Share on Facebook

Maigrir: voici comment votre cerveau vous fait grossir

Votre cerveau est parfois l’un des pires obstacles à votre désir de maigrir. Ce que vous mangez, ce que vous ressentez, la manière dont vous réagissez… tout cela influence globalement vos prises ou vos pertes de poids. Voici comment votre esprit impose ses règles à votre corps – et comment y remédier.

1 / 10
Pour maigrir, soyez positifYURIY MAKSYMIV/SHUTTERSTOCK

 Pour maigrir, soyez positif

Voir toujours «le verre est à moitié vide» peut avoir un impact négatif sur votre cœur, mais peut aussi vous mener à de mauvaises habitudes alimentaires et vous empêcher de maigrir, dit la diététicienne Kaleigh McMordie. La publicité pour les régimes amaigrissants est particulièrement efficace pour exploiter la pensée négative que beaucoup de gens développent face à la nourriture, dit la diététicienne. «Toute l’industrie du régime est conçue autour de cette culpabilité que les gens éprouvent envers leur corps et envers eux-mêmes en leur faisant croire qu’ils doivent dépenser des sommes astronomiques pour un régime alimentaire qui ne fonctionne pas, explique Kaleigh McMordie. Lorsque le régime échoue, ils se sentent encore plus mal et le cycle se poursuit. Les gens se reprochent en général leur embonpoint alors que, en réalité, c’est le régime qui échoue, pas la personne. Tant que les gens n’ont pas rompu avec cette mentalité de la diète, il est difficile d’apprécier leur corps tel qu’il est, peu importe sa taille.»

2 / 10
L’anxiété alimente votre faim et vous empêche de maigrirSHURKIN SON/SHUTTERSTOCK

L’anxiété alimente votre faim et vous empêche de maigrir

Vous avez une importante présentation à faire ou une conversation difficile avec un être?  Si vous ne maîtrisez pas votre anxiété, vous pourriez très bien vous surprendre en train de vous servir une deuxième (et même une troisième) portion de ce délicieux plat ou de votre collation préférée. Souvent défini comme «stress alimentaire», ce type de comportement est provoqué par l’anxiété et peut être préjudiciable pour la santé s’il n’est pas traité – en plus de faire grimper ou baisser votre poids. «L’anxiété peut peser lourd dans un régime, commente Kaleigh McMordie. Elle se manifeste différemment d’une personne à l’autre, en poussant certains à contrôler ce qu’ils mangent jusqu’au moindre gramme et d’autres à manger beaucoup trop, ou bien alors en leur coupant carrément l’appétit.»

Suivez ces 50 meilleurs trucs pour gérer votre stress et votre anxiété.

3 / 10
La dépression fait manger et il est plus difficile de maigrirPATAPEE NANOI/SHUTTERSTOCK

La dépression fait manger et il est plus difficile de maigrir

Les schèmes de pensée qui poussent à la suralimentation sont subtils, mais il ne fait pas de doute que la dépression offre une voie naturelle aux troubles alimentaires. Une analyse de la dépression et de l’obésité publiée dans les Archives of General Psychiatry a révélé que les troubles de l’humeur étaient indissociables de la perte de poids.

Keith Ayoob, diététicien et professeur adjoint au Albert Einstein College of Medicine, explique que la dépression altère radicalement notre perception de la nourriture. Des sentiments dépressifs peuvent se manifester chez les personnes qui se livrent à des orgies alimentaires ou qui s’affament volontairement, mais la clé de la guérison ici, c’est d’attaquer de front les signes de dépression. «Il est primordial de comprendre ce qui se passe et de chercher une aide appropriée afin de ne pas laisser la dépression nuire à votre santé et à votre poids», conclut-il.

Renseignez-vous sur les causes, les symptômes et les traitements de la dépression.

4 / 10
Maigrir: Le stress sabote vos objectifs de perte de poidsG STOCKSTUDIO/SHUTTERSTOCK

Le stress sabote vos objectifs de perte de poids

La vie est dingue et, quand vous surveillez la moindre calorie, vous forcer à aller au gym ou résister à vos fringales de 11h00 du matin peut vous faire stresser encore plus.  Et un cerveau stressé pourrait bien saboter subtilement vos efforts. «Quand une personne éprouve un malaise au sujet de son corps ou de ses habitudes alimentaires, observe Kaleigh McMordie, il arrive qu’elle établisse des restrictions abusives quant au type et à la quantité d’aliments qu’elle peut manger. Le corps est conçu pour la survie. Il ignore que vous vous retenez volontairement de manger, mais simplement qu’il manque de nourriture, alors il se met automatiquement au ralenti, métabolisme compris, afin de conserver l’énergie nécessaire à sa survie. Ce processus biologique provoque également un désir primal de manger davantage afin de survivre, ce qui amène inconsciemment les gens à trop manger et à être obsédés par la nourriture.»

Découvrez combien de calories vous devez réellement consommer pour maigrir.

5 / 10
Maigrir: Quand vous vous mettez au régime, votre cerveau protège votre graisse.JAN H ANDERSEN/SHUTTERSTOCK

Quand vous vous mettez au régime, votre cerveau protège votre graisse

De nombreux mythes entourent la perte de poids, mais une chose est absolument certaine cependant: le cerveau déteste les régimes. Dans une nouvelle étude publiée dans le magazine électronique eLife, des chercheurs ont découvert que certaines cellules du cerveau empêchent activement le corps de brûler du gras quand la nourriture se fait rare. Ils émettent la théorie que cette stratégie date de l’époque où nos ancêtres devaient survivre à des famines; de nos jours, cela veut simplement dire que le manque de nourriture enclenche dans notre corps des mécanismes visant à économiser la graisse. «Nos résultats suggèrent que nous avons dans le cerveau un groupe de neurones qui coordonnent les mécanismes de l’appétit et de la dépense d’énergie, et que ces neurones seraient en mesure d’activer ou de désactiver l’interrupteur qui permet de brûler ou d’économiser les calories en fonction de ce qui est disponible dans leur environnement», explique la directrice du projet, Clémence Blouet, du Laboratoire de recherche métabolique de l’université de Cambridge, en Angleterre, dans un communiqué de presse (en anglais) du Science Daily. Si la nourriture est disponible, ils nous font manger. Si elle est rare, ils mettent le corps en mode économie et l’empêchent de brûler du gras.»

Le saviez-vous? Votre type de personnalité peut saboter votre régime!

6 / 10
Lorsque vous essayez de maigrir, vous êtes enclin à la critique.Syda Productions/Shutterstock

Vous êtes enclin à la critique

Quand vous mangez un hamburger au fromage bien gras, trouvez-vous que cela a une connotation positive ou négative? Et une salade toute simple sans la moindre garniture? À mesure que nous vieillissons et accordons une valeur différente aux choses que nous mangeons, nous commençons involontairement (et souvent déraisonnablement) à les catégoriser. Kaleigh McMordie estime que retirer l’étiquette «bon» ou «mauvais» de ces aliments vous aidera à recentrer vos objectifs. «La nourriture n’est ni bonne ni mauvaise, manger n’est ni blanc ni noir. À partir du moment où vous refusez d’accorder à la nourriture toute valeur morale, elle perd de son pouvoir sur vous», dit-elle.

Consommez ces 50 aliments minceur et savoureux pour maigrir sans vous priver!

7 / 10
Pour maigrir ne vous refusez pas tout plaisir de manger.PATRICK T. POWER/SHUTTERSTOCK

Vous vous refusez tout plaisir

Ce qui rend en partie difficile la perte de poids, ce sont les aliments que vous choisissez pour y parvenir. Si vous prenez une pomme parce que c’est bon pour vous, mais que ce fruit vous donne des maux d’estomac, pourquoi ne pas faire l’effort de peler une mangue que vous mangerez avec plus de plaisir. Kaleigh McMordie suggère de considérer le fait de s’alimenter comme une expérience plutôt que comme une nécessité. Ce qu’elle veut dire, c’est qu’en prenant  le temps de penser à ce que vous voulez réellement manger et en en faisant une expérience bien réfléchie, vous vous donnez l’occasion de confirmer et d’affirmer votre désir des aliments santé que vous avez envie de préparer et de manger, ce qui vous rend plus heureux à l’heure du repas.

8 / 10
Pour maigrir, demandez-vous pourquoi vous ressentez le besoin de manger des biscuits.Syda Productions/Shutterstock

Vous ne demandez pas pourquoi

Avant de vous mettre un biscuit dans la bouche, Kaleigh McMordie vous conseille de vous demander pourquoi vous le faites. Désirez-vous vraiment manger ? Ou est-ce autre chose ? Demandez-vous si c’est vraiment de nourriture dont vous avez besoin. Souvent, lorsqu’ils mangent sans faim, c’est plutôt de réconfort émotionnel dont les gens ont vraiment besoin. Il est acceptable de manger pour des raisons émotives, comme un gâteau d’anniversaire lors d’une fête, mais vous devez être en mesure de reconnaître ces signes et de décider si c’est de manger dont vous avez vraiment envie ou bien si autre chose vous comblerait mieux», dit-elle.

Attention à ces 10 mauvaises habitudes du soir qui vous font prendre du poids.

9 / 10
Pour maigrir, misez sur la gratitudeARTKOLO/SHUTTERSTOCK

Misez sur la gratitude

La gratitude envers les autres peut améliorer votre santé de mille manières, mais il est difficile d’éprouver de la gratitude envers soi-même. Quand vous êtes pris d’une frénésie alimentaire et que la culpabilité vous accable, la diététicienne Adina Pearson suggère d’adopter une attitude plus conciliante. «Ne trouvez-vous pas remarquable que notre cerveau lutte pour nous garder en vie? dit-elle. Il est donc tout à fait naturel que si nous créons une pénurie alimentaire, nos mécanismes biologiques passent à la vitesse supérieure afin de conserver notre énergie et nous poussent à aller chercher des aliments très riches en calories – ou au moins des aliments que nous avons bannis de notre diète. Alors, si nous arrêtions tout simplement de nous rendre fous avec nos régimes et décidions d’écouter notre corps et de travailler avec notre appétit plutôt que de le combattre? Je pense que les gens seraient bien plus heureux avec des corps de formes et de tailles variables qu’ils parviendraient à maintenir à un poids plus stable et en meilleure santé.»

10 / 10
N’hésitez pas à consulter professionnel capable de vous aider à maigrir.CREATE JOBS 51/SHUTTERSTOCK

Vous êtes trop fier pour aller chercher de l’aide

Vous trouvez tout cela difficile à suivre? N’hésitez pas à consulter professionnel capable de vous aider à surmonter tout ce qui peut entraver votre progression. «Briser le cycle mental de la privation de la peur alimentaire prend du temps et de la pratique. Un diététicien spécialisé dans l’alimentation intuitive et l’approche non privative peut vous aider dans ce voyage», conclut Kaleigh McMordie.

Testez l’une ou plusieurs de ces 25 recettes minceur pour maigrir sans effort.

Contenu original Reader's Digest