Dépression saisonnière : 9 façons de la prévenir sans médication

Si le retour de l’automne vous rend maussade et que le temps gris semble influencer votre humeur, vous souffrez peut-être de dépression saisonnière. Découvrez ce qu’est le trouble affectif saisonnier (TAS) et des façons de le prévenir.

1 / 11
La dépression saisonnière touche de nombreuses personnesSyda Productions/Shutterstock

Ce qu’est la dépression saisonnière?

La dépression saisonnière est aussi appelée un « trouble affectif saisonnier ». Elle est liée à une perturbation de votre horloge interne souvent causée par le manque de lumière et de soleil. Dès le début de l’automne, quand la lumière du jour diminue, certaines personnes ressentent les premiers signes de la dépression saisonnière. Dans le corps, le manque de lumière (et de soleil!) est responsable de la baisse de la production de sérotonine, un neurotransmetteur important qui gère vos humeurs et votre éveil. Ce manque influence aussi votre production de mélatonine qui a aussi un effet sur vos humeurs et votre sommeil. C’est pourquoi les changements de saison peuvent perturber autant votre état d’esprit et même votre niveau d’énergie. Habituellement, les symptômes se résorbent avec l’augmentation de lumière.

Assurez-vous de reconnaitre les 10 principaux symptômes de dépression.

2 / 11
Dépression saisonnière, vous avez besoin de dormir plusl i g h t p o e t/Shutterstock

Les symptômes de la dépression saisonnière

Avant de vous proposer des idées pour prévenir, éviter et traiter la dépression saisonnière, voici quelques symptômes liés à cet état énuméré par l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal :

  • irritabilité
  • difficulté à se concentrer;
  • prise de poids;
  • besoin accru de sommeil;
  • sensation de jambes lourdes;
  • sentiment de déprime plus élevé en automne/hiver;
  • manque d’énergie.

Poursuivez votre lecture pour découvrir nos 9 trucs qui vous aident à prévenir la dépression saisonnière, la traiter ou, du moins, diminuer l’intensité des symptômes.

3 / 11
Dépression saisonnière, essayer la luminothérapieImage Point Fr/Shutterstock

La luminothérapie

Installez une lampe de luminothérapie – vendue en pharmacie, dans les grandes surfaces ou même en ligne – pour offrir à votre corps un apport de lumière. Prenez l’habitude de vous exposer à la lumière projetée par votre lampe pendant 30 à 45 minutes par jour (tout dépend de l’intensité des rayons de votre lampe! Lisez les instructions, c’est la clé!). Apportez votre lampe au bureau et commencez votre journée avec une petite séance de luminothérapie tout en travaillant. Commencez dès le mois de septembre même si vous ne ressentez pas de troubles d’humeur. Une idée… brillante!

Apprenez-en plus sur la luminothérapie, ses bienfaits et ses vertus contre la dépression saisonnière.

4 / 11
Dépression saisonnière: sortez à l'extérieurHalfpoint/Shutterstock

Sortir et faire du sport

Même si la météo n’est plus aussi clémente que durant l’été, ne perdez pas vos bonnes habitudes. Sortez dehors tous les jours. Faites du sport ou prenez simplement une marche à l’extérieur. La lumière naturelle est bénéfique pour vous encore plus que celle offerte par votre lampe de luminothérapie.

L’activité physique reste une façon de prévenir et atténuer les effets indésirables liés aux humeurs dépressives. Si possible, sortez à l’extérieur pour faire du sport. Renouez avec le ski, le patin ou l'un de ces 5 nouveaux sports d’hiver à essayer. Découvrez Vous pouvez aussi vous amuser avec vos enfants en allant glisser ou en faisant une construction de neige. Le sport à l’intérieur présente aussi ses avantages. Essayez de varier les façons de prendre soin de votre corps.

5 / 11
Dépression saisonnière, prenez soin de vousAfrica Studio/Shutterstock

Prendre soin de vous

Avant de sombrer, mettez en place divers moyens de prendre soin de vous. Ne laissez pas les changements de saison prendre le contrôle de vos humeurs. En plus des moyens qui agissent sur votre corps, il est nécessaire de prendre soin de vous. Soyez indulgents envers vous. Si vous savez que le manque de lumière influence votre humeur, assurez-vous de vous accorder du temps pour faire des activités que vous aimez. Ces moments de plaisir vous aideront à surpasser vos troubles d’humeur. Consultez ces 20 idées pour prendre soin de vous, vous en trouverez plusieurs que vous pourrez insérer à votre agenda.

6 / 11
Dépression saisonnière, mangez du poissonSoloviova Liudmyla/Shutterstock

Manger du poisson

Dans votre assiette se cachent peut-être des antidépresseurs naturels! Le poisson aurait entre autres des effets sur votre humeur. Des études ont démontré que dans certains pays où la consommation de poissons est élevée, on note des taux de dépression très… bas! Au Japon et en Finlande, le taux de dépression serait 10 fois moins élevé qu’en Amérique du Nord. Les oméga-3 que contiennent les poissons sont les nutriments aux vertus antidépresseurs. Parmi les meilleurs poissons, on retrouve les sardines qui aideraient à prévenir la dépression avant même qu’elle ne se manifeste.

Consommez aussi ces 4 aliments agissant comme des anti-dépresseurs naturels.

7 / 11
Dépression saisonnière, mettez de la couleurasife/shutterstock

Miser sur les couleurs

Ne vous enveloppez pas dans du noir, du gris et d’autres teintes sombres. Sachez que les couleurs autour de vous de même que celles que vous portez ont un impact sur votre humeur. Faites comme l’automne, sortez vos couleurs! Choisissez des teintes éclatantes et lumineuses. La chromothérapie vous permet de mieux choisir les couleurs de vos tenues, mais aussi de vos espaces de vie. Et si vous changiez la décoration en ajoutant quelques accessoires colorés dans les pièces où vous passez le plus de temps. Saviez-vous que l’orange, le jaune et le rouge combattaient la mélancolie?

À l'inverse, évitez absolument ces 9 habitudes qui augmentent votre risque de dépression.

8 / 11
Dépression saisonnière, chassez le stress de votre vieg-stockstudio/shutterstock

Diminuer le stress

Si vous voulez prendre soin de vous, vous devez aussi éliminer les sources de stress qui alourdissent votre quotidien. Ceux-ci viennent contrecarrer tous vos efforts pour prévenir votre dépression saisonnière. Faites un ménage dans votre vie et ciblez ce qui vous cause du stress. Pour vous aider, nous avons fait une liste de 25 causes de stress inutiles. Trouvez ensuite des façons de réduire (et possiblement, éliminer!) ces sources de tensions et de soucis. Vous vous en porterez mieux!

9 / 11
Dépression saisonnière, épicez vos platsRawpixel.com/Shutterstock

Ajouter des épices

Les épices ne font pas que rehausser vos plats, elles ont le même effet sur votre humeur. La cardamome aurait une influence sur vos sautes d’humeur et votre irritabilité. La cannelle et le gingembre stimuleraient votre cerveau et votre intellect.

Retrouvez 14 remèdes maison se trouvant dans votre étagère à épices.

10 / 11
Dépression saisonnière, partez en voyageDaxiao Productions/Shutterstock

Faire un voyage

Prendre des vacances au soleil peut vous permettre de faire le plein de lumière et d’énergie! Et du coup, votre humeur sera meilleure à votre retour! En plus, les voyages sont une aussi une façon de vous détendre et de chasser le stress. Partir durant l’automne ou l’hiver pour fuir les jours sombres est une excellente façon de tenir à distance la dépression saisonnière.

Si vous hésitez encore à partir, vérifiez que vous présentez ces 10 signes qu'il est temps de prendre des vacances.

11 / 11
Dépression saisonnière, consultez un thérapeuteBlurryMe/Shutterstock

Suivre une psychothérapie

Vous avez peut-être aussi besoin de faire le point sur ce qui vous arrive avec un professionnel. En parler avec un psychologue ou un psychothérapeute peut être une solution afin de vous sentir épaulés dans votre démarche. Pour trouver un spécialiste, consultez le site de l’Ordre des psychologues du Québec. Vous pouvez aussi vous tourner vers Pause Thérapie, un tout nouveau service qui propose de courtes séances (20 minutes) avec un psychologue par chat ou par vidéo dans le confort de votre maison.

Suivez nos conseils pour trouver un bon psychologue.