Acné : Les pires causes des poussées d’acné

Découvrez les pires causes des poussées d’acné et les meilleurs remèdes et astuces pour mieux prévenir et traiter l’acné.

Acné : voici les principales causes des poussés d'acné et comment mieux les prévenir et les traiter. Shutterstock

Les principales causes des poussées d’acné et comment mieux les prévenir et traiter l’acné

Il existe plusieurs causes à l’acné. Cependant, les dermatologues affirment qu’aucun aliment ne cause d’acné, mais qu’un régime sain et équilibré peut néanmoins aider à l’atténuer.

En outre, presque tout le monde peut avoir une poussée d’acné à un moment donné, mais c’est surtout pendant l’adolescence que l’acné apparait, touchant 85% des adolescents à des degrés divers. Découvrez quelles sont les principales causes de l’acné et comment il est possible de mieux prévenir et traiter l’acné.

Cause #1 de l’acné: hormones

C’est aux hormones qu’il faut imputer la plupart des cas d’acné. L’alimentation et les autres facteurs liés au mode de vie, dont l’hygiène corporelle et l’activité sexuelle, n’influent pas sur l’acné.

Cause #2 des poussées d’acné: l’alimentation

Dans de rares cas, une sensibilité à un aliment peut exacerber une acné déclarée, mais aucun aliment ne provoque d’acné, à l’exception du sel iodé et des laminaires (algues), qui peuvent déclencher une sévère crise d’acné kystique.

Si vous croyez que votre acné est due à une sensibilité alimentaire, essayez d’éliminer les aliments suspects de votre nourriture pendant plusieurs semaines, puis réintégrez-les un par un et voyez si l’acné recommence.

Cause #3 des boutons d’acné: génétique

Il faut savoir qu’il existe une prédisposition génétique à l’acné.

Cause #4 de l’acné: médicaments

Des médicaments peuvent aussi la provoquer, en particulier les corticostéroïdes et d’autres traitements hormonaux (dérivés des hormones mâles), les préparations iodées, le lithium et les anticonvulsivants.

Cause #5 des poussées d’acné: le stress

Il déclenche souvent des poussées d’acné, probablement en modifiant les niveaux hormonaux. À leur tour, ces modifications hormonales peuvent entraîner des fringales ; c’est pour cela que l’on pense souvent, à tort, que l’acné est due à l’alimentation, alors qu’en réalité, elle est probablement induite par le stress.

Comment prévenir l’acné avec une alimentation ciblée

Une peau claire et lumineuse reflète un bon état de santé, qui s’obtient en faisant de l’exercice, en dormant bien, en ne fumant pas, en évitant le grand soleil et en consommant des aliments riches en nutriments clés.

Privilégier les aliments riches en vitamines A et C. Ils donnent une belle peau. Le bêta-carotène, qui est transformé en vitamine A par l’organisme, diminuerait la production de sébum. Les meilleures sources de bêta-carotène sont les fruits très colorés et les légumes à feuilles vert foncé. Agrumes, baies, kiwi, fraises, poivron, brocoli et choux sont très riches en vitamine C.

Ajouter de la vitamine B6. Viande, poisson, volaille, fruits secs oléagineux, haricots secs, lentilles, avocat, pomme de terre, banane et légumes à feuilles en contiennent. Ces aliments peuvent combattre l’acné en aidant à la régulation des hormones qui provoquent les poussées.

Réduire les suppléments d’iode UO d’algues, le sel iodé et les fortes doses de vitamines B6 et B12.

Comment prévenir l’acné avec un apport en zinc

Ne pas oublier le zinc. Certaines études établissent un lien entre ce minéral et la santé de la peau. Le zinc favorise un bon niveau hormonal. Les fruits de mer (huîtres, en particulier), la viande rouge, la volaille, le yaourt, le lait et les noix sont riches en zinc.

Ne pas abuser des complexes vitaminiques. N’essayez pas de traiter l’acné avec des doses importantes de complexes vitaminiques : cela pourrait empirer. Selon certaines études, de fortes doses de vitamines B6 et B12 peuvent aggraver l’acné ; de fortes doses de vitamine A peuvent assécher la peau et faire tomber les cheveux, et un excès accroîtrait le risque d’ostéoporose.

Comment prévenir l’acné avec une bonne hygiène de peau

Une acné légère et modérée se contrôle en général avec une bonne hygiène de la peau, une bonne nutrition et des préparations à base de peroxyde de benzoyle à 2,5 ou 10% (en vente libre).

Un dermatologue pourra prescrire de la trétinoïne, médicament topique dérivé de la vitamine A, ou un antibiotique. L’isotrétinoïne (Roaccutane®), un médicament puissant par voie orale, est réservée aux cas graves d’acné kystique ; elle peut entraîner des anomalies congénitales justifiant le suivi de mesures contraceptives chez la femme.

Vous aimerez aussi:

Conseils pour un cerveau en santé

6 vérités que vous ignorez sur la santé mentale

10 remèdes naturels pour soulager l’anxiété

Vidéos les plus populaires