Share on Facebook

4 nouvelles tendances en santé buccale

Voici une bonne raison de sourire: nous en savons plus que jamais sur la santé des dents et des gencives. Lisez les derniers trucs et les dernières tendances pour prendre soin de vos dents.

1 / 5

Des raisons de sourire

Quand nous étions pour la plupart encore des enfants, le seul conseil qu’on nous répétait sans cesse, c’était de nous brosser les dents tous les jours si nous voulions les protéger. Nous avons fait beaucoup de chemin, depuis, dans ce domaine. Voici quelques-unes des plus récentes orientations en santé buccale au Canada.

2 / 5

Objectif: Garder vos dents toute votre vie

Grâce à la fluoration de l’eau potable et à un meilleur accès aux soins dentaires, les Canadiens conservent leurs dents. Moins de 7 p. 100 des adultes ont aujourd’hui perdu toutes leurs dents, tandis qu’il y en avait 17 p. 100 il y a deux décennies. Aujourd’hui, les dentistes déclarent que le problème dominant, c’est celui de l’érosion de l’émail dentaire. Cette érosion attaque la surface externe de la dent et elle est causée par une longue exposition aux acides.

 

C’est un problème irréversible qui peut causer de la sensibilité dentaire et des caries. Comment protéger l’émail dentaire ? En évitant les boissons acides, comme les sodas et l’alcool. Brossez-vous les dents après avoir mangé-mais la nouvelle règle est d’attendre 20 minutes pour laisser à la salive le temps de neutraliser les acides de votre bouche. Si vous grincez des dents, autre cause d’érosion de l’émail, demandez à votre fournisseur de produits pour soins dentaires comment éviter ce dommage.

3 / 5

Objectif: Donner la priorité à la santé de votre bouche

Les chercheurs découvrent de plus en plus de liens entre votre santé buccale et votre santé générale. Des études ont démontré que les personnes affligées de maladie des gencives ou paradontolyse (maladie qui affecte les tissus et les structures qui entourent les dents) risquent davantage de souffrir de maladie cardiovasculaire. En outre, les cas de diabète mal contrôlé sont plus exposés à la paradontolyse. Quelques recherches ont montré que les femmes enceintes souffrant de maladie des gencives courent le risque d’avoir un bébé prématuré, de faible poids à la naissance. Et l’Organisation Mondiale de la Santé note qu’une mauvaise santé buccale peut vous empêcher de bien manger et de bien dormir, tout en nuisant à l’estime que vous avez de vous-même et à votre bien-être psychologique.

 

«À la fin de la journée, la santé buccale est en elle-même importante, déclare le docteur Euan Swan, directeur des programmes dentaires au sein de l’Association dentaire canadienne à Ottawa. Mais les chercheurs découvrent des liens toujours plus étroits entre la santé buccale et la santé en général.»

4 / 5

Objectif: Le blanchîment des dents (mais ce n’est pas pour tout le monde)

Les dents ne sont pas naturellement d’un blanc éclatant. Mais n’en dites rien aux hordes de Canadiens qui ont réclamé à cors et à cris des traitements de blanchîment pour leurs dents. Nous trouvons maintenant une impressionnante gamme de gels et de strips, de même que de pâtes dentifrices, de gommes et de rince-bouche pour blanchir les dents.

 

Mais nous savons aussi que les traitements de blanchîment ne conviennent pas à toutes les dents. Si vous avez des obturations, des couronnes ou quelques dents décolorées, vous n’obtiendrez pas un blanchîment uniforme. Le blanchîment peut également être désagréable et occasionner à certaines personnes de la sensibilité dentaire ou des douleurs aux gencives. L’Association dentaire canadienne recommande aux femmes enceintes et aux enfants de ne pas utiliser des produits de blanchîment pour les dents.

 

En outre, le blanchîment n’est pas permanent et l’utilisation de ces produits à long terme n’a pas été étudiée à fond. Alors, faites une pause si vous avez l’intention de répéter l’opération à quelques années d’ntervalle. Certains experts estiment que le recours répété aux produits de blanchîment peut causer des godets dentaires et endommager les nerfs.

 

La meilleure façon de savoir si les traitements de blanchîment dentaire vous conviennent est de demander l’avis de votre dentiste avant de dépenser pour acheter un produit qui semble prometteur.

5 / 5

Objectif: Des soins dentaires pour tous les Canadiens

Un Canadien sur cinq n’a pas de dentiste. C’est parfois pour des raisons d’argent. Mais aussi, «les gens qui sont géographiquement isolés ont de la difficulté à avoir accès à des soins dentaires,» déclare le docteur Swan. Il y a un dentiste pour 1 700 personnes au Canada, mais dans les zones rurales, il n’y en a qu’un seul pour 6 000 individus. Les autochtones, qui vivent souvent dans des collectivités isolées, ont quatre à cinq fois plus de caries que le reste des Canadiens.

Les thérapeutes dentaires, profession relativement nouvelle au Canada, sont justement formés pour offrir des soins de base, surtout dans le Grand Nord où les dentistes se font plus rares. Ailleurs au Canada, des cliniques dentaires gratuites ou des soins dispensés à petits prix dans les instituts dentaires peuvent venir en aide aux familles à faibles revenus. Mais cela ne suffit pas. L’Association dentaire canadienne a récemment publié un document sur les décisions que nous devrions prendre pour que tous les citoyens aient accès à des soins dentaires. «Si la majorité des Canadiens ont une bonne santé buccale, il en reste encore un bon nombre qui ont besoin d’aide pour avoir accès à des soins dentaires de base,» fait remarquer le docteur Swan.

Sur le même sujet:
11 conseils pour prévenir les maladies des gencives
Utilisez-vous bien la soie dentaire?
7 conseils que votre bouche vous donne