Comment trouver le psy qui vous convient

Si vous vivez une épreuve difficile, ou simplement avez besoin de parler à quelqu’un, un professionnel de la santé tel qu’un psychologue pourrait vous être d’une grande aide. Voici ce qu’il faut faire pour trouver le psychiatre, le psychologue ou un autre professionnel qui saura répondre à vos besoins.

Comment trouver le psy qui vous convient

Plus d’un million de Canadiens souffriront de dépression ou d’un trouble apparenté au cours de leur existence. Or, il est démontré que la consultation psychologique permet de traiter efficacement ces troubles. Toutefois, il ne  vous suffit pas de prendre la décision de consulter, encore vous faut-il trouver le thérapeute qui répondra le mieux à vos besoins; votre guérison en dépend.  

Si vous avez l’impression que votre thérapie ne donne pas les résultats escomptés, vous devriez  envisager la possibilité de consulter un autre thérapeute. «N’abandonnez pas sous prétexte que vous ne vous entendez pas avec le premier professionnel que vous avez consulté», de dire Catherine Lee, présidente de la Société canadienne de psychologie, dont le siège social se trouve à Ottawa.

Voici quelques conseils qui vous aideront à trouver le thérapeute qui vous convient.

Psychiatre ou psychologue?

Avant toutes choses, il vous faut déterminer le genre de traitement qui répondra à vos besoins. «Pour certaines personnes, les médicaments constituent la solution idéale, mais d’autres détestent l’idée même d’être sous médication, préférant plutôt acquérir de nouvelles compétences», déclare Catherine Lee.

Si vous appartenez à la première catégorie, parlez de vos symptômes avec votre médecin de famille et demandez-lui de vous envoyer chez un psychiatre, médecin spécialiste habilité à prescrire des médicaments. Si, par contre, vous ne tenez pas à prendre des médicaments, de nombreuses possibilités s’offrent à vous.  Les psychologues, par exemple, ne sont pas autorisés à prescrire des médicaments, mais ils ont reçu la formation leur permettant d’évaluer les problèmes de santé mentale et de donner un traitement en ayant recours à diverses techniques, par exemple la thérapie par la parole ou par des activités, afin d’aider la personne à  modifier ses habitudes et comportements. Vous n’avez pas à voir votre médecin pour obtenir un rendez-vous avec un psychologue, mais vous devrez faire quelques démarches pour trouver celui qui vous convient.

Établissez votre budget

Alors que les consultations psychiatriques sont couvertes par le régime d’assurance-maladie, les visites chez le psychologue ne le sont généralement pas, sauf s’il s’agit d’un professionnel rattaché à un hôpital. Cependant, dans ce cas, le délai pour obtenir un rendez-vous peut être relativement long.

Comme les coûts des traitements dans la pratique privée varient considérablement, il est important que vous  déterminiez  le montant que vous êtes prêt à payer avant d’entreprendre vos démarches.  Certains régimes d’avantages sociaux comprennent  une couverture pour les consultations psychologiques; étudiez le vôtre pour savoir si c’est le cas. Si vous devez assumer vous-même l’entièreté des coûts, informez-vous sur les services offerts à coût réduit dans votre région. Par exemple, dans certains centres communautaires et cliniques, les tarifs des services psychologiques sont établis selon une échelle mobile, c’est-à-dire que le montant que vous paierez sera fonction de votre revenu.  Les cliniques des centres universitaires constituent également une autre solution habituellement peu coûteuse. Enfin, de nombreuses cliniques offrent la possibilité de consulter des étudiants sous surveillance; les coûts de ces services sont établis selon une échelle mobile. «Le manque d’expérience des étudiants est généralement compensé par leur grande motivation», explique Catherine Lee.

Magasinez

Selon Catherine Lee, le choix d’un thérapeute ne diffère pas de celui d’un autre pourvoyeur de services. «Le massage en est un bon exemple : il en existe de tous genres, certains vous conviendront, d’autres pas», souligne-t-elle.  Attendez-vous donc à devoir consacrer du temps à la recherche du praticien avec lequel vous serez à l’aise et dont les honoraires conviendront à votre budget.

Il est préférable de s’adresser à un praticien qui est membre d’une association provinciale: ces professionnels sont généralement  liés par un code d’éthique. «N’importe qui peut s’annoncer comme thérapeute dans les pages jaunes», prévient Catherine Lee. Commencez votre recherche en consultant l’annuaire en ligne des membres de l’association des psychologues de votre province ( your province’s college of psychologists). Les centres communautaires, votre médecin de famille, les membres de votre famille et vos amis peuvent également être de bon conseil quand vient le temps de trouver un thérapeute. Certains organismes communautaires offrent également un service gratuit pour aider les particuliers à trouver un psychologue ou les mettre en contact avec l’un d’entre eux.

Faites marcher vos doigts

Une fois établie la liste des thérapeutes de votre région qui correspondent au profil que vous recherchez, appelez-les.  «Vous devez être prêt à leur poser des questions, et ils doivent être prêts à y répondre», affirme Catherine Lee. La plupart d’entre eux ne chargent pas pour un premier appel téléphonique; c’est donc une bonne occasion pour vous de tâter le terrain, de déterminer quelle approche vous convient le mieux et, le cas échéant, de prendre un premier rendez-vous avec celui qui semble répondre le mieux à vos besoins.  

Posez des questions

La première rencontre constitue une bonne occasion de recueillir de l’information. Préparez une liste de questions, dont les suivantes:  

  • Combien de temps durera ma thérapie?
  • Avez-vous de l’expérience dans le traitement du genre de problème dont je souffre?
  • Quels sont mes droits en tant que client?

N’hésitez pas à demander au psychologue des preuves de l’efficacité du traitement qu’il offre.  «Trop souvent, de dire Catherine Lee, on se dit que, puisqu’il s’agit d’un expert, il sait ce qu’il fait et on accepte de suivre aveuglément ses conseils.»

Fiez-vous à votre instinct

Une fois ces démarches faites, le reste repose sur votre intuition. «Peut-être penserez-vous d’un(e) psychologue qu’il ou elle semble adéquat(e) et possède tous les certificats requis, explique la psychologue, mais que, pour une raison qui vous échappe,  ça ne clique pas. Allez en voir un autre.  Vous devez vous sentir à l’aise avec le professionnel que vous consultez.

Vidéos les plus populaires