Share on Facebook

Attention: ces aliments insolites contiennent du gluten

Vous pensez que tout aliment qui n’est pas du pain, des pâtes ou du gâteau est sans gluten? Détrompez-vous! Découvrez les 10 aliments insolites contenant du gluten.

1 / 18
Le chocolat

Le chocolat

Eh oui… le chocolat. Pour les mordus de cet aliment, consommer un carré de chocolat, noir, blanc ou au lait est devenu une habitude bien ancrée. Il vous faudra désormais redoubler de prudence et vous renseigner à fond sur le contenu du chocolat que vous achetez. Bien que certaines tablettes ou pépites de chocolat soient exemptes de gluten, la plupart d’entre elles renferment de la farine de blé (le gluten est présent dans la farine de blé). Si vous souhaitez un coup de pouce afin de réduire votre consommation de chocolat, il vous suffit de lire la liste des ingrédients.

Même s’il faut en manger avec modération, le chocolat est un aliment bon pour le cerveau!

2 / 18
La sauce soja

La sauce soya

Le sushi ne contient habituellement pas de gluten, sauf s’il s’agit de goberge ou de sushi tempura. Cependant, consommer les sauces qui accompagnent votre sushi n’est pas sans risque. Non seulement la sauce soja est-elle riche en sodium, mais elle contient aussi beaucoup d’orge ou de blé (les deux parfois), il est donc important de consommer des substituts de sauce soya exempts de gluten.

Assurez-vous de connaitre ces 25 raisons de vous méfier du sel.

3 / 18
L'alcoolShutterstock

L’alcool

Tout alcool ne contient pas forcément du gluten. D’ailleurs, beaucoup d’entreprises ont créé des substituts à l’alcool exempts de gluten. «La bière contient en général de l’orge et certains mélanges de boissons comme le Bloody Mary ou le Bloody Caesar peuvent contenir du malt ou des protéines de blé hydrolysées», explique la diététicienne Andrea D’Ambrosio. Tout mélange de boisson risque donc de contenir du gluten. De plus, contrairement à ce qu’affirment certains, la distillation ne permet pas de «neutraliser l’effet» des protéines du gluten, c’est pourquoi la plupart des personnes souffrant de la maladie cœliaque ne tolèrent pas l’alcool de céréales comme la vodka. Dans ce cas, optez pour l’alcool de pomme de terre.

Apprenez-en plus sur la bière et ses effets sur la santé.

4 / 18
La charcuterie

La charcuterie

«La charcuterie, préemballée ou fraîche, contient habituellement de l’amidon alimentaire modifié et des additifs, deux ingrédients courants», souligne la diététicienne.

Truc: Assurez-vous que la charcuterie préemballée est bien étiquetée «sans gluten». Si vous préférez la charcuterie fraîche, présentez-vous au comptoir des viandes le matin; les appareils ont encore peu servi à ce moment de la journée et les risques de contamination par d’autres produits contenant du gluten sont faibles.

5 / 18
La soupe

La soupe

Si vous ne faites pas vos propres soupes, méfiez-vous des soupes vendues au supermarché, elles contiennent habituellement de la farine de blé ou du gluten de blé. Aujourd’hui, les légumes sont offerts à longueur d’année. Dans ce cas, faire ses propres soupes est la meilleure solution. Ces 25 meilleures recettes de soupes contiennent moins de 200 calories. De plus, vous pouvez les conserver au réfrigérateur durant 4 ou 5 jours et les savourer en tout temps.

6 / 18
Les sauces pour salade

Les sauces pour salade


Bien souvent, les sauces pour salade renferment de la farine de blé, un agent épaississant qui sert à donner un goût plus crémeux aux sauces. Si vous n’êtes pas sûr qu’une sauce est exempte de gluten, mieux vaut la faire vous-même. L’huile d’avocat, le jus de citron et le vinaigre de cidre sont d’excellents choix pour garnir vos salades.

7 / 18
Aliments qui contiennent du gluten: les frites. Shutterstock

Les frites

Certaines frites du commerce sont saupoudrées de farine ; les frites de restaurant sont parfois cuites dans une friteuse où des aliments recouverts de pâte à frire ont été plongés.

La solution: faites des frites maison, avec seulement des pommes de terre et de l’huile propre. Si vous mangez dehors, optez pour les pommes de terre bouillies. Essayez ces 5 façons saines de déguster la pomme de terre.

8 / 18
Le gruau, un aliment qui contient du gluten. Shutterstock

Le gruau matinal

La plupart des avoines subissent une contamination croisée par d’autres céréales, dont le blé, l’orge ou le seigle.

La solution: achetez de l’avoine pure ou des variétés de gruau portant clairement la mention « sans gluten » sur l’emballage.

Retrouvez 10 idées de gruau à préparer la veille.

9 / 18
Du gluten se cache aussi dans les boulettes de viande.Shutterstock

Les boulettes de viande


Elles sont souvent liées avec de la mie de pain.

La solution: faites vos propres boulettes, avec de la mie de pain sans gluten ou de l’avoine, ou simplement de la viande hachée, des œufs et des oignons.

10 / 18
Le vinaigre de malt, un aliment contenant du gluten. Shutterstock

Le vinaigre de malt

Il contient de l’orge, et donc des traces de gluten.

La solution : utilisez d’autres types de vinaigre : vinaigre blanc, balsamique, de xérès ou de vin.

Ne manquez pas les 15 vertus santé du vinaigre de cidre.

11 / 18
Des sources de gluten des plus étonnantes

Gluten 101 : les 10 aliments étonnants contenant du gluten


Les personnes qui sont atteintes de la maladie cœliaque (ou intolérance au gluten) savent qu’il est important de lire les étiquettes et ingrédients des produits. Certains aliments qu’on croit sans gluten en sont pourtant remplis.

La prochaine fois que vous sillonnerez les allées des supermarchés, assurez-vous de bien lire les étiquettes alimentaires avant d’acheter un aliment qui vous semble a priori sans danger. Nous avons consulté Andrea D’Ambrosio, diététicienne, pour en savoir plus sur quelques aliments populaires que la plupart d’entre nous croient à tort exempts de gluten.

12 / 18
Le gluten est contenu dans le blé, l'orge et le seigle.Nitr/Shutterstock

Le gluten pour les nuls: qu’est-ce que le gluten ?


Le gluten est une protéine que l’on trouve dans les céréales comme le blé, l’orge et le seigle. Il donne à la pâte son élasticité. Le gluten est mal assimilé par les personnes allergiques, sensibles ou souffrant d’une maladie cœliaque.

13 / 18
Le gluten peut causer des maux de ventre aux personnes intolérantes. YAKOBCHUK VIACHESLAV/Shutterstock

Le gluten, un danger? Pour qui?


À peine 1% de la population est réellement intolérante au gluten – ce sont les gens atteints de la maladie cœliaque -, mais à peu près 6% des gens ont une sensibilité au gluten.

« L’erreur la plus fréquente au sujet du gluten semble liée à la confusion entre maladie cœliaque et sensibilité au gluten », affirme la Dre Talia Zenlea, gastroentérologue. « En raison des symptômes que le gluten déclenche chez eux, bien des gens pensent qu’ils sont atteints de la maladie cœliaque, même si les biopsies et les analyses sang ne le confirment pas. » Consultez ces 5 autres raisons qui pourraient expliquer votre mal de ventre.

La maladie cœliaque est une maladie héréditaire auto-immune caractérisée par une inflammation de l’intestin grêle déclenchée par le gluten. Pour ceux qui sont atteints de la maladie coeliaque, l’ingestion même de la plus petite quantité de gluten peut déclencher une réaction auto-immune dans l’intestin grêle. À la longue, ce phénomène endommage la tunique interne de l’organe; il diminue l’assimilation de certains nutriments: glucides, lipides, protéines, vitamines et minéraux, et peut entraîner de graves problèmes de santé dont l’ostéoporose, la stérilité et même certains états neurologiques.

Cela dit, bien des gens qui ont la maladie cœliaque ne présentent aucun symptôme. « D’autres ont des ballonnements; ils ont mal au ventre, leur cerveau s’embrouille et leur transit intestinal se détériore (p. ex. diarrhée); ils se sentent beaucoup mieux lorsqu’ils éliminent le gluten de leur alimentation, déclare la Dre  Zenlea. Il y a aussi des gens qui présentent des symptômes souvent associés à la maladie cœliaque, mais sans aucun résultat d’analyse de sang, de biopsie ni marqueur génétique typique de la maladie.

Important : n’essayez pas de poser vous-même un diagnostic. La présence d’une maladie coeliaque doit être corroborée par une évaluation des intensités spécifiques de certains anticorps dans le sang (des protéines qui agissent au détriment des cellules ou des tissus de l’organisme). Lorsque ce test sanguin est positif, on le confirme au moyen d’une biopsie intestinale.

14 / 18
Une alimentation sans gluten contient souvent moins de produits transformés.RossHelen/Shutterstock

L’alimentation sans gluten : est-ce pour tout le monde?


« Selon certains, une alimentation sans gluten est une alimentation santé, affirme la Dre Zenlea. Il est vrai qu’il existe des grains exempts de gluten qui sont très bons pour la santé, mais il ne faut pas oublier qu’un gâteau sans gluten reste tout de même un gâteau. »

Pourvu que votre alimentation soit équilibrée et riche en nutriments, dit la Dre Zenlea, il importe peu qu’elle soit exempte ou non de gluten, si vous n’y êtes pas sensible. Une personne qui mangeait beaucoup d’aliments transformés avant d’opter pour une alimentation sans gluten aura probablement un régime alimentaire plus sain, en particulier si elle mange plus de fruits et de légumes. Le problème, c’est que bien des gens continuent de manger autant d’aliments transformés qu’avant, mais sans gluten.

Bon nombre de produits sans gluten contiennent des émulsifiants et des gommes qui servent à lier les gras et les autres éléments pour remplacer le gluten, dit la nutritionniste. Malheureusement, ces choses peuvent nuire à l’état d’une personne qui souffre déjà de problèmes digestifs. Dans ce cas, évitez ces 7 choses qui pourraient nuire à votre digestion.

Il y a aussi le coût d’une alimentation sans gluten. Les chercheurs de l’Université Dalhousie d’Halifax ont constaté que les aliments sans gluten pouvaient coûter de deux à trois fois plus cher que les mêmes produits contenant du gluten.

15 / 18
Alimentation sans gluten : ne tombez pas le piège de l'orthorexie.LDprod/Shutterstock

Des dangers de l’orthorexie


Depuis quelques années, la fièvre du « sans gluten » ne semble pas prête à s’atténuer et la réputation de santé de ces produits se maintient. Ce qui est inquiétant, c’est que certaines personnes peuvent aller trop loin en ce sens, ce qui pourrait mener à des troubles alimentaires, notamment l’orthorexie. Rappelons que l’orthorexie est l’obsession parfois invalidante qui pousse une personne à ne manger que ce qu’elle croit être bon pour la santé et à éliminer tout le reste.

« Quand on commence à éliminer des aliments, c’est facile de se soucier à outrance de ce que son alimentation ne contient pas, plutôt que de ce qu’elle contient. À moins de faire attention, on peut se retrouver à manger uniquement des aliments ‘sans’ », explique la Dre Zenlea.

Découvrez la vérité sur les régime sans gluten et les personnes qui doivent réellement l’adopter.

16 / 18
Une alimentation sans gluten doit restée équilibrée.Olga Klochanko/Shutterstock

L’importance d’une alimentation riche et variée


Les fibres dont l’intestin a besoin pour bien fonctionner sont le principal élément qui risque de manquer dans l’alimentation des gens qui éliminent le gluten. Il peut aussi en résulter une carence en vitamines du groupe B – importantes à bien des égards pour convertir les aliments en énergie et maintenir la santé cardiaque – parce que beaucoup de pains et de céréales de blé sont enrichis de vitamine B.

Il ne faut pas oublier que l’organisme a besoin chaque jour d’un certain équilibre nutritionnel qu’il ne peut pas obtenir si l’alimentation n’est pas variée. Pour remplacer les fibres et les vitamines B dont un régime sans gluten peut manquer, elle recommande de consommer beaucoup de sorgho, de millet, de quinoa et de sarrasin, ainsi que du poisson, des légumineuses, des fruits et légumes, en particulier des légumes verts feuillus. Ces 9 aliments sans gluten peuvent être consommés sans risque.

17 / 18
Du gluten peut être présent dans des produits sans blé.Greentellect Studio/Shutterstock

Y a-t-il une différence entre «sans gluten» et «sans blé»?


Oui. La mention «sans blé» ne signifie pas forcément «sans gluten». Les produits exempts de blé peuvent contenir de l’orge ou du seigle, deux céréales qui renferment du gluten. Les personnes allergiques au blé peuvent consommer des produits «sans blé», mais les personnes souffrant de la maladie coeliaque ou celles qui sont sensibles au gluten ne peuvent pas en faire autant sans courir de risque.

«Un mode de vie sans gluten représente tout un défi alimentaire pour les personnes concernées, car elles doivent sans cesse accorder une attention particulière aux aliments qu’elles consomment», explique la diététicienne. Elle insiste sur l’importance d’éviter les contaminations croisées, c’est-à-dire le contact entre un aliment contenant du gluten et un aliment exempt de gluten. Si vous croyez qu’un aliment a été contaminé, ne courez pas de risque, abstenez-vous simplement de le manger. Pour une personne atteinte de la maladie cœliaque, manger un morceau de pain peut avoir les mêmes conséquences que consommer une pizza entière.

18 / 18
Sensibilité au gluten : aucun remède n'existe pour le moment.Foxys Forest Manufacture/Shutterstock

L’avenir de l’alimentation sans gluten


Il pourrait bien y avoir un jour un remède à la portée de toute personne atteinte d’une sensibilité, même légère, au gluten. En outre, des chercheurs de l’Université de l’Alberta ont mis au point un supplément à base de jaunes d’œufs de poule qui empêche l’absorption de la gliadine, un élément du gluten que les personnes atteintes de maladies cœliaques ont du mal à digérer. « L’anticorps neutralise les éléments toxiques du gluten dans l’intestin, avant qu’ils soient absorbés », a déclaré le chercheur principal de l’étude Hoon Sunwoo. « Le supplément aidera aussi les gens qui ont une sensibilité au gluten. »

Les essais cliniques sur le supplément n’étant pas encore terminés, les personnes présentant des symptômes lorsqu’ils consomment du gluten devront continuer pour le moment d’éliminer le gluten de leur alimentation.

Essayez nos meilleures recettes de dessert sans gluten :