Share on Facebook

10 signes indiquant que vous avez besoin d’antidépresseurs

Si des pensées négatives vous hantent et perturbent votre travail, votre santé ou vos rapports avec les autres, il serait peut-être temps de consulter un professionnel et de songer à prendre des antidépresseurs.

1 / 13
Les antidépresseurs peuvent être envisagée en cas de dépression.Pepa Plisek/Shutterstock

Reconnaître la dépression

La dépression n’est pas que le résultat d’un déséquilibre chimique dans notre mystérieux cerveau. Selon l’Institut national de santé mentale américain, elle peut être la conséquence de nombreux facteurs biologiques, génétiques, psychologiques et sociaux. « On ne connaît pas précisément la cause de la dépression » explique le Dr Victor Schwartz, médecin-chef de la fondation JED pour la prévention du suicide et le soutien psychologique d’adolescents et de jeunes adultes.

Il arrive souvent que la perte d’un proche ou un changement majeur dans la vie déclenche un épisode, précise-t-il. Il peut également résulter d’une dynamique mentale venant de nulle part. Des raisons médicales comme l’hypothyroïdie, le cancer ou la maladie cardiaque peuvent également entraîner la dépression, tout comme un déséquilibre hormonal post-partum ou la ménopause. « Des médicaments comme les sédatifs, les somnifères et les antihypertenseurs ainsi que la drogue peuvent aussi provoquer des symptômes de dépression », précise le Dr Schwartz.

Vérifiez si vous présentez ces symptômes de dépression.

2 / 13
Les antidépresseurs peuvent être prescris après un diagnostic de dépression.OTOBOR/Shutterstock

Diagnostic de dépression

La dépression peut se présenter sous diverses formes. La plus fréquente – souvent médicamentée -, est le trouble dépressif majeur, ou dépression clinique. Selon les autorités médicales, c’est une des causes majeures d’invalidité. Elle a d’importantes conséquences et touche 11 % des Canadiens au moins une fois dans leur vie. D’après l’Organisation mondiale de la santé, la dépression deviendra en 2020 la deuxième cause d’invalidité au monde chez les personnes âgées de 15 à 44 ans.

Pour Peter Economou, thérapeute behavioral et directeur du Counseling and Wellness Center à New York et dans le New Jersey, la dépression est une maladie très difficile à diagnostiquer. « Ce n’est pas comme un test de dépistage : il n’existe pas de résultats négatifs ou positifs avec la santé mentale et il y a une quantité infinie de variables menant à la dépression. »

Les médecins se fient le plus souvent aux critères énoncés dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) publié par l’Association américaine de psychiatrie. Pour recevoir un diagnostic de dépression, les patients doivent présenter au moins cinq des symptômes décrits dans le DSM-5 pendant une durée minimale de deux semaines.

Assurez-vous de différencier la dépression du trouble affectif saisonnier.

3 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas de sentiment de tristesse envahissant.Yuriy Seleznev/Shutterstock

Sentiment de tristesse envahissant

Le sentiment de tristesse est une émotion courante qui peut cependant se transformer en désespoir, s’il se prolonge au-delà de quinze jours. Si votre entourage remarque votre état, c’est qu’il est temps de consulter un médecin qui pourra vous prescrire des antidépresseurs. Le meilleur moyen de le savoir, selon le Dr Schwartz, est d’évaluer si cet état de tristesse dépasse tous les niveaux déjà atteints. Des signes d’aggravation sont notamment le recours à l’alcool ou à la drogue, des conflits dans vos relations ou l’incapacité de vous rendre au travail. « La vérité est que si la tristesse perturbe votre vie quotidienne, c’est peut-être le bon moment de penser aux antidépresseurs. »

Avant de prendre des antidépresseurs, envisagez ces traitements naturels et efficaces.

4 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas de perte de plaisir.MentlaStore/Shutterstock

Diminution de l’intérêt et du plaisir

En parallèle au sentiment de tristesse, une perte d’intérêt et de plaisir dans des activités autrefois stimulantes, l’anhédonie, est un des deux symptômes qui permet de signaler un trouble dépressif majeur. Des rapports récents retrouvent ce symptôme chez 37 % des personnes qui souffrent d’une dépression clinique. Il existe deux formes principales d’anhédonie, l’une étant d’ordre social (perte du plaisir dans les contextes sociaux) et l’autre physique (incapacité à avoir des plaisirs tactiles comme la nourriture ou le toucher).  Bien qu’il n’y ait aucun remède contre l’anhédonie, une psychothérapie pourrait être très utile avec la prise d’antidépresseurs.

Suivez nos conseils pour réussir à vaincre l’anxiété sociale.

5 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas de changements de poids importants.NinaMalyna/Shutterstock

Changements importants de poids

Un des symptômes les plus courants de la dépression clinique est la modification de l’appétit. Certaines personnes vont maigrir, car elles perdent le goût et l’intérêt pour la cuisine et la nourriture, alors que d’autres vont se réconforter en se goinfrant. De nombreuses études relèvent un lien direct entre la dépression et l’obésité ou l’anorexie et vice-versa. Les obèses et les anorexiques ont tendance à être déprimés, et une étude a établi un lien entre la poursuite d’un régime et l’augmentation de la dépression.

Les antidépresseurs sont souvent prescrits pour les troubles dépressifs; ils peuvent provoquer une prise de poids comme effet secondaire. Ces autres raisons médicales pourraient aussi expliquer votre prise de poids. L’exercice qui peut améliorer votre humeur en activant des éléments chimiques dans le cerveau est également recommandé pour combattre la dépression. « La recherche nous indique que l’exercice est un meilleur remède que la médication dans les dépressions légères ou modérées », explique Peter Economou.

6 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas de d'insomnie ou d'hypersomnie.F8 studio/Shutterstock

Insomnie ou hypersomnie

Les troubles du sommeil sont un symptôme majeur de dépression clinique. Voyez ces autres signes de dépression à surveiller. Selon les recherches, près de 75 % des patients déprimés font de l’insomnie. La moitié des adultes déprimés souffriraient d’hypersomnie (sommeil anormalement prolongé). L’énervement et l’inquiétude qui sont à la base de l’insomnie chez beaucoup de gens deviennent une limitation fonctionnelle, explique le Dr Schwartz. Si ces sentiments persistent et vous empêchent de fonctionner normalement, ils peuvent perturber votre vie quotidienne, précise-t-il. Manquer de sommeil peut causer de la détresse et augmenter le risque de suicide.

« Environ 95 % de mes patients, qu’ils soient déprimés ou pas, souffrent de troubles du sommeil », dit Peter Economou. Suivez ces conseils des CDC, en plus de prendre des somnifères et des antidépresseurs, pour combattre l’insomnie. « Souvent, les gens développent une attitude négative face au sommeil et se conditionnent à ne pas vouloir se coucher », poursuit-il. Dans certains cas, la prise de somnifères et d’autres médications s’avère très utile, car la recherche a démontré que le manque de sommeil pouvait mener à la psychose.

Renseignez-vous sur les autres maladies entrainant des troubles du sommeil.

7 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas de colère et stress permanent.Jovan Gojkovic/Shutterstock

Être sur les nerfs

Le stress quotidien peut provoquer des sentiments d’énervement, d’agitation ou d’ennui. Cependant, s’ils surgissent de nulle part et persistent, vous feriez peut-être mieux de consulter un médecin. Évaluez à quel point ces sentiments ont un impact sur votre travail et vos relations, conseille le Dr Schwartz. « Nuisent-ils à votre sommeil et à votre concentration? » L’agitation est souvent reliée à la dépression clinique. Lorsqu’elle est sévère, on établira le diagnostic de dépression agitée.

Si vous ne pouvez vous débarrasser d’un sentiment constant d’énervement ou d’irritation, il vous recommande de suivre une thérapie cognitivocomportementale. « Les antidépresseurs sont indiqués pour tous ceux qui présentent des symptômes avancés ou qui souffrent d’une anxiété persistante. »

Prenez connaissance de ces habitudes quotidiennes qui augmentent le risque de dépression.

8 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas de fatigue excessive.akachai/Shutterstock

Fatigue ou perte d’énergie

Le sentiment de fatigue est le symptôme le plus courant de la dépression. Une étude a mis en lumière que plus de 90 % des patients atteints d’un trouble dépressif majeur ressentent une grande fatigue. Dans cette étude, 8 personnes sur 10 prenaient pourtant des antidépresseurs. La fatigue peut nuire à vos résultats scolaires ou professionnels et interférer dans vos relations amicales ou familiales. La fatigue causée par la dépression clinique peut également être un effet secondaire des antidépresseurs.

Jetez un coup d’oeil à ces raisons médicales qui pourraient expliquer votre fatigue.

9 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas de sentiment d'inutilité.Roman Kosolapov/Shutterstock

Sentiment d’inutilité

Lutter contre la dépression peut vous faire perdre l’espoir et provoquer un sentiment d’inutilité, explique Peter Economou. « Ce sentiment peut être la conséquence d’un événement vécu, mais est plus souvent causé par une exposition prolongée au stress », dit-il. Il constate très souvent chez ses patients un manque de confiance qui vient de loin. « Le sentiment d’inutilité les envahit avec le temps et les obsède au point d’affecter leur vie et devenir une véritable plaie. »

Plusieurs croient pouvoir surmonter leur manque de confiance par eux-mêmes, mais le mal est déjà fait, précise-t-il. On commence à traiter le problème avec la thérapie, mais il est souvent nécessaire d’ajouter des antidépresseurs pour que ces personnes puissent redonner un sens à leur vie. « En thérapie, nous nous appliquons à faire ressortir les sentiments négatifs pour les désamorcer. »

Essayez une thérapie cognitive et comportementale pour vous sentir mieux.

10 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas de perte de confiance en soi excessive.Liderina/Shutterstock

Déconcentration ou indécision

La perte de confiance peut compliquer la prise de décision. Si vous ne vous faites pas confiance, comment pouvez-vous faire de bons choix ? Un combat constant contre soi-même va nuire à votre concentration, selon le Dr Economou. Pour retrouver votre capacité à focaliser, essayez ces moyens pour améliorer votre concentration. Si vos difficultés de concentration sont causées par la dépression, la recherche démontre que la meilleure chose pour reprendre le dessus serait de combiner psychothérapie et antidépresseurs.

Mettez en pratique ces astuces pour améliorer votre concentration.

11 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas d'idées suicidaires.DavidTB/Shutterstock

Détresse et idées suicidaires

« On peut toujours se dire que la journée est longue ou que le moment est difficile à passer, mais si vous n’arrivez plus à fonctionner normalement et vous posez des questions sur le sens de votre vie, si vous sentez que vous n’en pouvez plus, faites vite appel à de l’aide professionnelle », conseille le Dr Schwartz. Selon la fondation JED, les personnes en proie à la dépression sont beaucoup plus à risque d’avoir des pensées suicidaires. Jusqu’à 15 % des gens touchés par un trouble dépressif grave se suicideraient.

On retrouve dans les signes précurseurs au suicide la contemplation de l’idée de mettre fin à ses jours, le repli sur soi, le recours à la drogue, le sentiment de culpabilité et le fait de donner ses biens personnels. Les gens dans un tel état de détresse devraient demander de l’aide auprès de leur médecin de famille ou se rendre directement à l’urgence d’un hôpital. Il existe également des lignes téléphoniques dans les Centres de prévention du suicide qui sont accessibles en tout temps.

12 / 13
Les antidépresseurs peut être prescrits en cas d'hallucinations.Zoran Temelkov/Shutterstock

Hallucinations

Quand une personne commence à avoir des hallucinations (voir ou entendre des choses inexistantes) ou se met à délirer, elle vit une dépression psychotique qui combine la dépression à la psychose. C’est la maladie la plus grave du spectre de la dépression, dit le Dr Schwartz. « Les gens qui sont dans un tel état sont en grand danger de suicide ou prêts à faire quelque chose de dangereux dans leur délire. Ils doivent être soignés avec des antidépresseurs ou des antipsychotiques. »

Consultez cet article pour mieux comprendre la schizophrénie.

13 / 13
Les antidépresseurs sont un traitement contre la dépression.Kristina Vykhor/Shutterstock

Traitement de la dépression

Une saine alimentation est essentielle pour la santé mentale. Il existe également des moyens naturels contre la dépression saisonnière. La prescription de médicaments a beaucoup augmenté au cours des années. Selon Statistiques Canada, l’utilisation d’antidépresseurs serait passée de 7 % à 10 % de la population entre 2000 et 2010. Les médicaments se sont améliorés avec le temps, précise le Dr Schwartz : les premiers étaient des inhibiteurs de la monoamine-oxydase (IMAO) qu’on a remplacés à cause de leur interaction dangereuse avec certains aliments et d’autres médicaments.

De nos jours, ce sont les inhibiteurs spécifiques du recaptage de la sérotonine (ISRS) qui sont les plus populaires, suivis des inhibiteurs de la recapture (ou du recaptage) de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSNA). Les effets secondaires de cette nouvelle génération de médicaments ont beaucoup diminué en comparaison à ceux des IMAO, et on les emploie souvent pour traiter d’autres problèmes comme l’anxiété, l’insomnie, la douleur chronique, le syndrome prémenstruel et le tabagisme. Le seul problème est qu’ils prennent parfois plusieurs semaines ou mois avant de donner leur plein effet. Les scientifiques se penchent sur les moyens d’accélérer l’effet des antidépresseurs. Si le médicament que vous prenez ne soulage pas vos symptômes ou provoque des effets secondaires, il serait indiqué de vous en faire prescrire un autre plus adapté à votre problème.

Sachez également déceler ces signes de dépression chez l’enfant.

Contenu original Reader's Digest