Share on Facebook

41 secrets que les chirurgiens ne vous dévoileront pas

Les chirurgiens tiennent nos vies entre leurs mains, mais la plupart d’entre nous en savent davantage sur la personne qui nous coupe les cheveux que sur ces professionnels qui nous charcutent le corps. Ces quelques trucs d’initiés feront de vous un patient plus averti.

1 / 41
Pour choisir votre chirurgien, renseignez-vous auprès du personnel de l'hôpital.ISTOCK/PSPHOTOGRAPH

Pour savoir quels sont les bons docteurs, demandez au personnel de l’hôpital

«Leur avis l’emporte sur un diplôme dans une grande université, un titre prestigieux… ou leur charme naturel !» – Marty Makary, MD, auteur de Unaccountable: What hospitals won’t tell you and how transparency can revolutionize health care

Éviter de faire ces 9 choses avant un rendez-vous chez le médecin.

2 / 41
Demandez au chirurgien quel est le taux de complication.ISTOCK/TROELS GRAUGAARD

Demandez au chirurgien quel est le taux de complication

«S’il ne l’a pas, il cache quelque chose ou n’a pas suffisamment pratiqué ce type d’opération pour en avoir un. Personne n’est à l’abri de complications.» – Arnold Advincula, MD, chirurgien chef, gynécologie et urogynécologie, Centre médical de l’université Columbia

3 / 41
Presque tous les chirurgiens sont en conflit d'intérêt.myboston/Shutterstock

Presque tous les chirurgiens sont en conflit d’intérêts

«Ils sont en effet payés dix fois plus pour vous opérer que pour essayer de régler votre problème de manière non chirurgicale.» – James Rickert, MD, chirurgien orthopédique, Bedford, Indiana

4 / 41
Secret de chirurgien: ne partez pas du principe que la recommandation de votre généraliste est la meilleure.ISTOCK/STURTI

Ne partez pas du principe que la recommandation de votre généraliste est la meilleure

«Une recommandation peut avoir des motivations politiques parce que les médecins travaillent dans les mêmes groupes à spécialités multiples.» – Howard Luks, MD, chef médecine sportive et arthroscopie, Centre médical de Westchester et University Orthopaedics

Retrouvez aussi les 9 choses que votre optométriste ne vous dira pas.

5 / 41
Secret de chirurgien: demandez si vous pouvez parler à d'anciens patients.ISTOCK/FREEMIXER

Demandez si vous pouvez parler à d’anciens patients

«C’est comme obtenir les références d’une gardienne d’enfants.» – Marc Gillinov, MD, auteur de Heart 411: The only guide to heart health you’ll ever need

6 / 41
Certains chirurgiens ne proposent pas d'interventions qu'ils ne savent pas faire.ISTOCK/KNAPE

Certains chirurgiens ne proposent pas d’interventions qu’ils ne savent pas faire

«J’ai vu des patientes à qui on avait dit qu’elles devaient subir une hystérectomie ouverte alors que leur intervention pouvait très bien être réalisée par laparoscopie. C’est une excellente raison d’exiger une seconde opinion.» – Arnold Advincula, MD

7 / 41
Assurez-vous que le chirurgien fera un suivi après l'opération.ISTOCK/JOHNNY GREIG

Demandez toujours : «Qui va s’occuper de moi après la chirurgie ?»

«Vous voulez qu’on vous réponde : « Je vous verrai régulièrement jusqu’à ce que vous soyez totalement rétabli. » Souvent, ce sont des résidants ou des assistants du médecin qui assureront le suivi. D’autres fois, personne, surtout une fois que vous aurez reçu votre congé de l’hôpital.» – Ezriel « Ed » Kornel, MD, professeur adjoint de chirurgie neurologique à l’université Cornell

8 / 41
Secret de chirurgien: Mieux vaut subir une intervention chirurgicale en début de semaine.SRD STAGING

Mieux vaut subir une intervention chirurgicale en début de semaine

«Beaucoup de médecins prennent leur fin de semaine et ne sont donc pas là pour s’assurer que vous allez bien. Si vous êtes opéré un vendredi, et qu’il y a la moindre complication le samedi ou le dimanche, c’est le remplaçant de votre médecin qui va s’occuper de vous.» – Chirurgien général tenant un blogue sous le nom de Scalpel sceptique

9 / 41
Secret de chirurgien: faites-vous accompagner par un proche lors de votre rencontre préopératoire.ISTOCK/KUPICOO

Faites-vous accompagner par un proche lors de votre rencontre préopératoire

«Cela rappelle au médecin que vous n’êtes pas seulement une vessie, un pontage ou une valve, mais une personne avec une famille.» – Marc Gillinov, MD

10 / 41
Le choix du chirurgien est aussi important que celui de l'anesthésiste.ISTOCK/TORWAI

Étonnant de voir comment les gens consciencieux font tout pour trouver le bon chirurgien, mais ne se renseignent pas sur leur anesthésiste

«C’est aussi important. Demandez-moi : « Qui va m’endormir ? » ou « Quel est selon vous le meilleur anesthésiste ? »» -Chirurgien général tenant un blogue sous le nom de Scalpel sceptique

Assurez-vous de savoir ces 11 choses pour mieux comprendre l’anesthésie générale.

11 / 41
Secret de chirurgien: il vaut mieux demander un second avis.ISTOCK/VLADAN MILISAVLIJEVIC

Un patient a déjà envoyé ses tests à trois pathologistes et a reçu trois réponses différentes

«Ça me tracasse beaucoup ! Maintenant, je ne me fie plus à un seul examen pathologique. Si votre médecin trouve quelque chose, demandez-lui d’envoyer vos tests à un labo prestigieux pour avoir un second avis.» –

Voici ce que votre médecin ne vous dit pas sur les tests génétiques.

12 / 41
Secret de chirurgien: les risques figurant sur le consentement légal sont trop souvent pris à la légère.ISTOCK/JOSHUA HODGE

Les risques figurant sur le consentement légal sont trop souvent pris à la légère

«Il y a peut-être là une complication dont on devrait vraiment se soucier. Si vous voulez vraiment comprendre les dangers auxquels vous vous exposez, demandez à votre médecin : « Quel est le risque qui vous fait le plus hésiter ? »- Kevin B. Jones, MD, auteur de What Doctors Cannot Tell You: Clarity, Confidence and Uncertainty in Medicine

Ces 14 actes médicaux risqués comportent des dangers pour la santé.

13 / 41
Les chirurgiens sont des maniaques du contrôle.ISTOCK/STA-GUR KARISSON

Les chirurgiens sont des maniaques du contrôle

«Quand les choses ne se déroulent pas comme nous le voulons en salle d’opération, il arrive qu’on explose. Certains d’entre nous jurent, d’autres jettent des instruments ou font une grosse colère.» – Paul Ruggieri, MD, auteur de Confessions of a Surgeon: The Good, the Bad, and the Complicated … Life Behind the O.R. Doors

14 / 41
Secret de chirurgien: les erreurs sont sans doute plus fréquentes que vous ne l'imaginez.SRD STAGING

Les erreurs sont sans doute plus fréquentes que vous ne l’imaginez

«Mais la plupart d’entre elles ne font pas de mal. Je travaille avec des résidents et je ne leur laisse rien faire que je ne puisse corriger s’ils se trompent. Si c’est une erreur que je peux réparer et dont je suis sûr qu’elle n’affectera pas le patient, alors je ne dis rien. Ça ne ferait que stresser inutilement le patient.» – Un chirurgien orthopédique

15 / 41
Secret de chirurgien: la chirurgie est inefficace face à certains maux.SRD STAGING

La chirurgie est inefficace face à certains maux, comme par exemple la plupart des problèmes de dos

«Ma suggestion ? Serrez les dents et supportez la douleur. Certains chirurgiens désapprouvent violemment cette attitude. Ils disent : « Vous souffrez d’une dégénérescence des disques intervertébraux, ça doit être la cause de vos problèmes. On va opérer. » Mais il arrive que ce type de dégénérescence ne cause aucune douleur. Rien ne prouve qu’on aide ces gens en les opérant.» – Kevin B. Jones, MD

Assurez-vous de savoir de quel type de mal de dos vous souffrez.

16 / 41
Secret de chirurgien: demandez toujours quelles sont les alternatives à une opération.ISTOCK/KATARZYNABIALASIEWICZ

Demandez toujours quelles sont les alternatives à une opération, et si attendre un peu pose un problème

«Les chirurgiens sont débordés, et ils aiment opérer. Un de mes anciens profs disait : « Rien n’est plus dangereux qu’un chirurgien avec une salle d’opération vacante et une hypothèque à payer.» – Kevin B. Jones, MD

17 / 41
Demandez à votre chirurgien de donner votre sang avant une chirurgie non urgente.ISTOCK/RENEE KEITH

Demandez à votre médecin de donner votre sang (ou un membre de votre famille) avant une chirurgie non urgente

«Le sang des banques est un corps étranger, comme un organe, auquel votre corps peut réagir de façon défavorable. Si vous utilisez votre propre sang ou celui d’un membre de votre famille, les chances d’une réaction de ce type sont moindres.» – Kathy Magliato, MD, chirurgienne cardiothoracique au Centre médical Saint John’s, Santa Monica, California

Découvrez 9 organes dont votre corps peut se passer.

18 / 41
Secret de chirurgien: les résidents doivent apprendre à opérer.iStock/xmee

Les résidents doivent apprendre à opérer, et votre médecin traitant doit être présent

Mais «présent» ne veut pas toujours dire qu’il reste tout le temps dans la salle d’opération. Dans un hôpital universitaire, demandez si votre médecin participera activement à la chirurgie ou s’il ne viendra qu’une fois par heure vérifier si tout se passe bien.» – Ezriel «Ed» Kornel, MD

19 / 41
Le chirurgien et le reste du personnel écoute ce que disent les patients pendant l'anesthésie.iStock/czardases

Il est toujours intéressant d’écouter ce que disent les gens quand vous les anesthésiez

«J’ai une fois endormi un type qui entraînait des chevaux et qui a commencé à raconter que tel cheval était sûr de gagner. Une des infirmières a demandé de l’argent à toutes les personnes présentes dans la salle d’opération, et a tout misé sur ce cheval. Il est arrivé second. Les plus malins l’avaient parié placé, mais d’autres avaient misé sur sa victoire. La moitié du personnel était donc contente, et l’autre pas du tout ! En se réveillant, le patient ignorait tout du grabuge qu’il avait causé.» – Michael Salzhauer, MD, chirurgien plastique, Miami, Florida

20 / 41
Les chirurgiens ont des anecdotes sur leurs opérations.iStock/annedde

J’ai raccommodé l’intestin de quelqu’un qui avait été poignardé

«Alors que je promenais ma main sur l’intestin, j’ai touché quelque chose et me suis exclamé : « C’est quoi ce truc ? » On aurait dit un préservatif. Puis, tout d’un coup, ça s’est mis à bouger ! J’ai tout lâché, terrifié. Le gars avait des vers.» – Sid Schwab, MD, chirurgien à la retraite, Everett, Washington

21 / 41
Un chirurgien raconte son internat.iStock/AnthiaCumming

Durant mes six semaines d’internat en chirurgie dans une urgence, je me suis accidentellement piqué deux fois avec des aiguilles contaminées…

… je me suis brièvement endormi en suturant une jambe qui avait subi des lacérations, j’ai sans faire exprès sectionné l’artère fémorale du patient en essayant de retirer du sang, et j’ai mis fin à une engueulade entre les membres de la famille d’un type qui venait de prendre un coup de couteau à l’abdomen. J’ai aussi été frappé à la tête par un patient gravement intoxiqué à l’alcool, on m’a craché dessus, toussé dessus, vomi dessus, pété dessus, saigné dessus, et on m’a déjà confondu avec un garçon de salle.» – Paul Ruggieri, MD

22 / 41
Le chirurgien doit savoir gérer son stress.iStock/Image_Source

Quand je commence à être poli dans une salle d’opération, que je me mets à dire «merci» et «s’il vous plait», à parler d’une voix monotone, les infirmières comprennent que les choses ne tournent pas rond

«Ça nous permet de garder notre calme. Si nous flanchons à ce moment-là, tout le monde devient confus, et c’est là que les patients meurent. Votre manière de gérer le stress est absolument critique.» – Kathy Magliato, MD

Apprenez à gérer votre stress avec ces 18 astuces.

23 / 41
Secret de chirurgien: attention si vous avez une douleur dans le molletiStock/Wavebreakmedia

Si vous avez une douleur dans le mollet, ou qu’il enfle et devient rouge, appelez immédiatement votre médecin

«Ce sont les principaux symptômes d’un caillot sanguin, un risque encouru lors de presque toutes les chirurgies.» – James Rickert, MD

Détectez rapidement une artère bloquée avec ces signaux d’alarme.

24 / 41
Le chirurgien peut faire une insomnie en pensant à l'opération.iStock/monkeybusinessimages

C’est vraiment ça qui nous empêche de dormir la nuit

«Ce n’est pas de faire une erreur lors d’une opération, mais plutôt les patients qui font n’importe quoi ! Quand ils ne font pas ce que nous leur disons de faire, ça peut vraiment tourner au vinaigre.» – Kurian Thott, MD, obstétricien gynécologue, Stafford, Virginia

25 / 41
Les gens obèses posent problème au chirurgien.iStock/Manuel Faba Ortega

Les gens obèses n’ont aucune idée des difficultés qu’ils nous posent

«Faire une intraveineuse est difficile parce qu’il n’y a pas beaucoup de veines visibles dans des bras dodus. Il devient ardu de placer une sonde veineuse centrale. Ils sont aussi plus susceptibles de développer des infections postopératoires. Sortir d’un lit quelqu’un de 150 kilos est difficile.» Chirurgien général tenant un blogue sous le nom de Scalpel sceptique

Voici ce que vous devez savoir avant de subir une intervention pour maigrir.

26 / 41
Secret de chirurgien: posez trop de questions, et vous finirez avec une réputation d'emmerdeur.iStock/Steve Debenport

Posez trop de questions, et vous finirez avec une réputation d’emmerdeur

«Quand l’un des proches très hostile du patient s’est mis à me bombarder de questions chaque fois que j’entrais, je suis devenu très réticent à l’idée de me rendre dans cette chambre. Si vous avez trois pages pleines de questions, montrez-les à une infirmière. Demandez-lui : « Quelles sont les questions pour lesquelles je devrais attendre le docteur, et quelles sont celles auxquelles vous pouvez répondre ? »» – Chirurgien général tenant un blogue sous le nom de Scalpel sceptique

27 / 41
Renseignez-vous sur les accords entre chirurgien et vendeur.iStock/Johnny Greig

Si vous avez besoin d’un dispositif médical, demandez à votre médecin s’il partage des intérêts financiers avec le vendeur

«Si la réponse est oui, il y a de bonnes chances que vous vous retrouviez avec l’équipement en question, peu importe qu’il soit plus cher ou moins approprié à votre cas.» – James Rickert, MD

28 / 41
Le chirurgien pense à la famille de la personne décédée.iStock/Luis Alvarez

Chaque fois qu’un patient meurt, je pense à la famille, aux funérailles, aux enfants

«J’ai opéré un homme dont le cas était très compliqué ; il est mort sur la table d’opération. Il avait une femme et deux enfants. Quand je leur ai annoncé sa mort, les enfants hurlaient. « Maman, maman, je veux papa ! » C’était vraiment dur ! Même si nous donnons l’impression d’être très forts, nous sommes vulnérables à la dépression et à d’autres problèmes. Nous sommes humains !» – Un chirurgien de Floride

29 / 41
Un chirurgien appréciera un mot de remerciement.Kate Aedon

Ce petit mot de remerciements qui vous a pris 15 secondes à écrire?

«Il comptait tellement. Les lettres sont excellentes pour nous rappeler combien tout ça est important et à quel point les gens nous font confiance. Je les garde toutes !» – Marc Gillinov, MD

30 / 41
Le chirurgien ne s'en fiche pas de ses patients.iStock/Halfpoint

Les patients pensent que nous sommes tellement pris par nos horaires de dingues qu’ils croient qu’on s’en fiche !

«C’est tout le contraire. Ça nous tient vraiment à cœur. Les plus croyants d’entre nous prient pour leurs patients. Ma famille et moi-même prions au repas du soir pour les patients que je vais opérer le lendemain.» – Kathy Magliato, MD

31 / 41
Les chirurgiens peuvent faire des erreurs.iStock/Wavebreakmedia

J’allais m’attaquer à l’arrière du genou d’un patient pour une biopsie au lieu de l’avant

«En regardant ma liste de vérification, j’ai de nouveau jeté un coup d’œil aux radios du genou et je me suis dit « Oh non, mais qu’est-ce que je suis en train de faire? » Heureusement, je m’en suis aperçu à temps, et aucun mal n’a été fait. Mais c’était une horrible sensation. Ça s’est passé il y a plus d’un an, et j’y pense encore !» – Kevin B. Jones, MD

Découvrez les principales causes et les solutions aux lésions des genoux.

32 / 41
Un chirurgien peut commettre des erreurs à cause de la fatigue et l'impatience.iStock/Casarsa

La fatigue et l’impatience ont sans aucun doute contribué à quelques erreurs que j’ai commises dans la salle d’opération

«Mais à moins de le lui demander, votre chirurgien ne vous dira certainement pas qu’il a passé la nuit précédent votre opération sur appel et qu’il n’est peut-être pas au sommet de sa forme !» – Paul Ruggieri, MD

33 / 41
Combien d'entre vous connaissent un chirurgien qui ne devrait pas exercer parce qu'il est trop dangereux?iStock/Xavier Arnau

Lors des congrès de médecine, je demande toujours : « Combien d’entre vous connaissent un médecin qui ne devrait pas exercer parce qu’il est trop dangereux ?

«Toutes les mains se lèvent.» – Marty Makary, MD

34 / 41
Secret de chirurgien plastique: les patients devraient toujours préciser s'ils ont déjà été opérés.iStock/kokouu

Très souvent, les patients en chirurgie plastique «oublient» de mentionner qu’ils ont déjà été opérés, et je ne m’en aperçois qu’une fois l’opération commencée

«J’attaque une paupière ou un nez, et je découvre le gâchis ! Si vous ne nous dites pas que vous avez déjà eu un liposuccion, on va tomber sur des tissus cicatriciels et le gras ne sortira pas normalement. Alors, par pitié, soyez honnête ! Pas besoin d’être gêné. Nous avons déjà tout entendu, et nous ne sommes pas là pour juger.» – Andrew Ordon, MD, coprésentateur de l’émission de télévision The Doctors et chirurgien plastique

Suivez les meilleurs conseils beauté d’un chirurgien plastique.

35 / 41
Secret de chirurgien: les patients demandent beaucoup de détails techniques.iStock/gabyjalbert

Les patients sont avides d’informations techniques concernant leur chirurgie, mais négligent souvent toutes les instructions pré et post-opératoires

«C’est pourtant tout aussi important, sinon plus !» – Andrew Ordon, MD

36 / 41
Secret de chirurgien: il faut se donner le temps de récupérer.iStock/monkeybusinessimages

La plus grande erreur que l’on peut commettre suite à une opération, c’est de ne pas se donner le temps de récupérer

«Accordez-vous le temps de guérir. Si vous ne le faites pas, vous risquez de subir des complications et d’allonger la convalescence.» – Andrew Ordon, MD

37 / 41
Posez des question à votre chirurgien s'il veut vous placer un pontage.iStock/Czgur

Si votre médecin veut vous placer un pontage, demandez-lui toujours : «Est-ce que c’est mieux que les médicaments?»

«Si vous n’avez pas de crise cardiaque ou d’angine instable, vous vous porterez aussi bien avec des médicaments qu’avec un pontage, concluent les études. Avoir quelque chose d’implanté de manière permanente dans le corps n’est pas sans danger. Il existe des preuves que des milliers de personnes qui se sont retrouvées avec des pontages n’en avaient en fait pas vraiment besoin.» – Marc Gillinov, MD

38 / 41
Secret de chirurgien:Si vous souffrez d'une grave maladie, allez dans un hôpital universitaire.iStock/Susan Chiang

Si vous souffrez d’une grave maladie, allez dans un hôpital universitaire

«Vous y trouverez les médecins les mieux formés aux nouvelles techniques. Si une complication nécessite un dispositif d’assistance ou une transplantation cardiaque, certains hôpitaux seront peut-être incapables de faire face. Dans un hôpital universitaire, vous avez aussi accès à un médecin ou à un résident jour et nuit. Et il y a toujours un chirurgien sur appel.» – Tomas A. Salerno, MD

Découvrez aussi 50 secrets sur les hôpitaux.

39 / 41
Demandez des informations au chirurgien.iStock/monkeybusinessimages

Avant toute opération, demandez toujours ce qui ne fonctionne pas et en quoi le réparer va arranger les choses

«Ce n’est pas parce qu’une de vos artères est partiellement bloquée qu’il faut se ruer dans une salle d’opération, surtout si vous n’avez pas de symptômes.» – Marc Gillinov, MD

40 / 41
Les chirurgiens ont peur d'être poursuivi.iStock/monkeybusinessimages

Nous avons tous peur d’être poursuivis

«C’est le gros nuage gris au-dessus de nos têtes et cette peur se répercute sur presque tout ce que nous faisons : les examens, les tests de labo que nous exigeons pour être sûrs que nous ne manquons rien. Je suis coupable de ça !» – Paul Ruggieri, MD

41 / 41
Votre chirurgien pourrait vous dire qu'il vaut mieux opérer tout de suite, même si rien ne presse.iStock/laflor

Votre chirurgien pourrait vous dire qu’il vaut mieux opérer tout de suite, même si rien ne presse

«Pourquoi ? Parce que si vous laissez le patient quitter l’hôpital et que les choses se gâtent, il y aura toujours quelqu’un pour demander : « Mais pourquoi ne l’a-t-on pas opéré tout de suite ? »» – Tomas A. Salerno, MD

Les médecins ne suivent pas ces 50 conseils santé et vous n’avez pas à les suivre non plus.

 

Tiré de RD.com: 50 Secrets Surgeons Won’t Tell You