Share on Facebook

Emploi: 10 erreurs fatales à éviter en entrevue d’embauche

L’entrevue d’embauche peut être éprouvante lorsqu’on y est mal préparé. Question de vous sentir plus en confiance, découvrez les 10 erreurs fatales à éviter, nos meilleures astuces pour mieux gérer la situation et ainsi augmenter vos chances de mieux performer lors de votre prochaine entrevue.

1 / 10
Erreur en entrevue d'embauche: arriver en retard.Shutterstock

1. Arriver en retard à votre entrevue d’embauche

Pourquoi c’est mauvais signe: le retard indique qu’on manque d’organisation et peut-être même de sens des responsabilités. Si vous arrivez en retard lors de votre entrevue d’embauche, arriverez-vous à l’heure au travail?

Mieux gérer la situation: obtenez à l’avance les directions pour vous rendre et demandez où vous pouvez garer votre voiture. Prévoyez une marge d’au moins 15 minutes le jour de l’entrevue.

Limiter les dégâts: si vous pensez prendre tout de même du retard, appelez celui que vous devez rencontrer sans tarder. Expliquez-lui les causes de votre retard, excusez-vous en long et en large et faites preuve de flexibilité en demandant s’il préfèrerait reporter l’entrevue.

2 / 10
Erreur en entrevue: être méprisant. Shutterstock

2. Afficher du mépris envers les subordonnés

Pourquoi c’est mauvais signe: si vous ne traitez pas tout un chacun avec courtoisie durant le processus de l’entrevue, comment vous comporterez-vous avec les clients et vos collègues?

Mieux gérer la situation: traitez chacun avec respect, de la secrétaire à l’administrateur d’épreuves.

3 / 10
Erreur en entrevue d'embauche: ne pas se préparer. Shutterstock

3. Négliger de se préparer pour votre entrevue d’embauche

Pourquoi c’est mauvais signe: si vous n’avez pas fait vos devoirs, vous donnerez l’impression que l’entreprise ne vous intéresse pas.

Mieux gérer la situation: préparez-vous en vue de l’entrevue. Consultez le site de l’entreprise ou informez-vous sur les produits ou services qu’elle offre, et préparez une liste de questions judicieuses sur ses principaux enjeux ou sur les compétences requises pour l’emploi.

4 / 10
Erreur en entrevue: mentir ou exagérer. Shutterstock

4. Exagérer

Pourquoi c’est mauvais signe: chacun souhaite bien paraître durant une entrevue, mais si votre employeur potentiel découvre que vous ne dites pas l’entière vérité, votre crédibilité en sera entamée. Le fait de vous attribuer tous les mérites constitue un signe que vous n’avez pas l’esprit d’équipe et peut trahir certaines problématiques relationnelles.

Mieux gérer la situation: soyez honnête à propos de vos réalisations et sachez attribuer à vos collègues le mérite des leurs.

5 / 10
Erreur en entrevue d'embauche: trop d'accent sur l'argent. Shutterstock

5. Manifester un intérêt excessif pour l’argent lors de l’entrevue d’embauche

Pourquoi c’est mauvais signe : les employeurs sont généralement rebutés par les travailleurs pour qui l’argent semble la seule motivation. Évitez de demander d’entrée de jeu en quoi consisteront votre salaire et vos avantages sociaux.

Mieux gérer la situation: la question du salaire est délicate. Montrez-vous flexible et laissez l’entrevue progresser avant de la soulever. Quand on vous offrira clairement l’emploi, vous pourrez toujours négocier. Si l’entreprise souhaite vraiment vous compter dans ses rangs, vous pourriez disposer d’une certaine marge de manœuvre à cet effet.

6 / 10
Erreur en entrevue d'embauche: parler dans le dos de son patron. Shutterstock

6. Se plaindre de son patron

Pourquoi c’est mauvais signe: le candidat qui se montre critique à l’endroit d’un employeur précédent a peu de chances de s’attirer les bonnes grâces d’un autre. Il risque de donner l’impression de propager des commérages. Pire encore, si vous sollicitez un emploi dans la même industrie, celui qui vous fait passer l’entrevue pourrait très bien connaître la personne que vous cherchez à salir.

Mieux gérer la situation: à la question de savoir si vous avez vécu une situation difficile au travail, restez succinct et positif, prenez à votre compte une partie des responsabilités du problème et décrivez les solutions que vous avez adoptées.

7 / 10
Erreur en entrevue d'embauche: être trop émotif. Shutterstock

7. Se montrer trop émotif

Pourquoi c’est mauvais signe: si votre émotivité transparaît excessivement durant l’entrevue ou si vous semblez demander beaucoup d’attention, votre employeur potentiel pourrait craindre que votre vie personnelle n’empiète sur votre travail.

Mieux gérer la situation: si on vous pose des questions sur certains aspects difficiles de votre existence, tenez-vous-en aux faits et évitez de laisser transparaître vos émotions.

8 / 10
Erreur en entrevue d'embauche: trop parler.Shutterstock

8. Bavarder sans arrêt durant votre entrevue d’embauche

Pourquoi c’est mauvais signe : bien sûr, l’entrevue vous concerne, mais si vous bavardez sans arrêt, vous risquez de passer pour une personne égocentrique.

Mieux gérer la situation: on trouve sur internet des sites qui offrent des exemples d’entrevues. Servez-vous-en pour vous préparer à l’entrevue avec l’aide d’un ami ou d’un membre de votre famille : cherchez les réponses appropriées aux questions qu’on pourrait vous poser et formulez vous-même un certain nombre de questions. Veillez à ce que vos réponses restent courtes, mais instructives. À la fin de l’entrevue, on vous demandera probablement si vous souhaitez ajouter quelque chose. C’est le moment de soulever les points que vous pourriez avoir négligés.

9 / 10
Erreur en entrevue d'embauche: ne pas montrer ses points faibles. Shutterstock

9. Ignorer ses erreurs

Pourquoi c’est mauvais signe : à la question classique  « Quels sont vos points faibles? », vous ne devriez pas répondre que vous l’ignorez. Votre employeur potentiel doit avoir l’assurance que vous êtes honnête et conscient de vos limites.

Mieux gérer la situation: soyez honnête, direct et critique envers vous-même, mais montrez aussi que vous faites ce qu’il faut pour corriger vos points faibles.

10 / 10
Erreur en entrevue d'embauche: être désespéré. Shutterstock

10. Paraître désespéré durant votre entrevue d’embauche

Pourquoi c’est mauvais signe : l’anxiété ou un empressement exagéré peut réduire vos chances d’obtenir l’emploi. Il nous faut tous travailler, soit, mais là n’est pas la question. Vous passez une entrevue dans le but de montrer ce que vous pouvez faire pour l’entreprise. Si vous semblez désespéré, l’employeur pourrait en conclure que vous n’êtes pas un candidat de premier plan.

Mieux gérer la situation: envoyez une note de remerciement à l’issue de l’entrevue. Si vous pensez l’avoir ratée, ajoutez une liste courte et factuelle des choses que vous auriez pu exprimer avec plus de clarté. Sauf indication contraire, attendez trois ou quatre jours avant d’appeler pour vous informer des résultats.

 

Vous aimerez aussi:

Argent: 15 secrets de banquiers

Comment devenir millionnaire?

Comment économiser sans effort