Share on Facebook

16 signes que vos palpitations cardiaques sont inquiétantes

Généralement inoffensives, les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème plus grave quand elles sont accompagnées des symptômes suivants ou qu’elles surviennent dans des situations précises.

1 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème grave.Katsiuba Volha/Shutterstock

Qu’est-ce qu’une palpitation cardiaque?

Cette sensation étrange dans votre poitrine peut être alarmante, mais il s’agit la plupart du temps d’un petit raté de votre rythme cardiaque. Ce sont des impulsions électriques qui maintiennent votre cœur en mouvement; lorsque l’une de ces impulsions est mal synchronisée, vous ressentez des palpitations dans votre poitrine.

La plupart du temps, ce n’est rien, mais elles peuvent à l’occasion signaler un grave danger. Il existe de nombreux types de troubles du rythme cardiaque, dit Denice Hodgson-Zingman, cardiologue et professeure agrégée de médecine interne à la faculté de médecine de l’université de l’Iowa. Certains d’entre eux font battre le cœur de façon irrégulière, un peu comme si on avait un tam-tam dans la poitrine, dit-elle.

Pour une bonne santé cardiaque, découvrez les choses que les cardiologues font pour protéger leur coeur.

2 / 18
Les palpitations cardiaques doivent être surveillées.Syda Productions/Shutterstock

Les symptômes à surveiller

Si ces impulsions électriques se dérèglent, vous ressentirez peut-être une sensation d’épaisseur dans le cou et aurez le cœur battant, dit la Dre Hodgson-Zingman. « D’autres troubles du rythme cardiaque se traduisent par des battements supplémentaires intermittents simples ou des séries de battements. Comme ces battements supplémentaires sont trop rapides pour permettre au cœur de pomper le sang efficacement, on a l’impression que le cœur en rate certains. »

Selon Joe Lau, cardiologue à Northwell Health et expert de l’American Heart Association, les palpitations peuvent aussi donner une sensation de battement ou d’emballement. «Les palpitations sont un symptôme, et il n’y a donc aucun moyen d’en définir le ressenti en général parce que, par définition, les symptômes varient d’un patient à l’autre», dit Emily Zeitler, électrophysiologiste (une spécialiste du rythme cardiaque) du centre médical Dartmouth-Hitchcock. Elle ajoute que les palpitations doivent faire l’objet d’une évaluation par un médecin.

Portez attention à ces 7 choses qui augmentent votre risque de crise cardiaque.

3 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si elles sont fréquentes. Dmytro Zinkevych/Shutterstock

Signe: vous avez souvent des palpitations

«En fonction de la cause exacte du malaise, certains patients auront des symptômes peu fréquents, tandis que d’autres en vivront plusieurs épisodes continus quotidiens, chaque épisode pouvant durer plusieurs minutes», explique le Dr Lau.

Il y a de fortes chances que vous n’ayez pas besoin de vous précipiter chez le médecin si les palpitations sont rares. Les causes les moins graves des palpitations sont, entre autres, le stress, l’anxiété, la caféine, l’alcool, la maladie ou la grossesse, dit-il.

Votre coeur est-il en bonne santé? Complétez ce test pour connaître l’âge réel de vos artères.

4 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si elles sont accompagnées de douleurs dans la poitrine.ISTOCK/SANJAGRUJIC

Signe: vous éprouvez des douleurs à la poitrine

Filez directement à l’urgence (ou appelez une ambulance) si vous avez des palpitations accompagnées de douleurs thoraciques, prévient la Dre Zeitler. C’est un signe classique que votre cœur est menacé.

Suivez ces conseils d’ambulanciers pour gagner un temps précieux.

5 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous avez des difficultés à garder votre souffle.Gorodenkoff/Shutterstock

Signe: vous avez de la difficulté à garder votre souffle

En fait, vous ne devriez probablement même pas attendre d’obtenir un rendez-vous chez votre médecin si vous vivez cette expérience. Il est en effet possible que vous ayez un accident cardiaque. Lorsque vous ressentez des palpitations, «si vous avez l’impression que vous allez vous évanouir ou si vous vous évanouissez, vous devriez probablement vous rendre immédiatement aux urgences », dit-elle.

Assurez-vous de connaitre ces signes méconnus d’un souffle au coeur.

6 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous perdez connaissance.GBALLGIGGSPHOTO/Shutterstock

Signe: vous perdez connaissance

La plupart des gens savent que s’évanouir indique quelque chose d’anormal. Mais si, en plus, votre perte de conscience est précédée ou suivie de palpitations: essayez immédiatement d’obtenir des soins médicaux, prévient la Dre Zeitler. Cela pourrait indiquer un problème cardiaque, dit-elle. Selon le Dr Lau, les étourdissements et l’enflure des jambes accompagnée de palpitations peuvent, eux aussi, signaler de graves troubles cardiaques.

7 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous présentez les symptômes d'un AVC.SeanidStudio/Shutterstock

Signe: vous avez les symptômes d’un AVC

«Tout symptôme ressemblant à un accident vasculaire cérébral, comme une atteinte asymétrique, un affaissement facial, une certaine confusion, des difficultés à trouver les mots ou des changements visuels, devrait vous inquiéter», dit la Dre Hodgson-Zingman. Consultez les signes d’AVC à connaitre absolument.

8 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous n'arrivez pas à tenir à la fin de vos journées.FS Stock/Shutterstock

Signe: vous n’arrivez pas à tenir jusqu’à la fin de vos journées

Si vos symptômes ne sont pas effrayants, mais que vous vous sentez mal ou que vous devez rester au lit parce que vous ressentez des sensations bizarres dans la poitrine, vous ne pourrez qu’améliorer votre état en recevant un traitement, dit la Dre Zeitler.

Bien que la cause elle-même puisse être bénigne, elle doit être traitée pour que vous puissiez fonctionner. «La fibrillation auriculaire, une cause très fréquente de palpitations, provient de la chambre supérieure du cœur, l’oreillette, et provoque une compression irrégulière du ventricule inférieur du cœur; le rythme cardiaque devient alors chaotique, explique la cardiologue.

Il n’est pas nécessaire de traiter la fibrillation auriculaire, mais les médecins le font souvent parce que les gens qui en souffrent se sentent vraiment mal et que nous pouvons les soulager avec des médicaments ou des interventions comme l’ablation.»

9 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si elles durent depuis un long moment.Ayrat_Abzalov/Shutterstock

Signe: vous avez des palpitations depuis un bon moment

Les palpitations sont aussi dangereuses parce qu’elles peuvent affaiblir le muscle cardiaque. «Les anomalies du rythme cardiaque, si elles ne sont pas traitées et persistent pendant des semaines, voire des mois, peuvent affaiblir le muscle cardiaque, explique la Dre Hodgson-Zingman. C’est ce qu’on appelle la cardiomyopathie. Heureusement, cette forme de cardiomyopathie est souvent complètement réversible une fois le trouble du rythme cardiaque corrigé.»

De plus, même des problèmes moins dangereux comme la fibrillation auriculaire (FibA), peuvent avoir des conséquences à long terme. «Cette variation du rythme n’est pas mortelle, mais elle est associé à un risque beaucoup plus élevé d’AVC et peut causer une cardiomyopathie si elle n’est pas reconnue et traitée», dit-elle.

Consommez régulièrement ces aliments pour mieux prévenir les problèmes cardiaques.

10 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si votre coeur se met à battre très vite.Africa Studio/Shutterstock

Signe: votre cœur se met à battre très vite

La plupart du temps, vous ne remarquerez même pas les battements de votre cœur, mais si vous commencez à les sentir et que votre rythme cardiaque accélère, cela pourrait signifier que votre tension artérielle est en baisse. «Lorsque la tension artérielle est basse, le cœur compense en battant plus vite et plus fort, ce qui peut donner l’impression d’un cœur qui bat la chamade ou qui s’emballe», dit la Dre Hodgson-Zingman.

Si c’est temporaire, cela peut provenir d’un sursaut ou d’émotions fortes. Toutefois, consultez votre médecin si cela persiste.

11 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous avez déjà eu des problème cardiaque.Richman Photo/Shutterstock

Signe: vous avez déjà eu des problèmes cardiaques

Si vous souffrez déjà d’une maladie cardiaque, tout problème de rythme devrait faire l’objet d’une surveillance. «Une personne souffrant d’une cardiomyopathie est parfois prédisposée à des battements ventriculaires supplémentaires [provenant des chambres inférieures du cœur], explique le Dr Lau. Quand ces battements cardiaques deviennent fréquents et rapides, on parle de “tachycardie ventriculaire”, un phénomène qui, sur un cœur affaibli, peut provoquer un arrêt cardiaque.»

12 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous avez déjà fait une crise cardiaque.Rawpixel.com/Shutterstock

Signe: vous avez déjà fait une crise cardiaque

Un muscle cardiaque endommagé par une crise précédente en portera les cicatrices, ce qui peut aussi vous prédisposer à la tachycardie ventriculaire. La Dre Zeitler souligne que ces patients doivent être traités immédiatement. «Je serais plus réactive dans l’établissement d’un diagnostic et le traitement avec des médicaments ou l’implantation d’un défibrillateur», dit-elle.

Le Dr Hodgson-Zingman affirme que les patients atteints de maladies cardiaques devraient être évalués et surveillés régulièrement pour déceler les anomalies du rythme cardiaque.

Méfiez-vous de ces infections courantes qui augmentent votre risque de crise cardiaque.

13 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous avez d'autres problèmes de santé.Rawpixel.com/Shutterstock

Signe: vous avez d’autres problèmes de santé

Outre les maladies cardiaques antérieures, d’autres problèmes de santé pourraient rendre les palpitations plus dangereuses – et même si les problèmes de rythme cardiaque courants comme la fibrillation auriculaire ne sont généralement pas graves, ils peuvent l’être chez certaines personnes.

«Si le patient présente d’autres facteurs de risque comme le diabète, l’hypertension artérielle et les affections vasculaires, son risque d’AVC peut être élevé parce que la fibrillation auriculaire peut entraîner la formation de caillots sanguins dans le cœur, lesquels peuvent se rendre au cerveau et causer un AVC», dit le Dr Lau.

Si vous avez des palpitations ET d’autres problèmes de santé, avertissez votre médecin.

14 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous vous faites vieux.Pixel-Shot/Shutterstock

Signe: vous vous faites vieux

Comme beaucoup d’affections, les palpitations peuvent devenir plus fréquentes et plus graves chez les personnes âgées. «Avec l’âge, il est normal que le système électrique du muscle cardiaque se fatigue, dit la Dre Hodgson-Zingman. Cela peut provoquer une irrégularité du rythme cardiaque et peut indiquer que vous avez besoin d’un stimulateur cardiaque.»

De plus, certains types de troubles du rythme cardiaque augmentent avec l’âge. «La fibrillation auriculaire survient chez environ 20% des personnes de plus de 80 ans, et elle est de plus en plus fréquente à mesure qu’on vieillit», explique la Dre Zeitler. Selon le CDC américain, 9% des personnes de plus de 65 ans en sont atteintes. Voici un moyen simple de calmer la fibrillation auriculaire.

15 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si il existe des cas de mort subite dans votre famille.Pressmaster/Shutterstock

Signe: il existe des cas de mort subite dans votre famille

Quel que soit votre âge, si vous avez des antécédents familiaux de mort subite avant 50 ans ou si un membre de votre famille souffre de cardiomyopathie, vous devriez porter une attention particulière aux palpitations cardiaques, prévient la Dre Hodgson-Zingman. Parlez à votre médecin de vos symptômes et de vos antécédents familiaux.

16 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous avez une maladie qui déclenche des palpitations.Olena Yakobchuk/Shutterstock

Signe: une autre maladie déclenche les palpitations

Il est possible que vos palpitations ne soient pas directement liées à votre cœur. Si vous êtes anémique par exemple, «le cœur doit travailler très fort pour pomper le sang afin d’augmenter le débit cardiaque pour que les tissus du corps reçoivent suffisamment d’oxygène», dit le Dr Lau.

Et si votre thyroïde est hyperactive, «l’hormone thyroïdienne peut surstimuler le cœur et le faire battre plus vite», ajoute-t-il. Un bilan sanguin peut vous aider à identifier ces problèmes lorsque vous consultez votre médecin au sujet de vos palpitations. Faites vérifier votre thyroïde si vous ressentez ces signes d’un problème.

17 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si votre dispositif de suivi de condition physique détecte un problème.Dean Drobot/Shutterstock

Signe: votre dispositif de suivi de condition physique détecte un problème

Utilisez la technologie à votre avantage – une montre intelligente, par exemple, pourrait vous aider à détecter toute irrégularité du rythme cardiaque.

«Certains de ces outils disponibles sur le marché sont vraiment bons et ont été validés scientifiquement pour détecter avec précisions les troubles du rythme cardiaque, dit la Dre Zeitler. Si quelqu’un vient me voir avec des palpitations et que sa montre sportive affiche des traces de trouble du rythme cardiaque, il est fort probable que je vais me livrer à un bilan diagnostique.»

18 / 18
Les palpitations cardiaques peuvent signaler un problème si vous sentez que quelque chose ne va pas bien.Photographee.eu/Shutterstock

Signe: vous sentez que quelque chose ne va pas bien

La Dre Zeitler vous conseille de suivre votre intuition: si vous avez l’impression que votre cœur bat étrangement, il est préférable de le faire examiner.

«C’est une de ces situations où il faut écouter son corps, dit-elle. Si vous avez l’impression que vous allez mourir ou que vous risquez de mourir, de vous évanouir ou d’avoir un accident parce que vous vous évanouissez, vous avez toutes les raisons de vous rendre aux urgences. Sinon, vous pouvez généralement attendre de voir votre médecin de famille, ce qui serait un excellent premier pas. Il ou elle peut décider s’il faut vous référer à un cardiologue ou à un spécialiste du rythme cardiaque.»

Consultez ces mesures à prendre pour aider votre coeur.

Contenu original Reader's Digest