Share on Facebook

Les 18 routes les plus dangereuses au monde

N’importe quelle route peut être dangereuse si les conditions météorologiques sont mauvaises ou si un chauffeur imprudent est à bord du véhicule. Mais même pour les meilleurs conducteurs, ces 18 routes sont les plus dangereuses au monde.

1 / 19

Restez prudent sur les routes les plus dangereuses au monde.GHEORGHITA RAFAILA/GETTY IMAGES

Rester prudent!

Il existe des road trips incontournables à travers le Canada, des itinéraires emblématiques comme celui de la Route 66. Mais ces tronçons d’asphalte, de gravier ou de glace qui font partie intégrante des routes dangereuses présentées ici sont tout à fait différents. Même le guide des voyages en voiture ne vous sera d’aucun secours pour conduire sur ces routes. Tenter de s’attaquer à l’une des routes les plus dangereuses du monde n’est pas fait pour les âmes sensibles ou pour les automobilistes qui ont du mal à trouver la marche arrière ou à changer un pneu…

Ces 18 routes sont dangereuses pour différentes raisons: elles longent le bord de falaises sans garde-fous, qu’elles sont recouvertes de glace, sont fréquemment inondées ou ont des sections de leur infrastructure qui s’effritent… Les voici en images!

2 / 19

La route du Col du Chaussy en France fait partie des routes les plus dangereuses au monde.MANUEL BLONDEAU/GETTY IMAGES

Col du Chaussy, France

Situé dans la région Rhône-Alpes, dans le sud-est de la France, c’est un col de haute montagne qui débute par les célèbres «Lacets de Montvernier». Ce tronçon particulier ne fait que 3 km de long, mais comporte 17 virages en épingle à cheveux grimpants sur une importante falaise. Une petite barrière en béton vous permet de zigzaguer vers le haut, mais cette route improbable, bien qu’incroyablement pittoresque, reste l’une des routes les plus dangereuses du monde. Prenez plus d’altitude en montant les escaliers les plus vertigineux du globe!

3 / 19

La route de Karnali au Népal fait partie des routes les plus dangereuses au monde.RUPAD BAJRACHARYA/GETTY IMAGES

Route de Karnali, Népal

Environ 50 personnes y meurent chaque année. Ce trajet de 250 km sur la route de Karnali, situé dans l’Himalaya, à l’ouest du Népal, peut donc être considéré comme une véritable condamnation à mort. Il s’agit de l’une des routes les plus dangereuses au monde, même en dehors de la saison des moussons, car la surface est extrêmement poussiéreuse, ce qui rend la visibilité médiocre.

Cette route comporte des tronçons étroits, des glissements de terrain, des chutes de pierres, des sections inondées, des nids de poule, d’énormes chutes de falaises abruptes et des bosses importantes. Et maintenant, ce n’est plus qu’une route praticable, au mieux, pendant la journée, car la police a interdit la conduite de nuit en raison du nombre élevé d’accidents mortels. D’ailleurs, voici comment éviter le plus possible les accidents mortels en auto.

4 / 19

Commonwealth Avenue aux Philippines fait partie des routes les plus dangereuses au monde.KGAIMAGES/GETTY IMAGES

Commonwealth Avenue, Philippines

Contrairement aux autres routes et autoroutes de cette liste des routes les plus dangereuses du monde, celle-ci n’est pas perchée au sommet d’une montagne ou près d’un pont en ruine.

En fait, il s’agit d’une large autoroute urbaine qui ne fait que 8 km de long. Dix-huit voies pour être précis. En raison de la circulation intense, d’un mauvais drainage qui provoque des inondations sur l’avenue et de la présence constante de motos et de piétons que les bus de tourisme ne peuvent même pas voir, de nombreux décès y sont rapportés chaque année et cette route a gagné le surnom tragique de «Killer Highway» (autoroute meurtrière).

Non loin des Philippines, ces deux amis se sont perdus dans la jungle après un accident: découvrez comment le réseau mondial les a sauvés.

5 / 19

La route BR-116 ("Rodovia da Morte") au Brésil fait partie des routes les plus dangereuses au monde.MAURICIO GRAIKI/GETTY IMAGES

BR-116 (« Rodovia da Morte »), Brésil

Une route qu’on appelle Rodovia da Morte – ou autoroute de la mort – est forcément l’une des plus dangereuses au monde. S’étendant de Fortaleza, dans le nord du pays, jusqu’au sud-est, le long de la frontière uruguayenne, cette autoroute de 4490 km est la deuxième plus longue du Brésil. Elle est présentée comme étant entièrement pavée, mais cette désignation est douteuse, car une grande partie de la BR-116 est en mauvais état.

Toutefois, ce n’est pas l’asphalte fissuré qui la rend dangereuse. Les conditions météorologiques instables et les falaises abruptes sont régulièrement à l’origine d’accidents graves et, comme l’autoroute de la mort traverse certaines des régions les plus pauvres du Brésil, la menace d’une attaque de gangs plane à plusieurs endroits le long de cette route par ailleurs très fréquentée.

Les chutes d’Iguazú à la frontière de l’Argentine et du Brésil font partie des lieux à voir absolument avant de mourir!

6 / 19

La route des gorges de Taroko à Taiwan fait partie des routes les plus dangereuses au monde.KELLY CHENG/GETTY IMAGES

Route des gorges de Taroko, Taiwan

À l’instar du tunnel de Guoliang en Chine, la Taroko Gorge Road est l’une des routes les plus dangereuses au monde, notamment parce qu’elle est taillée dans une montagne. Ce tronçon populaire de près de 30 km à Taïwan est spectaculaire, notamment pour son défilé de bus touristiques, de voitures, de scooters, de cyclistes et de piétons, qui partagent tous la même route étroite et tentent tous de négocier des angles morts et des virages terrifiants qui semblent trop petits pour être contournés.

Si vous vous trouvez sur la route des gorges de Taroko, mieux vaut espérer que le temps soit clément, sinon vous risquez de subir des glissements de terrain, des inondations et des chutes de pierres qui rendent certains tronçons impraticables.

7 / 19

La Bayburt-of Road D915 en Turquie fait partie des routes les plus dangereuses au monde.ANADOLU AGENCY/GETTY IMAGES

Bayburt-of Road D915, Turquie

Si vous craignez les glissements de terrain et avez le vertige, mieux vaut éviter la D915 en Turquie. Cette route difficile est située à la limite de la région de la mer Noire, dans le nord-est du pays. Elle est dangereuse notamment parce qu’il n’y a pas de glissières de sécurité pour vous séparer d’une chute vertigineuse. En fait, même si le paysage est incroyable pour les photographes amateurs, seuls les conducteurs professionnels devraient s’y aventurer.

La partie la plus emblématique de Bayburt-of Road est appelée les virages de Derebasi. Elle comporte 13 virages en épingles à cheveux qui vous feront passer (avec une pente raide allant jusqu’à 10%) de 5 617 à 6 677 pieds au-dessus du niveau de la mer en seulement 5 km!

La Turquie fait parfois l’objet d’erreurs courantes de géographie.

8 / 19

La Kahekili Highway à Hawaï fait partie des routes les plus dangereuses au monde.UNCLEGENE/GETTY IMAGES

Kahekili Highway, Hawaï

Cette route à voie unique de 30 km est bordée de rochers d’un côté et de falaises abruptes de l’autre. Les conducteurs nerveux qui se rendent de Kapalua à Wailuku la trouveront à la fois impressionnante et terrifiante. La légendaire Kahekili Highway est célèbre pour ses virages serpentins et ses passages étroits.

9 / 19

L'autoroute Sichuan-Tibet en Chine fait partie des routes les plus dangereuses au monde.PAVEL GOSPODINOV/GETTY IMAGES

Autoroute Sichuan-Tibet, Chine

La menace constante d’éboulements, de coulées de boue et d’avalanches ferait de n’importe quelle route l’une des plus dangereuses au monde. Mais si l’on ajoute à cela des tronçons en lacets sur des falaises et des passages sinueux entre des sommets, on obtient la route Sichuan-Tibet, qui relie la Chine au Tibet sur 2140 km.

Les statistiques des décès sont stupéfiantes: 75 personnes sur 1 000 perdent la vie sur cette route construite au début des années 1950, à près de cinq kilomètres au-dessus du niveau de la mer, qui serpente la montagne en passant devant des monastères bouddhistes et des troupeaux de yaks.

En Chine se trouvent plusieurs des points de vue les plus vertigineux au monde.

10 / 19

Le Tianmen Road fait partie des routes les plus dangereuses au monde.WORAWAT DECHATIWONG/GETTY IMAGES

Tianmen Road – la route vers le ciel, Chine

Le Tianmen Road comporte 99 virages serrés, souvent à 180 degrés, sur 11 km! Ce court tronçon dans le parc national de la montagne Tianmen en Chine est rempli de pentes abruptes et de virages construits à des centaines de mètres dans le ciel. En ligne droite, vous pourriez conduire cette route en moins de 10 minutes, mais ce qui fait de la route Tianmen l’une des routes les plus dangereuses du monde, c’est l’altitude, les virages et l’absence totale de tout ce qui pourrait vous empêcher de plonger dans le vide…

11 / 19
La Dalton Highway en Alaska fait partie des routes les plus dangereuses au monde.FLORIDASTOCK/SHUTTERSTOCK

Dalton Highway, Alaska

L’une des routes les plus isolées au monde (et un classique sur la fameuse «bucket list» de tout bon Nord-Américain), ce long ruban d’asphalte glacé a été construit en 1974 pour approvisionner le réseau pipelinier Trans-Alaska. Vous devrez faire le plein de provisions pour affronter cette route qui s’étire sur 666 kilomètres (par tous les diables!) et ne croise que trois villes, dont l’une s’appelle Deadhorse – Cheval mort!

Pour compliquer les choses, de larges segments tombent en ruine, et son plus grand titre de gloire est de vous rappeler constamment que, vraiment, ce n’est pas le genre de route au bord de laquelle vous voudriez tomber en panne. Il s’agit en effet de la plus longue voie en Amérique du Nord ne disposant d’aucun service routier.

Oseriez-vous faire l’un de ces voyages les plus dangereux au monde?

12 / 19
La route de l’Atlantique (Atlanterhavsveien) en Norvège fait partie des routes les plus dangereuses au monde.DMITRY TKACHENKO PHOTO/SHUTTERSTOCK

Route de l’Atlantique (Atlanterhavsveien), Norvège

Ce ruban de béton tout en sinuosités d’un peu plus de 8 kilomètres traverse un bras de mer et peut sembler très beau de prime abord, mais ne vous y trompez pas: c’est l’une des routes les plus dangereuses de Norvège. Choisir cet itinéraire, c’est emprunter une longue enfilade de virages serrés, de courbes et de lacets qui vous donneront l’impression d’être sur des montagnes russes.

Par mauvais temps, comme c’est souvent le cas dans cette partie du monde, la visibilité peut devenir nulle en quelques secondes. Et puis il y a les vagues, d’énormes lames rugissantes qui s’écrasent régulièrement sur les parapets bordant la route.

13 / 19
La route des Yungas en Bolivie fait partie des routes les plus dangereuses au monde.ANDREW CLIFFORTH/SHUTTERSTOCK

Route des Yungas, Bolivie

Très étroite, cette route terrifiante suspendue à flanc de montagne était autrefois la principale voie d’accès à la capitale du pays, La Paz, qui détient la palme de la plus haute capitale du monde. Les autorités ont fini par construire une nouvelle route, mais les gens du coin continuent de rouler à tombeau ouvert sur cette voie aussi très populaire parmi les amateurs de vélo de montagne.

Il existe un tas de raisons de ne pas regarder en bas. Parmi les plus troublantes: la douzaine de monuments de fortune élevés à la mémoire de ceux qui ont péri ici. Cette route qui affiche un dénivelé total de près de 4000 mètres tue encore aujourd’hui entre 200 et 300 personnes par an.

Pour les amateurs d’aventure, sachez qu’il est possible de visiter ces volcans en activité.

14 / 19
Le tunnel de Guoliang en Chine fait partie des routes les plus dangereuses au monde.52691989/SHUTTERSTOCK

Tunnel de Guoliang, Chine

Laissez votre grosse camionnette dans le garage si vous avez l’intention d’emprunter cette voie. Ce tunnel routier de 1200 mètres de long ne fait que quatre mètres de large sur cinq de haut. Vous le trouverez dans les montagnes Taihang, dans la province chinoise du Henan.

Cet ouvrage inauguré en 1977 a été construit par 13 villageois et, s’il leur a fallu cinq ans pour le terminer, c’est que plusieurs d’entre eux ont péri durant les travaux. On y trouve 30 «fenêtres» sculptées dans la roche, mais nous vous suggérons de ne pas vous y arrêter pour un égoportrait. Et si l’idée de traverser ce tunnel vous donne des frissons, sachez qu’avant sa construction, les habitants des villages qu’il relie devaient emprunter un escalier taillé dans la pierre pour se déplacer.

15 / 19
La route d Col de Zoji La en Inde fait partie des routes les plus dangereuses au monde.WITTHAWAS_SIRI/SHUTTERSTOCK

Col de Zoji La, Inde

Située dans l’Himalaya, cette portion de route de 9 kilomètres qui culmine à 3528 mètres permet de relier le Ladakh au Cachemire. La surface très cahoteuse de la chaussée exige des véhicules tout-terrain et, pendant les mois les plus froids, le vent, la neige et la pluie en rendent l’accès encore plus impraticable. Encore un de ces endroits où il vaut mieux éviter de regarder vers le bas; dans les passages les plus escarpés, la route surplombe de 1800 mètres la vallée du Cachemire.

Si vous aimez les histoires qui finissent bien, lisez le témoignage de cette dame restée piégée dans sa voiture au fond d’un ravin pendant 6 jours.

16 / 19
La route du Karakorum, entre la Chine et le Pakistan, fait partie des routes les plus dangereuses au monde.NAIHEI/SHUTTERSTOCK

Route du Karakorum, entre la Chine et le Pakistan

Culminant à près de 4700 mètres d’altitude, la route du Karakorum, qui relie la Chine et le Pakistan, est la voie goudronnée la plus haute du monde. En tout, 82 ouvriers sont morts durant sa construction, principalement à cause des glissements de terrain, qui demeurent un danger permanent à ce jour.

Elle n’est bordée d’aucun parapet et de nombreux conducteurs ont eu un accident sur cette route à cause du mal des hauteurs ou, peut-être, parce qu’ils étaient distraits par la vue spectaculaire du K2. La bonne nouvelle ? On prévoit en tripler la largeur, qui passerait d’une dizaine à une trentaine de mètres. La mauvaise nouvelle ? Les autorités estiment que cela pourrait tripler aussi la fréquentation.

17 / 19
La Canning Stock Route en Australie fait partie des routes les plus dangereuses au monde.EDWARD HAYLAN/SHUTTERSTOCK

Canning Stock Route, Australie

Cette route n’a pas un grand intérêt panoramique et la seule chose que vous y verrez, c’est de la poussière, de la poussière et encore de la poussière… et très peu de panneaux de signalisation pour vous indiquer la bonne direction. Cette piste de 1850 kilomètres de long sillonnant l’Ouest australien a la réputation d’être la route la plus isolée du monde.

Il vous faudra trois semaines pour la parcourir d’un bout à l’autre, et il est presque impossible de l’affronter pendant les mois les plus chauds en raison de la chaleur accablante. Même en dehors de la canicule, il est conseillé aux voyageurs de former des convois de plusieurs véhicules. La chaussée étant en mauvais état, les conducteurs sont priés d’apporter non seulement de la nourriture et de quoi boire, mais aussi des pièces de rechange.

Il est certain que ces photos aériennes prises par des drones vont vous couper le souffle!

18 / 19
La route de Skippers Canyon en Nouvelle-Zélande fait partie des routes les plus dangereuses au monde.BULADEVIAGENS/SHUTTERSTOCK

Route de Skippers Canyon, Nouvelle-Zélande

Cette route néo-zélandaise non pavée, construite à flanc de montagne il y a 140 ans, est si dangereuse qu’aucune assurance standard ne vous couvrira si vous avez des ennuis. Si vous tombez nez à nez avec un autre véhicule, il est fort probable que vous deviez faire marche arrière sur une distance pouvant aller jusqu’à trois kilomètres avant de trouver un point de croisement. Les mineurs qui l’ont creusée n’avaient à leur disposition que des foreuses manuelles et de la poudre à canon, ce qui explique qu’il leur ait fallu 20 ans pour le terminer.

Ne soyez pas surpris si le site vous semble familier: on peut voir cette route dans Mission Impossible: Fallout et dans plusieurs films de la série du Seigneur des Anneaux.

19 / 19
La route du Tizi N’Test au Maroc fait partie des routes les plus dangereuses au monde.STORVANDRE PHOTOGRAPHY/SHUTTERSTOCK

Route du Tizi N’Test, Maroc

Cette route étroite et sinueuse, excavée dans les flancs de l’Atlas marocain, a émergé de la roche dans les années 1920, devenant le premier axe routier moderne reliant Marrakech et la plaine du Souss. Mieux vaut éviter le Tizi N’Test si les ravins abrupts vous donnent le vertige, d’autant plus que les conducteurs locaux sont connus pour emprunter cette route à toute vitesse, bafouant allègrement les règles du Code de la route en vigueur dans le reste du monde.

En raison de l’absence de parapets, mieux vaut ne prendre cette route qu’à la lumière du jour. Mais pendant l’hiver, glissements de terrain et avalanches sont quasi quotidiens. Le bon côté, c’est que vous aurez droit à de magnifiques points de vue sur les montagnes de l’Atlas, les gorges de Moulay Brahim et la vallée du Souss.

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest