Share on Facebook

11 choses surprenantes qui augmentent les risques d’attraper un coup de soleil

Plusieurs choses – vraiment surprenantes – peuvent réellement augmenter la sensibilité au soleil ou le risque de coup de soleil. Certains aliments que vous consommez ou même votre médication peuvent laisser votre peau irritée, asséchée et douloureuse.

1 / 13
Coup de soleilShutterstock

Risques surprenants de coups de soleil

Le temps se réchauffe et les journées sont de plus en plus ensoleillées. C’est le bon moment pour se réapprovisionner en crème solaire et se protéger contre les dommages cutanés et le cancer de la peau. Par contre, il ne s’agit pas simplement d’appliquer un écran solaire! Consommez ces aliments pour prévenir les coups de soleil.

Pour vous aider à éviter les coups de soleil inattendus, des dermatologues se penchent sur les causes les plus courantes et les plus surprenantes.

2 / 13
Risque de coup de soleil: vous prenez un antibiotique.YAKOBCHUK VIACHESLAV/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous prenez un antibiotique


L’un des antibiotiques les plus couramment prescrits par les dermatologues pour traiter l’acné est la tétracycline. C’est également un médicament oral qui rend la peau davantage sensible au soleil et, par le fait même, susceptible de brûler, explique Elizabeth K. Hale, professeure agrégée de dermatologie et vice-présidente principale de la Skin Cancer Foundation.

Un autre antibiotique qui sensibilise la peau au soleil est la doxycycline – que les gens prennent pour l’acné sévère ou la maladie de Lyme. Avant la prise d’un nouveau médicament, surtout un antibiotique, demandez à votre médecin ou à votre pharmacien s’il présente des effets secondaires cutanés.

Les antibiotiques font partie des produits qui deviennent dangereux avec les rayons du soleil.

3 / 13
Risque de coup de soleil: vous adorez votre nouveau masque exfoliant.ELIZAVETA GALITCKAIA/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous adorez votre nouveau masque exfoliant


Il est agréable d’éliminer les cellules mortes à la surface de la peau et de révéler un éclat plus jeune! Le bémol est que l’exfoliation supprime la protection solaire naturelle, «rendant la peau plus sensible au soleil», explique Kenneth Mark, dermatologue cosmétique et chirurgien micrographique de Mohs pour le cancer de la peau.

Les masques exfoliants, les exfoliations chimiques et la microdermabrasion peuvent tous avoir cet effet. Si vous utilisez ces produits, redoublez d’efforts afin d’appliquer un écran solaire chaque matin.

Testez l’une de ces façons inhabituelles de soulager un coup de soleil.

4 / 13
Risque de coup de soleil: vous utilisez un rétinoïde en été.MAKISTOCK/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous utilisez un rétinoïde en été


Les rétinoïdes sur ordonnance peuvent garder vos pores clairs et votre peau saine, mais peuvent également la rendre plus susceptible de brûler au soleil. Les abandonner en été est une option bien qu’elle ne soit pas nécessaire. Vous pourriez plutôt utiliser un rétinol en vente libre – moins puissant –pendant les mois les plus chauds, explique la docteure Hale. Mais gardez votre écran solaire à portée de main! «Si vous n’appliquez pas de crème solaire, vous n’avez aucune raison d’utiliser ces produits en été», termine-t-elle.

5 / 13
Risque de coup de soleil: vous buvez une margarita.ARINA P HABICH/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous buvez une margarita


Vous vous rendez à un 5 à 7 en plein air? Couvrez-vous si vous commandez une margarita ou encore un soda à la lime. Les jus de lime ou d’agrumes peuvent déclencher une réaction phototoxique, explique Michele Farber, dermatologue au Schweiger Dermatology Group à New York.

Certains produits chimiques (comme ceux des agrumes) sont activés par le soleil et endommagent la peau – vous pourriez vous retrouver avec une décoloration au niveau des lèvres ou des mains. «C’est quelque chose que je vois lorsque les gens reviennent de vacances d’été», explique la docteure Farber.

Essayez ces trucs pour boire moins d’alcool et couper les calories.

6 / 13
Risque de coup de soleil: votre FPS est trop faible.RAWPIXEL.COM/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: votre FPS est trop faible


Vous pourriez être surpris d’apprendre qu’un SPF 15 protège contre 95% des rayons UVB, tandis qu’un SPF 30 est efficace contre 97% ou 98%, explique la docteure Hale. Cette différence peut sembler minime, mais elle est pourtant critique.

«Tout le monde sous-applique sa crème solaire», critique-t-elle. En effet, vous devriez appliquer l’équivalent d’un verre à liqueur sur tout votre corps! C’est pourquoi elle recommande aux patients d’utiliser un FPS 30 ou 50, car ces protections plus élevées compenseront l’application insuffisante, dit-elle.

7 / 13
Risque de coup de soleil: vous avez oublié de réappliquer un écran solaire.CREATIVE FAMILY/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous avez oublié de réappliquer un écran solaire


S’amuser au soleil signifie réappliquer de la crème solaire toutes les deux heures – encore plus souvent si vous transpirez ou nagez, explique le docteur Mark. Prenez l’habitude de réappliquer un écran solaire régulièrement en réglant une minuterie à chaque deux heures lorsque vous sortez à la plage ou à l’extérieur. Même chose chaque fois que vous utilisez votre serviette pour vous sécher; ayez le réflexe de garder votre bouteille de crème solaire proche. Vous pourrez ainsi garantir à votre peau la protection dont elle a besoin.

Faites attention à ces signes que vous courez le risque d’avoir un coup de chaleur sans le savoir.

8 / 13
Risque de coup de soleil: vous croyez que les nuages ​​vous protègent du soleil.MR.PRASIT BOONMA/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous croyez que les nuages ​​vous protègent du soleil


Par temps nuageux, vous n’avez pas vraiment besoin de protection solaire, non? Après tout, votre peau n’a pas l’impression de grésiller. Faux!

«Les nuages ​​offrent un faux sentiment de sécurité. Vous pouvez toujours brûler par temps nuageux», explique le docteur Mark. En effet, 40% des rayons UV pénètrent à travers les nuages, selon la Skin Cancer Foundation. «Ce qui est nocif, c’est que vous pouvez avoir moins chaud et rester exposé plus longtemps que vous ne l’auriez fait autrement», ajoute le docteur.

9 / 13
Risque de coup de soleil: vous vous rendez à la plage à midi.LIGHTFIELD STUDIOS/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous vous rendez à la plage à midi


Rien de tel qu’une journée ensoleillée à la plage! Mais pensez à y aller plus tôt ou plus tard – ou à emporter un parasol. Il est préférable de rester à l’abri du soleil lorsque les rayons sont les plus forts, entre 10h et 14h, suggère la docteure Farber.

Si vous êtes à l’extérieur, soyez prudent! Portez un écran solaire d’au moins 30 SPF et réappliquez-le toutes les deux heures. Recherchez l’ombre et portez un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil pour une protection supplémentaire.

10 / 13
Risque de coup de soleil: vous utilisez un écran solaire en aérosol.LIGHTFIELD STUDIOS/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous utilisez un écran solaire en aérosol


Avez-vous déjà remarqué un motif de coups de soleil bizarrement en zigzag sur votre dos? Blâmez votre écran solaire en aérosol! Bien que pratiques, ces écrans solaires permettent trop facilement de rater de nombreux endroits de votre corps.

«Si vous utilisez un vaporisateur, assurez-vous de bien l’étendre», explique la docteure Farber. C’est pour cette raison que les dermatologues préfèrent généralement les lotions.

11 / 13
Risque de coup de soleil: votre crème solaire est expirée.JOSE LUIS CARRASCOSA/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: votre crème solaire est expirée


Si vous appliquez la bonne quantité de crème, une bouteille de crème solaire ne devrait pas traverser plus qu’une saison. Selon l’American Academy of Dermatology, la Food and Drug Administration exige que tous les écrans solaires soient bons pendant trois ans. Au-delà de cette période, ces écrans pourraient ne pas vous protéger adéquatement. Alors, vérifiez la date d’expiration de votre crème solaire avant de vous en appliquer et jetez-la le cas échéant.

Voici ce que les dermatologues veulent vous dire au sujet du cancer de la peau.

12 / 13
Risque de coup de soleil: vous avez utilisé des huiles essentielles en matinée.ORLIO/SHUTTERSTOCK

Risque de coup de soleil: vous avez utilisé des huiles essentielles en matinée


Ce n’est pas seulement ce que vous mangez: certaines huiles essentielles contiennent des composés chimiques qui rendent les coups de soleil plus probables, selon l’American College of Healthcare Sciences. Ce sont souvent les huiles d’agrumes, y compris le zeste de bergamote, le zeste de pamplemousse, le zeste de lime et le zeste de citron.

L’organisme conseille d’éviter l’exposition directe au soleil pendant les 12 heures suivant l’utilisation des huiles essentielles: «N’utilisez pas du tout ces huiles s’il y a un risque d’exposition aux UV».

13 / 13
N'ayez pas peur du soleil, mais protégez-vous pour éviter les coups de soleil.GAUDILAB/SHUTTERSTOCK

N’ayez pas peur du soleil


«Vivez votre vie, assurez-vous simplement de bien couvrir votre peau», conseille la docteure Farber. Rien ne sert de craindre le soleil! L’été offre de nombreuses possibilités pour sortir, profiter de l’air frais et être plus actif.

Découvrez ces pistes cyclables du Québec qui valent le détour!

Contenu original Reader's Digest