Cancer: 12 aliments que les oncologues évitent de manger

Il ne se passe pas un jour sans que nous apprenions que tel ou tel aliment est cancérigène. Et parfois les mises en garde se contredisent, au point que parfois, on ne sait plus quoi manger! Nous avons donc demandé à des oncologues quels sont les aliments dont nous devons vraiment nous méfier.

1 / 12
Aliments: les viandes transformées.BAIBAZ/SHUTTERSTOCK

Les viandes transformées

Selon l'Organisation mondiale de la santé, les viandes transformées seraient cancérigènes, tout comme la cigarette et l'amiante. Elle a placé sur sa liste rouge la saucisse, le bacon, les hot dogs et le jambon parce qu'ils augmenteraient notablement le risque de cancer colorectal. Manger ne serait-ce que 50 grammes par jour de charcuterie (soit environ deux tranches de jambon) peut faire grimper de 18% le risque de cancer du côlon, selon le rapport de l'OMS. Le problème ne vient pas tant de la viande elle-même que des méthodes de transformation – fumaison, séchage ou ajout de sel et d'agents de conservation. Au cours de la cuisson, le nitrite de sodium se combine aux amines naturelles de la viande pour créer des composés N-nitrosés cancérigènes. «J'évite les viandes fumées à cause des nitrates, confie Ioana Bonta, cancérologue au Centre américain de traitement du cancer de Newnan, en Géorgie. Même si on utilise des méthodes similaires pour le fabriquer, le poisson fumé n'est pas aussi nocif que la viande fumée, ajoute Cary Presant, hématologue et oncologue à Los Angeles.

Les viandes transformées pourraient déclencher des céphalées. Assurez-vous de connaître ces habitudes qui réduisent vos risques de souffrir d’un mal de tête.

2 / 12
Le maïs soufflé au four à micro-ondes.VEZZANI PHOTOGRAPHY/SHUTTERSTOCK

Le maïs soufflé au four à micro-ondes

«Le maïs soufflé au four à micro-ondes est bourré de beurre artificiel, et les fumées qu'il dégage contiennent du diacétyle, un composé associé au cancer du poumon», explique le professeur Eitan Yefenof, président du Centre d'immunologie et de recherche sur le cancer Lautenberg de l'université hébraïque de Jérusalem, en Israël. Le diacétyle, c'est l'ingrédient qui donne au maïs soufflé son goût de beurre si particulier. Et pour ne rien arranger, l'agence américaine de protection de l'environnement a établi que l'acide perfluorooctanoïque (APFO) présent dans les sacs de maïs soufflé pour le four à micro-ondes est probablement cancérigène aussi.

Et oui, tout le monde commet ces erreurs en cuisant du popcorn!

3 / 12
IRYNA MELNYK/SHUTTERSTOCK

Le saumon d'élevage

D'accord, il est moins cher que le saumon sauvage, mais le saumon d'élevage est plus chargé en contaminants potentiellement cancérigènes. Il contient aussi en moyenne 16 fois plus de polychlorobiphényles (PCB) que le saumon sauvage, quatre fois plus que le bœuf et 3,4 fois plus que les autres fruits de mer, selon le Groupe de travail environnemental américain. «Prenez plutôt du saumon sauvage et faites-le cuire dans de l'huile d'olive, bonne pour le cœur», suggère Steven G. Eisenberg, oncologue à San Diego. Le saumon est riche en omega-3, un acide gras excellent pour la santé qui, consommé à la place d'une source de protéines bourrée de gras saturés, peut vous aider à contrôler votre poids. «L'obésité est un facteur de risque majeur pour beaucoup de cancers».

Inspirez-vous de ces recettes savoureuses à base de saumon (sauvage de préférence!).

4 / 12
YOUPRODUCTION/SHUTTERSTOCK

Les viandes grillées

Les aliments que nous faisons griller à des températures extrêmes dégagent des aminés hétérocycliques aromatiques ainsi que des hydrocarbures aromatiques polycycliques cancérigènes. Le Dr Eisenberg ne mange jamais de viande rouge, lui préférant les protéines végétales et le poisson. L'Organisation mondiale de la santé confirme que la viande rouge non transformée peut aussi causer le cancer. La Dre Bonta ne mange que de petites quantités de viande rouge et la fait cuire avec soin. «Je ne grille pas la viande rouge parce que le fer non héminique et le charbon de bois dégagent aussi des composés cancérigènes», dit-elle.

5 / 12
Les édulcorants artificiels.ISTOCK/DEM10

Les édulcorants artificiels

La Dre Bonta n'a pas l'ombre d'un édulcorant artificiel à la maison à cause des risques de cancer auxquels ces produits sont associés. Le Dr Eisenberg, de son côté, fait un usage très modéré de ces produits, préférant aux édulcorants trouvés dans les petits sachets bleus, roses ou jaunes les variétés à base de plante telles que le Stévia. «La recherche portant sur les effets potentiellement toxiques des autres édulcorants artificiels est en cours, dit-il. Alors, pourquoi ne pas utiliser un produit naturel en attendant les résultats? Nous ne savons pas ce que nous allons découvrir au cours des dix prochaines années.» Doit-on utiliser des édulcorants? On vous dévoile la vérité sur 13 croyances controversées concernant la santé.

6 / 12
Attention à ne pas consommer trop d'alcool.STEVE CUKROV/SHUTTERSTOCK

Trop d'alcool

Le Dr Eisenberg adore le thé. En fait, il n'a pas avalé une gorgée d'alcool depuis l'université. «Les liens entre alcool et risques de cancer sont élevés», note-t-il. Des corrélations ont été trouvées entre la consommation d'alcool et le développement de cancers de la tête et du cou, de l'œsophage, du foie, des seins et du côlon, selon l'institut national du cancer américain. «De nombreuses études ont examiné ce lien avec les cancers du pancréas, des ovaires, de la prostate, de l'estomac, de l'utérus et de la vessie», ajoute le Dr Eisenberg, notant soit qu'elles n'avaient rien trouvé, soit que les résultats n'étaient pas concluants.

D'anciens alcooliques révèlent comment ils ont vaincu leur dépendance.

7 / 12
Les gras trans.MARIE C FIELDS/SHUTTERSTOCK

Les gras trans

Les gras trans apparaissent lorsque l'industrie alimentaire transforme des huiles liquides en gras solides, un processus appelé hydrogénisation qui accroît la durée de vie du produit et stabilise la saveur des aliments. On trouve des gras trans dans une liste sans fin d'aliments:  graisse végétale, margarine, craquelins, céréales, sucreries, produits de boulangerie, biscuits, barres granolas, croustilles, collations, vinaigrettes, aliments frits, etc. «Dites simplement non, non et non! conseille le Dr Eisenberg. Je ne mange jamais au grand jamais de gras trans.» Ces gras sont étroitement liés à l'épidémie d'obésité, continue-t-il. Voici les choses que vous devez savoir sur l’obésité.

La FDA américaine, organisme responsable du contrôle des aliments et des médicaments, a partiellement banni les huiles hydrogénées, qui constituent la source principale de gras trans artificiels dans l'alimentation. Le Canada a pour sa part publié en 2006 des indications concrètes pour limiter l'utilisation des graisses trans.

8 / 12
Les bagels sont des aliments que les oncologues évitent de manger.ISTOCK/OZGURCOSKUN

Les bagels

Les bagels sont délicieux, c'est vrai, mais c'est aussi un de ces aliments qui fait grimper notre glycémie. Une étude du Centre pour le cancer MD Anderson de l'université du Texas a découvert que les aliments possédant un indice glycémique élevé (c'est-à-dire ceux qui font exploser notre glycémie) augmentaient potentiellement les risques de cancer du poumon parmi les populations blanches non hispaniques.

Les aliments à indice glycémique élevé sont le pain blanc, les bagels, les flocons de maïs et le riz soufflé. Choisissez plutôt des aliments tels que le riz complet, le pain aux grains entiers et le gruau d'avoine. Ces recettes à faible indice glycémique n'affoleront pas votre taux de sucre sanguin.

9 / 12
Les aliments en conserve.OZGUR COSKUN/SHUTTERSTOCK

Les aliments en conserve

Même si les aliments qu’elles contiennent sont sains en soi, les boîtes de conserve pourraient rendre certains d’entre eux cancérigènes. Beaucoup sont tapissées de bisphénol A, selon le Dr Anton Bilchik, Ph. D., professeur de chirurgie et chef de la recherche gastro-intestinale au John Wayne Cancer Institute.

«Cet agent de conservation s’est révélé cancérigène chez les animaux», explique-t-il. Le bisphénol A, aussi appelé BPA, est associé aux cancers du sein et de la prostate. Une récente étude de Environmental Defense Canada a analysé 200 boîtes d’aliments en conserve aux États-Unis et découvert que près des deux tiers de ces boîtes révélaient la présence de BPA.

Faites vos propres bocaux avec ces secrets pour faire des conserves… et les réussir!

10 / 12
Les aliments au vinaigre.ALEXNIKA/SHUTTERSTOCK

Les aliments au vinaigre

Ces aliments contiennent plusieurs agents de conservation et de nitrates pouvant être cancérigènes, selon le Dr Bilchik. Consommer des aliments au vinaigre en grande quantité accroît particulièrement le risque de souffrir de cancers de l’estomac et de l’œsophage, et de cancers des ovaires et de la thyroïde chez certaines femmes, selon le National Cancer Institute. Faites attention à ces 6 symptômes du cancer du côlon à ne jamais ignorer.

11 / 12
Les aliments très salés.NATASHA BREEN/SHUTTERSTOCK

Les aliments très salés

Il y a bien des raisons d’éviter les aliments à forte teneur en sodium, selon la Dre Victoria Manax, médecin-chef pour le Pancreatic Cancer Action Network. Consommer trop de sel entraîne de la haute pression et est associé à une augmentation du risque d’avoir certains cancers, notamment ceux de l’estomac, du nez, de la gorge et du pancréas.

«Les personnes les plus à risque de développer des problèmes de santé en lien avec une alimentation salée sont celles âgées de plus de 50 ans et les diabétiques, explique-t-elle. Tous ces facteurs de risque reflètent également certains des facteurs associés au cancer du pancréas.» De plus, une consommation élevée de sel cause d’autres problèmes de santé, comme les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose et l’obésité, un autre facteur de risque pour de nombreux cancers.

On vous donne 25 raisons de vous méfier du sel!

12 / 12
Les aliments avec arômes artificiels.FLAVOREDPIXELS/SHUTTERSTOCK

Les arômes artificiels

«Les arômes artificiels – récemment interdits par la Food and Drug Administration (FDA) – malgré leur longue présence sur le marché ont été associés à de nombreux problèmes de santé, dont le cancer», déclare la Dre Maryam Nemati Shafaee, professeure adjointe au Dan L. Duncan Cancer Center. La FDA a expressément retiré sept substances aromatisantes artificielles ayant causé le cancer chez des animaux de laboratoire.

Cela dit, ces substances sont habituellement utilisées en très petites quantités dans les aliments aux États-Unis, représentant ainsi un risque très faible. Essayez ces façons toutes simples de mieux prévenir le cancer!

Contenu original Reader's Digest