Épilepsie et diète cétogénique: comment mieux prévenir l’épilepsie?

Des études font valoir que la diète cétogénique pouvait arrêter les convulsions chez certaines personnes atteintes d’épilepsie.

La diète cétogénique pour aider au traitement de l'épilepsie.Shutterstockstockcreations

Mieux gérer l’épilepsie avec la diète cétogénique

Les dernières avancées médicales font valoir qu’un régime strict pourrait arrêter les convulsions chez les enfants pour lesquels les médicaments ne font pas effet.

En réalité, un tel régime remonte au début des années 1900 : les médecins avaient, à l’époque, élaboré un traitement nutritionnel, car on avait observé que les convulsions cessaient en période de jeûne prolongé. Le jeûne ne peut être envisagé pour le traitement à long terme de l’épilepsie chronique, mais les chercheurs ont découvert qu’une alimentation très grasse simulait le métabolisme du jeûne sans affamer le patient.

Les neurologues écartent généralement tout lien entre l’alimentation et l’épilepsie, à quelques exceptions. Les épileptiques qui souffrent de migraines favorisées par certains aliments cessent souvent de faire des convulsions quand les aliments en cause ont été éliminés. Certains diabétiques font des convulsions quand leur taux de sucre sanguin chute soudainement. Boire beaucoup d’alcool sur une courte durée peut provoquer 
des convulsions.

Le retour de la nutrition pour mieux vivre avec l’épilepsie

Avec la mise au point de médicaments anticonvulsivants efficaces,
 le traitement nutritionnel a été abandonné. 
Mais les neurologues de l’hôpital John Hopkins, 
à Baltimore aux États-Unis, viennent de mettre 
au point un traitement de l’épilepsie sévère reposant sur la nutrition.

Au bout de 24 heures de jeûne,
 le corps perd ses réserves de glucose et commence
 à brûler les graisses stockées pour l’énergie. Mais brûler les graisses en l’absence de glucose donne des produits de déchet appelés corps cétoniques, qui s’accumulent dans le sang et sont excrétés dans l’urine. Des taux sanguins très élevés de cétones peuvent déséquilibrer la chimie du corps, voire mener au coma et à la mort. À des taux moindres, elles peuvent éliminer les convulsions. En limitant l’apport de glucides dans le régime alimentaire, on peut parvenir à un niveau de cétones dans le flux sanguin comparable à celui atteint avec un traitement médicamenteux.

Ce régime, la diète cétogénique, semble efficace chez les jeunes enfants, en particulier parmi les
 20 % qui répondent mal aux médicaments.

Vous aimerez aussi:

Les meilleurs suppléments nutritionnels pour réguler le diabète
Suppléments nutritionnels: faut-il en prendre absolument?
Hyperactivité et alimentation: quel lien entre alimentation et hyperactivité?

Popular Videos