Share on Facebook

12 choses gratuites, qu’on devait payer autrefois

De l’essence aux billets de cinéma, tous les prix grimpent, et on a tendance à penser que la vie de tous les jours est de plus en plus chère. Mais aujourd’hui, il y a sans doute plus de choses gratuites qu’on ne le pense, alors qu’il n’y a pas si longtemps, il fallait payer pour les avoir.

1 / 12
La Wi-Fi est une chose gratuite maintenant.AQUARIUS STUDIO/SHUTTERSTOCK

Wi-Fi

Bien sûr, il n’y a pas si longtemps que la connexion sans fil fait partie de nos vies. Sauf qu’à ses tout débuts, elle n’était pas aussi largement disponible qu’aujourd’hui. «Généralement, les entreprises vous faisaient payer pour utiliser leur Wi-Fi, mais maintenant, une foule d’endroits offrent la connexion gratuite», dit Julie Ramhold, analyste de la consommation pour DealNews.com.

«Et certains affichent même leur mot de passe: on n’a même pas à le demander! Personnellement, je trouve que c’est correct d’acheter quelque chose en contrepartie, surtout dans un petit café ou lorsqu’on pense rester là un bon moment. Mais au moins, on n’a pas à payer à la fois pour son latte et pour Internet.»

Alors pas la peine de pirater la Wi-Fi et de faire de vous un voisin détestable!

2 / 12
Le GPS est une chose gratuite maintenant.Kaikoro/Shutterstock

GPS


Aujourd’hui, on prend généralement la technologie GPS pour acquise. En fait, nos téléphones intelligents et les applications qu’ils contiennent demandent constamment à «connaître notre localisation» au point d’en devenir exaspérantes!

Mais dans un passé pas si éloigné, la technologie GPS n’était disponible que sur les appareils destinés à cet effet. Et ceux-ci étaient loin d’être bon marché. «Les premiers appareils GPS étaient vendus autour de 2500$ US, mais aujourd’hui si vous avez un téléphone intelligent, le GPS vient avec l’application cartographique qui vous permet de naviguer dans votre environnement», dit Ramhold. «Et même si vous n’en avez pas, vous pouvez télécharger gratuitement le Waze ou son équivalent dans une boutique d’applications.» Les téléphones savent beaucoup de choses sur vous! Et si vous étiez espionné par votre cellulaire? Consultez la réponse de l’experte.

3 / 12
Les informations sont maintenant des choses gratuites.QVIST/SHUTTERSTOCK

Nouvelles


À une époque où les informations fiables sont plus précieuses que jamais, c’est une bonne chose de ne plus avoir à payer pour savoir ce qui se passe dans le monde. «Il n’y a pas si longtemps, les gens commençaient leur journée en allant chercher leurs journaux à l’extérieur – des journaux qu’ils devaient payer, dit Cyrus Vanover, fondateur du site de finances personnelles Frugal Budgeter.

Les journaux étaient alors tous payants. Quoiqu’il y ait encore beaucoup de journaux survivant par les abonnements – de même que des sites de nouvelles – on est aujourd’hui inondés d’information dès qu’on met en marche son ordinateur. «Désormais, on peut lire une foule de nouvelles en diffusion continue sans débourser un sou», note Vanover. «Il n’est plus nécessaire d’être abonné à un quotidien pour rester parfaitement informé de ce qui se passe dans le monde.» À l’heure où les nouvelles vont vite et où les sources ne sont pas toujours vérifiées, les fake news peuvent-elles avoir un effet sur les élections canadiennes?

4 / 12
Les cotes de crédit sont des choses gratuites, mais légalement exigibles maintenant.WAYHOME STUDIO/SHUTTERSTOCK

Cotes de crédit


Grâce à un autre développement récent, les cotes de crédit gratuites sont non seulement disponibles gratuitement, mais légalement exigibles. Avant 2003, on devait dénouer les cordons de la bourse pour obtenir son dossier de crédit. «Ce n’était pas rare, aux États-Unis, de devoir verser environ 15$ à 16$ pour un seul dossier de crédit, et 40$ ou plus pour les dossiers des trois principaux bureaux de crédit», dit Ramhold.

Mais depuis 16 ans, avec l’adoption du Fair and Accurate Credit Transaction Act (Loi sur les transactions de crédit justes et exactes), «on peut obtenir gratuitement, une fois par an, un dossier de crédit auprès des principaux bureaux [Equifax et TransUnion au Canada]», ajoute Rambold. Maintenant qu’on peut consulter gratuitement sa cote de crédit, il est beaucoup plus facile pour tout un chacun de surveiller cette information importante et de gérer ses finances.

Pour vous constituer une bonne cote de crédit, mieux vaut ne pas utiliser sa carte de débit!

5 / 12
Les déclarations de revenus font partie des choses gratuites maintenant.SYDA PRODUCTIONS/SHUTTERSTOCK

Déclarations de revenus


«Il y a aujourd’hui d’excellents outils gratuits pour lesquels, il n’y a pas si longtemps, les consommateurs devaient payer», note Robert Farrington, créateur de The College Investor.

Grâce à ces ressources, remplir ses déclarations de revenu devient une tâche banale. Et de plus, c’est logiquement satisfaisant de penser que vous n’avez plus à payer pour une déclaration… qui peut vous valoir un remboursement d’impôt. «Il y a en ligne tout un choix de logiciels d’impôt, comme TurboImpot et H&R Block, qui vous permettront de remplir numériquement votre déclaration», dit Farrington. En plus de vous faire épargner de l’argent, la déclaration de revenus numérique représentera un gain de temps, puisque vous n’aurez plus à remplir vos formules «à la mitaine».

Vous êtes à la retraite? Voici quelques conseils pour vous aider à mieux maîtriser vos impôts.

6 / 12
La musique que l'on choisit est maintenant une chose gratuite.SHIFT DRIVE/SHUTTERSTOCK

Musique


Bien sûr, on pouvait jadis écouter gratuitement de la musique à la radio, mais sans aucun contrôle sur les chansons diffusées. Si on voulait écouter les chansons de son choix, il fallait acheter un CD (ou un disque vinyle, ou une cassette). Aujourd’hui, les services de diffusion en continu et YouTube vous permettent d’avoir un contrôle total sur les chansons que vous écoutez (moyennant quelques interruptions publicitaires, mais il y en avait aussi à la radio!) et vous n’avez rien à débourser.

7 / 12
Beaucoup de banques offrent maintenant la possibilité d'avoir des choses gratuites telles que les comptes chèques.NAN728/SHUTTERSTOCK

Comptes chèques


Avec certaines banques, vous n’êtes plus obligé de payer des frais pour ouvrir un compte personnel approvisionné par votre argent. «Beaucoup de… banques offrent des comptes chèques sans frais ni solde minimum, et certaines offrent même une remise en argent ou un taux d’intérêt avantageux», note Farrington. «Il fut un temps où les consommateurs devaient même payer pour encaisser un chèque. Donc, les choix proposés par les services bancaires d’aujourd’hui permettent au consommateur moyen d’épargner beaucoup d’argent.»

Ne gardez pas tout votre argent sur un compte chèque! C’est l’une des habitudes de dépense que les experts en finances détestent!

8 / 12
La livraison sans frais est un concept de plus en plus répandu. C'est l'une des choses gratuites maintenant.BIGBLUESTUDIO/SHUTTERSTOCK

Livraison


Bien sûr, les divers sites de commerce en ligne facturent beaucoup de frais de livraison. Mais la livraison gratuite est un concept relativement nouveau qui se fraie un chemin, avec Amazon comme fer de lance. «Les sites en ligne facturaient en général des frais de livraison pour chaque commande, mais maintenant, les détaillants offrent la livraison gratuite pour certains articles», explique Ramhold. «Et même si ce n’est pas une offre régulière, on voit souvent des codes promotionnels qui vous donnent droit à la livraison gratuite sur vos commandes, parfois même sans montant minimal d’achat exigé.» Amazon Prime a fait de la gratuité de la livraison une pratique courante, et on voit maintenant d’autres vendeurs en ligne l’adopter de temps en temps, histoire de garder la cadence.

9 / 12
Les recettes sont maintenant des choses gratuites et plus accessibles.PROSTOCK-STUDIO/SHUTTERSTOCK

Recettes


Comme pour la musique, les recettes de cuisine n’étaient pas autant accessibles il y a seulement quelques années – et encore moins gratuitement! À moins d’avoir une recette recopiée par un membre de votre famille ou un/une ami(e), vous deviez consulter un livre de cuisine acheté de vos propres deniers.

Aujourd’hui, les choses ont changé… grâce à Internet, quoi d’autre! «Bien que j’aime toujours feuilleter des livres de cuisine, admirer les photos et planifier mes aventures culinaires, la plupart des plats que je prépare aujourd’hui viennent de recettes obtenues en ligne, sur des blogues ou les médias sociaux» dit Marsha Kelly, consultante en marketing de Best4Businesses.com.

Profitez gratuitement de nos recettes de lunch à emporter dans le thermos!

10 / 12
L'accès à l'information est désormais une chose gratuite.Deyan Georgiev/Shutterstock

Information


Ce n’est pas seulement quelque chose qu’on peut avoir gratuitement alors qu’avant, on devait payer pour l’obtenir: il s’agit ni plus ni moins d’un virage culturel majeur, emblématique du XXIe siècle. Le terme «information» ratisse large, mais Jodi McLean, directrice des initiatives stratégiques pour The Symphony Agency parvient assez bien à le cerner.

Autrefois, dit-elle, «les gens payaient pour des tutoriels sur cassettes, des disques compacts et des DVD. Ils payaient pour des guides pratiques, ils achetaient des encyclopédies, payaient pour décrocher des diplômes universitaires ou pour suivre des séminaires en développement personnel/finances/affaires qui leur fournissaient l’information à laquelle ils n’avaient pas accès autrement» déclare-t-elle. «Désormais, une personne désirant une information va l’obtenir par une simple recherche sur Google ou You Tube.» Que vous vouliez réparer votre voiture, réaliser une recette qui sort de l’ordinaire ou apprendre à grattouiller une chanson à la guitare, vous pouvez trouvez en quelques clics un tutoriel rapide – et gratuit.

Et quoiqu’un diplôme universitaire représente encore un gros investissement, beaucoup d’universités – y compris les plus prestigieuses – offrent des cours entièrement gratuits. «Jadis, si on voulait prendre un cours dans une université réputée, on devait s’y inscrire, ce qui représentait des frais importants», dit la blogueuse en finances personnelles Gladice Gong. «Aujourd’hui, grâce à des plateformes académiques en ligne comme edX, on peut profiter gratuitement, à travers le monde entier, du savoir dispensé par de nombreuses universités prestigieuses.»

11 / 12
Les jeux vidéo font maintenant partie des choses gratuites.GOOGAG/SHUTTERSTOCK

Jeux vidéo


Oui, certains jeux vidéo coûtent de l’argent et de plus, ils sont très chers! Mais vous pouvez aussi avoir accès à une foule de jeux gratuits, avec votre téléphone intelligent, votre iPod ou votre ordinateur en guise de «console». Vous pouvez télécharger des tonnes d’applications de jeux sans débourser un sou. Bien sûr, il y a des publicités et des achats intégrés dans ces applications, mais vous n’avez pas à payer pour quoi que ce soit à moins de le vouloir. Savez-vous que les jeux vidéo influencent vos rêves? Voici ce qu’il faut faire avant de vous coucher pour contrôler vos rêves!

12 / 12
Les appels interurbains et internationaux sont désormais des choses gratuites.FILE404/SHUTTERSTOCK

Appels interurbains et internationaux


Il n’y a pas si longtemps, on pouvait presque entendre chaque seconde le bruit de la caisse enregistreuse pendant un appel interurbain. «[Ces appels] pouvaient coûter une petite fortune, selon le lieu et la durée de votre appel», dit Rambold. «Maintenant, la plupart des principales compagnies de téléphone cellulaire vous permettent d’appeler n’importe où au pays, et gratuitement.»

Et non seulement vous pouvez parler, mais vous pouvez aussi papoter en vidéo! «Skype et Google Duo sont des moyens accessibles (et gratuits) pour rester en contact avec ses amis et sa famille où qu’ils soient», ajoute Rambold. Des applications avec connexion sans fil, ainsi que Facebook Messenger et WhatsApp, vous permettent même de faire des appels vidéo internationaux. On vit aujourd’hui dans un monde beaucoup plus connecté!

Contenu original Reader's Digest