Lequel de ces 4 utilisateurs Facebook êtes-vous?

Une nouvelle étude pourrait vous donner à réfléchir sur vos liens avec les réseaux sociaux.

Vous passez beaucoup de temps sur Facebook ? Sachez que vous n’êtes pas seul. En moyenne, 1,28 milliard de personnes consultent chaque jour la toute-puissante plateforme de réseautage social.
Vous allez sans doute sur Facebook pour un tas de raisons (faites attention toutefois de ne pas publier à l’excès), mais un groupe de profs de l’université Brigham Young s’est mis en tête de comprendre vos motivations : «Qu’est-ce vraiment que Facebook? se demande sur Eurekalert Tom Robinson, l’auteur principal de l’étude. Pourquoi les gens ont-ils tellement envie d’exhiber leur vie? Personne ne s’est jamais vraiment posé cette question : pourquoi aimons-nous ça?»

Pour le découvrir, Tom Robinson et son équipe ont analysé une liste de 48 énoncés identifiant les raisons pour lesquelles les gens vont sur Facebook. Les participants devaient évaluer les énoncés traitant de leur utilisation de Facebook sur une échelle allant de «tout à fait moi» à «pas du tout mon genre». Ils ont ensuite fait l’objet d’entrevues afin que les chercheurs puissent avoir une compréhension plus fine de leur expérience Facebook.

Selon les conclusions de cette étude, les usagers de Facebook se scindent en quatre catégories : les «tisseurs de liens», les «crieurs publics», les «égoportraitistes» et les «adeptes du lèche-vitrines».
Et vous, dans quel groupe vous rangez-vous ? Lisez ce qui suit pour le savoir.

Facebook est utilisé de différentes façons par les utilisateurs. En effet, des études montrent que chaque individu l'utilise pour des raisons distinctes. Anikei/Shutterstock

Tisseurs de liens: ce sont des utilisateurs qui postent et répondent aux autres dans l’espoir d’étendre leur réseau hors de leur monde virtuel. «Ils s’en servent comme d’une extension de leur vie réelle, avec leur famille et leurs amis de la vraie vie», explique Tom Robinson. Les gens qui se classent dans ce groupe s’identifient fortement à l’énoncé disant que «Facebook m’aide à exprimer mon amour pour ma famille et permet à ma famille d’exprimer son amour pour moi».

Les «crieurs publics» : comme leur nom le suggère, ces utilisateurs mènent une existence assez éloignée de leur monde virtuel. Ce qui les intéresse, ce n’est pas de partager et de voir sur leur mur messages, photos et autres détails de leur vie et de celle des autres, mais plutôt d’informer leur réseau sur ce qui se passe dans le monde et dans leur vie quotidienne.

Les égoportraitistes: la promotion de soi est la priorité absolue de ces utilisateurs de Facebook. Ils affichent photos, vidéos et textes principalement dans le but d’attirer l’attention. Les adeptes de cette catégorie s’identifient fortement à l’énoncé suivant : «Plus je reçois de “J’aime”, et plus je sens l’approbation de mes pairs.»

Les adeptes du lèche-vitrines: comme les crieurs publics, ceux qui se classent parmi les «lèche-vitrines» se font presque un devoir d’être sur Facebook. Ils veulent fureter et suivre les activités des autres, comme s’ils observaient des gens dans la vraie vie.

Vous ne vous reconnaissez pas vraiment dans l’un de ces types? Les chercheurs notent que de nombreux utilisateurs peuvent s’identifier à plusieurs catégories. Par exemple, la majorité d’entre eux se classent à un degré plus ou moins important parmi les «égoprotraitistes». Mais la plupart se sentent une appartenance à un groupe plus qu’aux autres. Cela vous permettra au moins de vous faire une idée du type d’utilisateur que vous êtes et de voir si cela vous satisfait. Attention tout de même de ne pas commettre l’une de ces erreurs sur Facebook.

Vous aimerez aussi :

Les réseaux sociaux et vous: 10 comportements sensés à adopter
Réseaux sociaux : 8 façons de dominer votre syndrome FOMO
Savoir vivre sur Facebook
Réseaux sociaux : 7 choses qui se produisent lorsqu’on décroche

Tiré de rd.com : Turns Out There Are 4 Types of Facebook Users: Which One Are You?

Vidéos les plus populaires