Share on Facebook

13 choses que vous devriez savoir sur la glande thyroïde

Votre glande thyroïde est la gardienne de votre rythme cardiaque, de votre respiration, de vos organes principaux et de votre métabolisme. Personne ne devrait prendre à la légère cette petite glande enfouie dans le cou. Voici ce que les spécialistes veulent que vous sachiez à son sujet.

1 / 13
La glande thyroïde est vraiment importanteKaran Bunjean/Shutterstock

La glande thyroïde est vraiment importante

«La thyroïde contrôle directement ou indirectement presque toutes les fonctions de l’organisme, explique Becky Campbell, spécialiste des médecines douces et auteure de The 30-Day Thyroid Reset Plan. Nous avons besoin d’hormones thyroïdiennes dans toutes nos cellules, il est donc très important d’en produire en quantité et en qualité.»

Faites attention à ces symptômes inquiétants qui sont en fait inoffensifs.

2 / 13
Glande thyroïde : les dysfonctionnements peuvent affecter votre santé globale.Maridav/Shutterstock

Les dysfonctionnements de la glande thyroïde peuvent affecter votre santé globale


La grande puissance va de pair avec les grandes responsabilités, et la thyroïde ne fait pas exception. Malheureusement, de nombreux problèmes peuvent affecter cette glande et un bon nombre de maladies entrent dans la catégorie des maladies thyroïdiennes.

Les plus importantes sont l’hypothyroïdie (glande thyroïde sous-active), l’hyperthyroïdie (lorsqu’elle est hyperactive), l’hyperthyroïdie de Hashimoto (une maladie auto-immune qui attaque la thyroïde et provoque l’hypothyroïdie) et la maladie de Graves (une maladie auto-immune qui provoque l’hyperthyroïdie). Il y a aussi quatre types de cancer de la thyroïde à surveiller: papillaire, folliculaire, médullaire et anaplasique.

Assurez-vous de reconnaitre ces signes silencieux d’un problème à la thyroïde.

3 / 13
Glande thyroïde : demandez un examen complet.Dragon Images/Shutterstock

Un examen de la glande thyroïde va bien au-delà de l’analyse sanguine


Les analyses sanguines peuvent révéler certains troubles thyroïdiens, mais des résultats «normaux» ne signifient pas pour autant que tout va bien. «Les troubles pouvant affecter la thyroïde peuvent être très étendus, explique la Dre Campbell.

Mais la plupart des médecins ne testent qu’un ou deux marqueurs alors qu’ils devraient en tester sept à neuf pour obtenir un examen thyroïdien complet.» Et même si ce dernier semble normal, il est parfois nécessaire de faire une échographie thyroïdienne pour détecter un problème.

N’oubliez pas d’effectuer l’autoexamen de la thyroïde!

4 / 13
Glande thyroïde : les troubles thyroïdiens peuvent survenir à tout âge.Rachata Teyparsit/Shutterstock

Les troubles thyroïdiens peuvent survenir à tout âge


«On croit souvent que les troubles thyroïdiens ne touchent que les femmes âgées, dit la Dre Campbell. Mais ces problèmes frappent en fait les femmes de tout âge. Le risque de développer une maladie thyroïdienne augmente à la puberté, pendant et après la grossesse, et à la périménopause.»

5 / 13
Surveillez votre glande thyroïde, et les symptômes liés à une hyperthyroïdie.Rostislav_Sedlacek/Shutterstock

Les symptômes de l’hyperthyroïdie sont variés


Une thyroïde qui produit trop d’hormones thyroïdiennes peut entraîner une hyperthyroïdie. Le Dr Christian Nasr, un spécialiste de la thyroïde de Cleveland, raconte que cette affection donne l’impression de faire du 200 km/h en tout temps.

Les symptômes vont de l’anxiété aux tremblements externes ou internes en passant par l’insomnie, les multiples selles quotidiennes, la perte de poids malgré une augmentation de l’appétit, la sensation de chaleur et de transpiration excessive et les menstruations anormales.

Un gain de poids peut aussi indiquer que vous souffrez d’un problème de thyroïde.

6 / 13
Un problème de glande thyroïde affecte les niveaux d’énergie.d13/Shutterstock

L’hypothyroïdie affecte les niveaux d’énergie, et plus encore


À l’opposé, l’hypothyroïdie survient lorsque votre thyroïde est sous-active. «Imaginez-vous en train de rouler à 15 km/h, dit le Dr Nasr. Vous avancez lentement. Éprouvez constamment fatigue et sommeil. Vous avez des sensations de ballonnement et de constipation. Vos cheveux et vos ongles changent. Vous avez froid tout le temps, vous vous sentez déprimé. Votre cerveau et votre rythme cardiaque fonctionnent au ralenti.»

Ne manquez pas ces raisons médicales qui expliquent votre fatigue constante.

7 / 13
Un problème de glande thyroïde peut mettre votre vie en danger.Prostock-studio/Shutterstock

Votre qualité de vie en souffre


Le Dr Nasr explique que sans traitement approprié, les formes les plus aiguës d’hypothyroïdie et d’hyperthyroïdie peuvent mettre votre vie en danger. Mais même les problèmes plus légers peuvent affecter votre vie quotidienne.

«Les personnes souffrant d’insuffisance thyroïdienne non traitée peuvent manquer d’énergie et de vivacité d’esprit», dit-il, ajoutant que cela peut poser un véritable problème sur le plan professionnel. «Les femmes souffrant d’hypothyroïdie ou d’hyperthyroïdie peuvent être infertiles.»

8 / 13
Glande thyroïde : trouvez l'équilibre entre les médicaments et votre mode de vie.successo images/Shutterstock

La clé: trouver l’équilibre


Lorsque les médecins diagnostiquent un trouble thyroïdien chez un patient, ils prescrivent la plupart du temps des médicaments favorisant l’équilibre hormonal. Dans son livre, la Dre Campbell propose d’autres manières d’aider la thyroïde. «On peut “réinitialiser” sa thyroïde en éliminant les aliments nocifs, les produits ménagers toxiques et les cosmétiques contenant des perturbateurs endocriniens tout en ajoutant à sa diète des aliments qui soutiennent la thyroïde, comme les aliments riches en sélénium», dit-elle.

Voici les aliments que les spécialistes de la thyroïde évitent!

9 / 13
Prévenez un problème de glande thyroïde en ayant une alimentation saine.Jukov studio/Shutterstock

Vous êtes ce que vous mangez


La Dre Campbell soutient que les aliments jouent un rôle majeur dans les niveaux d’inflammation de votre corps. L’inflammation est à l’origine de beaucoup de problèmes thyroïdiens et il est donc essentiel de manger les bons aliments pour aider cette glande.

«Quatre-vingt-dix-sept pour cent des troubles thyroïdiens sont de nature auto-immune et la majorité du système immunitaire se situe dans l’intestin, dit-elle. «C’est pourquoi le soutien naturel de la thyroïde passe prioritairement par le soutien de l’intestin.»

10 / 13
Glande thyroïde : le sélénium est essentiel à son bon fonctionnementNickola_Che/Shutterstock

Le sélénium est essentiel au bon fonctionnement de la thyroïde


Le sélénium est essentiel parce que la thyroïde est l’organe qui en contient la plus grande quantité par gramme de tissu. Ce micronutriment aide à se défendre contre les maladies et soutient également le métabolisme des hormones thyroïdiennes.

Selon Santé Canada, les principales sources de sélénium dans l’alimentation nord-américaine sont le pain, les céréales, le poisson et les fruits de mer, les abats et les viandes musculaires.

Vous serez surpris par ces faits qui vont changer votre façon de manger.

11 / 13
Glande thyroïde : la manière d’aborder le cancer de la thyroïde évolue.Monkey Business Images/Shutterstock

La manière d’aborder le cancer de la thyroïde évolue


Depuis 1975, le taux de cancer de la thyroïde a triplé. Santé Canada estime que plus de 700 cancers de la thyroïde ont été diagnostiqués au pays l’an dernier. Une nouvelle approche amène toutefois certains médecins à remettre en question le traitement agressif de ces cancers.

Selon un article publié dans Endocrine Web, les médecins essaient maintenant des traitements moins invasifs, ce qui signifie qu’ils ne préconisent pas à tous les patients de subir une ablation complète de la glande. Les petites tumeurs peuvent faire l’objet de surveillance attentiste: on regarde si la tumeur grandit avant de décider si une chirurgie s’impose.

12 / 13
Les cancers de la glande thyroïde sont en pleine croissance.Digital Photo/Shutterstock

Les cancers de la thyroïde sont en pleine croissance


Selon Santé Canada, le nombre de cas a augmenté chez les hommes de 6,2% par an entre 1992 et 2013 et de 5,9% par an chez les femmes entre 2004 et 2013. Pourquoi ce cancer en particulier?

D’autres études seront nécessaires pour tirer au clair cette tendance généralisée, mais le Dr Nasr l’attribue en grande partie au type le plus courant, soit le cancer papillaire. «Cette augmentation est avant tout due à la découverte accidentelle de petits nodules thyroïdiens à l’imagerie médicale, dit-il. Mais environ 30% de ces cas sont dus à de grosses tumeurs qui nécessitent un traitement.»

Découvrez 13 métiers qui augmentent vos risques de développer un cancer.

13 / 13
Glande thyroïde : un dépistage des nodules n'est pas toujours recommandé.Goncharov_Artem/Shutterstock

Le dépistage des nodules thyroïdiens n’est pas toujours recommandé


Nous avons la chance de vivre à une époque où l’on utilise de nombreuses méthodes d’imagerie, comme les tomodensitogrammes et les ultrasons. Mais c’est là que réside le risque de surdiagnostic, puisque, comme le fait observer le Dr Nasr, les médecins trouvent de plus en plus de petits nodules. «Une fois qu’un nodule est trouvé, il faut le traiter, ce qui peut nécessiter une biopsie», explique-t-il, ajoutant que les autorités sanitaires américaines recommandent de ne pas faire de dépistage des nodules thyroïdiens s’il n’y a aucun problème thyroïdien connu chez les adultes asymptomatiques.

Ces 14 actes médicaux risqués comportent des dangers pour la santé.

Contenu original Reader's Digest