Share on Facebook

Migraines et symptômes : comment les soigner et les prévenir

Les migraines et ses effets incapacitants durent d’une heure à plusieurs jours. Les céphalées, caractérisées par une douleur intense, sont souvent précédées d’une aura : éclairs lumineux, taches noires et nausées. Voici comment atténuer ses symptômes.

1 / 3
Migraines et symptômes : comment les soigner et les prévenir

Comment prévenir et guérir les migraines

Pour guérir les migraines, les médecins prescrivent généralement des médicaments inhibiteurs calciques, bêta-bloquants, anti-épileptiques ou antidépresseurs.

Les narcotiques, les injections de Botox et les triptans, une nouvelle classe de médicaments stimulant la sérotonine (Imitrex, Maxalt et Zomig), pourraient aussi aider.

La réduction du stress par l’acupuncture ou la rétroaction biologique, qui utilise la technologie pour mieux contrôler les signaux de la douleur, est également bénéfique.

Une meilleure hydratation et une bonne maîtrise de la glycémie peuvent parfois donner des résultats.Elle pourrait enfin essayer un ou plusieurs remèdes naturels : magnésium, 5-HTP, pétasite, mélatonine,vitamine B2, coenzyme Q10, probiotiques et oméga 3. De fortes variations hormonales sont susceptibles d’accroître la fréquence et l’intensité des migraines.

Enfin, encouragez vos proches souffrant de migraines à passer des tests chez son prestataire de soins de santé pour trouver les ­traitements les plus adaptés.

2 / 3

Causes des migraines

La mauvaise nouvelle, c’est que 8 % des gens souffrent de migraines, dont la plupart résultent d’une conjonction de déclencheurs. La bonne, c’est qu’elles sont en général évitables,
surtout si vous pouvez identifier ce à quoi vous êtes sensible.

La tyramine, présente dans le fromage, les charcuteries, le vin et la bière, est un déclencheur courant.

Le blé, les œufs, le thé, le café, le chocolat, le lait, le bœuf, le maïs, le sucre de canne et la levure peuvent aussi provoquer une crise. Attention également au glutamate monosodique, aux nitrates et aux sulfites des aliments transformés.

Nombre de Canadiens souffrent d’une carence en magnésium, autre cause possible de migraine. Il est possible d’essayer les suppléments de magnésium.

La quantité de nourriture ingérée a aussi son importance : trop de sucre ou de glucides simples et de féculents, et la glycémie monte en flèche. L’insuline libérée par le pancréas pour
la réguler peut causer une migraine. On doit alors privilégier les en-cas riches en fibres et consommer des acides gras oméga 3 et des protéines à chaque repas afin de réguler sa glycémie et réduire l’inflammation.

3 / 3

Le sport pour contrer les migraines

L’activité physique peut être efficace contre les migraines. C’est un bon moyen de perdre du poids quand tout porte à croire que l’obésité estun facteur de risque. Elle aide aussi
à soulager le stress qui cause la migraine.

Le yoga et le taï-chi, favorisant la détente et la respiration profonde, peuvent être particulièrement bénéfiques. Une étude suédoise a démontré que trois séances de 40 minutes d’exercice par semaine étaient aussi efficaces en prévention des céphalées que les médicaments et les techniques de relaxation. Une autre étude suggère que des exercices réguliers qui stimulent l’activité cardiovasculaire, comme la course à pied ou le vélo, aident à prévenir les maux de tête.

L’exercice pouvant toutefois être un facteur déclenchant, consignez vos séances pour vérifier que votre entraînement, surtout s’il est intensif ou dynamique, ne fait pas partie du problème. Échauffez-vous correctement pour éviter toute sensation d’un effort soudain et risqué.