Share on Facebook

Vous avez une réaction grave à une piqûre d’insecte? C’est peut-être de l’urticaire papuleuse

Des bosses rouges sur la peau et des cloques remplies de liquide sont les signes de l’urticaire papuleuse, une réaction allergique à une piqûre d’insecte. Mais vous – ou votre enfant – ne devriez pas avoir à en souffrir.

1 / 18

Qu’est-ce que l’urticaire papuleuse?SingjaiStocker/Shutterstock

Qu’est-ce que l’urticaire papuleuse?

Personne n’aime les morsures d’insectes, et encore moins ceux qui souffrent d’urticaire papuleuse.

L’urticaire papuleuse est une hypersensibilité aux attaques d’insectes. La peau réagit par des bosses ou des marques rouges à leurs morsures et piqûres. Ceux qui en sont atteints présentent des bosses rouges et proéminentes durables qui causent de fortes démangeaisons, ou de petites cloques (vésicules) qui sont parfois en grappes. L’urticaire classique fait partie des dermatoses courantes qu’il faut connaître.

Cette affection courante affecte surtout les enfants, bien qu’elle puisse se présenter à tout âge.

Une étude de 2017, publiée dans le World Allergy Organization Journal, signale que ces réactions graves aux morsures d’insectes toucheraient près de 20% des enfants de 1 à 6 ans. La recherche portant essentiellement sur les enfants, la prévalence de cette affection chez les adultes est encore imprécise.

Voici ce qu’il vous faut savoir sur l’urticaire papuleuse; découvrez aussi comment l’identifier et la traiter.

2 / 18

Symptômes de l’urticaire papuleuse.ROBERTOBINETTI70/GETTY IMAGES

Symptômes de l’urticaire papuleuse

Chez les personnes qui souffrent d’urticaire papuleuse, des excroissances rouges et dures en relief (papules) apparaissent après une morsure d’insecte. En général, chaque papule est munie d’une petite saillie ferme ou d’une pointe.

L’urticaire papuleuse peut aussi provoquer des cloques remplies de liquide clair, jaunâtre ou foncé.

Les papules et les cloques ont tendance à:

  • Se présenter en grappes.
  • Mesurer de 0,2 à 2 cm.
  • Apparaître tous les deux ou trois jours dans les mois de forte présence d’insectes et lorsque les gens sont à l’extérieur (été et automne).
  • Se trouver dans les zones exposées de la peau comme le visage, le cou, les avant-bras, les jambes, ou juste au-dessus des chaussettes ou au bas des shorts.
  • Réapparaître quand les anciennes plaies entament leur guérison.
  • Se manifester parfois sous forme de grappes de petites cloques sur tout le corps.
  • Laisser des taches brunes sur la peau après la cicatrisation.
  • Cibler une seule personne dans la famille.
  • Éclater et laisser s’écouler du liquide.
  • Former parfois des croûtes (ou gales) en guérissant.

Chez les tout petits, les symptômes peuvent rapidement se montrer après la morsure. En vieillissant, la réaction peut tarder et même avoir un effet décalé. Dans ces cas, il devient presque impossible de définir le lieu et le moment de la morsure initiale.

Le saviez-vous: les sauterelles font partie des choses étonnantes qui peuvent provoquer des allergies.

3 / 18

Causes de l’urticaire papuleuse.Young Swee Ming/Shutterstock

Causes de l’urticaire papuleuse

Lorsqu’un insecte mord et perce la peau, il y introduit une protéine inconnue, explique le Dr Walter M. Ryan III, spécialiste en ostéopathie et en allergies du Florida Center for Allergy & Asthma Care de Boca Raton et de Coral Springs. Nos cellules immunitaires ne reconnaissent pas ces protéines inhabituelles qui déclenchent un processus inflammatoire sous forme de réaction allergique.

L’organisme cherche alors à détruire et éliminer ces protéines inconnues.

D’habitude, ce processus inflammatoire résulte de la libération d’un produit chimique, l’histamine, qui provient de cellules immunitaires nommées mastocytes.

«Lorsque l’histamine est libérée après la piqûre d’insecte, la peau rougit, ce qui cause des démangeaisons, et il se forme souvent des bosses surélevées appelées papules», précise le Dr Danilo Del Campo, dermatologue de la Chicago Skin Clinic.

La plupart des gens ont des démangeaisons mineures temporaires, des rougeurs et un peu d’œdème.

Mais chez les gens atteints d’urticaire papuleuse, une piqûre banale peut déclencher une réponse immunitaire exagérée avec des symptômes plus sévères et plus durables.

Les chercheurs décrivent l’urticaire papuleuse comme une sensibilité extrême ou accrue aux morsures d’insectes, ou une réaction allergique à celles-ci, explique-t-il.

L’urticaire est l’une des réactions qui indiquent une possible allergie aux piqûres de moustique.

4 / 18

Quelle est la différence avec l’autre type d’urticaire?Dmytro Zinkevych/Shutterstock

Combien de temps durent les symptômes?

Les bosses et les cloques reliées à l’urticaire papuleuse durent souvent pendant des jours et même des semaines; dans certains cas, plusieurs mois.

Certaines personnes peuvent continuer à produire de nouvelles grappes de papules et d’ampoules pendant des mois, voire des années, après la première apparition.

La réaction tend heureusement à s’atténuer avec le temps.

En vieillissant, le système immunitaire se désensibilise graduellement aux piqûres d’insectes. Ainsi, elles auront moins d’effet sur l’enfant et cet effet sera de plus en plus décalé.

Les adultes peuvent faire de l’urticaire papuleuse, mais en général, la sensibilité aux piqûres d’insectes diminue après l’âge de sept ans.

5 / 18

Combien de temps durent les symptômes de l'urticaire papuleuse?OoddySmile Studio/Shutterstock

Quelle est la différence avec l’autre type d’urticaire?

L’urticaire classique (érythémateux) présente des bosses dures, rondes, rouges et surélevées causant une intense démangeaison. Elles blanchissent sous la pression (le centre devient blanc).

Malgré son nom, l’urticaire papuleuse «n’est pas de l’urticaire proprement dite», précise le Dr Ryan. L’urticaire classique cause des marques et des bosses qui durent moins de moins de 24h. Les papules et marques de l’urticaire papuleuse durent des jours et des semaines.

L’urticaire classique quant à elle est l’une des preuves que le stress vous rend malade.

6 / 18

Tous les insectes provoquent-ils de l’urticaire papuleuse?Akos Nagy/Shutterstock

Tous les insectes provoquent-ils de l’urticaire papuleuse?

Tous les insectes qui piquent peuvent provoquer une réaction d’urticaire papuleuse, mais ce sont les puces et les acariens qui en sont la cause principale. Les autres insectes visés sont les:

  • moustiques
  • mouches noires
  • taons et mouches à chevreuil
  • phlébotomes et puces
  • moucherons
  • punaises de lit
  • acariens des oiseaux
  • anthrènes des tapis
  • araignées
  • tiques
  • chenilles
  • aoûtats

Prêtez attention à ces signes qui montrent que vous avez sans doute des punaises de lit.

7 / 18

Comment fait-on le diagnostic de l’urticaire papuleuse?H_Ko/Shutterstock

Comment fait-on le diagnostic de l’urticaire papuleuse?

Un médecin va faire le diagnostic de l’urticaire papuleuse en examinant la peau et les zones présentant des symptômes. Il va également poser des questions sur:

  • les symptômes
  • l’exposition aux morsures d’insectes
  • les antécédents d’exposition aux insectes ou à leurs morsures
  • l’environnement dans lequel l’enfant vit
  • les temps passés à l’extérieur et les lieux
  • les antécédents d’autres affections cutanées ou de réactions allergiques

Un médecin pourrait également faire une biopsie (un petit échantillon de la peau affectée), pour l’examiner au microscope et confirmer le diagnostic. La plupart des morsures d’insectes créent des motifs microscopiques distinctifs.

Malgré sa fréquence, l’urticaire papuleuse peut être difficile à diagnostiquer et souvent ignorée, selon les experts. Il est donc important de consulter un spécialiste, comme un dermatologue.

«Tout médecin peut en faire le diagnostic, mais un dermatologue est la personne la plus compétente pour diagnostiquer et traiter ce problème médical», précise le Dr Del Campo. Pour obtenir un rendez-vous avec un dermatologue, il faut d’abord consulter un médecin généraliste qui vous guidera vers un médecin spécialiste.

8 / 18

Comment traiter l’urticaire papuleuse?LightField Studios/Shutterstock

Comment traiter l’urticaire papuleuse

Le traitement de l’urticaire papuleuse vise souvent à réduire les papules et les démangeaisons pour apaiser les symptômes et réduire le grattage qui amplifie les réactions.

Certains médicaments peuvent aussi prévenir l’infection et empêcher l’assèchement de la peau et les démangeaisons. Vous avez peut-être déjà entendu l’une de ces fausses affirmations dévoilées par des dermatologues.

«En général, on cherche à empêcher le grattage des papules, à soulager les démangeaisons et à prévenir les nouvelles piqûres, explique le Dr Del Campo. Les dermatologues prescrivent souvent des médicaments topiques pour soulager les symptômes, car la démangeaison chronique peut causer des infections, abîmer la peau et entraîner des troubles du sommeil à cause des démangeaisons.»

Le meilleur traitement (ou la combinaison de traitements) repose sur la gravité des symptômes. Les options de traitement courantes comprennent:

9 / 18

Utiliser des stéroïdes topiques contre l'urticaire papuleuse.Jes2u.photo/Shutterstock

Stéroïdes topiques

Ces crèmes et ces onguents contiennent des composés tels que l’hydrocortisone pour réduire l’inflammation, et pourraient aussi accélérer la disparition des symptômes.

Appliquez les stéroïdes topiques sur les régions affectées de la peau dès que les symptômes apparaissent. On les trouve en vente libre ou sur ordonnance médicale.

10 / 18

Utiliser des comprimés antihistaminiques contre l'urticaire papuleuse.EHStockphoto/Shutterstock

Comprimés antihistaminiques

Ces médicaments pris de façon quotidienne empêchent la libération d’histamine. Ils servent souvent à réduire les symptômes existants, ou comme mesure préventive durant les périodes les plus propices aux symptômes.

La plupart des antihistaminiques sont en vente libre, mais des versions plus fortes sont disponibles sur ordonnance. Voici ce que vous devez savoir sur les allergies d’après les dermatologues.

11 / 18

Utiliser des crèmes antiseptiques contre l'urticaire papuleuse.bazilpp/Shutterstock

Crèmes antiseptiques

Ces crèmes contiennent des composés qui éliminent les microorganismes tels que les bactéries et les champignons pouvant causer de l’infection.

Les microorganismes peuvent entrer dans la peau par les éraflures, les coupures ou lorsqu’on se gratte avec les ongles.

Les crèmes antiseptiques sont en vente libre, les plus fortes, sur ordonnance.

12 / 18

Utiliser des hydratants doux et non parfumés contre l'urticaire papuleuse.Dodokat/Shutterstock

Hydratants doux et non parfumés

Les crèmes hydratantes, gels ou onguents appliqués sur la région affectée plusieurs fois par jour, et en particulier après le bain, peuvent diminuer la sécheresse et la démangeaison. Les hydratants sont en vente libre, et les plus puissants sur ordonnance.

N’hésitez pas à poser ces questions sur les soins de la peau à votre dermatologue.

13 / 18

Utiliser des crèmes topiques contre l'urticaire papuleuse.Irina Bg/Shutterstock

Crèmes topiques anti-démangeaison ou analgésiques

Les crèmes, gels, onguents et autres formules contiennent des composés qui préviennent la démangeaison par refroidissement ou anesthésie temporaires de la peau. C’est le cas de la calamine.

Le Dr Ryan recommande les produits contenant du menthol, du camphre ou de la pramoxine.

Certains sont destinés à apaiser la douleur par une sensation de chaleur, de froid ou de légère brûlure qui distrait de la démangeaison. La plupart sont en vente libre. Ne les appliquez pas sur une peau abîmée ou des lésions qui suintent.

14 / 18

Utiliser des crèmes solaires contre l'urticaire papuleuse.Mila Supinskaya Glashchenko/Shutterstock

Crèmes solaires

Les papules et ampoules causées par l’urticaire papuleuse peuvent laisser des taches plus foncées sur la peau après leur guérison.

Recouvrez ces régions de crème solaire avant toute exposition au soleil, afin d’accélérer leur guérison et les faire disparaître plus vite.

N’employez que des crèmes sans parfum, les autres pourraient attirer les insectes.

Pensez-vous à protéger avec la crème solaire ces endroits souvent oubliés?

15 / 18

Il n’y a qu’un moyen pour prévenir l’urticaire papuleuse: se protéger des piqûres d’insectes.alphaxi/Shutterstock

Conseils de mode de vie

Les experts affirment qu’il n’y a qu’un moyen pour prévenir l’urticaire papuleuse: se protéger des piqûres d’insectes.

Ceci peut être compliqué si, notamment, vous êtes adepte du plein air. Mais il y a plusieurs façons de diminuer les risques de piqûres d’insectes.

16 / 18

Utilisez un vaporisateur contre l'urticaire papuleuse.New Africa/Shutterstock

Avant d’aller à l’extérieur

Utilisez un vaporisateur ou une lotion insectifuge quand vous allez dehors. Chercher des produits contenant l’insecticide DEET, un répulsif chimique contre les insectes. Ou essayez d’autres insectifuges. Ceci vous aidera à choisir le chasse-moustiques qui vous convient le mieux.

Pensez à porter des manches longues, des bas et des pantalons longs dans les régions où pullulent les insectes. Rentrez vos pantalons dans vos bas et portez des souliers fermés ou des bottes.

Évitez de rester à l’extérieur aux heures où les insectes sont les plus actifs, comme l’aube ou le crépuscule. Mais si vous sortez à ces moments de pointe, protégez-vous avec, par exemple, un chapeau muni d’une moustiquaire.

Finalement, assurez-vous d’éviter les lieux avec des eaux stagnantes comme les marais, les étangs et autres milieux humides.

17 / 18

Le centre Plein Air Saint-Adolphe-d’Howard est l'un des plus beaux sentiers pédestres pour faire de la randonnée avec son chien.Zivica Kerkez/Shutterstock

Pendant les sorties et après

Empruntez des sentiers dégagés en randonnée ou en promenade. Évitez les lieux de concentration d’insectes ou ceux où ils peuvent se coller à vos vêtements ou à votre peau comme les endroits où il y a des arbres, fleurs, arbustes, buissons, bois, tas de feuilles ou hautes herbes.

Ne pénétrez pas dans les bois pendant les mois chauds de l’été.

À l’extérieur, évitez de frôler les plantes.

Si des insectes s’approchent ou vous encerclent, restez calme. Éloignez-vous tranquillement pour ne pas les effrayer et vous faire piquer ou mordre.

Restez vigilant pour éviter les nids d’insectes, les fourmilières ou les ruches.

Enfin, inspectez vos vêtements, souliers et équipement pour ne pas les rentrer avec vous dans la maison.

Vérifiez toute présence d’insecte ou de piqûre après une sortie.

Concentrez-vous sur l’arrière des genoux, le tour de la taille, les cheveux, les aisselles et les cuisses. Il est certain que ces faits sur les maringouins vont vous choquer!

18 / 18

Conseils supplémentaires pour éviter les morsures d’insectes et l'urticaire papuleuse.Kittima05/Shutterstock

Conseils supplémentaires pour éviter les morsures d’insectes

Chez vous, recherchez régulièrement dans la literie, les tapis et toute surface en tissu ou meuble en bois la présence d’insectes ou de marques de mastication, de trous de terriers, d’excréments, de peaux mortes ou de squames.

Traitez les puces et les acariens de vos animaux domestiques en frottant la solution sur leur peau ou en pulvérisant leur fourrure; pensez à leur faire porter un collier antipuce.

Donnez-leur un traitement préventif contre les tiques et autres parasites avant les sorties.

En présence d’une infestation d’insectes, consultez un vétérinaire.

Pour les infestations mineures, prenez des insecticides maison. Faites appel à un service d’extermination pour contrer toute infestation majeure.

À la maison, placez des moustiquaires dans les fenêtres et les portes, ou gardez celles-ci fermées. Restez vigilant par rapport aux punaises de lit, en prévention.

Et évitez de manger et boire dans des lieux où se trouvent des insectes. La nourriture peut les attirer.

Si vous suivez les conseils que nous venons de vous donner, vous réduirez votre risque de morsure ou de piqûre d’insecte.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les moustiques vous piquent toujours plus que les autres?

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest