Anxiété, angoisse et trac : les causes et les symptômes

L’anxiété, l’angoisse et le trac sont alarmes déclenchées pour réclamer notre attention devant une situation stressante.

L'anxiété peut être maitrisé avec le yogaShutterstock

Quels sont les symptômes de l’angoisse, de l’anxiété et du trac ?

Pour apprendre à vivre avec l’angoisse, l’anxiété ou le trac, il faut d’abord savoir en reconnaître les symptômes.

Anxiété chronique

  • Signes typiques : insomnie, inquiétude, hypervigilance, irritabilité, agitation.
  • Signes neurovégétatifs : sueur, sensation de boule dans la gorge, gêne de la respiration, diarrhées, tremblements, douleurs (abdominales, thoraciques, migraineuses).

Attaque de panique (entre 5 et 20 minutes)

  • Signes typiques : malaise intense, sensation de danger imminent, sentiment violent et irraisonné de peur, crainte de commettre un acte incontrôlé.
  • Signes neurovégétatifs : sueur, envie d’uriner, sensation d’étouffement, palpitations, bouche sèche ou salivation importante, sensation de chaud ou de froid, douleurs, vertiges, ballonnements, tics.

Angoisse, anxiété et trac, quels sont les causes ?

Anxiété et angoisse ont la même fonction : mettre l’organisme en état de vigilance afin de lui permettre d’analyser une situation stressante et d’y apporter une réponse. Toutefois, la différence tient au contexte, l’anxiété paraît fondée, alors que l’angoisse n’est pas liée à
une situation précise.

  • L’environnement social et familial semble déterminant pour favoriser
le passage de l’anxiété naturelle et bénéfique à l’anxiété pathologique, très invalidante sur le plan social, relationnel et organique. L’entourage peut être anxiogène. Notamment des parents anxieux, angoissés, brutaux, voire violents, ou au contraire trop protecteurs, empêchent sans le vouloir leurs enfants d’acquérir l’indispensable confiance en soi sans laquelle il n’est d’adolescent puis d’adulte équilibré.
  • Un événement traumatisant peut aussi être à l’origine d’une anxiété permanente, en instillant une peur lancinante de ressentir à nouveau le sentiment de panique associé à son souvenir. Une expérience de mort évitée est aussi terriblement angoissante.
  • Certaines affections sont aussi anxiogènes, comme l’hypoglycémie et les carences vitaminiques.
  • Toute dépendance provoque l’angoisse du manque, qu’elle ait pour objet un médicament (anxiolytique), le tabac, l’alcool, une drogue ou le jeu.
  • Enfin, une trop faible réception de la sérotonine par le cerveau, d’ordre génétique, amplifierait l’intensité de l’angoisse.

Demandez de l’aide dès que vous sentez votre anxiété s’installer, que vous ne parvenez plus à la relier de manière convaincante à un événement anxiogène. Une difficulté récurrente à trouver le sommeil, à vous concentrer, l’apathie ou, au contraire, la suractivité sont des signes complémentaires qui doivent faire envisager l’angoisse pathologique.

Les bons gestes au quotidien pour vivre avec l’angoisse, l’anxiété et le trac

  • Consommez des sucres complexes (surtout au souper) : des pommes de terre, des haricots en grains, des céréales, des pâtes, du pain, etc.
  • Méfiez-vous des sucres rapides, de l’alcool, des boissons à base de caféine, des aliments lourds et gras.
  • Mangez de l’oignon, des poissons gras (anchois, espadon, flétan, hareng, maquereau, rouget, sardine, saumon, thon rouge ou blanc, notamment), des graines de lin, des fèves de soya, des noix, ainsi que des aliments riches en magnésium (agrumes, céréales, chocolat noir, crustacés, escargot, fève de soya, figue, fruits oléagineux, légumes, maïs, pain complet, poisson, etc.).

Angoisse et anxiété : qui consulter ?

En premier lieu vous pouvez consulter, un praticien de médecine énergétique : un acupuncteur, un auriculothérapeute, un homéopathe, un chromothérapeute, un praticien de reiki.

Dans les cas les plus sévères, une approche psychocomportementale est indispensable : l’une des nombreuses psychothérapies présentées dans ce livre, l’hypnose, la sophrologie, l’haptonomie, la relaxation, la méditation, la florithérapie. • Pour apprendre à conserver le contrôle de votre corps : le tai-chi chuan, le qi gong, le yoga.

Vous aimerez aussi :

50 trucs pour gérer l’anxiété et combattre le stress

Des façons efficaces pour combattre le stress

9 conseils antistress infaillibles

Popular Videos