Share on Facebook

14 aliments anti-inflammatoires pour lutter contre la douleur

Faites le plein de ces aliments anti-inflammatoires, pour mieux lutter contre la douleur et trouver enfin le soulagement.

1 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve l’huile d’olive.istock/barol16

L’huile d’olive

Voici un ingrédient anti-inflammatoire puissant, comparable aux médicaments antidouleur en vente libre. Aliment de base du régime méditerranéen, l’huile d’olive contribue à réduire le risque d’accidents vasculaires cérébraux et de certains cancers. Apprenez pourquoi et comment favoriser l’huile d’olive dans votre alimentation.

2 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve l’ananas.istock/Zakharova_Natalia

L’ananas

Les données scientifiques sont limitées, mais selon certains experts, manger de l’ananas peut contrer l’arthrose et éventuellement en améliorer les symptômes. L’ananas contient de la bromélaïne, une enzyme qui soulagerait l’enflure associée à l’arthrose, car ce composé a démontré une activité anti-inflammatoire lors de recherches en laboratoire.

Découvrez toutes les autres vertus de l’ananas, ce fruit exotique.

3 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve les cerises.istock/Emilie Duchesne

Les cerises

Les cerises aident à réduire l’inflammation en neutralisant les radicaux libres dans le corps et elles peuvent également aider à arrêter l’inflammation des tissus. Les anthocyanes, qui donnent leur couleur rouge foncé aux griottes (cerises sures), ont des propriétés anti-inflammatoires semblables à celles de l’aspirine. Les framboises et, dans une moindre mesure, les fraises contiennent également des anthocyanes susceptibles de lutter contre la douleur.

Retrouvez ces autres vertus méconnues des cerises sur la santé.

4 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve l’ail.istock/budgetstockphoto

L’ail

L’ail a démontré des propriétés anti-inflammatoires et pourrait être utile pour soulager les poussées de psoriasis.

Saviez-vous que l’ail aide à faire pousser vos cheveux? Voici d’autres bienfaits inusités de l’ail.

5 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve le thé vert.istock/ArtTimur

Le thé vert

Utilisé depuis des siècles à diverses fins médicinales, le thé vert est une excellente source de polyphénols, contribuant à réduire dans l’organisme les radicaux libres qui peuvent provoquer l’inflammation.

Assurez-vous d’avoir ces 8 thés et tisanes dans votre jardin.

6 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve le saumon.Jacek Chabraszewski/Shutterstock

Le saumon

Rempli d’oméga-3, le saumon constitue une excellente source de protéines et d’antioxydants. Les acides gras de ce poisson aident à lubrifier les articulations raidies.

Connaissez-vous l’importance des oméga-3 pour la santé?

7 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve le soya.istock/SilviaJansen

Le soja

Des personnes souffrant de douleurs aux genoux ont signalé une diminution de l’inconfort et de l’utilisation de médicaments antidouleur après avoir mangé des protéines de soja tous les jours pendant trois mois, selon une étude de l’université d’État de l’Oklahoma. Le soja est riche en isoflavones, des hormones végétales aux propriétés anti-inflammatoires.

Le saviez-vous? Le soja pourrait aussi protéger des risques de cancer du sein.

8 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve le café.EVGENY KARANDAEV/SHUTTERSTOCK

Le café

Une tasse de café noir peut soulager les céphalées et fournir plus d’antioxydants qu’une portion de petits fruits. Une recherche préliminaire a également montré que le café peut réduire le risque de certains cancers. Le café est plus « santé » qu’on ne le pensait!

Découvrez d’autres effets méconnus du café.

9 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve la sauge.Sunny Forest/Shutterstock

La sauge

Cette herbe anti-inflammatoire a fait la preuve scientifique qu’elle stimule la mémoire. Parfaite dans les plats de volaille, la sauge est connue depuis des siècles; elle contient des flavonoïdes qui aident à réduire l’œdème.

Cultivez vos propres plantes médicinales pour soigner les maux les plus courants.

10 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve le gingembre.Bon Appetit/Shutterstock

Le gingembre

Il s’utilise depuis des milliers d’années pour traiter une variété de maux, des douleurs d’estomac aux troubles cardiaques. Cet anti-inflammatoire est excellent avec de nombreux aliments, même le thé.

11 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve le poivre de cayenne.Thanatip S./Shutterstock

Le poivre de Cayenne

Le poivre de Cayenne agirait comme un anti-inflammatoire et un antioxydant. La capsaïcine, le composé huileux du cayenne et d’autres piments, est l’ingrédient actif de nombreux onguents, crèmes et patchs (timbres) vendus sur ordonnance ou en vente libre pour soulager les douleurs musculaires et l’arthrite.

12 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve la cannelle.

La cannelle


Comme beaucoup d’autres épices, la cannelle a des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, et c’est en fait l’une des plus puissantes épices curatives, qui a fait ses preuves pour diminuer les brûlures d’estomac, entre autres.

Découvrez les bienfaits de la cannelle sur le cerveau.

13 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve le clou de girofle.Oksana Mizina/Shutterstock

Les clous de girofle

Les clous contiennent une substance chimique anti-inflammatoire appelée eugénol. Dans des études récentes, ce produit chimique a inhibé la COX-2, une protéine qui stimule l’inflammation (la même protéine qui se trouve dans les médicaments inhibiteurs de la COX-2 comme le Celebrex). Dans une étude, les clous de girofle se sont également classés très hauts pour leurs propriétés antioxydantes. La combinaison des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes a des avantages pour la santé : protection contre les maladies du cœur et le cancer, ralentissement des dommages aux cartilages et aux os causés par l’arthrite.

14 / 14
Parmi les aliments anti-inflammatoires, on retrouve le curcuma.Shutterstock

Le curcuma

Des études ont associé le curcuma à la réduction de l’inflammation dans un certain nombre d’affections, notamment le psoriasis. La curcumine, le composé chimique responsable de la couleur dorée du curcuma, est considérée comme un agent anticancéreux important parce qu’elle calme l’inflammation qui contribue à la croissance tumorale et, à l’instar du brocoli et du chou-fleur, élimine les carcinogènes avant qu’ils n’endommagent l’ADN cellulaire et répare l’ADN déjà endommagé.

Retrouvez également la liste des 25 meilleurs aliments pour votre santé.