L’hormone qui ferait prendre du poids aux femmes

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez plus besoin de mettre votre embonpoint sur le compte de votre alimentation ou des exercices que vous faites ou pas. Votre corps serait le coupable.

La FSH, l'hormone qui fait prendre du poids?Chinnapong/Shutterstock

Rien de plus frustrant que de prendre des kilos sans savoir pourquoi. Vous n’avez pas modifié votre alimentation, vous dormez bien et à heures fixes, vous êtes aussi active qu’il y a 10 ans. Que se passe-t-il?

Les chercheurs ont peut-être la réponse. Des études récentes laissent croire que l’hormone folliculo-stimulante (FSH) pourrait être responsable de votre gain de poids. Vous voudrez sans doute jeter un coup d’œil sur ces autres choses sans rapport avec la nourriture et l’exercice qui affectent votre poids.

Les chercheurs ont étudié sur les souris de laboratoire le rôle de cette hormone à la ménopause, période où la femme prend du gras sur le ventre et perd de sa densité osseuse. Le New York Times rapporte qu’ils ont découvert qu’en bloquant l’hormone FSH chez des souris femelles qui n’avaient plus d’ovaires, le nombre de calories brûlées augmentait, le gras abdominal diminuait et la déperdition osseuse ralentissait. Les souris devenaient aussi plus actives sur le plan physique.

L’hormone FSH sert à réguler l’émission des ovules chez la femme et du sperme chez l’homme. Cependant, lorsque les ovaires commencent à être inactifs avant la ménopause, les taux sanguins de FSH augmentent chez les femmes. Avec le temps, leurs os perdent en densité et leur moelle se remplit de gras au lieu de cellules osseuses.

Le Dr Mone Zaidi, professeur à la faculté de médecine Icahn du Mount Sinai (New York), a voulu tester s’il y a une connexion entre la déperdition osseuse et la FSH. Ses collègues et lui ont créé un anticorps qui bloque la FSH chez les souris femelles auxquelles on a enlevé les ovaires. Comme les êtres humains, les souris auraient dû prendre du poids et perdre de la densité osseuse. Mais au lieu de produire une moelle remplie de gras, leur métabolisme a augmenté et elles ont plutôt perdu des quantités significatives de gras.

Le Dr Zaidi et ses collègues croient que l’absence de FSH a permis aux souris de convertir la graisse blanche, qui emmagasine l’énergie, en graisse brune, qui brûle les calories. Il se pourrait donc que le gain de poids à la ménopause soit imputable à l’augmentation des taux de FSH. Lisez aussi ces habitudes de sommeil pourraient aussi vous faire prendre du poids.

On ne sait pas encore si un tel traitement serait efficace chez les êtres humains. Le Dr Zaidi a l’intention de passer aux essais cliniques et il prépare déjà un anticorps FSH. En attendant, donnez-vous une longueur d’avance avec ces 40 trucs faciles pour perdre vraiment du poids.

Source : New York Times

Vous aimerez aussi:

Maigrir: 20 «saboteurs» sournois qui gâchent vos efforts

Les régimes faibles en glucides sont-ils efficaces pour la perte de poids ?

Dopamine et sérotonine: comment «doper» vos hormones du bonheur!

Quand le stress vous fait souffrir et grossir

15 signaux annonciateurs de la ménopause

Tiré de RD.com : Women, This One Hormone Might Be Causing You to Gain Weight

Vidéos les plus populaires