Share on Facebook

17 petits dangers de l’été à surveiller

L’été est une excellente occasion de manger plus sainement, de profiter de l’air frais et de bouger un peu plus. Par contre, malgré son lot de beau temps et de grillades entre amis, voici comment se protéger des dangers de l’été qui peuvent vous rendre la vie moins agréable.

1 / 17
Le coup de soleil est l'un des dangers de l'été à surveiller.yurakrasil/SHUTTERSTOCK

Coup de soleil

Vous savez que le soleil d’été vous expose à un risque accru de coups de soleil douloureux, mais réalisez-vous les effets à long terme et les dommages d’un seul coup de soleil? «Les coups de soleil vous exposent au risque de vieillissement prématuré de la peau et de cancers de la peau potentiellement mortels», lance Thomas Morland, médecin interniste chez Geisinger, un fournisseur de soins de santé régional.

La meilleure façon de prévenir ces conséquences est de réduire votre exposition à la lumière solaire intense et directe et d’appliquer un écran solaire avec un FPS de 30 ou plus chaque fois que vous quittez la maison. «Assurez-vous d’apporter un parasol à la plage et de porter des vêtements de protection comme des chapeaux, des lunettes de soleil et des vêtements légers lorsque cela est possible», conseille-t-il. «Aussi, essayez de planifier des activités de plein air le matin ou en fin d’après-midi plutôt que lorsque le soleil est à son plus fort et juste au-dessus de votre tête.»

Mieux vaut prévenir que guérir! Vous serez surpris par ces choses qui augmentent les risques d’attraper un coup de soleil.

2 / 17
La noyade est l'un des dangers de l'été à surveiller.ZASARLIE/SHUTTERSTOCK

Noyade


La plupart d’entre nous imaginent une piscine profonde ou un océan lorsque nous pensons à un endroit où quelqu’un pourrait se noyer, mais cela pourrait arriver n’importe où – même dans une baignoire. Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, environ 10 personnes meurent chaque jour aux États-Unis des suites d’une noyade non intentionnelle, et la plupart des noyades surviennent chez des enfants de moins de 14 ans. Au Québec, en 2019, la Société de sauvetage a recensé 58 noyades non officielles, comparativement à 57 en 2018.

«La surveillance constante de tous les enfants pendant la baignade est incontournable», indique Dawne Kort, médecin traitant à CityMD. «Des barrières appropriées à l’épreuve des enfants telles que des barrières autour des piscines ou des étangs, des serrures et des alarmes peuvent également réduire les taux de noyade.»

Suivez ces conseils de surveillants-sauveteurs pour passer des vacances en toute sécurité.

3 / 17
La déshydratation est l'un des dangers de l'été à surveiller.LIGHTFIELD STUDIOS/SHUTTERSTOCK

Déshydratation


Comme vous transpirez davantage sous la chaleur estivale, vous devez être très diligent pour rester hydraté. En plus de remplacer les liquides perdus, vous devez également substituer les électrolytes perdus. Si vous comptez être actif par une chaude journée, le docteur Morland suggère de boire une boisson pour sportifs, qui vous revigorera en électrolytes, tout en vous procurant de l’eau.

«Gardez à l’esprit pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques, pulmonaires, rénaux ou hépatiques, c’est plus compliqué», précise-t-il. Si vous souffrez d’un de ces maux, discutez de vos besoins en hydratation avec votre médecin de famille pour vous assurer de consommer le bon produit.

Faites attention aux signes que vous courez le risque d’un coup de chaleur sans le savoir!

4 / 17
L'épuisement par la chaleur est l'un des dangers de l'été à surveiller.RED CONFIDENTIAL/SHUTTERSTOCK

Épuisement par la chaleur


Même lorsque vous portez un écran solaire, une surexposition au soleil peut vous épuiser par la chaleur, surtout si vous manquez d’hydratation. «Les symptômes comprennent des étourdissements, une transpiration accrue, une augmentation du rythme cardiaque, des crampes musculaires, des nausées / vomissements, de la confusion, une peau rougie, des maux de tête et même de l’essoufflement», explique la docteure Kort.

«Évitez les ennuis en restant hydraté, en réduisant l’exposition pendant les périodes les plus chaudes de la journée, en portant des vêtements légers qui permettent à la chaleur de s’échapper et en prenant des pauses fréquentes», termine-t-il.

5 / 17
L'oreille du nageur est l'un des dangers de l'été à surveiller.VOYAGERIX/SHUTTERSTOCK

Oreille du nageur


Cette infection, également connue sous le nom d’otite externe, survient lorsque l’eau est emprisonnée dans le conduit auditif et que l’environnement humide encourage la prolifération des bactéries. C’est souvent le résultat de la natation, de la douche et des sports nautiques fréquents ou quotidiens, explique la docteure Kort.

«Chacune de ces activités peut rendre vos oreilles sensibles à cause de l’eau emprisonnée dans le conduit auditif, ce qui fait enfler votre oreille et l’irrite.» Pour aider à soulager la douleur et l’inconfort, elle recommande des gouttes antibiotiques, qui peuvent être prescrites par votre médecin, tout en gardant le conduit auditif sec et en évitant les activités liées à l’eau jusqu’à ce que l’infection disparaisse.

6 / 17
Le pied d'athlète est l'un des dangers de l'été à surveiller.ZOOMMACHINE/SHUTTERSTOCK

Pied d’athlète


Le temps chaud et humide pèse sur votre peau, en particulier sur vos pieds. «Lorsque la sueur est emprisonnée entre vos orteils par temps chaud, cela crée un environnement qui encourage les champignons à se développer, ce qui augmente votre risque de développer le pied d’athlète», explique Joshua Zeichner, directeur de la recherche cosmétique et clinique au département de dermatologie à l’hôpital Mount Sinaï de New York.

«La bonne nouvelle est qu’elle peut facilement être traitée avec de la crème en vente libre.» Si vous remarquez que la peau entre vos orteils semble blanche et développe des craquelures, Zeichner recommande d’appliquer immédiatement la crème antifongique et de continuer à le faire deux fois par jour.

N’hésitez pas à suivre ces conseils de podiatre.

7 / 17
La conjonctivite est l'un des dangers de l'été à surveiller.HARELUYA/SHUTTERSTOCK

Conjonctivite


Bien que cette infection oculaire puisse survenir à tout moment de l’année, vous êtes plus sensible en été lorsque vos yeux ont tendance à être plus secs. «La sécheresse oculaire augmente le risque de conjonctivite, qui se manifeste par l’inflammation et la rougeur du blanc des yeux», explique Lisa Ashe, médecin interniste à Washington. La conjonctivite peut être causée par une infection virale, des bactéries, ou encore des allergies, déclare-t-elle.

S’il s’agit d’une infection, elle est facilement contagieuse en touchant les yeux ou les sécrétions oculaires des personnes contaminées, puis en touchant vos propres yeux, prévient la docteure Ashe.

Pensez à protéger vos yeux! Voici les conseils d’experts pour bien choisir vos lunettes de soleil.

8 / 17
Le pityriasis versicolor est l'un des dangers de l'été à surveiller.SUTHAM/SHUTTERSTOCK

Pityriasis versicolor


Cette éruption cutanée squameuse est fréquente en été lorsque la sueur et le sébum s’accumulent sur les zones du corps, principalement la poitrine et le dos, où l’éruption se propage généralement. Elle peut souvent apparaître avec des taches de couleur allant de blanches à brunes à roses et est causée par des niveaux élevés de levure sur la peau.

«Une solution simple et facile pour le pityriasis versicolor est d’utiliser un shampooing antipelliculaire efficace comme nettoyant liquide pour votre corps», suggère le docteur Zeichner. «Ils contiennent de la pyrithione de zinc qui abaisse les niveaux de levure sur la peau.» Il recommande de l’appliquer sur la poitrine et le dos et de le laisser agir pendant plusieurs minutes avant de le rincer. Utilisez-le quotidiennement pendant que vous avez l’éruption cutanée.

9 / 17
L'intoxication alimentaire est l'un des dangers de l'été à surveiller.MAXIM ESKANDEROV/SHUTTERSTOCK

Intoxication alimentaire


Alors que l’été est synonyme de grillades à l’extérieur avec des amis, la chaleur et l’humidité créent aussi un terreau idéal pour les bactéries. «Les viandes et les aliments mal cuits laissés à l’extérieur dans la chaleur pendant des périodes prolongées augmentent le risque de maladies d’origine alimentaire telles que la salmonelle, la shigella, le campylobacter et l’E. coli», explique la docteure Kort.

La meilleure façon d’éviter les maladies d’origine alimentaire est de s’assurer que les viandes sont bien cuites correctement et de ne pas laisser les aliments au soleil et à la chaleur pendant des périodes prolongées. «Un bon lavage des mains et un bon lavage des aliments avant de les servir et de les préparer réduisent également le risque d’être affecté par ces bactéries», ajoute la docteure Kort. «Assurez-vous de nettoyer fréquemment et correctement les surfaces de cuisson avec des nettoyants antibactériens.»

Souffrez-vous de vomissements et de diarrhée? Attention à ces 25 symptômes de maladies à ne jamais ignorer.

10 / 17
Les maladies transmises par les tiques font partie des dangers de l'été à surveiller.SHAROMKA/SHUTTERSTOCK

Maladies transmises par les tiques


Selon la docteure Kort, les maladies transmises par les tiques telles que la maladie de Lyme, la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses, la babésiose, l’ehrlichiose et l’anaplasmose sont plus fréquentes pendant les mois d’été en raison du temps chaud et des activités de plein air plus fréquentes.

Lorsque la température augmente, les tiques deviennent plus actives – et nous aussi! Nous avons tendance à passer beaucoup plus de temps à l’extérieur qu’en hiver. «Les tiques prospèrent dans des environnements humides, car elles absorbent leur apport d’eau par l’air.»

Pour limiter l’exposition possible aux tiques, la docteure Kort recommande de porter des vêtements aux manches longues, des pantalons longs et des chapeaux à l’extérieur, en particulier dans les zones boisées. De plus, prenez l’habitude de vérifier vous-même si des tiques vous ont pris comme hôte. «Elles sont petites et peuvent être difficiles à repérer si vous ne les cherchez pas activement», dit-elle.

11 / 17
Les infections transmises par les moustiques font partie des dangers de l'été à surveiller.ALEXANDER PENYUSHKIN/SHUTTERSTOCK

Infections transmises par les moustiques


Les piqûres de moustiques sont ennuyeuses, mais elles peuvent laisser plus qu’une simple bosse qui démange. «Alors que les graves cas de maladies transmises par les moustiques sont moins courants en Amérique du Nord que dans le reste du monde, nous sommes confrontés au virus du Nil occidental pendant la période estivale et automnale», explique le docteur Morland.

«Les responsables de la santé publique s’inquiètent également du potentiel d’augmentation des virus jusque-là rares comme la dengue et le virus Zika dans certaines régions du pays». Protégez-vous contre les piqûres de moustiques en portant des manches longues et un pantalon le soir lorsque les moustiques sont les plus actifs et en appliquant des chasse-moustiques et des crèmes contenant du DEET ou de l’icaridine.

Voici ce que vous devez savoir pour bien choisir votre chasse-moustiques!

12 / 17
Les piqûres d'abeilles font partie des dangers de l'été à surveiller.MIRKO GRAUL/SHUTTERSTOCK

Piqûres d’abeilles


Non seulement la piqûre elle-même est douloureuse, mais les conséquences provoquent un gonflement immédiat, des rougeurs et des douleurs, explique Dawn Johnson, pédiatre et directeur médical de la santé des enfants aux États-Unis.

«Vous remarquerez peut-être un dard ou une échancrure au milieu de l’enflure, surtout si vous avez été mordu par une guêpe», dit-elle. «Les piqûres de guêpes, comme les piqûres d’abeilles, provoquent également une douleur et un gonflement immédiats.»

Essayez l’un des ces 14 moyens de soulager les piqûres d’insectes.

13 / 17
Le lierre vénéneux, chêne et sumac font partie des dangers de l'été à surveiller.SHUTTERSTOCKPROFESSIONAL/SHUTTERSTOCK

Lierre vénéneux, chêne et sumac (herbe à puce)


Chacun de ces irritants provoque, lorsque l’on y touche ou que l’on s’y frotte, une réaction allergique extrêmement irritante. Celles-ci entraînent une dermatite de contact – une éruption bulleuse s’étendant sur toute la surface de la peau touchée par la plante. Si vous avez été en contact avec du sumac vénéneux, lavez bien toute la zone affectée.

«Certaines personnes ont besoin de stéroïdes topiques pour soulager les démangeaisons et les cloques, mais les bains à l’avoine aident aussi», déclare Dyan Hes, directrice médicale de Gramercy Pediatrics à New York. Si les démangeaisons et l’enflure persistent ou empirent, elle suggère de consulter un médecin.

14 / 17
Les accidents de circulation font partie des dangers de l'été à surveiller.DMITRY KALINOVSKY/SHUTTERSTOCK

Accidents de circulation


Voyager entre les régions peut être moins courant cet été, mais vous devez tout de même vous méfier des accidents de voiture. «La plupart des gens savent qu’il y a des pics de mortalité routière pendant les vacances de Noël, mais les vacances d’été comme les deux semaines de la construction sont également parmi les jours les plus dangereux de l’année sur les routes», estime le docteur Morland. «Évidemment, assurez-vous de boucler votre ceinture de sécurité et d’éviter d’utiliser votre cellulaire en conduisant, ainsi que de conduire sous l’influence d’alcool ou de drogue.»

Assurez-vous de savoir comment éviter les accidents mortels en auto.

15 / 17
Les poux font partie des dangers de l'été à surveiller.YUKO SACH/SHUTTERSTOCK

Poux


Surtout si vous avez de jeunes enfants, vous voudrez prendre conscience des poux qui sévissent dans les camps d’été. La docteur Hes recommande d’apprendre à votre enfant à ne pas partager de chapeaux, de peignes ou de brosses avec ses camarades. «Lorsque votre enfant rentre à la maison chaque jour, vérifiez s’il y a des lentes (œufs de poux) derrière les oreilles et à la base de la racine des cheveux derrière le cou, car ce sont les endroits où les poux ont tendance à se rassembler», dit-elle.

16 / 17
Les infections urinaires font partie des dangers de l'été à surveiller.MAYURA BENJARATTANAPAKEE/SHUTTERSTOCK

Infection urinaire


Selon la docteure Dyan Hes, de nombreuses femmes, en particulier les jeunes filles, développent des démangeaisons vaginales au cours de l’été, souvent causées par des infections à levures. «Cela vient généralement du fait de porter des vêtements serrés et de transpirer ou de courir dans un maillot de bain mouillé pendant des heures», dit-elle.

«Apprenez à votre fille à enlever son maillot de bain lorsqu’elle a terminé de se baigner et habillez votre enfant avec des sous-vêtements amples en coton et des vêtements qui respirent.» Si votre enfant se plaint de démangeaisons vaginales, elle suggère de communiquer avec votre médecin de famille pour un examen, car une crème sous prescription pourrait être nécessaire pour le traitement.

Les problèmes urinaires font partie des infections courantes qui augmentent le risque de crise cardiaque.

17 / 17
Les boutons de chaleur font partie des dangers de l'été à surveiller.9NONG/SHUTTERSTOCK

Boutons de chaleur


Si vous faites de l’exercice ou travaillez à l’extérieur pendant l’été, vous courez un plus grand risque d’éruption miliaire (boutons de chaleur). «Cela se produit lorsque les glandes sudoripares de la peau sont bloquées et que l’humidité ne peut pas atteindre la surface de la peau pour s’évaporer», explique le dermatologue Joel Schlessinger. «Vous remarquerez une éruption cutanée rouge et une sensation de démangeaison ou épineuse à la surface de la peau.»

Pour éviter les éruptions cutanées dues à la chaleur, il recommande de porter des vêtements amples lorsque vous êtes exposé à la chaleur, de faire des pauses fréquentes dans des endroits frais et intérieurs, et d’utiliser une poudre à base de talc, pour absorber l’excès de transpiration et prévenir les irritations et les frottements.

On attend l’été avec impatience, mais parfois il fait vraiment trop chaud: suivez nos conseils pour survivre à une canicule.

Contenu original Reader's Digest