15 symptômes de cancer que les femmes ignorent probablement

De nombreux signes de cancer ressemblent à des symptômes d’autres maladies ; il est donc facile de passer à côté. Tous les médecins que nous avons rencontrés s’accordent sur ce qui suit : apprenez à connaître votre corps, et si vous notez une douleur inhabituelle ou autre changement qui persiste et s’aggrave, allez consulter le vôtre.

1 / 15
Signes de cancer méconnus : des saignements après la ménopause.tobe24/Shutterstock

Saignements après la ménopause

Même après la ménopause, les femmes peuvent avoir de légères pertes. Mais si vous vous mettez soudain à faire des hémorragies importantes semblables à des menstruations, ce pourrait être le signe précoce d’un cancer de l’utérus, dit l'oncologue Maurie Markman. La bonne nouvelle c’est que les femmes au stade 1, quand le cancer ne s’est pas disséminé, ont un taux de survie sur cinq ans de 88 %, selon la Société américaine du cancer. Reader’s Digest travaille avec l’organisation américaine Stand Up to Cancer, qui finance des projets de recherche d’avant-garde pour permettre aux patients de recevoir plus rapidement de nouveaux traitements.

Certains symptômes sont courants durant cette période de changements hormonaux. Assurez-vous de connaître les principaux signes annonciateurs de la ménopause.

2 / 15
Signes de cancer méconnus : l'apparition d’inégalités et de décoloration sur la peau des seins.PhotoMediaGroup / Shutterstock

Apparition d’inégalités et de décoloration sur la peau des seins

Les femmes sont à l’affût d’une grosseur anormale. Mais il y a d’autres modifications des seins qui signalent un cancer. Si des fossettes apparaissent sur vos seins, qu’un mamelon s’invertit, que vous avez de l’enflure, de la sensibilité ou une légère décoloration de la peau vers un rouge ou un rose profond, il faudrait s’en inquiéter, dit le Dr Rich Wender, de la Société américaine du cancer. « Ces signes n’indiquent pas un cancer à tout coup, mais beaucoup de femmes tardent à consulter en espérant que ce n’est rien », dit-il.

Retrouvez les réponses à toutes vos questions sur le cancer du sein.

3 / 15
Signes de cancer méconnus : des ballonnements persistants.iStock/Christian Martinez Kempin

Ballonnements

Presque toutes les femmes sont ballonnées à un moment donné, surtout pendant leurs menstruations. Mais si les ballonnements continuent après votre cycle ou que vous êtes constamment constipée, ce pourrait être le symptôme d’un cancer des ovaires ou de l’utérus. « Si cela fait plusieurs semaines que ça dure, sans amélioration, ce n’est pas normal, commente le Dr Wender. Consultez votre médecin. » De nombreuses patientes avec un cancer ovarien n’ont eu que de vagues symptômes, comme des ballonnements ; elles les ont ignorés pendant des mois avant de consulter, raconte le Dr Moshe Shike, du Centre du cancer Memorial Sloan Kettering, à New York. Un autre signe de cancer des ovaires est la sensation d’être rassasiée alors que votre appétit a beaucoup diminué.

N'ignorez JAMAIS ces autres symptômes du cancer des ovaires.

4 / 15
Signes de cancer méconnus : des menstruations anormales ou une douleur pelvienne.lightwavemedia/Shutterstock

Menstruations anormales ou douleur pelvienne

Les règles irrégulières sont un phénomène assez courant. Mais si vos saignements augmentent mois après mois, si vous saignez entre les menstruations, ou si vous avez des douleurs pelviennes, demandez à votre médecin de vous faire passer une échographie transvaginale pour éliminer un cancer de l’utérus, des ovaires ou du vagin.

Méfiez-vous de ces 7 facteurs de risque du cancer du col de l'utérus.

5 / 15
Signes de cancer méconnus : une toux chronique.iStock/George Clerk

Toux chronique

Il nous arrive toutes de tousser en ayant l’impression qu’on va expulser un poumon. Mais si vous vous mettez à tousser pendant plus de trois semaines sans autre symptôme de rhume ou d’allergie (nez congestionné, par exemple), ce pourrait être le signe précoce de cancer du poumon. La leucémie aussi peut donner des symptômes qui ressemblent à une bronchite ou à un mauvais rhume de poitrine. « Si la toux est différente d’autres fois, qu’elle persiste ou que vous toussez un peu de sang, il faut s’en occuper », dit le Dr Markman. Certains patients atteints d’un cancer du poumon ont une douleur thoracique qui remonte dans l’épaule ou descend dans le bras.

Découvrez le lien entre l'alimentation et le cancer du poumon.

6 / 15
Signes de cancer méconnus : des maux d'estomac ou des nausées.iStock/svetikd

Mal à l’estomac ou nausées

Les maux d’estomac sont courants. Cependant si vous avez des crampes persistantes à l’estomac, ou vous vous sentez nauséeuse tout le temps, consultez le médecin. Ce n’est peut-être qu’un ulcère, mais ce pourrait être aussi un symptôme de leucémie, ou de cancer de l’œsophage, du foie, du pancréas, ou d’un cancer colorectal.

Ces symptômes méconnus de leucémie sont à surveiller de près.

7 / 15
Signes de cancer méconnus : une fièvre ou des infections fréquentes.MinDof/Shutterstock

Fièvre ou infection fréquente

Si vous êtes plutôt en bonne santé, mais que vous tombez malade ou que vous faites de la fièvre plus souvent, ce pourrait être le signe précoce d’une leucémie. Il s’agit d’un cancer du sang qui déclenche la production de globules blancs anormaux, qui sapent la capacité du corps à combattre les infections en affaiblissant le système immunitaire. Soyez attentives aux symptômes grippaux, tels que courbatures ou fièvre qui ne s’estompent pas.

Lisez ce témoignage d'une femme de 61 ans ayant souffert pendant des semaines de fièvre d'origine indéterminée.

8 / 15
Signes de cancer méconnus : des difficultés à avaler.Aleksandra Suzi / Shutterstock

Difficultés à avaler

Un mal de gorge peut rendre la déglutition difficile ou douloureuse, mais s’il persiste des semaines ou s’aggrave, consultez votre médecin. C’est un signe courant de cancer de la gorge ou de l’estomac, sans compter le cancer du poumon.

Voyez les 30 choses que les oncologues font pour prévenir un cancer pour eux-mêmes.

9 / 15
Signes de cancer méconnus : des ecchymoses.iStock/lzf

Ecchymoses

Vous vous réveillez avec un bleu qui vous étonne – peut-être vous êtes vous simplement cognée dans la salle de bain la veille. Mais si vous commencez à remarquer des ecchymoses fréquentes, à des endroits étranges comme sur les doigts ou la main, c’est une situation alarmante. Ces ecchymoses peuvent être le signe d’une leucémie, selon les Cancer Treatment Centers aux États-Unis. Avec le temps, la leucémie diminue la capacité du sang à transporter l’oxygène et il se forme de petits caillots.

10 / 15
Signes de cancer méconnus : une perte de poids inexplicable.Andrey_Popov/Shutterstock

Perte de poids inexplicable

« Perdre du poids est une bonne chose pour de nombreux Nord-Américains : tout le monde suit des régimes ! Mais si vous perdez l’appétit alors qu’il n’y a pas d’événements ou de problèmes pour expliquer ce changement, consultez », recommande le Dr Markman. La perte de poids ou un changement d’appétit insolite peuvent être un symptôme de cancers de l’œsophage, du pancréas, du foie ou du côlon. C’est aussi un symptôme très courant de leucémie ou de lymphome, ajoute le Dr Wender.

Ne manquez pas ces symptômes du cancer du pancréas que vous pourriez ignorer.

11 / 15
Signes de cancer méconnus : une fatigue persistante.Image Point Fr / Shutterstock

Fatigue persistante

On a tous et toutes des journées sans énergie, mais après une ou deux bonnes nuits de sommeil, tout rentre dans l’ordre. Si vous vous sentez fatiguée tous les jours pendant plus d’un mois, ou si vous vous mettez à avoir le souffle court, consultez, recommande le Dr Wender. « La plupart du temps, on ne découvrira pas de cancer, mais faites-vous examiner, on ne sait jamais. » La leucémie et le lymphome causent une fatigue persistante.

Rassurez-vous, ces autres raisons médicales peuvent justifier votre fatigue chronique.

12 / 15
Signes de cancer méconnus : des maux de tête chroniques.PR Image Factory/Shutterstock

Maux de tête chroniques

Vous n’êtes pas migraineuse et avez rarement des céphalées. Mais soudain, vous vous mettez à prendre de l’ibuprofène tous les jours. Ce pourrait être le symptôme d’une tumeur du cerveau, qui donne des maux de tête en pressant sur les nerfs environnants.

Pour savoir si votre mal de tête cache quelque chose de plus grave, voyez si vous présentez ces signaux d'alarme.

13 / 15
Signes de cancer méconnus : du sang dans les selles.haynepplstockphoto / Shutterstock

Du sang dans les selles

C’est vraisemblablement bénin, comme des hémorroïdes. Mais ça peut-être aussi un signe de cancer du côlon. Ce cancer est de plus en plus courant chez les moins de 50 ans, âge auquel on recommande de commencer le dépistage. Le Dr Wender est pour ce dépistage. « C’est facile de se convaincre qu’il s’agit d’hémorroïdes ou de constipation. Et puis, quand le problème est intermittent, les gens, surtout les jeunes, se rassurent en se disant qu’il n’y a rien de grave. Mais du sang dans les selles n’est jamais normal. Faites-vous examiner. »

Ces signaux plus sournois peuvent aussi être lié au cancer du côlon.

14 / 15
Signes de cancer méconnus : des modifications cutanées notables.iStock/Willie B. Thomas

Modifications cutanées notables

Le cancer de la peau est devenu le cancer le plus courant au Canada comme aux États-Unis. C’est l’un des plus difficiles à reconnaître au stade précoce, dit le Dr Wender. « Le diagnostic n’est pas facile. Les gens croient que leurs nouvelles tâches de rousseur ou pigmentaires et leurs grains de beauté sont les mêmes qu’avant. » Il recommande de vous faire examiner si le grain de beauté devient plus foncé, s’élargit ou est surélevé. Les mélanomes sont plus faciles à identifier parce qu’ils ont une forme irrégulière, qu’ils sont très foncés ou de deux couleurs différentes. « Le mélanome est moins fréquent que les autres cancers de la peau, mais il peut être mortel. Heureusement, de nombreux mélanomes ont une longue période pendant laquelle ils ne sont pas invasifs. Ils sont faciles à guérir, s’ils sont décelés tôt. »

Lisez ce récit de victimes du cancer de la peau, de la prévention au traitement.

15 / 15
Signes de cancer méconnus : des ulcérations buccales.michaelheim/Shutterstock

Ulcérations buccales

Un bouton d’herpès ou un aphte qui guérit très bien ne doit pas vous inquiéter. Mais si ça ne guérit pas, que vous avez mal, que vous avez des taches blanches ou rouges sur les gencives et la langue, un œdème ou un engourdissement de la mâchoire, on peut songer à un cancer de la bouche. Si ces symptômes durent plus de deux semaines, la Société américaine du cancer suggère de voir le médecin.

De nombreux préjugés circulent sur le cancer. Consultez ces 50 mythes sur cette maladie qui ont la vie dure.

Contenu original Reader's Digest