6 façons de réduire la sensibilité dentaire

La sensibilité dentaire n’est pas seulement douloureuse ; elle peut nuire à votre vie quotidienne. Voici six façons de la réduire et de soulager vos souffrances.

1 / 7

Peut-on lutter contre la sensibilité dentaire?

N'en doutez pas! Les boissons et les aliments chauds ou froids, les desserts sucrés, même le vent d'hiver peuvent déclencher, au contact de vos dents, une crise d'élancements ou de picotements. Dans la plupart des cas, cette situation se produit quand les dents perdent leurs revêtements isolants-l'émail qui recouvre les couronnes ou le cément qui protège les racines. La dentine des dents s'en trouve exposée ; or, elle est parcourue de tubules dans lesquels se trouvent des terminaisons nerveuses. Souffrez-vous de sensibilité dentaire? Ayez recours à ces six conseils pour soulager la douleur.

2 / 7

1. Essayez les dentifrices pour dents sensibles

Plusieurs marques de pâte dentifrice ont été conçues pour soulager les personnes victimes de sensibilité dentaire. Certaines renferment un ingrédient actif, le nitrate de potassium, qui contribue à bloquer les tubules de la dentine. Ces dentifrices n'agissent pas chez tous les patients, mais selon les dentistes, c'est par là qu'il faut commencer. «La façon d'utiliser ces pâtes dentifrices est importante, déclare Maureen Bowerman, hygiéniste dentaire à Saskatoon. Dans bien des cas, les gens font un ou deux essais, puis ils abandonnent. Or, il faut prolonger l'expérience.»

3 / 7

2. Brossez-vous les dents autrement

Si votre brosse à dents a des poils durs, si vous vous frottez les dents vigoureusement ou si vous ne les brossez pas pendant deux bonnes minutes, alors vous n'aidez en rien vos dents sensibles. Un brossage trop énergique peut détruire en partie l'émail dentaire et augmenter ainsi la sensibilité de vos dents. Si vos gencives sont en retrait-et de ce fait exposent les racines de vos dents-vous brossez aussi le cément de vos dents. Or ce cément est fait pour protéger la racine de la dent, mais il s'use encore plus vite que l'émail dentaire. « Modifier votre façon de vous brosser les dents est une entreprise difficile, déclare Maureen Bowerman, mais c'est un changement extrêmement profitable à votre santé dentaire. »

4 / 7

3. Évitez les aliments et les boissons acides

Le contact de vos dents avec le vin rouge, les sodas, les jus de fruits ou des aliments acides-comme les oranges et les cornichons-peut mettre votre émail dentaire en péril. N'abusez pas de ces aliments ou de ces boissons et brossez-vous les dents 20 minutes environ après en avoir mangé (pas plus tôt, car la brosse à dents peut abîmer l'émail dentaire encore davantage). Même si vos dents ne vous font pas mal, il est sage d'user de modération à l'égard de certains aliments et de certaines boissons, car la perte de l'émail dentaire est irréversible.

5 / 7

4. Interrogez le dentiste sur les scellants dentaires

Si la pâte dentifrice désensibilisante vous soulage peu, demandez à votre dentiste ce qu'il pense des scellants dentaires. On peut appliquer sur les régions douloureuses des dents un vernis au fluorure ou même une résine de plastique. Ces scellants s'usent avec le temps-soit en quelques mois ou quelques années, selon la matière choisie-de sorte qu'il faut éventuellement renouveler le traitement.

6 / 7

5. Cessez de grincer des dents

Si la tension vous fait grincer des dents, vous pourriez user leur émail et vous créer à vous-même des problèmes de sensibilité dentaire. Peut-être ne vous rendez-vous pas compte que vous grincez des dents. Certaines personnes ne le font que durant leur sommeil, mais au réveil, elles ont les mâchoires douloureuses ou mal à la tête : c'est un indice. Si vous grincez des dents, portez un appareil buccal la nuit ou modifiez la position que vous adoptez pour dormir. Et si vous vous surprenez à grincer des dents durant la journée, rappelez-vous de détendre votre mâchoire en laissant un peu de jeu entre les dents du bas et celles du haut.

7 / 7

6. Faites traiter les gencives fuyantes

Normalement, les racines des dents sont recouvertes par les gencives. Mais si vous avez les gencives fuyantes à cause d'une maladie gingivale ou parce que vous vous brossez les dents trop énergiquement, alors vous risquez d'exposer leurs racines et d'user leur cément. Votre dentiste peut être en mesure de corriger les problèmes de gencives fuyantes au moyen, par exemple, d'une greffe de tissus. Maureen Bowerman souligne qu'avant de choisir un traitement, il est important de bien identifier la cause de la sensibilité dentaire. « Si vous avez des gencives fuyantes parce que vous vous brossez mal les dents, vous devrez d'abord vous corriger avant d'entreprendre un traitement plus invasif comme celui de restaurer vos gencives, dit-elle. Autrement, vous risquez de revenir au point de départ et les travaux de restauration n'auront servi à rien. »

Sur le même sujet:
Jeu-questionnaire: Avez-vous les dents sensibles?
6 moyens de soulager la sensibilité dentaire
6 façons de réduire la sensibilité dentair