Share on Facebook

Douleurs dans la poitrine: crise cardiaque ou crise d’angoisse?

Une sensation douloureuse dans la région du cœur vous fait craindre la crise cardiaque et il est naturel de s’inquiéter. Voici quelques éléments clés pour en savoir plus.

1 / 10
Crise cardiaque ou crise d’angoisse?Kiwis/Shutterstock

Crise cardiaque ou crise d’angoisse?

Aux États-Unis, une personne fait une crise cardiaque toutes les 40 secondes, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Mais les attaques de panique ou le trouble panique frappent 2,7% de la population chaque année, selon l’Institut national de la santé mentale, et ils peuvent également produire des douleurs thoraciques dues à l’anxiété.

Adoptez quelques habitudes de cardiologues pour protéger votre coeur.

2 / 10
Crise cardiaque : une douleur à la poitrine qui s’étend dans les bras ou la mâchoire doit vous alerter.Dragana Gordic/Shutterstock

Les douleurs à la poitrine ne se limitent pas aux crises cardiaques


Selon Santé Canada, 158 700 Canadiens âgés de 20 ans ou plus ont reçu un nouveau diagnostic de cardiopathie ischémique (maladie coronarienne) et environ 63 200 d’entre eux ont subi un premier infarctus aigu du myocarde en 2012-2013 – derniers chiffres disponibles. Si vous ressentez une sensation de serrement ou une douleur à la poitrine qui s’étend dans les bras ou la mâchoire, rendez-vous immédiatement à l’urgence la plus proche. Selon la clinique Mayo, ce sont les symptômes classiques d’une crise cardiaque.

Mais les crises de panique peuvent aussi déclencher des douleurs à la poitrine, elles sont parfois même aiguës et associées à des battements cardiaques irréguliers et rapides. Il arrive aussi que cette douleur se propage. «Une partie du problème réside dans le fait que de nombreux symptômes de la crise de panique et de la crise cardiaque sont très semblables», explique Knox Todd, médecin urgentiste depuis plus de 40 ans.

Voici comment savoir si vos palpitations cardiaques sont inquiétantes.

3 / 10
La crise cardiaque et la crise d'anxiété ont des similarités.Prostock-studio/Shutterstock

Similarités entre crise d’anxiété et crise cardiaques


Il est presque inquiétant de voir à quel point la crise d’anxiété peut ressembler à la crise cardiaque.
Les principaux signes avant-coureurs d’une crise cardiaque, selon la Fondation canadienne des maladies du cœur et de l’AVC :

  • Douleur ou inconfort thoracique
  • Inconfort à d’autres régions du haut du corps
  • Transpiration
  • Nausées
  • Étourdissement
  • Essoufflement

Certains symptômes clés d’une crise de panique, selon l’Anxiety and Depression Association of America :

  • Sentiment de menace ou de danger imminent
  • Battements de cœur rapides et irréguliers
  • Transpiration
  • Nausées
  • Douleurs à la poitrine

Abandonnez dès maintenant ces habitudes qui risquent de déclencher une crise de panique.

4 / 10
Une crise cardiaque peut avoir des signes avant-coureurs.Andrii Spy_k/Shutterstock

Déroulement dans le temps de la crise d’anxiété et de l’infarctus


Certaines crises cardiaques frappent sans avertissement, mais il peut aussi y avoir des signes avant-coureurs. Certains symptômes tels que les douleurs thoraciques irradiantes et les nausées vont et viennent parfois pendant des heures, des semaines ou des mois. Méfiez-vous de ces signes que vous risquez de faire une crise cardiaque.

Les attaques de panique, cependant, ressemblent plus à un épisode violent et ponctuel qui ne dure que 10 à 30 minutes. «Il se peut qu’une personne soit soudainement prise de symptômes très intenses, comme l’étouffement, le rétrécissement de la gorge, l’accélération du rythme cardiaque et la transpiration des paumes de la main, explique le Dr Todd. L’adrénaline qui déferle dans le corps lors d’une crise de panique crée une grande variété de symptômes. C’est un sacré évènement.»

5 / 10
Crise cardiaque : tenez compte de vos risques et de vos antécédents.poloje/Shutterstock

Tenez compte de vos risques et de vos antécédents


Le risque de crise cardiaque augmente lorsque les gens atteignent l’âge moyen. Il est moins probable qu’il s’agisse d’une maladie cardiaque si vous êtes une personne jeune et en santé, dit le Dr Todd. «Les gens en bonne santé dans la vingtaine ont très rarement des problèmes cardiaques, cardiovasculaires ou coronariens.»

Avez-vous des antécédents de crises de panique? «Si vous en avez déjà fait, les médecins vous ont certainement déjà dit qu’il s’agissait d’une crise de panique, dit le Dr Todd. Il est alors plus probable qu’il s’agisse de nouveau d’une crise de panique». Mais pas toujours.

Vérifiez si vous présentez ces symptômes de trouble de l’anxiété.

6 / 10
Une crise cardiaque est diagnostiquée à l'aide d'un électrocardiogramme et des analyses sanguines.pedrosala/Shutterstock

Que se passe-t-il aux urgences en cas de douleurs à la poitrine?


Si vous avez des douleurs thoraciques et que vous n’en connaissez pas la raison, faites-vous examiner immédiatement. «Aux urgences, on se demande toujours: “Bon, quelle est la pire éventualité”, dit le Dr Todd. Et nous réfléchissons à cette possibilité, même si la probabilité est très faible.» Les urgentistes feront alors un électrocardiogramme (ECG) pour évaluer le cœur et peut-être des analyses sanguines.

Le patient est habituellement gardé en observation.

Suivez ces conseils d’ambulanciers pour avoir les bons réflexes en cas de crise cardiaque.

7 / 10
S'il s'agit d'une attaque de panique et non d'une crise cardiaque, un traitement vous sera prescrit.Peera_stockfoto/Shutterstock

Traitement en cas d’attaque de panique


Si on évalue que votre douleur de poitrine est plutôt due à une crise de panique, on pourrait vous prescrire des médicaments, une psychothérapie ou des exercices de relaxation. Utilisez ces techniques pour gérer votre anxiété. Le personnel soignant vous recommandera un rendez-vous de suivi avec le médecin approprié, afin de prévenir de futures crises et d’écarter tout problème cardiaque. «Si nous diagnostiquons une crise de panique, c’est toujours avec une certaine prudence, dit le Dr Todd. Voir quelqu’un une fois aux urgences ne donne pas toute l’information nécessaire pour parvenir à ce diagnostic.»

8 / 10
Une crise cardiaque doit être gérée en urgence.Syda Productions/Shutterstock

Gérer un infarctus


Si un ECG ou des analyses sanguines révèlent que votre douleur thoracique n’est pas due à de l’anxiété, mais plutôt à un problème d’alimentation sanguine de votre cœur – et donc que vous faites une crise cardiaque –, vous serez immédiatement traité en fonction de vos tests et des facteurs de risque. «Nous passons en mode d’urgence, explique le Dr Todd. La prise de décision est complexe, mais rapide.»

Vous pourriez être conduit dans un laboratoire de cathétérisme où l’on vous injectera un colorant dans le cœur pour l’examiner. «Nous utiliserons des moyens mécaniques ou chimiques pour nous débarrasser du caillot, ajoute le Dr Todd, et préserver ainsi le muscle cardiaque.»

Vous souffrez d’une grippe ou d’une bronchite? Voyez ces 13 infections courantes qui augmentent votre risque de crise cardiaque.

9 / 10
S'il s'agit d'une attaque de panique et non d'une crise cardiaque, vous devrez suivre un traitement.fizkes/Shutterstock

Suivi d’une attaque de panique


Si votre douleur thoracique est effectivement liée à l’anxiété et à une crise de panique, vous serez envoyé chez votre médecin ou chez un autre spécialiste pour un traitement. «Les crises de panique sont des choses effrayantes, dit le Dr Todd. On ne peut pas les banaliser en disant : “Oh, ça ne va pas vous tuer”. Ça reviendrait à sous-estimer la gravité de ces symptômes.»

On vous suggèrera peut-être des exercices de respiration et on vous fera éventuellement suivre un régime thérapeutique en plus de vous donner des moyens d’identifier et de gérer la situation qui a mené à l’attaque. Selon la clinique Mayo, de nombreuses personnes n’ont qu’une ou deux crises de panique au cours d’une vie. Mais il arrive chez d’autres qu’elles soient plus fréquentes.

Apprenez-en plus sur les causes et les solutions aux attaques de panique.

10 / 10
Après une crise cardiaque, vous devrez suivre un traitement.LightField Studios/Shutterstock

Que se passe-t-il après une crise cardiaque?


Une fois résolu le caractère aigu de la crise cardiaque, l’Association américaine pour le cœur recommande de bien prendre vos médicaments et de consacrer votre énergie à prévenir une nouvelle crise.

Essayez dans la mesure du possible de réduire tous les facteurs de risque qui ont pu causer votre crise cardiaque – inactivité, obésité, tabagisme, mauvaise alimentation. Votre cardiologue vous donnera de bons conseils et vous pourrez également obtenir de l’aide par l’entremise de services de réadaptation cardiaque et de réseaux de soutien.

Consommez ces aliments pour vous aider à mieux prévenir les crises cardiaques.

Contenu original Reader's Digest