Share on Facebook

10 raisons de pardonner son pire ennemi

Découvrez en quoi le pardon peut être bon pour notre santé, qui en a le plus besoin et quelles offenses sont les plus difficiles à surmonter et pardonner.

1 / 13
Pardonner peut s'avérer difficile après une trahison.iStock/BernardaSV

Pardonner oui, mais la trahison?

Pardonner peut s’avérer plus difficile dans certaines situations. De toutes les offenses, une étude de 2010 nous dit que c’est la trahison qui est la plus difficile à pardonner – adultère, duperie, promesse non tenue, secrets divulgués, etc.

Des femmes nous confient comment elles vivent l’infidélité.

2 / 13
Il existe différentes façons de pardonner.iStock/stevanovicigor

Il existe différentes façons de pardonner

Le pardon décisionnel, c’est décider sincèrement de changer d’attitude face à une personne qui vous a fait du tort, et cela même si vous nourrissez pour elle des sentiments négatifs. Le pardon émotif, c’est changer les sentiments que vous éprouvez pour une personne ; le ressentiment est alors remplacé par une émotion positive telle que l’empathie, la sympathie, la compassion, voire l’amour.

Découvrez comment la sagesse peut maximiser votre bonheur.

3 / 13
Pardonner est plus facile chez les jeunes enfants.iStock/LifesizeImages

Les jeunes enfants pardonnent plus facilement

Contrairement aux 10-11 ans, les jeunes enfants de 7-8 ans n’ont même pas besoin d’excuses pour pardonner, selon une étude ; ils jugent de la même manière ceux qui s’excusent après leur avoir fait du mal que ceux qui ne s’excusent pas.

Aidez votre enfant à gérer ses émotions : voici 8 trucs pour stimuler son intelligence émotionnelle.

4 / 13
Ne pas pardonner peut peser sur la conscience.iStock/Constantinis

Si vous refusez de pardonner, le poids de la rancune peut vous écraser

Des chercheurs de l’université Erasmus, aux Pays-Bas, ont demandé à des gens de leur parler d’une occasion au cours de laquelle ils avaient soit refusé, soit accordé leur pardon. On demandait ensuite à ces cobayes de sauter aussi haut qu’ils le pouvaient cinq fois de suite, mais sans plier les genoux. Ceux qui avaient pardonné sautaient le plus haut – en moyenne 30 centimètres (11,8 po) contre 21 cm (8,5 po) pour les rancuniers ; une différence énorme et une démonstration implacable du fait que le pardon peut vraiment nous faire sentir plus légers.

Consultez ces 4 conseils de psychiatre pour ne pas nourrir la rancune.

5 / 13
Pardonner est nécessaire pour les extravertis.iStock/nd3000

Les extravertis ont davantage besoin de pardonner

Les gens sociables recherchent le pardon de manière bien plus proactive que les introvertis (et ils sont aussi beaucoup plus rapides à l’accorder). Les introvertis tendent davantage à se pardonner eux-mêmes en premier lieu qu’à faire amende honorable auprès de ceux qu’ils ont offensés.

Rassurez-vous les introvertis ont aussi de bons côtés. Découvrez 6 qualités et avantages qui les caractérisent.

6 / 13
Pardonner est bon pour le coeur.iStock/monkeybusinessimages

Le pardon est bon pour le cœur

Quand on rappelle aux gens leurs rancunes, leur cœur et leur tension s’emballent. En d’autres mots, le pardon est associé à une meilleure santé cardiaque. Et vous dormez mieux quand vous vous décidez que le passé, c’est le passé. Attention toutefois de ne pas faire semblant : les chercheurs sont persuadés que les bienfaits du pardon pour la santé ne s’appliquent qu’au pardon émotionnel, pas au pardon décisionnel (voir nº 5). La colère et la rancune pourraient donc vous prédisposer à une crise cardiaque!

Assurez-vous de reconnaitre les 7 signes que vous risquez de faire une crise cardiaque.

7 / 13
Pardonner peut se retourner contre vous.iStock/PeopleImages

Pardonner peut se retourner contre vous

Les gens qui se décrivent comme étant enclins au pardon rapportaient également avoir vécu davantage d’agressions physiques et psychologiques au cours des quatre premières années de leur mariage. Dans certains cas, croit-on, le pardon dissuaderait en quelque sorte le bourreau de changer ses mauvaises habitudes.

Méfiez-vous de ces 10 signes précurseurs que vous vivez une relation abusive.

8 / 13
Pardonner est plus facile si celui qui vous a fait du tord s'excuse.iStock/laflor

Ne sous-estimez pas les mots : Je m’excuse

L’économiste comportemental Dan Ariely a découvert qu’à force de demander le pardon, on finit par l’obtenir – et ce même si vous n’êtes pas vraiment sincère et que la personne à qui vous avez fait du mal le sait.

Suivez nos conseils pour vous excuser de la bonne façon et vous assurer le pardon de l’autre.

9 / 13
Pardonner est plus facile pour les personnes croyantes.iStock/stevanovicigor

Les croyants seraient plus cléments que les athées

Ce n’est pas vraiment une surprise dans la mesure où la plupart des religions prônent le pardon, constate Everett Worthington, un psychologue de la Virginia Commonwealth University. Il est intéressant de noter toutefois que les gens qui disent avoir une «spiritualité» sont plus enclins à pratiquer le pardon de soi que les gens qui se disent religieux.

Voici comment distinguer la spiritualité de la religion.

10 / 13
Pardonner est plus facile pour les Amish.iStock/Willard

Les amish seraient particulièrement enclins à pardonner

Il y a une dizaine d’années, suite à une fusillade dans une école Amish où cinq enfants avaient été tués, les gens de l’extérieur avaient été stupéfaits de constater que la communauté avait immédiatement accordé son pardon. Le sociologue Donald B. Kraybill indique que cette communauté pratique depuis très longtemps l’exercice du pardon. Ils avaient été préparés toute leur vie à pardonner cette terrible injustice.

Lisez le témoignage touchant d’un élève demandant pardon à son professeur, 39 ans plus tard.

11 / 13
Pardonner est possible, quelque soit l'injustice commise.iStock/sakhorn38

Aucun geste n’est impardonnable

«Pour toutes les injustices que j’ai recensées dans le monde, j’ai toujours trouvé au moins une personne qui avait accordé son pardon à celui qui l’avait commise», nous apprend Robert Enright, un des premiers psychologues à avoir étudié le pardon.

Adoptez ces 14 trucs pour résoudre vos conflits émotionnels.

12 / 13
Pardonner est plus facile en suivant ces étapes.iStock/PeopleImages

Les clés du pardon en 5 étapes

  1. Acceptez d’avoir été traité injustement.
  2. Réagissez par la colère.
  3. Efforcez-vous de ne plus percevoir la personne qui vous a blessé comme étant uniquement définie par cette offense.
  4. Acceptez que la douleur ne disparaisse peut-être jamais complètement.
  5. Trouvez un sens à votre souffrance, par exemple en aidant les autres.

Découvrez comment votre corps réagit lorsque vous êtes en colère.

13 / 13
Pardonner est impossible pour un chat.Grumpy Cat: No-It-All/Chronicle Books, 2015

Évitez autant que possible de faire comme les chats… qui ne pardonnent absolument jamais!

La recherche scientifique sur le pardon est très récente. Elle ne date que de 1989, mais certains chercheurs suggèrent que nous voyons davantage de personnalités publiques chercher le pardon parce que nous sommes plus conscients de l’importance de la réconciliation. Si vous avez été blessé ou avez blessé quelqu’un, évaluez la situation et envisagez autant que possible de demander pardon ou de pardonner à ceux et celles qui vous entourent. Se pardonner à soi-même est l’une des 22 façons d’arrêter de se sentir coupable tout le temps.

Selon la recherche, après une confrontation, les primates tels que les bonobos, les gorilles de montagne et les chimpanzés vont souvent afficher des comportements amicaux en se prenant dans les bras ou en s’embrassant. Pareils comportements ont également été observés chez des non-primates tels que les chèvres et les hyènes.

Évitez donc d’agir comme la seule espèce qui n’a manifesté absolument aucun signe de réconciliation dans le cadre de travaux scientifiques… le chat domestique! Apprenez à décoder le comportement de votre chat : voici 14 choses qu’il essaie de vous dire.

Contenu original Reader's Digest