Les enfants qui reçoivent suffisamment de vitamine D au cours de leur première année de vie sont moins susceptibles de développer plus tard un diabète juvénile, ou diabète de type 1. En fait, la recherche montre que les enfants qui ont reçu 2000 UI de D par jour au cours de leur première année de vie étaient 88% moins susceptibles de devenir diabétiques au cours des 30 années suivantes.

Et il a été prouvé qu’un taux suffisamment élevé de vitamine D peut aussi protéger contre le diabète de type 2, la forme de la maladie la plus étroitement liée à l’obésité. «Les hommes et les femmes qui consomment le plus de calcium et de vitamine D voient leur risque de développer un diabète de type 2 chuter de 33% », dit le Dr Holick. Une explication possible de cette protection est que les cellules bêta du pancréas, qui sécrètent de l’insuline, possèdent des récepteurs de vitamine D et que, en quantité suffisante, ce nutriment aide ces cellules à produire de l’insuline et à contrôler le taux de sucre dans le sang.

Privilégiez ces aliments pour mieux prévenir et lutter contre le diabète.

6 / 24
Pour se prémunir contre les maladies auto-immunesONE PHOTO/Shutterstock

Pour se prémunir contre les maladies auto-immunes

Les maladies auto-immunes sont à la hausse, et une carence en vitamine D en est peut-être la cause. La recherche a établi un lien entre la carence en vitamine D et un risque accru de polyarthrite rhumatoïde, de maladie de Crohn, de sclérose en plaques et de lupus, nous apprend le Dr Holick. Lorsque la vitamine D se lie aux récepteurs du système immunitaire, elle aide celui-ci à faire son travail plus efficacement, c’est-à-dire reconnaître et repousser les envahisseurs dangereux, et non pas attaquer les tissus sains et normaux, ce qui est la définition d’un problème auto-immun.

Ne manquez pas ces symptômes méconnus de lupus.

7 / 24
Pour avoir de meilleurs osUZHURSKY/Shutterstock

Pour avoir de meilleurs os

La vitamine D et le calcium travaillent de concert pour construire l’ossature et la maintenir en santé. «La vitamine D aide le calcium à faire son travail et, sans elle, nos os deviennent fragiles, dit le nutritionniste David Friedman, auteur de Food Sanity : How to Eat in a World of Fads and Fiction. «Deux maladies osseuses courantes sont causées par le manque de vitamine D: le rachitisme (chez les enfants) et l’ostéomalacie (chez les adultes). Elles entraînent toutes deux des douleurs corporelles diffuses, une faiblesse musculaire et une fragilité osseuse», dit-il. En prenez-vous assez?

8 / 24
Pour prévenir le cancer du seinUZHURSKY/Shutterstock

Pour prévenir le cancer du sein

La recherche est assez claire, dit le Dr Holick : des niveaux adéquats de vitamine D peuvent réduire le risque de cancer du sein. «L’exposition au soleil et le niveau de vitamine D pendant les premières années de l’âge adulte réduiront le risque de développer un cancer du sein plus tard dans la vie.» Selon une étude publiée dans l’American Journal of Epidemiology, les femmes très exposées au soleil courent deux fois moins de risques de développer un cancer du sein que les femmes peu exposées au soleil.

Soyez à l’affut de ces signes de cancer du sein.

9 / 24
Pour réduire le risque d’autres cancersFREEDARST/Shutterstock

Pour réduire le risque d’autres cancers

La vitamine D ne nous protège pas seulement du cancer du sein, ajoute le Dr Holick. La recherche suggère que des niveaux suffisants peuvent réduire le risque de cancer colorectal, du sein, de la prostate et du pancréas, pour n’en nommer que quelques-uns. Une étude portant sur 34 000 adultes a établi que ceux qui présentaient des taux élevés de vitamine D réduisaient de 20% leur risque de développer un cancer.

Pour mieux prévenir le cancer, adoptez ces habitudes de médecins.

10 / 24
Pour garder un cœur en santéFUNNYANGEL/Shutterstock

Pour garder un cœur en santé

«Celle-ci est énorme, avertit le Dr Holick : il y a 200 gènes dans le système cardiovasculaire régulés par la vitamine D», dit-il, et certaines études semblent indiquer que cette vitamine empêcherait le cholestérol d’obstruer les artères. Retrouvez plus de trucs pour diminuer le taux de cholestérol. Il souligne que ce nutriment peut aussi «réguler la tension artérielle et améliorer le fonctionnement des cellules du cœur». De nouvelles recherches montrent que la vitamine D3 peut réparer les dommages causés au système cardiovasculaire par des maladies telles que l’hypertension artérielle et le diabète.

On constate aussi que de nombreux patients ayant fait une crise cardiaque montraient une déficience en vitamine D3. « Cela ne signifie pas que la déficience a causé la crise cardiaque, mais qu’elle en a augmenté le risque», déclare le Dr Tadeusz Malinski, auteur principal d’une étude portant sur le sujet.

11 / 24
Pour épargner votre cerveauPEDROSALA/Shutterstock

Pour épargner votre cerveau

Une carence sévère en vitamine D peut avoir un impact majeur sur les fonctions cognitives, observe le Dr Holick. Selon une étude, les personnes ayant très peu de vitamine D dans le sang sont deux fois plus susceptibles de développer la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence que celles dont le taux de vitamine D est normal – il serait cependant trop tôt pour faire des recommandations spécifiques à ce sujet.

Prenez ces habitudes pour réduire le risque d’Alzheimer.

12 / 24
Pour se protéger de la grippe et des rhumesFIZKES/Shutterstock

Pour se protéger de la grippe et des rhumes

La plupart d’entre nous pensent au zinc et à la vitamine C lorsqu’il s’agit de se protéger contre le rhume et la grippe, mais la vitamine D devrait aussi figurer sur la liste, dit le Dr Holick. Une étude menée auprès d’adultes en bonne santé a révélé que les personnes dont le sang contient suffisamment de vitamine D étaient moins susceptibles de développer des infections des voies respiratoires supérieures, et des recherches menées au Japon ont également montré que les écoliers qui prenaient 1200 UI de vitamine D par jour réduisaient de 42 % leur risque d’avoir la grippe.

Consommez aussi ces aliments riches en zinc pour combattre le rhume.

13 / 24
Pour des artères en santéSYDA PRODUCTIONS/Shutterstock

Pour des artères en santé

Prendre de fortes doses de vitamine D peut préserver la flexibilité des artères, et donc réduire potentiellement le risque de maladie cardiaque, de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral, selon une nouvelle étude. Lorsque des femmes et des hommes jeunes et noirs en surpoids ont pris des suppléments de vitamine D pendant quatre mois, leur rigidité de leurs artères a diminué.

Les participants à l’étude qui prenaient 2000 UI par jour ont connu une diminution de 2% de la rigidité artérielle, et ceux qui n’en prenaient que la dose actuellement recommandée (600 UI) ont connu une légère augmentation de la rigidité artérielle (environ 0,1%). «La dose quotidienne actuelle recommandée de vitamine D peut être bonne pour la santé des os, mais les données probantes suggèrent que nous pourrions en avoir besoin de plus pour obtenir d’autres bienfaits pour la santé», dit le Dr Holick.

14 / 24
Pour améliorer votre humeurWAYHOME STUDIO/Shutterstock

Pour améliorer votre humeur


Le manque de vitamine D est lié à des carences en sérotonine, une substance chimique de l’humeur, dit le Dr Holick. «Des études sur des animaux déficients en sérotonine nous ont montré que la vitamine D améliore le taux de sérotonine.» De nombreux antidépresseurs et anxiolytiques ciblent la sérotonine.

Les femmes souffrant de dépression modérée à sévère ont vu leur état s’améliorer après avoir été traitées pour une carence en vitamine D, selon une petite étude présentée à l’Endocrine Society, à Houston. «Le traitement de la carence en vitamine D chez les patients souffrant de dépression peut être un complément facile et rentable aux thérapies classiques», concluent les chercheurs, tout en précisant toutefois que cette piste doit faire l’objet de recherches supplémentaires.

Vérifiez si vous présentez ces symptômes de dépression.

15 / 24
Pour améliorer l’équilibre et éviter les chutesANTONINA VLASOVA/Shutterstock

Pour améliorer l’équilibre et éviter les chutes

Lorsqu’on a donné à des aînés participant à une popote roulante des repas riches en vitamine D, leur risque de chute a diminué, selon une étude publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society. Les chutes peuvent avoir des conséquences dévastatrices pour les personnes âgées.

16 / 24
Pour réduire le risque de mortalité suite à une cardiopathieCHARLIE'S/Shutterstock

Pour réduire le risque de mortalité suite à une cardiopathie

Une consommation normale de vitamine D peut réduire de 30 % le risque de décès précoce chez les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, selon une étude norvégienne. «Nous avons découvert que la bonne dose de vitamine D réduit considérablement le risque de décès», dit l’auteur de l’étude, Jutta Dierkes, professeur au Département de médecine clinique de l’université de Bergen, en Norvège.

Que faut-il surtout en retenir? «Si vous êtes à risque de développer une carence, demandez à votre médecin de vérifier votre taux de vitamine D pour savoir à quoi vous en tenir», dit Todd Sontag, une spécialiste en médecine familiale.

17 / 24
Soulager le syndrome du côlon irritableCURRAHEESHUTTER/Shutterstock

Soulager le syndrome du côlon irritable

Selon des chercheurs de l’Université de Sheffield, la prise de suppléments de vitamine D peut soulager certains symptômes du syndrome du côlon irritable (SCI) – douleurs abdominales, ballonnements, diarrhée et constipation. Ces symptômes peuvent grandement diminuer la qualité de vie d’une personne.

«Il est évident, d’après les résultats, que toutes les personnes atteintes du SCI devraient faire analyser leur taux de vitamine D et qu’une grande majorité d’entre elles auraient tout avantage à prendre des suppléments», déclare Bernard M. Corfe, chercheur principal en gastroentérologie moléculaire à l’Université de Sheffield, au Royaume-Uni, dans un communiqué de presse.

N’ignorez jamais ces symptômes du cancer du côlon.

18 / 24
Pour aider à faire disparaître les maux de têteINTERSTID/Shutterstock

Pour aider à faire disparaître les maux de tête

Les maux de tête chroniques sont difficiles à traiter et à gérer. De nouvelles recherches suggèrent qu’une carence en vitamine D pourrait en augmenter le risque: des hommes ayant de faibles taux de vitamine D dans le sang étaient deux fois plus susceptibles de souffrir de maux de tête hebdomadaires que les hommes ayant les taux les plus élevés.

La vitamine D fait partie des meilleurs remèdes naturels contre le mal de tête.

19 / 24
Pour éviter une défaillance cardiaqueAFRICA STUDIO/Shutterstock

Pour éviter une défaillance cardiaque

Une crise cardiaque peut endommager le muscle cardiaque et, si les dommages sont graves, cela peut augmenter votre risque d’insuffisance cardiaque. Une étude chez la souris suggère que la consommation régulière de vitamine D peut réduire ce risque.

Les résultats, publiés dans la revue Heart Lung and Circulation, nous apprennent que, suite à crise cardiaque, le cœur de ces petits rongeurs n’a pas développé, comme c’est généralement le cas, de cicatrices excessives ni d’épaississement des tissus cardiaques.

20 / 24
Pour se protéger contre l’autismeCOKAPOKA/Shutterstock

Pour se protéger contre l’autisme

Les chercheurs ont établi un lien entre un faible taux de vitamine D à la naissance et un risque accru d’autisme à l’âge de trois ans. Dans cette étude, les nouveau-nés ayant les niveaux de vitamine D les plus faibles présentaient un risque plus élevé de devenir autistes que les nouveau-nés qui en avaient des taux plus élevés – les chercheurs soulignent toutefois que d’autres études seront nécessaires pour confirmer ce lien.

21 / 24
Pour repousser la sclérose en plaques (SEP)-DRAGON IMAGES/Shutterstock

Pour repousser la sclérose en plaques (SEP)

Cette maladie auto-immune entraîne une érosion de la myéline, la gaine protectrice des nerfs, ce qui rompt les lignes de communication entre le cerveau et le corps. Une étude en neurologie révèle que le maintien de taux élevés de vitamine D peut aider à réduire le risque de SEP. Pour chaque augmentation de la concentration de vitamine D dans le sang, le risque de développer la SEP diminue de 39%. Et les participants à l’étude ayant une carence en vitamine D avaient 43% plus de chances de développer la SEP. «La vitamine D peut aussi avoir un effet bénéfique sur l’évolution de la SEP en réduisant le risque de poussées», constate le Dr Holick.

Assurez-vous de connaitre ces symptômes de sclérose en plaque.

22 / 24
Pour éviter les graves crises d’asthmeCOKAPOKA/Shutterstock

Pour éviter les graves crises d’asthme

La vitamine D peut réduire de moitié le risque de crises d’asthme potentiellement mortelles. Selon une étude parue dans le Lancet Respiratory Medicine, l’injection de suppléments de vitamine D réduit de 50 % le risque d’une crise d’asthme grave nécessitant une hospitalisation. De plus, les suppléments de vitamine D ont également réduit de 30% les crises d’asthme qui nécessiteraient un traitement aux stéroïdes.

23 / 24
Un couple qui fait une randonnée en longeant un point d'eau.Tyler Olson

Pour vivre plus longtemps et en meilleure santé

Comme si tous les bienfaits salvateurs de la vitamine D ne suffisaient pas, vous devez savoir que ses effets se répercuteront sur votre vie pendant des années, nous apprend le Dr Sontag. «Plus votre taux de vitamine D est faible, plus votre risque de mortalité est élevé, note-t-il. Nous ne savons pas encore pourquoi, mais nous savons que vos chances de survie s’améliorent quand vous augmentez votre taux de vitamine D.»

24 / 24
Devriez-vous prendre des suppléments?SYDA PRODUCTIONS/Shutterstock

Devriez-vous prendre des suppléments?

De quelle quantité de vitamine D avez-vous besoin pour obtenir ces bienfaits impressionnants? L’Institute of Medicine américain et Santé Canada recommandent 600 UI de vitamine D par jour pour presque tout le monde et 800 UI par jour si vous êtes âgé de 71 ans et plus. Sachez toutefois que si ces chiffres sont corrects pour la santé des os, il vous en faudra plus profiter de tous les bienfaits décrits dans cet article, conclut le Dr Holick. Une simple analyse de sang vous dira où vous en êtes et si la prise de suppléments s’impose.

Suivez nos conseils pour vous exposer au soleil de façon sécuritaire et obtenir votre dose de vitamine D.

Contenu original Reader's Digest