Comment survivre aux fêtes

Vous savez que vous en avez assez des Fêtes lorsque vous commencez à compter les jours qui vous séparent du retour au travail. Cette période peu être l’une des plus stressantes de l’année. Voici quelques trucs pour vous aider à traverser les Fêtes sans y laisser la santé.

Comment survivre aux temps des fêtesDean Drobot / Shutterstock

La belle-famille reste à coucher? Vous préféreriez ne pas participer à la fête du bureau? Voici quelques solutions simples pour vous aider à faire face aux situations stressantes des fêtes : les invités dont il faut s’occuper (rien à voir avec l’affection que vous leur portez), les inévitables taches de vin sur le canapé, le cadeau inattendu ou dont vous vous seriez bien passé, etc.

Autorisez-vous une pause

La période des fêtes est ponctuée d’innombrables « il faudrait que je fasse…»; or, c’est parfois difficile, voire impossible de s’acquitter de toutes ces obligations, de dire le docteur Neill Neill, psychologue exerçant sur l’île de Vancouver. « Notre plus grande erreur consiste à nous concentrer exclusivement sur ce que nous devrions faire et comment nous devrions nous sentir, ajoute-t-il. Mais il n’y a rien de mal à refuser une invitation et à faire ce dont on a envie plutôt que ce que les autres attendent de nous. »

Nommez les problèmes par leur nom

Prenez conscience de ce qui déclenche votre anxiété; nommez les problèmes au lieu de les redouter, conseille-t-il. Peut-être appréhendez-vous la rencontre avec des membres de la famille que vous n’avez pas vus depuis longtemps, ou les séances de courses au centre commercial, peu importe, nommez les choses. Portez une attention particulière à vos sentiments (qui sont souvent mixtes, bons, mauvais et neutres se côtoyant imperceptiblement), ne laissez pas tomber les choses qui vous permettent de vous détendre et d’atténuer la pression (par exemple, l’exercice ou un sommeil adéquat), et comptez sur votre réseau de relations pour les situations qui vous semblent trop difficiles à gérer.

Faites contre mauvaise fortune bon coeur

Certaines situations exigent de « suivre le mouvement », de dire Louise Fox, conseillère de Toronto en matière d’étiquette. Par exemple, si vous rencontrez à une fête quelqu’un avec qui vous ne vous entendez pas, profitez de l’occasion pour régler un certain nombre de vos difficultés. « Vous ne voudriez pas mettre vos hôtes dans l’embarras en sortant de vos gonds, n’est-ce pas? Avant la fête, préparez-vous plutôt à faire face à la chanson en dépoussiérant votre sens de l’humour : c’est une arme à la fois plus redoutable et plus pacifique que la colère ou l’impolitesse. »

Si l’un de vos invités renverse du vin rouge sur votre canapé écru, évitez de pousser un hurlement d’horreur. « C’est le prix à payer pour avoir une vie sociale », souligne Louise Fox. En passant, si vous êtes l’auteur du dégât, offrez de payer pour le nettoyage, ou mieux encore, prenez les dispositions nécessaires pour qu’il soit fait.

Si certains de vos invités dorment chez vous, ne vous sentez pas obligée de jouer à la secrétaire, la cuisinière et la bonne 24 heures sur 24.  Mettez-les à l’aise et offrez-leur le choix de diverses activités afin que leur séjour soit agréable, mais laissez-les régler les détails de leur agenda.

Respectez les conventions

Non, ce n’est pas une bonne idée de trop boire à une fête de bureau. Un faux pas de votre part et l’on s’en rappellera longtemps. Pensez à cette femme qui travaillait pour un cabinet d’avocats et qui s’est retrouvée à danser sur une table sans porter, euh, disons, de soutien adéquat.

Oui, c’est acceptable de refiler un cadeau que vous avez reçu à quelqu’un d’autre, à la condition que la personne qui vous l’a offert ne l’apprenne jamais (les amis communs sont à exclure) et qu’il ait quand même une certaine valeur : l’ami à qui vous l’offrez doit pouvoir l’apprécier, même si ce n’est pas votre cas.

Enfin, de dire Louise Fox, vous n’avez pas nécessairement à offrir en retour, ou dans l’instant qui suit, un cadeau aussi inattendu ou somptueux que celui que vous avez reçu. La personne qui vous l’a offert voulait peut-être montrer sa gratitude pour quelque chose que vous avez fait pour elle dans le passé. Acceptez le présent dans l’esprit ou il vous a été offert, en vous rappelant que l’esprit des fêtes est justement ce qui peut vous aider à supporter la pression et les obligations qui caractérisent cette période de l’année.

Vous aimerez aussi :

8 conseils pour un Noël santé (et moins gras!)

10 cocktails pour célébrer Noël

10 hors-d’oeuvre gourmands pour Noël

11 étirements inspirés du yoga pour une bonne nuit de sommeil

Yvon Deschamps : En toute simplicité

Popular Videos