Comment s’exposer au soleil de façon sécuritaire

Journées ensoleillées et températures torrides sont au programme pour les Canadiens d’un océan à l’autre. Mais dans votre précipitation à sortir, ne risquez-vous pas d’oublier la sécurité au soleil? Ne vous laissez pas brûler cet été. Voici cinq conseils avisés pour protéger votre peau des dommages du soleil.

Conseils pour protéger votre peau des rayons du soleil.ShutterstockChoisir une protection optimale

Un écran solaire aidera à vous protéger la peau lors des activités de plein air. L’incroyable choix d’écrans solaires chez Pharmaprix ‘ lotions, crèmes, gels, bâtons et atomiseurs ‘ permet de trouver la solution idéale de protection pour tout âge. Mais avant de faire l’achat d’un écran solaire, vous devez comprendre la signification de «facteur de protection solaire (FPS)» et «large spectre». Ces deux termes vont main dans la main dans la guerre contre les lésions cutanées et le cancer de la peau.

Le facteur de protection solaire FPS est la cote attribuée à la capacité du produit à bloquer les rayons ultraviolets B (UVB) du soleil. Vous trouverez des écrans solaires à partir du FPS15, mais l’Association canadienne de dermatologie (ACD) recommande l’utilisation d’un écran solaire avec un FPS d’au moins 30. Un produit évalué FPS30 bloquera 97% des rayons UVB. Un FPS plus élevé que 30 permet de bloquer un peu plus les rayons UVB, mais il n’y a aucun produit sur le marché qui permet de les bloquer à 100%.

Large spectre fait référence à la protection contre les rayons UVA et UVB. Selon l’Association canadienne de dermatologie (ADC), les rayons UVA sont susceptibles de vieillir prématurément votre peau, en causant des rides et des taches de vieillesse. Les UVA peuvent également passer à travers les vitres de votre maison et de votre voiture. Les rayons UVB sont la principale cause des coups de soleil, mais ils ne passent pas à travers le verre. Les deux sortes de rayons, UVA et UVB, pourraient mener au cancer de la peau. L’ACD recommande d’utiliser un produit de protection solaire d’au moins SPF30 et à large spectre. Recherchez le sceau de la CDA (Reconnu ‘ Santé de la peau ‘ Association canadienne de dermatologie) sur les écrans solaires chez Pharmaprix.

Une fois que vous avez trouvé la protection solaire idéale pour votre style de vie, appliquez-la sur la peau sèche au moins 20 minutes avant d’aller dehors pour bien laisser pénétrer.

Mettre assez de produit

L’ACD affirme que vous devez appliquer suffisamment d’écran solaire pour protéger toute la peau non couverte par les vêtements. Ils suggèrent de faire une première application au moins égale à la taille d’un verre à shooter. La protection de votre produit va baisser au cours de la journée, la transpiration et la natation la diminueront à un rythme encore plus rapide; aussi, pour maintenir une protection suffisante de la peau, l’ACD conseille de vous réappliquer un verre à shooter de crème toutes les deux heures. Et ne croyez pas au mythe qu’un FPS plus élevé signifie que vous pouvez rester plus longtemps au soleil sans remettre de crème. Les écrans solaires à FPS élevé ne durent pas plus longtemps que les produits à faible FPS.

En plus du visage, des bras, du dos et des jambes, pensez à en mettre sur vos oreilles, vos pieds, sous les bretelles de la camisole, derrière les genoux et sur votre cuir chevelu ‘ des zones souvent oubliées et exposées aux rayons nocifs du soleil. Enfin, n’oubliez pas vos lèvres! Choisissez un baume à FPS30 pour un sourire hydraté et protégé.

Adopter des mesures supplémentaires

Un écran solaire ne doit pas être votre seule défense contre le soleil. Pour mieux protéger votre peau, vous devez aussi porter un chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements de protection solaire.

Le chapeau devrait avoir de larges rebords qui ombragent la tête, le cou, le visage et les oreilles (les casquettes de baseball ne couvrent pas suffisamment). Recherchez des lunettes de soleil avec 100% de protection anti UV pour protéger vos yeux et la peau adjacente des brûlures et des lésions. Les vêtements à manches longues et les pantalons longs offrent une certaine protection, mais achetez des vêtements qui protègent votre peau correctement du soleil. Les vêtements de protection solaire que l’on trouve sur le marché ont un facteur UPF (facteur de protection UV). Plus le chiffre de l’UPF est élevé, mieux le vêtement protégera la peau. L’ACD affirme que les vêtements avec un UPF de 40 à 50 bloqueront 97,5% des rayons ultraviolets.

Il est également important de ne pas rester au soleil entre 11h et 16h quand il est à son plus fort. Planifiez vos activités extérieures avant 11h ou après 16h lorsqu’il y a moins de risques de coups de soleil.

Comprendre l’indice UV

Environnement Canada publie un indice ultraviolet (UV) entre avril et septembre. Ces prévisions quotidiennes aux radios et chaînes de télévision locales indiquent le maximum d’UV de la journée. L’indice UV quotidien donne aux Canadiens, sur une échelle de 1 à 11, une idée de l’intensité du rayonnement et vous permet de prendre les précautions appropriées pour assurer votre protection au soleil.

L’ACD recommande de porter des lunettes de soleil et de l’écran solaire tous les jours, quel que soit l’indice UVA; cependant, quand l’indice UV monte à 5 ou plus, les Canadiens devraient également ajouter des vêtements de protection solaire et des chapeaux. Il est également recommandé d’éviter le soleil durant les heures où il est le plus fort, entre 11h et 16h.

Ne pas tomber dans le mythe du maquillage

Certains produits cosmétiques contiennent un écran solaire, mais beaucoup n’offrent pas de protection à large spectre ou leur FPS ne dépasse pas 15. La Société canadienne du cancer vous suggère de toujours utiliser un écran solaire à large spectre avec votre maquillage pour vous protéger adéquatement du soleil.

Vidéos les plus populaires