Share on Facebook

17 objets porteurs de microbes qu’il ne faut jamais partager

Les objets que vous utilisez souvent sont probablement pleins de microbes, c’est pourquoi partager ses effets personnels n’est pas toujours un geste attentionné. Voici quelques articles que vous ne devriez jamais prêter ou partager.

1 / 18

Les microbes sont littéralement partout.JASON COLSTON/GETTY IMAGES

Les microbes sont littéralement partout

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la plupart des gens sont plus conscients de la propagation des microbes. Voici pourquoi il faudra continuer à se laver les mains après la COVID-19.

Kristine Arthur, interniste au MemorialCare Orange Coast Medical Center à Fountain Valley situé en Californie, confirme que plus vous touchez régulièrement d’objets, plus le risque de contracter des bactéries et des virus sera élevé. «C’est agréable de partager nos biens, mais ce n’est pas l’idéal de partager ses microbes», note-t-elle.

Bien qu’il soit parfois inévitable de transmettre des microbes, surtout si vous vivez avec d’autres personnes, il est tout de même possible de rester en bonne santé et de limiter leur propagation si vous prenez quelques précautions, estime Kristine Arthur. Bien que la plupart d’entre nous restent prudents lorsque nous prêtons des objets, certains d’entre eux devraient simplement ne jamais être partagés. Afin de garder vos proches à l’abri des germes et des microbes pouvant causer des maladies infectieuses, assurez-vous de ne pas partager les objets suivants.

2 / 18

Des stylos et des crayons pleins de microbes.HANNA KUPREVICH/SHUTTERSTOCK

Des stylos et des crayons

Comme ils passent constamment entre les mains de nombreuses personnes, les stylos et les crayons sont parmi les articles les plus sales. Depuis le début de la pandémie, afin de limiter la propagation des germes et des microbes, certains endroits ont même veillé à séparer leurs stylos dans deux gobelets, un «sales» et un «propres».

Certaines recherches montrent que les stylos contiennent plus de 46 000 fois plus de microbes qu’un siège de toilette. C’est pourquoi Kristine Arthur ne partage et n’emprunte aucun stylo mis à disposition dans les endroits publics, notamment dans le cabinet de votre médecin. «Dans un endroit où les gens sont malades, les stylos sont encore plus susceptibles d’être porteurs de bactéries ou de virus», dit-elle.

Évitez également d’utiliser les stylos attachés par une chaine dans les succursales bancaires. Kristine Arthur donne le petit conseil suivant: apportez votre propre stylo pour remplir et signer les formulaires.

Vous utilisez probablement tous les jours au moins l’un de ces objets pleins de bactéries!

3 / 18

De la nourriture pleine de microbes.KARL TAPALES/GETTY IMAGES

De la nourriture

«Partager votre nourriture est un moyen simple et efficace de transférer un peu de salive sur l’aliment en question, ce qui rend la personne plus susceptible d’attraper un virus, surtout si vous êtes asymptomatique par exemple», précise Jolene Caufield, conseillère principale chez Healthy Howard, un programme de soins de santé situé dans le Maryland aux États-Unis.

Plutôt que de prendre une bouchée de la nourriture de quelqu’un d’autre, commandez un petit échantillon du repas au serveur ou demandez simplement l’opinion d’une personne tierce sur le plat en question. De cette façon, vous éviterez de propager des microbes inutilement.

4 / 18

Des plateaux de restauration rapide pleins de microbes.DIGITAL VISION./GETTY IMAGES

Des plateaux de restauration rapide

Dans les aires de restauration rapide, il est important de faire bien attention aux plateaux en plastique. Non seulement ils sont utilisés par tous les clients, mais ils sont généralement simplement essuyés qu’avec un chiffon. Ils ne sont, en effet, pas nettoyés à fond avec de l’eau savonneuse, rappelle Kristine Arthur. «Si vous y échappez de la nourriture, ne la consommez pas si vous souhaitez rester en bonne santé», suggère-t-elle.

5 / 18

Des pinceaux de maquillage pleins de microbes.AKANE KONDO/GETTY IMAGES

Des pinceaux de maquillage

Bien que cela peut paraître surprenant, partager du maquillage ou des instruments de maquillage peut rendre très malade. Les contenants de maquillage ouverts favorisent grandement la croissance des bactéries. Partager du maquillage avec un ami ou un membre de votre famille augmente grandement les possibilités de contacter un virus, note Julia Blank, médecin de famille au Providence Saint John’s Health Center à Santa Monica, en Californie.

Le partage de maquillage pour les yeux comme le mascara ou le fard à paupières pourrait entraîner une conjonctivite, ajoute-t-elle. Tandis que le partage de produits pour les lèvres comme les rouges à lèvres ou les crayons à lèvres pourrait vous faire contracter une mononucléose, l’herpès buccal ou encore un streptocoque. C’est également la raison pour laquelle vous devriez remplacer fréquemment vos cosmétiques même si vous ne les prêtez à personne.

6 / 18

Des baumes à lèvres pleins de microbes.PROSTOCK-STUDIO/GETTY IMAGES

Des baumes à lèvres

Si un être cher a les lèvres gercées, vous pourriez être tenté de partager votre baume à lèvres, mais ce n’est pas une bonne idée, comme pour le rouge à lèvres. Il existe de nombreuses raisons de ne pas partager quelque chose qui est appliqué directement sur ses lèvres, puisque cela augmente le risque de contracter et de propager des microbes. Se lécher les lèvres ou toucher sa bouche avant d’appliquer du baume à lèvres et le partager ensuite avec un être cher, revient à partager directement ses bactéries avec lui, et vice-versa.

Les baumes à lèvres à appliquer avec les doigts sont tout aussi dangereux si vous l’appliquez avec des mains sales.

7 / 18

Des téléphones cellulaires et téléphones fixes pleins de microbes.KASPARS GRINVALDS/SHUTTERSTOCK

Des téléphones cellulaires et téléphones fixes

Aussi surprenant que cela puisse paraître, essayez de ne pas partager un téléphone portable ou un téléphone fixe, conseille Kristine Arthur. Les téléphones entrent en contact étroit avec le visage et la bouche, ce qui explique notamment pourquoi l’écran de votre téléphone est bien plus sale que vous le pensez. Si le partage est nécessaire, mettez le téléphone sur haut-parleur, afin qu’il n’y ait pas de contact direct avec votre peau.

Ce n’est pas pour rien que les téléphones font partie des objets quotidiens plus sales qu’un siège de toilette!

8 / 18

Des chargeurs de téléphone et d’ordinateurs portables pleins de microbes.KILITO CHAN/GETTY IMAGES

Des chargeurs de téléphone et d’ordinateurs portables

Nous avons tous déjà demandé à quelqu’un (ou l’on nous a déjà demandé) «Est-ce que je peux emprunter votre chargeur?». Même avec les meilleures intentions, le fait de partager son chargeur de téléphone (ou d’ordinateur portable) peut avoir des conséquences négatives sur la santé puisque les gens ne désinfectent pas régulièrement leurs chargeurs. De plus, il est facile de pirater de tels chargeurs pour voler vos données personnelles.

9 / 18

Un bureau à domicile plein de microbes.WESTEND61/GETTY IMAGES

Son bureau à domicile

La pandémie de COVID-19 a modifié la manière dont les gens travaillent. Certaines entreprises font maintenant place au télétravail, ce qui oblige de nombreuses personnes à créer leurs propres stations de travail à domicile. Si vos proches travaillent également de la maison, n’oubliez pas que les virus et les bactéries peuvent facilement se propager sur un bureau et principalement sur les fournitures de bureau. Essayez donc le plus possible d’avoir des configurations de bureau à domicile bien séparées. Si vous n’avez pas l’espace pour ce faire, assurez-vous de désinfecter votre espace et de limiter les fournitures de bureau partagées.

Utilisez-vous une bouteille d’eau réutilisable? Si oui, sachez à quelle fréquence il vaut mieux la laver.

10 / 18

Des écouteurs pleins de microbes.BLACKZHEEP/SHUTTERSTOCK

Des écouteurs

Emprunter un casque d’écoute peut sembler assez anodin, mais vous ne devriez pas partager vos écouteurs avec qui que ce soit. Bien que le cérumen soit une protection naturelle des oreilles, les écouteurs piègent les bactéries. Toute cire d’oreille accumulée sur les écouteurs fera croître les bactéries, ce qui peut entraîner de multiples infections comme des otites. Nettoyez régulièrement vos écouteurs et mettez votre téléphone sur haut-parleur si vous souhaitez partager de la musique avec un ami.

11 / 18

Des poids d’entraînement à domicile pleins de microbes.LOOK PHOTOGRAPHY/GETTY IMAGES

Des poids d’entraînement à domicile

La pandémie a incité beaucoup de gens à s’entraîner à la maison et certains ont acheté des poids et des haltères. Bien que la commodité d’un espace d’entraînement à domicile soit excellente pour la santé physique, partager des poids avec d’autres membres de la maison pourrait nuire à votre santé globale.

Si vous ne nettoyez pas correctement vos poids et vos haltères après une séance d’entraînement, vous risquez d’être exposé à une multitude de bactéries et de les propager. Si vous le pouvez, procurez-vous plusieurs jeux de poids à domicile pour limiter les risques de transmission.

Vous devez également désinfecter correctement vos poids à la maison, même si vous ne les partagez pas, avant et après chaque entraînement pour limiter la propagation des microbes.

C’est un peu différent si vous allez au gym: attention aux risques d’attraper l’une de ces infections.

12 / 18

Des serviettes à mains pleines de microbes.AWAYLGL/SHUTTERSTOCK

Des serviettes à mains

Les serviettes, généralement humides et bien absorbantes, accumulent facilement les germes et les bactéries, note Kristine Arthur. Certaines bactéries peuvent survivre pendant des heures sur des surfaces humides, et les champignons raffolent des serviettes humides, ajoute Julia Blank.

De plus, les gens se lavent généralement mal les mains avant de les essuyer, souligne Julia Blank. Ces microbes se transmettront donc finalement à la prochaine personne qui se sèchera les mains. Assurez-vous d’avoir toujours des serviettes propres et bien sèches.

13 / 18

Des rasoirs pleins de microbes.JUANMONINO/GETTY IMAGES

Des rasoirs

Se couper en se rasant sous la douche est plus courant que vous ne le pensez, c’est pourquoi les experts conseillent de ne jamais partager vos lames et vos rasoirs. Même emprunter le rasoir de quelqu’un pour une retouche rapide peut être néfaste. Le partage de rasoirs peut non seulement propager des bactéries et des virus, mais il peut également propager des agents pathogènes transmissibles par le sang comme l’hépatite B et C.

La norme de base devrait être de ne jamais partager vos objets personnels, estime la dermatologue Anna H. Chacon. «Si vous prêtez ces objets personnels, vous pourriez carrément vous retrouver avec une infection des voies respiratoires, une infection cutanée ou d’autres symptômes plus ou moins graves», explique-t-elle.

Voici tout ce que vous devez savoir au sujet des microbes.

14 / 18

Des brosses à dents pleines de microbes.VGSTOCKSTUDIO/SHUTTERSTOCK

Des brosses à dents

La bouche est un merveilleux nid très fertile à toutes sortes de bactéries et de virus, note Julia Blank. «Les micro-organismes infectieux se déposent sur les poils de brosse à dents humides et seront transmis à toutes les personnes qui utiliseront cette brosse à dents», explique-t-elle. Une personne dont le système immunitaire est affaibli et qui utilise une brosse à dents contaminée peut développer une infection potentiellement mortelle d’autant plus si vous saignez des gencives lors du brossage, précise Julia Blank.

15 / 18

Des brosses à cheveux pleines de microbes.TETRA IMAGES/GETTY IMAGES

Des brosses à cheveux

Des acariens, des huiles et des cellules de peau morte se trouvent sur votre brosse à cheveux. Des virus et des bactéries nuisibles peuvent également vivre sur les manches de vos brosses. Dans le pire des cas, vous pourriez même attraper des poux! Ils se propageront ensuite facilement à d’autres objets comme les draps ou le canapé, avertissent les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Afin d’éviter de transférer des germes nocifs, nettoyez fréquemment vos brosses avec du savon antibactérien et évitez autant que possible de les partager.

La dermatologue Anna Chacon conseille d’acheter plusieurs brosses (et peignes) afin d’éviter d’en emprunter à d’autres personnes. «J’achète souvent plusieurs brosses et je m’assure d’en garder une dans ma voiture, ma valise, mon bureau ou mon sac à main, là où je passe le plus de temps», précise-t-elle.

Soyez vigilant: les microbes se cachent partout, y compris dans ces endroits!

16 / 18

Des coupe-ongles pleins de microbes.TAFFPIXTURE/SHUTTERSTOCK

Des coupe-ongles

La plupart des gens nettoient rarement leurs coupe-ongles et les partagent pourtant avec leurs amis et leur famille. Comme pour les rasoirs, cela pourrait être une habitude dangereuse, car partager des objets qui pourraient entrer en contact avec le sang d’une autre personne est un moyen de propager de nombreux virus et des bactéries nocives.

De plus, vous ne savez jamais ce que la personne en question a touché avant de se couper les ongles avec votre coupe-ongles. Ces personnes pourraient, sans le savoir, propager des germes qui pourraient vous rendre malade ou même provoquer une infection fongique.

17 / 18

Des antisudorifiques et déodorants pleins de microbes.PROSTOCK-STUDIO/GETTY IMAGES

Des antisudorifiques et déodorants

Empruntez l’antisudorifique de quelqu’un d’autre et vous aurez automatiquement les bactéries présentes sur ses aisselles. Les antisudorifiques contiennent généralement de l’aluminium qui bloque exclusivement les pores sudoripares, mais pas les bactéries…

Les déodorants, cependant, sont généralement à base d’alcool, ce qui rend votre peau acide et donc moins attrayante pour les bactéries. Toutefois, il est préférable que vous gardiez cet objet pour vous.

18 / 18

Des gels désinfectants pour les mains pleins de microbes.PRAMOTE POLYAMATE/GETTY IMAGES

Des gels désinfectants pour les mains

Le désinfectant pour les mains est devenu une partie de notre vie courante depuis la pandémie de COVID-19. Bien que l’utilisation d’un désinfectant pour les mains soit grandement encouragée, le partage de désinfectant pour les mains doit être évité. En effet, les virus et les bactéries se propageront sur la bouteille étant donné que personne ne prend le temps de la désinfecter correctement après son utilisation. Sachez qu’il est possible de prévenir ces maladies en se lavant les mains.

Toutefois, vous pouvez demander à l’autre personne de tendre la main et laissez tomber le désinfectant dans ses mains sans lui donner la bouteille.

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir de l’information fiable sur la santé!

Reader's Digest
Contenu original Reader's Digest