Share on Facebook

La revanche des «enfants du milieu»: leurs 7 forces et qualités!

Le «syndrome de l’enfant du milieu» (ou enfant sandwich) est souvent utilisé pour parler de ce sentiment de négligence et d’isolement que ressentent de nombreux enfants pris entre aînés et petits derniers. Or, de récentes recherches montrent que ce syndrome est un mythe absolu. En réalité, les enfants du milieu développent certains traits de personnalité qui les aident à connaître le succès dans leur carrière et leurs relations encore plus rapidement que leurs frères et sœurs aînés et cadets.

1 / 7
Les enfants du milieu ou enfants sandwich ont la qualité d'être d'excellents négociateurs.Shutterstock

Les enfants du milieu sont des négociateurs nés

Chaque enfant dispose de stratégies propres à son ordre de naissance : l’aîné affiche son autorité naturelle sur les parents et les autres enfants, le plus jeune s’attire la sympathie (c’est celui ou celle que l’on plaint volontiers), et celui du milieu doit apprendre à négocier entre les deux – par tous les moyens. «Les enfants du milieu sont les plus enclins à négocier», observe le chercheur Frank Sulloway. Comme ils se retrouvent littéralement au centre de toutes les disputes et conflits, les enfants du milieu apprennent à devenir patients, diplomates, à écouter et à comprendre les arguments de chacun. Leur voix est rarement la plus forte, mais souvent la plus persuasive.

2 / 7
Les enfants du milieu ou enfants sandwich ont la qualité d'avoir un bel esprit d'équipe.Shutterstock

Les enfants du milieu ont un bel esprit d’équipe

Contrairement à leurs frères et sœurs, les enfants du milieu naissent dans un monde où règne le partage. Dès le jour de leur naissance, ils doivent partager leur espace, leur temps, l’affection de leurs parents et, peut-être le plus important, leurs jouets avec au moins un autre enfant. À cause de cela, ces enfants développent d’excellentes capacités pour le partage et la collaboration, et tout cela sans provocation. Comme en témoigne une étude parue dans le Journal of Genetic Psychology, les enfants du milieu tendent à être meilleurs dans un groupe que leurs frères et sœurs plus âgés ou plus jeunes.

3 / 7
Les enfants du milieu ou enfants sandwich ont la qualité d'être de bons amis.Shutterstock

Les enfants du milieu font d’excellents amis

Comme ils reçoivent moins d’attention de la part de leur famille immédiate, ils sont plus susceptibles de chercher de solides amitiés ailleurs. «En tant qu’enfant du milieu, vous êtes plus enclin à créer un cercle d’amis intimes qui feront office de famille élargie, écrit l’experte en comportement et en compétence parentale, Gail Gross. Cette famille que vous avez choisie est une compensation [au manque d’attention dont vous faites l’objet dans votre propre maison].» Les amis des enfants du milieu jouiront d’une relation longue et loyale, fondée sur une compassion réelle plutôt que sur la complaisance.

4 / 7
Les enfants du milieu ou enfants sandwich ont la qualité d'avoir une belle personnalité. Shutterstock

Les enfants du milieu n’ont pas un ego démesuré

À cause du manque d’attention à la maison, certains enfants du milieu développent une estime de soi plus effacée que celle de leurs frères et sœurs. Mais ce qui peut être vu comme une faiblesse peut aussi en revanche devenir une grande force. D’abord parce que les enfants du milieu gèrent le rejet bien mieux que leurs frères et sœurs, et ensuite parce qu’ils sont connus pour avoir un ego plus modeste. Tout ceci conjugué leur offre un réel avantage.

5 / 7
Les enfants du milieu ont la qualité d'être d'excellents leaders.Shutterstock

Les enfants du milieu font de meilleurs leaders

Ces enfants ont le privilège unique d’apprendre de leur aîné tout en servant de modèle aux plus jeunes. La nature duelle de cette relation étudiant-professeur crée un terrain propice à l’empathie, la négociation et la souplesse – de puissants outils aux mains des leaders. Pas étonnant que plus de la moitié des présidents américains (52%) aient été des enfants du milieu – dont Thomas Jefferson, Abraham Lincoln, Theodore Roosevelt, et John F. Kennedy.

6 / 7
Les enfants du milieu ont la qualité d'être de bons amoureux!Shutterstock

Les enfants du milieu font de grands amoureux

Selon Katrin Schumann, coauteure d’un livre intitulé The Secret Power of Middle Children (Le pouvoir secret des enfants du milieu), l’amitié et le leadership ne sont que deux des nombreux atouts dont disposent les enfants du milieu. Le relationnel en est un autre. «Une étude sur le bonheur conjugal en Israël montre que les enfants du milieu sont plus heureux et satisfaits par la vie de couple», confiait Katrin Schumann au magazine Psychology Today. C’est peut-être parce que ces enfants favorisent naturellement le compromis plutôt que le conflit, et aussi qu’ils sont souvent réceptifs aux besoins des autres. En amour comme en amitié, les relations des enfants du milieu ont tendance à durer et à être placées sous le signe de la loyauté.

7 / 7
Les enfants du milieu entretiennent leurs relations avec d'autres enfants sandwich!Shutterstock

Les enfants du milieu s’épanouissent parmi leurs semblables

D’accord, on peut tout se dire maintenant : je suis un enfant du milieu, mon meilleur ami est un enfant du milieu et ma compagne est une enfant du milieu. La science nous apprend que c’est tout à fait normal. Selon une étude parue en 2009 dans le Journal of Individual Psychology, les enfants du milieu tendent à entretenir plus de relations avec d’autres enfants du milieu. On peut attribuer cela à la combinaison de leur niveau élevé d’empathie et de leur faible ego – mais bien objectivement, je préfère croire que c’est parce que les enfants du milieu sont tout à fait adorables!

 

Vous aimerez aussi :

Graphologie: Quel lien entre écriture et personnalité?

Sexualité: 8 secrets des couples sexuellement épanouis

Stress et anxiété: les meilleurs trucs et remèdes efficaces

 

Tiré de RD.com : 7 Underrated Powers of Middle Children