Marcher pieds nus: bon ou mauvais pour les pieds?

Que vous soyez à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, à la plage, à la piscine ou au gymnase, il est primordial de surveiller les endroits et la fréquence de vos déplacements pieds nus. Surtout si vous souffrez déjà de certains problèmes aux pieds. Voici les risques et les avantages de marcher pieds nus, selon un chirurgien orthopédiste.

1 / 15
Se promener pieds nus pourrait être l’une des grandes joies sensorielles de la vie.Andrii Orlov/SHUTTERSTOCK

Se promener pieds nus pourrait être l’une des grandes joies sensorielles de la vie, particulièrement durant l’enfance. Quoi de mieux que de courir sur de l’herbe fraîche ou sur une plage de sable, libre et sans attache!

Toutefois, la plupart d’entre nous évitent de marcher pieds nus pour des raisons évidentes: les risques de marcher sur un morceau de verre, de développer une infection ou de se blesser aux pieds. (Ceux qui ont déjà marché sur une abeille comprennent bien…)

Mais, avec la pandémie de coronavirus, beaucoup de gens travaillent ou suivent leurs cours de la maison. Cela signifie que le look vestimentaire quotidien se compose probablement de joggings et de pantoufles ou de se promener pieds nus pour plusieurs.

Marcher ou de faire de l’exercice dans son propre appartement ou dans sa maison, sans chaussette ni chaussure: c’est sécuritaire, non? Oui et non: cela dépend de divers facteurs. Que la marche pieds nus soit nocive pour vos pieds dépend de l’endroit où vous marchez, de l’exercice pratiqué à ce moment-là, et de l’anatomie de vos pieds et de vos conditions de santé.

Faites attention à ces signes subtils sur les pieds révélateurs de maladies.

2 / 15
S’entraîner pieds nus?R-Type/SHUTTERSTOCK

S’entraîner pieds nus?

Vous souvenez-vous de l’engouement pour la course pieds nus? «La prémisse derrière cela était qu’en courant avec des chaussures minimalistes, on revenait à un modèle de démarche plus naturel, qui conduirait, en théorie, à une réduction des blessures liées à la course», rappelle Andy Brief, chirurgien orthopédiste certifié au Ridgewood Orthopedic Group au New Jersey.

Mais cela ne s’est pas avéré être le cas! En fait, les coureurs et les praticiens ont découvert que la course pieds nus pouvait parfois générer des blessures aux pieds comme des fractures de stress, des blessures au fascia plantaire ou encore des tendinites, etc., précise le docteur Brief.

«Dans une foulée de course typique, le point de contact avec le sol est situé vers le talon», dit-il. «Lorsque vous courez pieds nus, le point de contact se déplace davantage vers le milieu et l’avant du pied», ce qui pourrait entraîner des problèmes. De nombreux coureurs ont abandonné la pratique pour cette raison.

Les recherches actuelles suggèrent qu’il n’y a pas suffisamment de preuves que la course pieds nus présente des avantages par rapport à d’autres types de course. Par exemple, une étude de 2016 publiée dans Revista Española de Podología, a examiné diverses études sur la course pieds nus et a constaté qu’elle ne procurait pas de plus grands avantages que la course avec des espadrilles ou des chaussures minimalistes (chaussures qui ont une semelle intermédiaire minimale pour imiter la course pieds nus).

Les chercheurs n’ont également trouvé aucune différence notable entre les taux de blessures, lorsqu’ils ont examiné des études comparant la course pieds nus à la course avec des espadrilles ou avec des chaussures minimalistes.

Cela dit, il existe d’autres types d’exercices que la course à pied où il est logique de ne pas se chausser (ou du moins c’est une option!). Le yoga, le pilates, pilates à la barre et le tai-chi, par exemple, sont tous des types d’exercices que vous pouvez pratiquer pieds nus.

Assurez-vous de savoir si vos chaussures de sport sont mauvaises pour vos pieds.

3 / 15
Marcher pieds nus dans votre maison.FIZKES/GETTY IMAGES

Marcher pieds nus dans votre maison

Comme les salons et les chambres à coucher sont rapidement devenus des espaces de bureau, l’option de travailler sans chaussure est devenue une norme. Par contre, comme pour la course, la marche pieds nus peut être nocive, selon son état de santé.

Pieds nus, vous risquez davantage une coupure aux orteils ou une blessure si vous laissez tomber quelque chose sur votre pied ou si vous marchez sur un objet étranger (ou si vous ne portez que des chaussettes, vous risquez également une chute). Le risque est encore plus élevé, si vous sortez pieds nus, ne serait-ce que pour aller à la boîte aux lettres ou sortir le recyclage.

De plus, vous pouvez avoir des lésions aux tissus mous et des répercussions sur votre ossature, particulièrement si vous avez un problème de santé ou un problème de pied.

«En situation de marche prolongée ou pendant une longue période debout, tout en étant pieds nus ou avec des chaussures incorrectes, vous devenez vulnérables aux problèmes de pied en raison de l’augmentation du temps passé sans soutien approprié», indique le docteur Brief. «Sans support pour la voûte plantaire, rembourrage de talon et coussin pour la plante du pied, des problèmes surviendront inévitablement pour de nombreuses personnes.»

Évitez d'avoir l'une de ces habitudes qui font des douleurs aux pieds, déconseillées par les podiatres.

4 / 15
Certains états de santé peuvent empirer en étant pieds nus.YACOBCHUK/GETTY IMAGES

Certains états de santé peuvent empirer en étant pieds nus

Il est possible pour quiconque de développer des problèmes de pieds en marchant ou en se tenant pieds nus pendant une période prolongée. Il existe cependant des conditions préexistantes qui peuvent s’aggraver par le manque de soutien ou de protection des pieds.

5 / 15
Les tiques du Québec peuvent se cacher entre les orteils.ISTOCK/PAISAN191

Fasciite plantaire

Si vous avez déjà une fasciite plantaire, il est préférable de ne pas laisser vos pieds nus entrer en contact avec le sol trop souvent ou trop longtemps. «En l’absence de soutien du talon, notamment observé avec les chaussettes et les souliers — en particulier des espadrilles —, il y a probablement un plus grand risque de développer des épisodes (nouveaux ou récurrents) de douleur au talon ou de fasciite plantaire», soutient le docteur Brief.

Porter des gougounes peut provoquer une fasciite plantaire. Suivez ces conseils de podiatre!

6 / 15
Les verrues affectent plus fréquemment les mains, les piedsNatthawon Chaosakun/Shutterstock

Névrome ou la maladie de Morton

Vous avez l’impression d’avoir un caillou sous l’un de vos métatarses (les os longs au centre du pied auxquels s’attachent vos orteils)? Vous pourriez avoir un névrome! Cela se produit lorsque le nerf de votre pied est pincé pendant une longue période de temps. Par exemple, cela peut se produire lorsque vous portez des chaussures trop petites.

La douleur peut se dissiper d’elle-même, mais il est peu probable qu’elle vous quitte si vous passez beaucoup de temps pieds nus. «Sans un rembourrage adéquat à l’avant-pied, un névrome interdigital est susceptible de s’enflammer», explique le docteur Brief. «La marche pieds nus est généralement découragée pour ceux qui ont un névrome.»

7 / 15
TalonsShutterstock

Éperon au talon

Parce qu’être pieds nus n’offre pas un soutien suffisant du talon, cela peut activer ou aggraver sa douleur, explique le docteur Brief. Dans le cas d’un éperon au talon (une saillie osseuse causée par un dépôt de calcium), la situation peut être problématique. Il est préférable de porter des chaussettes et des souliers confortables, ou encore des pantoufles de soutien à l’intérieur.

Assurez-vous d'éviter ces 5 façons d’abîmer vos pieds.

8 / 15
Vos pieds vous démangent à vous rendre dingueJAKKRIT PIMPRU/Shutterstock

Diabète

Si vous souffrez de diabète, vous savez que la protection de vos pieds est de la plus haute importance. «De nombreux diabétiques souffrent de neuropathie ou d’engourdissement aux pieds et ne sentent pas la douleur lorsqu’ils se coupent un orteil. Ce qui les expose à un risque d’infection beaucoup plus élevé», reconnaît le docteur Brief.

Ceci est particulièrement dangereux, car les personnes atteintes de diabète peuvent également avoir une mauvaise circulation ou une mauvaise cicatrisation des plaies. Une minuscule blessure au pied ou une simple ampoule, par exemple, peut déclencher une cascade d’événements et de problèmes à long terme qui pourraient entraîner l’amputation d’un orteil, d’un pied ou d’un membre chez les personnes atteintes de diabète.

9 / 15
Avantages potentiels de marcher pieds nus.Jacob Lund/SHUTTERSTOCK

Avantages potentiels de marcher pieds nus

Pour de nombreuses personnes, cependant, marcher pieds nus de temps à autre est une chose parfaitement saine à faire — et il y a tout de même certains avantages à délaisser les chaussures.

Marcher pieds nus peut améliorer la proprioception (votre conscience de la position du corps), améliorer l’équilibre, soulager des chaussures mal ajustées et éventuellement renforcer vos muscles. «Bien que vous ne renforciez probablement pas vos pieds, vos chevilles ou vos mollets, il existe un avantage possible à renforcer les muscles intrinsèques du pied, ce qui pourrait aider à la force, l’équilibre et la proprioception,» souligne le Dr Brief.

N'hésitez pas à tester ces recettes d’exfoliants maison pour vos pieds.

10 / 15
Pieds nusShutterstock

Marcher pieds nus à l’extérieur de votre maison

Lorsque vous marchez pieds nus à l’extérieur de la maison, c’est une toute autre réalité par rapport à la marche à l’intérieur. Vous pouvez exposer vos pieds à des bactéries et à d’autres infections, selon l’endroit où vous marchez.

Bien que vous puissiez également être à risque à la maison – par exemple si votre colocataire ou un membre de votre famille a un champignon du pied – nous parlons ici principalement des risques d’infections à marcher pieds nus dans l’herbe, à la plage, à la piscine ou au gym.

Voici 6 façons d’éviter les germes à la salle de gym.

11 / 15
PiedsShutterstock

Pied d’athlète

Le pied d’athlète est une infection fongique courante qui se transmet généralement en marchant pieds nus dans des lieux publics humides, comme les vestiaires, les douches et les piscines. L’infection fongique peut survenir n’importe où sur le pied, mais elle est principalement repérée entre les orteils et s’accompagne de sensations de démangeaisons et de brûlures, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis. Le traitement comprend des onguents topiques ou des médicaments oraux. Il existe également des remèdes maison pour le pied d’athlète.

12 / 15
L'huile d'arbre à thé contre l'odeur des pieds.Shutterstock

Verrues plantaires

Les verrues plantaires sont des excroissances douloureuses qui peuvent apparaître sur la plante des pieds si vous entrez en contact avec certaines souches du virus du papillome humain (VPH). Les virus se développent dans des environnements chauds et humides comme les planchers des salles de sport ou des salles de douche.

Les verrues plantaires ont tendance à être dures et plates et généralement inoffensives, bien que parfois douloureuses. C’est une autre raison pour laquelle c’est une bonne idée de porter des sandales dans la douche au gym.

La verrue plantaire est l'une des 10 infections que vous pouvez attraper au gym.

13 / 15
Conseils pour commencer à courir : essayez de courir pieds nus.Rakitina Elena/Shutterstock

Ankylostome

Si vous marchez pieds nus sur un sol ou du sable contaminé par des déchets d’animaux ou d’humains, vous pouvez être exposé à un parasite appelé ankylostome. Relativement rare, l’ankylostome peut pénétrer dans la peau, souvent par les pieds, et entraîner une série de complications, allant de douleurs abdominales à l’anémie. L’ankylostome se traite avec la prise de médicaments prescrits pendant quelques jours.

14 / 15
Une éruption rouge et marbrée apparaît sur vos piedsTINGLEE1631/Shutterstock

SARM

D’autres infections possibles que vous pouvez contracter en marchant pieds nus sont le staphylocoque doré résistant à la méthicilline (SARM). Le SARM est une infection bactérienne staphylococcique qui peut être contractée à partir de surfaces ou d’articles contaminés par ces micro-organismes ou encore, en entrant en contact directement avec l’infection d’un individu, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis.

Il peut également se propager aux pieds dans les espaces publics très visités, comme les piscines, les gymnases ou les vestiaires lorsque vous marchez pieds nus.

Le risque d’infection augmente si vous souffrez d’une maladie mineure du pied, telle qu’une coupure ou un cor. Le traitement peut être difficile, car ce type d’infection – qui peut être significative – résiste aux antibiotiques. Le traitement comprend généralement un drainage de l’infection et la prise d’antibiotiques spécifiques.

En cas d'ampoules aux pieds, essayez nos remèdes maison efficaces.

15 / 15
Le verdict final n’est pas de ne jamais être pieds nus.eakkaluktemwanich/SHUTTERSTOCK

Verdict

Le verdict final n’est pas de ne jamais être pieds nus. Il y a une sensation de bien-être à gambader sans souliers ni chaussettes et à laisser vos pieds respirer.

Peut-être voudriez-vous simplement limiter «où et quand» vous êtes pieds nus, surtout si vous souffrez déjà de certains problèmes de santé ou de douleurs aux pieds.

«Les principes clés sont de protéger vos biens les plus précieux», renchérit le docteur Brief. «Le confort est la clé, mais le soutien et la sécurité règnent.» Faites donc attention à vos pieds et offrez-leur le soutien dont ils ont besoin et qu’ils méritent, jour après jour.

Prenez un bon bain de pieds! C'est l'une des 25 façons de relaxer sans dépenser un sou!

Contenu original Reader's Digest